Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

CALEB McCARRY : L’élu de Bush pour Cuba a été l’artisan du désastre haïtien

de : Jean-Guy Allard dimanche 30 octobre 2005 - 20h23 - Signaler aux modérateurs

de JEAN-GUY ALLARD

EN ayant recours à d’ex-militaires, à des sbires et des délinquants pour déstabiliser Jean-Bertrand Aristide, Caleb McCarry a été l’artisan de la situation actuelle des droits de l’homme dans ce pays des Caraïbes, qualifiée de « catastrophique » par l’ONU. L’ex-fonctionnaire du parti Républicain, lié aux services de renseignement nord-américains, est celui qu’a choisi George W. Bush pour mettre à exécution le dernier plan d’annexion de Cuba mis de l’avant par l’Administration et la mafia de Miami.

Des fonctionnaires de la Mission de stabilisation des Nations Unies à Haïti ont qualifié récemment de « catastrophique » la situation des droits de l’homme dans cette île antillaise, selon ANSA. « Il y a des violations graves et répétées. Des exécutions sommaires, des tortures et des arrestations arbitraires sont commises par la police ou avec son consentement », a affirmé en conférence de presse Thierry Fagart, avocat de la section des droits de l’homme de l’ONU à Port-au-Prince.

Caleb McCarry, le proconsul désigné par l’Administration Bush pour tenter de provoquer l’annexion de Cuba, appartient à une mafia de politiciens et fonctionnaires nord-américains qui a provoqué l’enlèvement et la grotesque éviction du président Jean-Bertrand Aristide de Haïti, à l’insu du Département d’Etat et avec la bénédiction du clan Bush.

McCarry et ses amis ont mené leur complot en utilisant un activiste politique lié aux Duvalier et une troupe de mercenaires et de délinquants, dans une opération sale gérée par les cercles d’extrême droite les plus fanatiques du parti Républicain.

Dans un article intitulé ‘The other regime change’ (L’autre changement de régime) publié en juillet 2004 par le site web salon.com, le journaliste nord-américain Max Blumenthal révèle comment l’International Republican Institute (IRI), une « fondation politique sans but lucratif », fortement subventionnée par la USAID et représentée dans l’île infortunée par Stanley Lucas, a dirigé l’opération anti-Aristide. Dans cette besogne, l’IRI a reçu l’appui inconditionnel d’un noyau d’extrême droite du parti Républicain étroitement lié à George W. Bush dans lequel Caleb McCarry semble jouer le rôle clé.

La famille de Lucas est célèbre à Haïti pour un massacre de paysans que ses cousins, Léonard et Rémy, ont organisé en 1987. Une bande de délinquants armés de machettes a alors tué 250 petits agriculteurs qui réclamaient une redistribution des terres de leur domaine. À ce même moment, Lucas entraînait des militaires pour des actions anti-insurrection.

Selon Blumenthal, Lucas, un ex-champion de judo au profil de playboy, originaire d’une famille riche identifiée aux Duvalier dont le régime assassin a dominé à Haïti durant des décennies, est la version haïtienne du collaborateur irakien Ahmed Chalabi.

Tandis que Colin Powell cherchait à conserver envers Haïti une ligne politique modérée conçue sous Clinton, Caleb McCarry, « un fonctionnaire anti-Aristide du Comité des relations extérieures de la Chambre » et une délégation de Républicains se sont réunis en République dominicaine avec Convergence, l’alliance anti-Aristide, qui a ensuite manifesté une ligne divergente de celle du Département d’État. Convergence a reçu de l’IRI environ deux millions de dollars de l’IRI entre 1998 et 2002, a confessé au journaliste un porte-parole.

Selon un ex-fonctionnaire du Département d’État, McCarry et Lucas ont travaillé « coudes à main » pour établir le financement nord-américain de l’« opposition » qu’ils fabriquaient.

Lucas s’est consacré à préparer personnellement les opposants à Aristide par des cours qu’il a intitulés « Démocratie 101 ». Parmi les invités à ces sessions d’entraînement, ont fait leur apparition plusieurs membres de CREDDO, le groupe politique du général Prosper Avril qui a dirigé Haïti de 1988 à 1990 « instaurant l’état de siège et torturant ses opposants ».

Quand, en février 2004, le mercenaire Guy Philippe - un ex-chef de police ami d’enfance de Lucas - capture Cap-Haïtien avec 200 « insurgés », dont de nombreux assassins, délinquants et ex-sbires de régimes antérieurs, et menace Port-au-Prince tandis que la police nationale fuit, des représentants de l’ambassade nord-américaine présentent à Aristide l’alternative de demeurer dans la capitale sans protection, face à des bandes de criminels amis de Lucas ou de monter dans un avion fourni par Washington qui le conduirait en Afrique.

Parmi les « combattants de la liberté », comme les appellera Roger Noriega, se trouvent Louis Joyel Chamblain, un chef paramilitaire de sinistre réputation, et Emmanuel « Toto » Constant qui confessera plus tard ses liens avec la CIA.

DEMOCRATIE, VERSION McCARRY

Une compilation d’articles de la presse officielle nord-américaine réalisée récemment par l’enquêteur canadien Aaron Mate, et publiée par le site web Znet.org, énumère une longue série d’incidents violents survenus au cours des derniers mois qui montre clairement diverses caractéristiques de la démocratie instaurée à Haïti grâce à Caleb McCarry et ses complices.

Le premier mars 2005, le Miami Herald rapportait comment le jour précédent, la police haïtienne avait ouvert le feu sur une marche de 2 000 manifestants pacifiques, à Port-au-Prince, tuant deux personnes et en blessant plusieurs autres. La protestation commémorait le coup d’Etat contre Aristide survenu l’année précédente.

Le 24 mars suivant, AP décrivait comment la police avait tiré de nouveau contre des manifestants dans la capitale, tuant une personne. « Des reporters de Associated Press ont vu des officiers de police tirant en l’air et vers les manifestants », précisait la dépêche.

Le 27 avril, pour la troisième fois, la police a ouvert le feu contre des manifestants qui exigeaient la libération de partisans d’Aristide, tuant cinq d’entre eux, rapportait alors AP.

Le 5 juin, l’agence britannique Reuters annonçait que « jusqu’à 25 personnes ont été assassinées dans des raids de la police, vendredi et samedi, dans des bidonvilles de la capitale de Haïti », selon des « employés de la morgue et des témoins ». Un des témoins, Ronald Macillon, a raconté que les policiers « ont tué beaucoup de gens et incendié les maisons ».

Une autre dépêche de Reuters, datée du 15 juillet, rapportait comment « des groupes d’opposition et de résidents de bidonvilles racontent que des douzaines de personnes innocentes ont été exécutées durant des raids de troupes de l’ONU et la police haïtienne ». Renan Hedouville, dirigeant du Comité d’avocats pour les libertés individuels, connus sous le sigle CARLI, un groupe très respecté pour le sérieux de ses interventions, précisait que parmi les victimes se trouvaient des enfants et des personnes âgées des quartiers Bel Air et Cité Soleil.

Le premier septembre, le Herald rapportait un autre massacre mené dans la localité de Martissant le 20 août « au milieu d’un matche de football » par des « policiers avec des fusils d’assaut et des masques noirs ».

« L’attaque a fait au moins six morts et a provoqué des préoccupations parmi les officiers de l’ONU qui essaient de stabiliser cette ville sans loi où des policiers qui travaillaient avec les bandes guidées par un politicien inconnu, menaient une opération de nettoyage avant les élections de novembre ».

Le 30 août, le Washington Times a précisé que des témoins du massacre « ont dit qu’ils ont reconnu quelques civils armés de machettes comme étant des ‘attachés’, c’est à dire des criminels locaux dont on dit qu’ils sont des informateurs et des assassins payés par la police ».

L’ELU DE BUSH, RICE, MARTINEZ ET DIAZ-BALART

Aristide a été séquestré le 28 février 2004 par des forces spéciales nord-américaines et expulsé de son propre pays. Blumenthal raconte dans son article comment Condoleezza Rice a réveillé George W. Bush au milieu de la nuit pour annoncer la nouvelle du « triomphe » nord-américain dans le pays le plus pauvre de l’hémisphère.

Le 29 juillet 2005, Condoleezza Rice, nommée entre-temps secrétaire d’État, annonçait la désignation de McCarry pour « diriger la Commission d’aide à une Cuba libre » et répéter à Cuba ce qui a été expérimenté à Haïti.

La cérémonie de nomination de McCarry a eu lieu au Salon des traités de l’édifice Harry S. Truman au Département d’Etat, en présence de deux éminents membres de la mafia de Miami, le sénateur Mel Martinez, mentor du Cuban Liberty Council, dont les membres se distinguent pour leurs liens avec le terroriste international Luis Posada Carriles, et Lincoln Diaz-Balart, le congressiste furibond qui se vante de ses relations privilégiées avec les cercles les plus fanatiques de la Floride du sud.

http://www.granma.cu/frances/2005/o...



Imprimer cet article





FORGES SBFM⚡FDB
mercredi 21 - 12h11
de : de Pierre Le Ménahes
Le Ménilmontant FC 1871 et la Commune de Paris
mercredi 21 - 11h46
de : Par le FC Sankt Pauli
Saccage des Jardins de l’Engrenage : des CRS et des bulldozers contre des arbres fruitiers et des plants de tomates
mercredi 21 - 11h34
de : jean1
Est-ce que la drogue tue ou bien le trafic de drogue ?
lundi 19 - 21h51
de : jy.D
Le secteur de l’animation se met (à son tour) en lutte
lundi 19 - 08h16
J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
4 commentaires
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite