Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Gauche Européenne, Massimiliano Smeriglio. Oui au processus unitaire. Sans demander à personne d’abjurer

de : Roberto Ferrario
vendredi 29 juin 2007 - 10h31 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 12.3 ko

Je crois que l’identité d’une formation n’est pas quelque chose d’abstrait mais quelque chose qui se construit au quotidien. Et je crois qu’est arrivé le moment d’en finir avec les lieux communs, avec les dénonciations sur le poids insupportable des identités. Mais, en somme, nous sommes-nous aperçus, oui ou non, de ce qui s’est passé il y a à peine deux semaines, au dernier tour des élections municipales ?

de Stefano Bocconetti traduit de l’italien par Karl&Rosa

Massimiliano Smeriglio est le secrétaire de la fédération romaine du Prc. Qui est une des villes où la Gauche européenne est déjà sur pied depuis longtemps, où elle est un véritable sujet "politique". Où se produisent des conflits, qui discute, qui organise des communautés.

Smeriglio, de ton point de vue, comment as-tu pris le discours de Bertinotti ?

Et bien, positivement. Très positivement. Même si je pense, excuse ma franchise, que d’autres personnes aussi, et pourquoi pas même ceux qui ne pensent pas comme moi, peuvent en dire autant.

Qu’est-ce qui t’a le plus convaincu ?

L’idée qu’un processus unitaire doit être mis en route. Et tout de suite. Sans demander à personne d’abjurer mais sans non plus subir d’interdiction. Et je suis convaincu qu’il faut porter dans ce processus la culture, la culture politique innovatrice de Rifondazioone. Celle que nous avons exprimé ces dix ou quinze dernières années. Cela ne me semble pas peu.

Tu parles, tu insistes sur la culture politique de Rifondazioone. Beaucoup ont dit cependant que si l’on part des identités l’unité de la gauche ne se fera jamais.

Et moi, en revanche, ce n’est pas ce que je pense. Je crois que l’identité d’une formation n’est pas quelque chose d’abstrait mais quelque chose qui se construit au quotidien. Et je crois qu’est arrivé le moment d’en finir avec les lieux communs, avec les dénonciations sur le poids insupportable des identités. Mais, en somme, nous sommes-nous aperçus, oui ou non, de ce qui s’est passé il y a à peine deux semaines, au dernier tour des élections municipales ? Regardons ce qui s’est passé dans le Nord. En somme, je crois, que le moment est venu de mieux explorer les raisons de cette défaite. Et nous découvrirons alors que la Lega a gagné justement parce qu’elle a été capable de donner une identité à son électorat. A ses gens. Et je crois qu’il faut opposer à l’identité de la droite une autre identité. Une densité culturelle "à nous", je l’appelle comme cela.

Tu as été parmi les dirigeants qui ont le plus écrit et parlé, dans ce journal aussi, contre les thèses du Pds. Tu restes de cette idée ?

Oui. Et en effet Bertinotti a parlé d’une recherche à lancer sur les formes de l’unité. Et il a fait ensuite explicitement référence à l’expérience de la Flm [Fédération des travailleurs de la Métallurgie, Ndt]. Une formule que j’ai utilisée moi aussi.

Ce qui t’a plu le plus dans le discours du président de la Chambre au Palafiera ?

Sincèrement la position dans son ensemble. Un discours vraiment important. Si je dois vraiment indiquer un passage, je choisirai alors le passage très, très suggestif où il dessine une politique capable d’organiser les passions, les émotions. Je crois que c’est ce dont la gauche et nous aussi avons le plus besoin.

Et ce qui t’a le moins plu ?

Cela va te sembler bizarre mais seul un détail m’a déplu…

Lequel ?

Que quand il a commencé à parler il ne s’est pas adressé à la salle avec le traditionnel "Chères et chers camarades". Je l’ai regretté, cela m’a manqué.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Gauche Européenne, Massimiliano Smeriglio. Oui au processus unitaire. Sans demander à personne d’abjurer
30 juin 2007 - 12h50

RIEN QUE CE TITRE...

... Cela me branche total !

NOSE DE CHAMPAGNE.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite