Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !

de : joclaude
mardi 20 octobre 2020 - 16h56 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Comme première mesure Luis Arce annonce le versement du Bonus contre la Faim en Bolivie 19 oct.2020-16 : 25 : 36 |Source : Publié par : Mariana Torrelles |Telesur (traduction google) Le candidat du Mouvement pour le socialisme , Luis Arce , qui, selon le décompte rapide des voix, a été le vainqueur des élections en Bolivie, a déclaré que la première chose qu’il ferait serait de payer le Bonus contre la faim.

Arce a déclaré à la presse que « nous l’avons dit dans notre campagne, la première chose que nous allons faire est de payer le Bonus contre la Faim , qui est approuvé par l’Assemblée, l’exécutif ne l’a pas fait, le financement est assuré, c’est une question de caprice de ne pas l’avoir annulé ».

Selon la loi et le décret réglementaire, les bénéficiaires seront des Boliviens résidant dans le pays et âgés de plus de 18 ans jusqu’au 16 septembre 2020. Aussi, ceux qui appartiennent à des groupes de femmes qui reçoivent actuellement le Bonus Juana Azurduy et les personnes handicapées qui reçoivent le Bonus de sans-abri enregistré auprès de l’Institut bolivien de la cécité.

De même, il a indiqué que parmi les mesures fondamentales qu’il commencera à appliquer lorsqu’il prendra le commandement du gouvernement, sera de renforcer la demande intérieure comme promis au cours de sa campagne.

En ce sens, il a déclaré que "c’est une question centrale . Pour notre modèle , il est important de renforcer cette demande interne via des obligations et des transferts".

"Dans le même temps, nous allons commencer à rebâtir la production, qui a également été affectée par les mesures que (le gouvernement actuel) a prises. Nous serons dans la ligne de ce que nous proposons au pays", a ajouté le candidat élu à la présidentielle.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
20 octobre 2020 - 17h21 - Posté par JOclaude

Source : TELESUR 19 octobre 2020| Alfredo Serrano
Blog - traduction google
Bolivie, la victoire des convictions !
Il ne fait aucun doute que la technique occupe une place de plus en plus importante en politique, et plus particulièrement dans le domaine électoral. Tous ces outils précieux, certains plus anciens, tels que les enquêtes et tout à voir avec le marketing, et les nouveaux comme les médias sociaux ou le Big Data, ont pris une grande importance ces derniers temps. Cependant, tout cet instrument ne peut en aucun cas remplacer la dimension constitutive de la politique, c’est-à-dire l’univers des idées, des propositions.

Bolivia, la victoire des convictions !
Ni toute la postmodernité du monde n’a été en mesure et ne sera pas en mesure de mettre fin au pouvoir des convictions. C’est exactement ce qui s’est passé lors de l’élection présidentielle bolivienne. Le résultat est précisément la raison pour laquelle c’est la victoire des convictions. Luis Arce, candidat du Mouvement pour le socialisme (MAS), est aujourd’hui président élu de la défense de l’acérrima - sans déguisement ni hésitation - d’un projet politique, d’un corpus d’idées fondé sur la souveraineté, des nationalisations de ressources stratégiques, tant étatiques que nécessaires, de redistribution comme axe informatique de l’économie.

Le peuple bolivien a clairement tranché en faveur du MAS, en faveur d’une proposition politique antagoniste au modèle néolibéral. Ils ont dit que « cela suffit » à l’indignation antidémocratique menée par la grande coalition de coup d’État, composée de l’actuel gouvernement de facto, de la complicité active de Carlos Mesa, du bloc néofasciste dirigé par Fernando Camacho, de la police et d’un secteur des forces armées, de certains grands médias - comme page Sept - de certains groupes d’affaires et du Secrétariat général de l’OEA.

En moins d’un an, cette grande coalition a démontré à la fois son inefficacité et sa capacité à émettre des injustices. Il est de plus en plus vérifié que le néolibéralisme est totalement incompatible avec la démocratie et la stabilité économique et sociale.

Et, face à cela, l’alternative est le MAS, un instrument qui nucléite le vaste archipel d’organisations sociales, paysannes, indigènes et urbaines sur tout le territoire bolivien ; qui a un leader historique, Evo Morales, mais qui est également basé sur un solide tissu social et organisationnel. Ce grand bloc reste « ensemble » non pas grâce à un slogan de campagne, mais le fait par convictions propres ; c’est pour cette vraie raison que l’unité du MAS a persévéré malgré les difficultés, malgré la persécution.

Sous-estimer l’immense force des convictions est une erreur commune dans ce nouvel « âge Google », où tout est exagérément superficiel. C’est la vraie leçon que cette citation électorale nous laisse en Bolivie. C’est un apprentissage à prendre en compte chaque fois que nous doutons de la voie à suivre. C’est maintenant arrivé en Bolivie et cela s’est produit à nouveau dans l’histoire. Par exemple, le Frente de Todos a présenté sa proposition politique sur la base de ses convictions et les citoyens argentins l’ont approuvée principalement dans les urnes ; Pablo Iglesias est vice-président espagnol sans renoncer à ses convictions ; il en va de même pour le Président AMLO au Mexique ; comme le corrénisme en Equateur, qui reste la principale force politique ; o Gustavo Petro en Colombie, qui grandit et grandit sans se déguiser.

Croire en quelque chose, le défendre et l’exposer avec des arguments sérieux est un chemin, parfois compliqué, mais plus fort que d’autres raccourcis avec un tacticisme excessif qui finissent par confondre l’horizon stratégique.

En Bolivie, les élections ont été remportées par des condamnations.



BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
21 octobre 2020 - 10h38 - Posté par JOclaude

Bolivie : Luis Arce annonce le paiement du bon contre la faim , un article de Telesur du 19 octobre 2020 traduit par Françoise Lopez. Une excellente première qui comblera, à n’en pas douter, les attentes de nombreux Boliviens. Un candidat élu qui n’oublie pas ses promesses de campagne, on en rêve !






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite