Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Licencié pour avoir dénoncé une agression sexuelle

de : LAURENT MAURON
jeudi 29 décembre 2011 - 18h32 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires
JPEG - 32.6 ko

Chargé de transporter des handicapés jusqu’à un institut médico-éducatif, Raymond a été licencié. On lui reproche d’avoir alerté les parents d’une adolescente victime, sous ses yeux, d’une agression sexuelle.

« Je ne comprends pas ce qui m’arrive. On me renvoie parce que j’ai dénoncé une agression sexuelle. C’est pas normal », lâche Raymond Dupros. Cet habitant de Sartrouville a reçu une lettre de licenciement de son employeur, GM Services, une société chargée du transport d’enfants handicapés entre leur domicile et Notre Ecole, un institut médico-éducatif (IME) de Carrières-sous-Poissy accueillant de jeunes autistes.

Embauché en 2010 comme chauffeur, Raymond hérite en septembre de cette ligne qui le mène, matin et soir, à effectuer des trajets au volant d’une camionnette de 9 places.

« La première semaine, Patrick* est absent, mais l’accompagnatrice me prévient qu’il va y avoir des problèmes avec lui, qu’il s’adonne à des attouchements sur les petites filles ou se déshabille devant elles et que tout le monde est au courant. Je lui ai immédiatement dit que je ne le supporterais pas, même si je n’ai rien contre ce gamin qui est avant tout handicapé », raconte Raymond. Les faits se confirment dès que Patrick, un grand gaillard de 19 ans, arrive.

Le 29 septembre, lors d’une réunion de travail, Raymond alerte la hiérarchie de son entreprise. « J’ai proposé qu’il soit isolé. Personne ne m’a écouté. On a préféré enterrer le sujet », reprend l’infortuné chauffeur. Le 3 octobre à Maisons-Laffitte, l’accompagnatrice, qui veille sur Patrick en le maintenant à distance des autres enfants dans la voiture, descend pour aider le père d’une pensionnaire à transporter une valise.

Arrivé au véhicule, ce père est témoin direct d’attouchements que pratique Patrick sur Marie*, une adolescente de 13 ans. Le convoi repart, mais le père demande aussitôt des explications à l’école par téléphone. Raymond prend la liberté d’avertir les parents de Marie.

Quinze jours passent. L’accompagnatrice est mise à pied, Patrick subitement éloigné du bus. Le 27 octobre, Raymond est convoqué pour un entretien préalable qui se déroulera le 8 novembre. Il se voit privé des clés et renvoyé sur-le-champ pour une « faute réelle et sérieuse ». Dans un courrier du 22 novembre, l’employeur précise qu’il a « outrepassé » sa fonction de chauffeur, que sa présence « nuit au bon fonctionnement » de l’entreprise. « Vous n’aviez pas à alerter les parents sans notre autorisation », lui écrit GM Services, qui le dispense de tout préavis.

* Les prénoms ont été modifiés.

http://www.leparisien.fr/yvelines-7...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Licencié pour avoir dénoncé une agression sexuelle
29 décembre 2011 - 19h27

Maurice n’a fait que respecter la loi et c’est son employeur qui a commis une faute grave. Les parents de Marie devraient porter plainte contre ce dernier et Maurice devrait écrire à l’inspecteur du travail du secteur de son entreprise, pour lui exposer l’affaire en joignant à son courrier tous les documents en sa possession (lettre de licenciement, tous les témoignages écrits qu’il pourra recueillir). Celui-ci devrait lui expliquer la marche à suivre pour obtenir réparation, voire sa réintégration (le directeur devrait faire l’objet de poursuites au pénal et être viré).



Licencié pour avoir dénoncé une agression sexuelle
29 décembre 2011 - 20h02

Analyse partagée .

Reste la plainte éventuelle des parents de la jeune fille , pour appuyer Raymond

Raymond devrait aussi passer au commissariat pour inscrire au moins sur la main courante les faits dont il a été témoin , mieux :
passer au parquet de Versailles pour déposer plainte , contre X avec un maximun de précisions
Car si les parents n’agissent pas , peut être de crainte de voir leur enfant "renvoyée " de l’institution (par chantage ou représailles de la Direction) Raymond se trouvrera seul et dans ce cas il doit saisir le parquet qui est juge de l’opportunité des poursuites à l’encontre des auteurs et présumés complices ( l’employeur).



Licencié pour avoir dénoncé une agression sexuelle
29 décembre 2011 - 21h50

Avant de commence de déposer plaint ou main courent la première chose a faire est de prendre un bon avocat... et si est difficile de le trouver... essaie de nous contacte ;-)

Bellaciao



Licencié pour avoir dénoncé une agression sexuelle
29 décembre 2011 - 23h03

D’un stricte point de vue juridique.

Il me semble que déjà il y a un problème avec la qualification du motif puisque l’employeur parle de "faute réelle et sérieuse" mais "dispense de préavis" (en quel sens ?) donc faute grave ou lourde a priori (à moins que le préavis soit payé mais que l’employé soit dispensé de l’effectuer, donc, que le journaliste se soit mal exprimé, ce qui est autre chose).

Dans tous les cas, le cadre général fixé par l’employeur est celui de la faute. Existe-t-elle en l’espèce ou pas au regard du droit du travail ? Ca va être la difficulté.

Il est possible que ce chauffeur s’en sorte correctement au CPH (mais il aura malgré tout perdu son emploi et de nos jours c’est un sacré préjudice, surtout si on a plus de 45 ans....qui n’est malheureusement pas compensé à sa juste valeur....) ce n’est toutefois pas certain (je ne connais pas le dossier ni les arguments que l’employeur avancera....)

A vue de nez, il risque d’y avoir ici plusieurs difficultés d’ordres différents , la confrontation entre la subordination et le droit pénal notamment, est souvent houleuse, en fonction de ce qui est reproché au chauffeur...

Affaire à suivre ...j’espère que le chauffeur a un bon avocat et je lui souhaite bonne chance...le droit (notamment le droit du travail) et une forme de morale "commune" ne vont pas toujours ensemble, loin s’en faut :-(



Licencié pour avoir dénoncé une agression sexuelle
31 décembre 2011 - 21h23 - Posté par

D’un strict point de vue juridique, Maurice a respecté la loi, son employeur l’a transgressée. Donc Maurice est défendable. Ce n’est pas à lui de porter plainte au pénal : il n’est pas la victime des atouchements, ni son représentant légal. Il peut par contre adresser au procureur du tribunal compétent, un signalement de ce dont il a été témoin.
Il est, pour sa part, victime d’un employeur incompétent ; c’est pourquoi je pense qu’il doit d’abord prendre contact avec l’inspecteur du travail : il y en a de très bien qui sont capables d’intervenir à bon escient dans ce genre d’affaire et de donner des conseils utiles. S’il tombe sur un moins bien, alors il a intérêt à prendre un avocat, mais c’est aux prud’hommes qu’il doit adresser sa plainte.


Licencié pour avoir dénoncé une agression sexuelle
31 décembre 2011 - 09h52 - Posté par ktipics

ouais... et bien cela me rappelle une très mauvaise expérience dans le milieu des handicapés mentaux et je me demande bien si c’est pas partout pareil..
Il y a 6 ans j’ai postulé à un poste d’animatrice pour handicapés mentaux lors d’une colonie en aout. Les âges étaient mélangés, jeunes et vieux, handicaps lourds et légers tous ensemble..
Dans une chambre il y avait 2 jeunes de 19 ans handicapés légers avec des lourds qui avait entre 40 et 45 ans...
Seulement le 3 ème soir, notre directrice nous annonce que l’un des handicapés lourds de la chambre était un pédophile.... mais qu’il ne fallait pas le changer de chambre avec les deux jeunes et que ça irait....
Il y a eu des attouchements sans qu’il soit inquiété et au bout d’une semaine les gendarmes ont appelé la ferme péda ou nous étions (il y avait donc autour de nous pleins d’enfants) pour dire au gérant "vous savez que dans le groupe il y a un pédophile en cours de jugement ?" nous n’étions même pas au courant, le foyer n’ayant pas jugé utile de le mettre dans son dossier.. nous avions donc deux pédophiles dont un vraiment dangereux qu’il fallait surveiller sans arrêt pendant 3 semaines... les animatrices nous voulions le renvoyer au foyer pour la sécurité des enfants extérieurs et de notre groupe mais la directrice n’a rien voulu savoir... je précise que lors de ce genre de séjours les animateurs n’ont pas forcément d’expérience ni d’études liés au handicap mental ( ce qui était mon cas, je le faisais seulement à titre d’expérience personnelle) Et si l’on m’avait prévenu au recrutement qu’il y avait deux pédophiles je n’y serais jamais allé, ces personnes doivent être encadrés par de vrais professionnels et en dehors d’un public d’enfants !!! La seule chose que nous avons pu faire avec une animatrice c’est le menacer et lui faire peur pour qu’il nous craigne et se tienne à carreau... mais je peux vous dire que nous n’étions pas tranquille ni pour nous ni pour les enfants alentour... inadmissible !







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite