Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Entre l’oubli et de l’obsession ...


de : Simona De Simoni
jeudi 4 septembre 2014 - 13h33 - Signaler aux modérateurs

Entre l’oubli et de l’obsession : la mémoire européenne vue depuis Gaza ...

En 1940, peu de temps avant d’en finir avec sa propre vie, se sentant traqué par les nazis qu’il fuyait, Walter Benjamin tente de traverser les Pyrénées avec une valise pleine de documents. Il emportait avec lui le texte qui est devenu plus tard célèbre sous le titre des Thèses sur le concept d’histoire. Dans ce texte extraordinaire, il a rédigé une sorte de testament politique pour les générations futures en les mettant en garde par rapport à la signification toute politique que la mémoire – construction historique et collective – pourrait prendre. Il pressentait que, sur les ruines du passé, il s’en accumulerait de nouvelles, que le temps ne constitue pas un continuum homogène et vide, mais un dépôt d’explosifs. Ses réflexions reviennent à l’esprit en ces jours de violence et de massacres dans la bande de Gaza. Elles reviennent à l’esprit car sous les bombes d’Israël dans la bande de Gaza se sont aussi des massacres de la mémoire qui sont perpétrés. Des massacres commis par l’État d’Israël avec sa politique mémorielle transformée en idéologie de la terreur. Des massacres avec aussi une Europe qui, frappée par une double amnésie, appuie avec une attitude irresponsable et criminelle la violence d’Israël.

Juste un petit mot à ce sujet, même au prix de répéter l’évidence. Le même Benjamin, dans les notes préparatoires à ses Thèses, insistait sur l’importance de revenir en permanence sur la mémoire comme l’exégète avec le texte sacré. Sans relâche, avec la conscience qu’entre le passé et le présent, il y a un lien politique sur lequel il ne faut pas cesser de combattre.

Dans les différents État européens, l’élaboration de la mémoire de l’extermination des Juifs d’Europe a suivi des parcours différents, en grande partie à cause du rôle joué par les différents pays au cours de la Seconde Guerre mondiale. À ce jour, toutefois, les discours mémoriaux se sont largement uniformisés sous le signe du paradoxe : l’institutionnalisation et la ritualisation de la mémoire de la Shoah s’est accompagnée, en effet, de la suppression (quand ce n’est pas du camouflage révisionniste) des conditions historiques dans lesquelles un antisémitisme religieux enraciné a pu se transformer en l’extermination de masse d’un peuple. Cette situation découle de la disjonction de l’antisémitisme et du fascisme, et avec elle, la séparation de l’injonction du souvenir par devoir et la nécessité de l’antifascisme. Si, dans les faits, il est vrai que l’antisémitisme a précédé les idéologies fascistes européennes et ne coïncide pas avec elles, il est tout aussi vrai que c’est bien le fascisme (le nazisme est ici inclus dans les fascismes en sachant que la question est complexe et controversée) qui a transformé l’antisémitisme en une machine politique de persécution et d’extermination. De ce point de vue, la dissolution de la relation historique entre les deux phénomènes – l’extermination des Juifs d’Europe et les fascismes – vide de sens l’injonction à se souvenir et ouvre la voie à l’instrumentalisation du passé ainsi qu’aux véritables phénomènes d’hystérie collective.

Ainsi ces derniers jours, par exemple, en France le spectre de l’antisémitisme a été agité en attribuant des sentiments antisémites à la population française de confession musulmane ou d’origine arabe (ou, moins grossièrement, provenant de pays dont la langue officielle écrite est l’arabe) pour interdire les manifestations publiques en soutien à la Palestine. Évènement qui prend un caractère encore plus déroutant quand on sait que l’on est à seulement deux mois du succès électoral du Front national, dont les origines idéologiques, malgré le cirque mis en scène par Marine Le Pen, sont enracinées directement dans l’histoire du fascisme et du l’antisémitisme européen. C’est comme si l’obsession et l’oubli s’affirmaient simultanément, l’un et l’autre, comme des actes politiques. Mais tandis que l’obsession reproduit à l’échelle européenne le schéma mémoriel élaboré par l’État d’Israël, qui est une véritable idéologie de la mémoire avec des finalités criminelles, l’oubli est plutôt une affaire européenne, certainement liée au prétendu dépassement post-idéologique du passé et à l’affirmation du discours néo-libéral comme le nouveau cadre de référence de la politique institutionnelle. Mais pas seulement. L’obsession et l’oubli – au moins observés de France où, en ce moment, les eaux semblent particulièrement troubles à ce sujet – croisent un second plan politico-mémoriel relatif au passé colonial. Le prétendu antisémitisme arabe, en fait, ressemble à une sorte d’expérience d’‟invention de la tradition” qui, d’une part favorise l’effacement de l’évolution historique concrète des relations entre les communautés juives et musulmanes dans les pays arabes et l’impact que le colonialisme a eu sur elles et, d’autre part, fournit un instrument de délégitimation préventive des critiques de la politique israélienne et de criminalisation aprioristique du sentiment de solidarité avec la Palestine.

Évidemment, la tabouisation de la critique envers Israël n’est pas nouvelle. Pourtant, l’intensification de son utilisation à des fins politiques spécifiques et situées comme dans le cas français, requiert une mobilisation consciente non seulement du présent mais aussi du passé. Ou, plus exactement, de leur relation. À l’instrumentalisation de la mémoire et aux mémoires sélectives, il n’est pas utile d’opposer une attitude présentiste, mais, le cas échéant, une contre-mémoire qui tente d’arrêter l’accumulation des ruines. Cette dernière, toutefois, ne coïncide pas avec la juxtaposition des ‟droits à la mémoire” séparés et sclérosés à l’intérieur d’un ‟paradigme victimaire” mais bien plutôt dans la contextualisation, dans l’explicitation politique des conditions et des responsabilités.

La mémoire de l’extermination des Juifs d’Europe et celle du massacre des Palestiniens ne sont pas en conflit entre elles. Elles sont, le cas échéant, l’exploitation d’un oubli au profit de l’autre.

Simona De Simoni

Traduit par Francesco / OCLibertaire

http://www.infoaut.org/index.php/en...



Imprimer cet article





ENTREPRISOCENE avec OLIGARCHISATION du monde contre chaque peuple-classe
dimanche 29 - 19h22
Paris 28 Novembre : le Déconfinement en photos et vidéos
samedi 28 - 23h23
de : nazairien
1 commentaire
Ploutocraties liberticides de droite : Macron le Bonaparte II après Sarkozy !
samedi 28 - 19h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Décès de Diego Maradona vu par l’Elysée !
vendredi 27 - 14h25
de : joclaude
1 commentaire
Communiqué de la CGT:Le Conseil d’Etat confirme la liberté de déplacement
vendredi 27 - 10h06
de : joclaude
S’organiser pour la défense des libertés publiques menacées.
jeudi 26 - 23h08
de : Christian Delarue
1 commentaire
Passage à tabac d’un producteur à Paris : quatre policiers...
jeudi 26 - 22h49
de : Christian D-
4 commentaires
Un cadeau pour l’article 24
jeudi 26 - 17h59
South Koréa et Japan craignent une 3ème vague : South Korea virus cases hit highest level since March
jeudi 26 - 11h25
de : nazairien
1 commentaire
Philippe Oberlé, La pandémie est nucléaire, 2020
mercredi 25 - 21h18
de : sniadecki via jyp
À l’ONU l’Italie s’abstient sur le nazisme
mercredi 25 - 21h01
de : Manlio Dinucci via Jyp
2 commentaires
La réforme de l’assurance chômage cassée par le Conseil d’État
mercredi 25 - 19h16
Champ de mines - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 25 - 18h24
de : Hdm
BOLIVIE:Génial ! L’ex-présidente de fait, arrêtée par le peuple… !
mercredi 25 - 16h31
de : joclaude
A Lyon, la grève se durcit chez General Electric
mardi 24 - 17h36
La Commission européenne met fin aux indemnités de licenciement en Belgique avec une trouvaille juridique
mardi 24 - 09h54
de : Bruno Schmitz
Etats-Unis : Même les morts chez les Pauvres sont encore trop chers !
lundi 23 - 14h59
de : joclaude
1 commentaire
ISLAM, MUSULMAN, VOILE : Pas d’essentialisme, mais triple critique maintenue
dimanche 22 - 23h24
de : Christian Delarue
6 commentaires
Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !
dimanche 22 - 16h43
Non à l’acharnement contre Jean-Marc Rouillan
dimanche 22 - 16h36
de : CNT relations medias
Les Gilets Jaunes et la loi Sécurité Globale (Video) !
dimanche 22 - 14h49
de : joclaude
Racisme post-colonial et intégrismes religieux (I)
vendredi 20 - 22h20
de : Christian Delarue
1 commentaire
Appel aux autorités françaises à favoriser la paix au Haut-Karabakh
vendredi 20 - 20h47
de : Christian Delarue
La communauté internationale doit assurer l’exercice du droit à l’autodétermination du Peuple sahraoui
vendredi 20 - 20h39
de : Christian Delarue
Stop EDF Mexique refusons la transition énergétique coloniale !
vendredi 20 - 18h33
de : AMASSADA
L’EMPRISE, un concept critique de l’intégrisme
vendredi 20 - 17h19
de : Christian Delarue
2 commentaires
Communiqué de presse de la C.G.T.
jeudi 19 - 15h41
de : joclaude
Médicos cubanos - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 18 - 21h33
de : Hdm
Contrôles ciblés à Pôle emploi pendant le confinement
mercredi 18 - 19h16
LES ANGLES MORTS DE CLÉMENTINE AUTAIN
mardi 17 - 20h24
de : Christian DLR
5 commentaires
Voté au Sénat : Recul de l’âge légal de la retraite à 63 ans !
mardi 17 - 15h02
de : joclaude
2 commentaires
Marwan Muhammad, une plateforme inclusive des intégristes musulmans
lundi 16 - 20h32
de : Christian Delarue
7 commentaires
Contre la loi de "sécurité globale"
lundi 16 - 17h19
de : CNT relations médias
« La faiblesse de la croissance impose la sortie du capitalisme »
lundi 16 - 15h59
Crise du coronavirus aux États-Unis. 90 000 emplois supprimés dans le secteur aérien
lundi 16 - 15h22
de : nazairien
partage avec Edgar Morin
lundi 16 - 09h26
de : jean1
3 commentaires
MRAP :Menaces sur les droits et les libertés : la protestation monte
lundi 16 - 09h21
de : Christian Delarue (CN du MRAP)
La pudeur ou l’enfermement des religions abrahamiques
dimanche 15 - 13h59
de : Christian Delarue
1 commentaire
ICEBERG RACISTE et INTEGRISME
samedi 14 - 19h41
de : Christian Delarue
3 commentaires
Bolivie : Discours du vice président David Choquehuanca pour l’investiture du président Luis Arce
samedi 14 - 15h29
de : nazairien

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite