Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Gauche Européenne : Vittorio Agnoletto soutient Bellaciao... Merci Vittorio


de : Vittorio Agnoletto
dimanche 24 septembre 2006 - 20h10 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 12.1 ko

"Vers la Gauche Européenne. Maintenant ou jamais plus"

de Vittorio Agnoletto traduit de l’italien par karl&rosa

Avec plusieurs d’entre vous nous nous sommes rencontrés tout au long de ces années dans le bénévolat, dans le travail associatif, dans l’action sociale et politique fondée, outre que sur la passion, sur la compétence aussi.

Le sens de ma candidature et des modalités de mon travail au Parlement Européen a été depuis le début la tentative de tenir ensemble ces multiples racines, en essayant de développer un travail pouvant fournir des instruments utiles à ceux qui sont actifs dans le social et en même temps de bâtir une perspective politique collective participée et partageable.

C’est pourquoi depuis les élections européennes j’ai considéré comme un parcours intéressant celui de la "Gauche Européenne", un parcours cohérent avec mon histoire et mon engagement.

Je voudrais donc partager avec vous quelques réflexions sur les initiatives prévues prochainement.

Les 23 et 24 septembre à Rome aura lieu le lancement officiel de la Gauche Européenne.

Un projet annoncé depuis longtemps, dès 2004, quand, à l’occasion des élections européennes, Refondation modifia aussi son symbole en insérant l’inscription Gauche Européenne. Mais, après ces élections-là, le projet sembla finir aux oubliettes, dépoussiéré pour être relancé, annonce après annonce, dans quelques occasions publiques, mais quasiment refoulé au congrès que Refondation tint à Venise en mars 2005.

Par la suite, le projet fut repris dans l’hiver 2005-2006 et annoncé à nouveau pendant la récente campagne électorale dans laquelle Refondation a décidé, par un acte marqué d’un fort courage politique, d’ouvrir ses listes à de nombreux indépendants et d’en élire une douzaine au Parlement.

Maintenant nous sommes au moment de la vérité : ou on fait avancer ce projet vite et avec une forte conviction ou il vaut mieux le considérer définitivement enterré.

Quelle identité ? Pour quel projet politique ? La réflexion initiale est très simple. Dans ces années le mouvement alter mondialiste a montré l’existence en Europe, et spécialement en Italie, d’un vaste secteur de population intéressée à construire des parcours communs autour de quelques objectifs fortement innovateurs par rapport à la culture du vingtième siècle : la défense des biens communs, la cohérence entre les moyens et les fins, la non violence, un rapport Nord/Sud bâti sur la souveraineté alimentaire et sur une critique de la quantité et de la qualité des consommations et du concept même de développement, le bilan participatif, le rapport entre global et local, la critique des institutions économiques et financières internationales, spécialement l’OMC, la Banque Mondiale et le FMI.

Ce mouvement, en refusant les synthèses préconstituées, a indiqué différentes modalités de travail : les décisions par consensus, l’égale dignité entre différentes subjectivités sociales et entre de multiples points d’observation, la critique à la forme parti verticale, centraliste, machiste et entendue comme un univers comprenant tout.

A l’idéologie comme ciment identitaire est contraposée le partage d’un programme commun où puissent converger des histoires, des cultures et des traditions différentes parce que conscientes chacune de sa non exclusivité.

La contraposition du binôme réformes/révolution est remplacée par l’idée d’une radicalité culturelle, et pas seulement sociale, découlant de la conscience que la situation que vit la planète est dramatique et que le temps à notre disposition pour essayer de la modifier est limité.

L’antilibéralisme, dans sa version comprenant des propositions l’alter mondialisme, devient le point de rencontre de traditions différentes : il y a ceux qui arrivent du communisme hétérodoxe, du christianisme social, de l’écologisme, de la simple pratique quotidienne dans une des nombreuses réalités associatives qui ont bâti le mouvement des mouvements.

Dès le début Refondation, unique force politique italienne, a partagé le parcours du mouvement, en a reconnu l’autonomie et a renoncé en même temps à la tentative de se poser comme synthèse comprenant tout. Ou au moins c’est ce qu’elle a déclaré et, parmi mille contradictions, essayé de pratiquer dans certaines parties significatives du territoire national.

L’écart, même électoral, qui sépare les voix recueillies par le PRC de l’ampleur et de la force du mouvement alter mondialiste est un fort indicateur de l’impraticabilité de la croissance progressive du PRC sur lui-même. Et le groupe dirigeant de Refondation en semblerait assez conscient.

La réalisation de la Gauche Européenne implique la construction d’une subjectivité politique à laquelle participent avec égale dignité Refondation et tous les sujets collectifs locaux et/ou nationaux intéressés partageant un programme et une déclaration de principes.

Réfléchir sur Gauche Européenne veut dire réfléchir aussi sur le rôle des partis, sur ce que veut dire aujourd’hui le mot politique lui-même, surtout pour ceux qui doivent se confronter tous les jours, en tant que militants « compétents », à une réalité sociale de plus en plus complexe, fragmentée et en transformation. Cela veut dire découvrir la possibilité de donner une voix, dans un espace politique, à cette intelligence collective qui s’est manifestée à Gênes en juillet 2001 et qui nous a accompagnés, avec des hauts et des bas, pendant ces années.

L’adjectif « européenne » n’est pas pléonastique mais il indique une conscience que, à l’époque de la globalisation libérale et de la crise des Etats nationaux, la dimension européenne est aujourd’hui condition nécessaire de tout projet ambitionnant un monde multipolaire, pour la construction duquel le rôle de l’Europe est essentiel.

Les risques Parmi tant de pièges, inhérents à un parcours aussi nouveau et complexe que celui-ci, les principaux dangers me semblent au nombre deux.

Le premier est interne à Refondation : que ce parcours soit vécu comme un choix décidé au sommet, imposé, destiné à dévaluer et vider la vie et les responsabilités démocratiquement identifiées dans le parti. Le doute que le projet soit géré dans une clef modérée, pour caractériser davantage la phase gouvernementale marquant au demeurant la vie du parti et en même temps la crainte que tout se réduise à la cooptation d’une classe politique en attente de se recycler et d’occuper de nouvelles places.

Le deuxième concerne, au contraire, le rapport entre Refondation et les réalités externes intéressées à participer au projet. Ou bien la rencontre a lieu dans les territoires locaux autour d’objectifs partagés, ou le rappel entre les classes politiques et la solidarité à cause du militantisme du passé sera destiné à prendre le dessus et il sera alors très difficile de penser entraîner de nouvelles ressources venant du monde associatif et du militantisme social.

La conscience des risques et des difficultés du parcours peut effrayer et pousser certains à se retirer ou, au contraire, peut être une stimulation pour éviter des pièges et des fautes qui pourraient autrement être fatals. Il ne reste qu’à essayer... mais en faisant attention à ne pas interrompre, entre-temps, le travail social quotidien fondé sur la rencontre concrète avec les espoirs et les droits des personnes. En fait, la Gauche Européenne n’aura un sens que si elle arrive, avant tout, à rompre la séparation entre la politique institutionnelle, de plus en plus transformée en profession, et les dynamiques sociales et la quotidienneté de chacun de nous.



Imprimer cet article





Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
1 commentaire
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
3 commentaires
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
2 commentaires
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
3 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39
UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
samedi 17 - 23h16
de : Christian Delarue
1 commentaire
Attentat de Conflans St Honorine : ATTAC et FSU plus MRAP
samedi 17 - 21h57
de : Christian Delarue
3 commentaires
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
samedi 17 - 15h33
de : Luc JACOB
1 commentaire
Refus du séparatisme des riches actionnaires (17 octobre)
samedi 17 - 10h39
de : Christian Delarue
2 commentaires
quelques infos sur l’organisation de la marche des sans-papiers en Ile de France
vendredi 16 - 21h04
de : jean1
Propos scandaleux de M. Reda : solidarité avec le GISTI
vendredi 16 - 20h08
de : Christian Delarue (MRAP)
3 commentaires
Communiqué de presse des Mutuelles de France : Encore un coup fourré en macronie !
vendredi 16 - 12h11
de : joclaude
Toulouse : couvre-feu et situation sanitaire décuplent la colère des soignants
vendredi 16 - 12h09
BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
vendredi 16 - 11h52
de : joclaude
3 commentaires
COVID19:Perquisitions chez Edouard Philippe et Olivier Véran
vendredi 16 - 11h36
de : joclaude
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
vendredi 16 - 09h27
de : Luc JACOB
2 commentaires
Manipulation sur le séparatisme avec un Robert Ménard raciste.
vendredi 16 - 09h02
de : Christian Delarue (MRAP)
1 commentaire
Cuba est élu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU (pour la 5° fois)
jeudi 15 - 17h11
de : joclaude
’Urgence de vous’ ou l’urgence de parler le 21/10 à Bruxelles
jeudi 15 - 15h51
BOLIVIE : Autre démonstration de félonie du régime capitalisme !
jeudi 15 - 12h00
de : joclaude
TROISIEME RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH !
jeudi 15 - 11h32
de : jean clement
Arkéa se met au dopage, il manquait plus que ça !
jeudi 15 - 09h37
de : Breton En Colère
La grande distribution - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 14 - 20h56
de : Hdm
1 commentaire
« Vous avez aimé la première vague et le confinement … ?
mercredi 14 - 19h25
de : Lepotier
3 commentaires
Sujets sociaux : cinq syndicats réclament des réponses à Jean Castex
mercredi 14 - 16h07
2 commentaires
Etrange... ! Corée du Nord : pourquoi tout le monde est maintenant masqué
mardi 13 - 16h40
de : nazairien
1 commentaire
Répression : la mobilisation pour les 4 de Melle prend une ampleur nationale
lundi 12 - 14h52

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite