Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?


de : joclaude
vendredi 16 octobre 2020 - 11h52 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Bolivie : Il pourrait y avoir un coup d’Etat ou une fraude 15 Octobre 2020, 17:57pm |SOURCE : Publié par Bolivar Infos - A lire absolument pour bien comprendre la traque en cours contre le MAS éliminé par un coup d’Etat ! par Guido Miguel Vassallo

L’ex-président de la Bolivie a participé à un débat avec plus de 300 militants, dirigeants sociaux et journalistes. Lors de cette rencontre organisée par le groupe Simón Bolivar, l’ex-dirigeant cultivateur de coca a évoqué les élections du 18 octobre, que le MAS doit « gagner avec un gros écart » pour éviter que la droite parle à nouveau de fraude.

L’ex-président de la Bolivie Evo Morales est conscient que son pays se trouve, une fois de plus, dans une situation historique. Il pense aussi que la droite qui a déjà orchestré un coup d’Etat qui l’a éloigné du pouvoir en novembre 2019, fera tout son possible pour que le Mouvement Vers le Socialisme (MAS), favori dans tous les sondages, ne puisse pas s’imposer aux élections du 18 octobre : « Ils savent que nous allons gagner les élections et l’opposition va chercher à empêcher le triomphe de Luis Arce grâce à un coup d’Etat ou à une fraude. C’est pourquoi il faut gagner avec un gros écart. » Et il considère que le vote de l’étranger est très important et que l’ambassade de la Bolivie en Argentine cherchera à « saboter le vote » de la communauté la plus importante de résidents boliviens à l’étranger. De plus, il pense que le MAS doit améliorer sa campagne dans les villes pour éviter un second tout dangereux car les secteurs les plus réactionnaires et conservateurs du pays s’allieraient.

« A la fin des années 80, un groupe de jeunes du mouvement paysan indigène et originaire nous a demandé : « Jusqu’à quand va-t-on nous gouverner d’en-haut et de l’étranger ? quand allons-nous nous gouverner nous-mêmes ? » a raconté Morales au début du débat. Pour lui, la semence qui a fini par germer au MAS est une expérience unique au monde : « C’est un mouvement que nous avons construit pour la libération. C’est pourquoi le coup d’Etat que nous avons subi l’année dernière a été non seulement un coup d’Etat contre l’Indien mais aussi un coup d’Etat contre le modèle économique. »

Elections et sondages

Dans la dernière ligne droite de la campagne, Morales se demande : « Pourquoi le gouvernement de fait a-t-il repoussé 3 fois les élections ? Parce qu’ils savaient que nous allions gagner au premier tour et avec une large majorité. Ils nous ont obligé à nous mobiliser. Et avec les mobilisations d’août, nous nous sommes affainblis dans les villes. »

Il évoquait ainsi les manifestations qui se sont déroulées dans différents points du pays, organisées par la Centrale Ouvrière Bolivienne (COB) et les militants de base du MAS pour lesquelles Evo Morales en personne, réfugié en Argentine, a été accusé de « génocide » et de « terrorisme. »

Les derniers sondages d’intentions de vote continuent à donner l’avantage au candidat du MAS, Luis Arce. L’ex-ministre de l’Economie de Morales obtiendrait, selon le Centre Stratégique Latino-américain de Géopolitique (CELAG), 44,4% des voix contre 34% pour Carlos Mesa, le candidat de Communauté Citoyenne. En troisième position, Fernando Camacho de l’alliance Nous Croyons obtiendrait 15,2% . Un sondage antérieur diffusé par la chaîne Unitel accordait à Arce 41,2% d’intentions de vote et 33,5% à Mesa. Dans tous les cas, l’écart entre Arce et les autres candidats se maintient bien que rien ne permette d’affirmer qu’il gagnera au premier tour.

Le vote de l’étranger

Morales comprend que les sondages sont bons et doivent être faits bien qu’ils oublient un élément essentiel : « On ne prend pas en compte le vote de l’étranger. Des membres de l’ambassade de Bolivie en Argentine et des consulats vont le saboter parce qu’ils savent que nous allons les détruire. » Selon le Tribunal Suprême Electoral, le corps électoral comprend 7 332 925 personnes ayant le droit de vote. Sur ce nombre, 301 631 vivent à l’étranger : cela représente un peu plus de 4% du corps électoral. En Argentine, le pays étranger dans lequel résident le plus de Boliviens, 142 568 citoyens ont le droit de voter, un chiffre qui représente presque le double de celui des habitants du département de Pando (72 136), par exemple.

Un autre facteur qui rend le vote des résidants en Argentine important, c’est qu’aux élections présidentielles de 2014, le MAS avait eu plus de 92% des voix et en 2019, plus de 82%. « L’année dernière, certains ne sont pas allés voter parce que nous étions sûrs de nous. Maintenant, il ne faut pas être sûrs de nous. J’ai lu une note de membres de l’ambassade argentine qui e répond et qui dit que ce que dit Evo est faux. Mais dans les faits, ils vont chercher à saboter. Le but est de gagner largement pour qu’ils ne disent pas qu’il y a eu fraude et nous allons y arriver, » a affirmé Morales et il a appelé les Boliviens résidant en Argentine à voter et à surveiller le vote. « Ils sont en train de nous provoquer. Ils veulent faire démissionner le procureur général Juan Lanchipa, provoquer des troubles pour suspendre les élections et choisir une nouvelle date. Là, ils veulent s’unir avec Jeanine Áñez, Tuto Quiroga et Fernando Camacho et nous, nous diviser. »

Revenir à une Amérique Latine unie

Morales a aussi consacré quelques minutes à évoquer une alliance de la région nécessaire et urgente : « Je voudrais que les temps de Chávez, Lula, Kirchner, Correa reviennent … Revenir à l’UNASUR et à la CELAC qui en ont fini avec les doctrines de sécurité nationale de ces temps-là. Qu’a fait Donald Trump ? Organiser le Groupe de Lima para attaquer Nicolás Maduro. Il faut renforcer ces espaces que nous construisons, nous devons rétablir l’intégration latino-américaine, » a-t-il déclaré et il a comparé « l’empire nord-américain » à un pitbull : « Il mord et ne lâche pas et cet acharnement va coûter. »

Il a affirmé avoir de « bons souvenirs » du « camarade » Néstor Kirchner : « Par exemple, quand nous avons nationalisé le pétrole et que les compagnies disaient qu’elles allaient partir, c’était tout un scandale. Nous avons dit que si elles voulaient être nos associées, qu’elles restent mais que 82% serait pour les Boliviens. A ce moment-là, Kirchner m’a appelé et m’a dit : « Dis aux compagnies pétrolières que si elles n’investissent pas, moi, j’investis en Bolivie. Tout de suite, les transnationales se sont tues. »

La défense des ressources naturelles est une question centrale pour Morales. « Je suis convaincu qu’en occident, ils ne nous veulent que pour que l’Amérique Latine garantisse la matière première. » Il a rappelé que le sénateur républicain Richard Black avait avoué que les Etats-Unis avaient organisé un coup d’Etat en Bolivie pour le lithium Et les mots du patron de Tesla, la multimillionnaire Elon Musk, qui « a dit textuellement le 24 juillet : « Nous allons faire un coup d’Etat où nous voulons, faites avec. » C’est pourquoi, pour Morales, aujourd’hui plus que jamais, la lutte est une lutte pour le contrôle et l’administration des ressources naturelles. Pour lui, il serait merveilleux de pouvoir industrialiser le lithium et que « la Bolivie, l’Argentine et le Chili puissent en fixer le prix pour le monde entier. » 2 L18

Morales a aussi souligné que les Latino-américains doivent réenvisager le rôle des forces armées. « Je rappelle que quelques années après que nous soyons arrivés à la présidence, un commandant m’a surpris en me disant : « Nous, nous sommes anti-impérialistes. Et c’est sûr, pendant la lutte pour l’indépendance, en 1810, les métis se sont organisés et se sont joints à la lutte du mouvement indigène. Les forces armées sont nées dans la Bolivie anticolonialiste et il faut les récupérer. »

De Buenos Aires, l’ex-président connaît à la perfection les défis et les obstacles qui se présentent au MAS s’il veut être à la hauteur des circonstances. Mais jamais il ne perd son optimisme : « Avec l’unité et la participation du peuple, le 18 octobre, nous serons à nouveau des millions et nous rendrons la liberté et la dignité au peuple bolivien. »

source : Página 12

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
16 octobre 2020 - 15h28 - Posté par jaime

Très bon article . Voir sur le site venezuelas infos également une analyse pertinente comme d’habitude de M Lemoine , sur le site les 2 rives de Romain Migus et ou sa page Facebook une video où il donne la parole à
Nadia Cruz défenseur des droits de l’Homme ( allo Amnesty Internationale !!! ) , à Segundina Flores , dirigeante du Mouvement des Femmes Paysannes , Alex Anfruns , journaliste .



BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
17 octobre 2020 - 10h06 - Posté par JOclaude

Amnesty Internationale ? Ouais de toujours joue avec "cachez ce sein que je ne saurais voir !"


BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
17 octobre 2020 - 10h58 - Posté par jaime



VIOLENCES POLICIERES : A deux doigts de la mort (video choc)
lundi 30 - 16h39
de : joclaude
ENTREPRISOCENE avec OLIGARCHISATION du monde contre chaque peuple-classe
dimanche 29 - 19h22
Paris 28 Novembre : le Déconfinement en photos et vidéos
samedi 28 - 23h23
de : nazairien
1 commentaire
Ploutocraties liberticides de droite : Macron le Bonaparte II après Sarkozy !
samedi 28 - 19h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Décès de Diego Maradona vu par l’Elysée !
vendredi 27 - 14h25
de : joclaude
1 commentaire
Communiqué de la CGT:Le Conseil d’Etat confirme la liberté de déplacement
vendredi 27 - 10h06
de : joclaude
S’organiser pour la défense des libertés publiques menacées.
jeudi 26 - 23h08
de : Christian Delarue
1 commentaire
Passage à tabac d’un producteur à Paris : quatre policiers...
jeudi 26 - 22h49
de : Christian D-
4 commentaires
Un cadeau pour l’article 24
jeudi 26 - 17h59
South Koréa et Japan craignent une 3ème vague : South Korea virus cases hit highest level since March
jeudi 26 - 11h25
de : nazairien
1 commentaire
Philippe Oberlé, La pandémie est nucléaire, 2020
mercredi 25 - 21h18
de : sniadecki via jyp
À l’ONU l’Italie s’abstient sur le nazisme
mercredi 25 - 21h01
de : Manlio Dinucci via Jyp
2 commentaires
La réforme de l’assurance chômage cassée par le Conseil d’État
mercredi 25 - 19h16
Champ de mines - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 25 - 18h24
de : Hdm
BOLIVIE:Génial ! L’ex-présidente de fait, arrêtée par le peuple… !
mercredi 25 - 16h31
de : joclaude
A Lyon, la grève se durcit chez General Electric
mardi 24 - 17h36
La Commission européenne met fin aux indemnités de licenciement en Belgique avec une trouvaille juridique
mardi 24 - 09h54
de : Bruno Schmitz
Etats-Unis : Même les morts chez les Pauvres sont encore trop chers !
lundi 23 - 14h59
de : joclaude
1 commentaire
ISLAM, MUSULMAN, VOILE : Pas d’essentialisme, mais triple critique maintenue
dimanche 22 - 23h24
de : Christian Delarue
6 commentaires
Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !
dimanche 22 - 16h43
Non à l’acharnement contre Jean-Marc Rouillan
dimanche 22 - 16h36
de : CNT relations medias
Les Gilets Jaunes et la loi Sécurité Globale (Video) !
dimanche 22 - 14h49
de : joclaude
Racisme post-colonial et intégrismes religieux (I)
vendredi 20 - 22h20
de : Christian Delarue
1 commentaire
Appel aux autorités françaises à favoriser la paix au Haut-Karabakh
vendredi 20 - 20h47
de : Christian Delarue
La communauté internationale doit assurer l’exercice du droit à l’autodétermination du Peuple sahraoui
vendredi 20 - 20h39
de : Christian Delarue
Stop EDF Mexique refusons la transition énergétique coloniale !
vendredi 20 - 18h33
de : AMASSADA
L’EMPRISE, un concept critique de l’intégrisme
vendredi 20 - 17h19
de : Christian Delarue
2 commentaires
Communiqué de presse de la C.G.T.
jeudi 19 - 15h41
de : joclaude
Médicos cubanos - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 18 - 21h33
de : Hdm
Contrôles ciblés à Pôle emploi pendant le confinement
mercredi 18 - 19h16
LES ANGLES MORTS DE CLÉMENTINE AUTAIN
mardi 17 - 20h24
de : Christian DLR
5 commentaires
Voté au Sénat : Recul de l’âge légal de la retraite à 63 ans !
mardi 17 - 15h02
de : joclaude
2 commentaires
Marwan Muhammad, une plateforme inclusive des intégristes musulmans
lundi 16 - 20h32
de : Christian Delarue
7 commentaires
Contre la loi de "sécurité globale"
lundi 16 - 17h19
de : CNT relations médias
« La faiblesse de la croissance impose la sortie du capitalisme »
lundi 16 - 15h59
Crise du coronavirus aux États-Unis. 90 000 emplois supprimés dans le secteur aérien
lundi 16 - 15h22
de : nazairien
partage avec Edgar Morin
lundi 16 - 09h26
de : jean1
3 commentaires
MRAP :Menaces sur les droits et les libertés : la protestation monte
lundi 16 - 09h21
de : Christian Delarue (CN du MRAP)
La pudeur ou l’enfermement des religions abrahamiques
dimanche 15 - 13h59
de : Christian Delarue
1 commentaire
ICEBERG RACISTE et INTEGRISME
samedi 14 - 19h41
de : Christian Delarue
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite