Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

POUR SE SOUVENIR DE WALTER ROSSI : RECHERCHONS SES ASSASSINS


de : Enrico Campofreda
jeudi 27 septembre 2007 - 10h57 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 20.2 ko

Walter Rossi était un jeune communiste romain, assassiné à Rome le 30 septembre 1977 par un groupe de fascistes, en présence d’un blindé de la police, tandis qu’il distribuait des tracts protestant à cause des agressions subies les jours précédents par quelques militants et sympathisants de gauche [NdT]

de Enrico Campofreda traduit de l’italien par Karl&Rosa

Imaginez comment pourrait être aujourd’hui Walter Rossi, un splendide cinquantenaire comme nombre de jeunes des années soixante-dix savent encore l’être. Un peu de blanc naturel, un peu de sciatalgie mais un esprit indompté. Malgré la répression, les drogues de première et de deuxième génération, le carriérisme, l’Italie à boire et à voler, la politique comme carrière, la deuxième république et les fascistes et postfascistes à gouverner l’Etat né de la Résistance. En septembre 1977, le dernier partisan que nous avons récemment pleuré, Giovanni Pesce, avait cinquante-neuf ans.

Un homme à peine plus mûr que celui que serait aujourd’hui Walter. Un homme mis de côté comme les valeurs antifascistes de cette Italie qu’il avait rendue libre, bien que l’année suivant l’assassinat de Rossi un autre homme, symbole de la Résistance comme l’était Pertini, devenait Président. Voilà l’Italie passée et présente. L’Italie de façade et de substance.

En paroles, démocratique et consciente de ses passages sombres, de facto soumise à un réalisme politique à faire peur. Ne dérangeons pas l’Histoire pour répéter des choses archiconnues, pour répéter que le fascisme n’est jamais mort dans la Péninsule. Même avec la création d’un parti nostalgique, amas de criminels de guerre et de jeunes fanatiques, mais surtout jamais mort dans les organismes de l’Etat et dans l’esprit de ceux qui siégeaient sous d’autres sigles dans les fauteuils du Pouvoir.

Naturellement, il y a eu une autre Italie. L’Italie idéologique et passionnelle qui ne se bradait pas, ne comprenait pas l’amnistie de Togliatti et, plus tard, le compromis historique, descendait dans les rues et laissait des morts à Reggio Emilia, s’insurgeait à piazza De Ferraris [place de Gênes où, comme à Reggio Emilia, la même année 1960, la police tira des coups de feu sur des manifestants antifascistes, NdT]. A partir des années des massacres d’Etat – qui soumettaient les citoyens à un climat sud-américain par des bombes qui semaient la mort et une droite militaire frémissant dans l’attente du coup d’Etat – l’Italie recommença à chasser les fascistes des sièges d’où partaient des raids meurtriers.

Au début des années soixante-dix, l’antifascisme militant fut une façon de résister à la politique de l’assassinat qui voyait le fascisme d’Etat armer la main des groupes de choc d’Almirante, Fini e Rauti tandis que ces messieurs siégeaient au Parlement. Une pétition populaire pour bannir le MSI collecta des centaines de milliers de signatures et fut lourdement boycottée à gauche par le PCI. Il y avait aussi la défense des cortèges, les meeting, la propagande, des initiatives de lutte contre la vie chère comme l’occupation de logements et l’auto réduction des factures de l’électricité, du gaz, du téléphone. Un mouvement de peuple très large qui n’était que la cible du plomb. Du plomb fasciste et policier.

Les « années de plomb » tant discutées ont eu cette prémisse, des dizaines de victimes et, avec les massacres, des centaines de victimes, et ce qui a été l’engagement et la lutte pour la démocratie et la participation sociale de ces années-là ne peut pas être catalogué comme une adhésion au parti armé. Une sorte de révisionnisme historique passe aussi sur cette phase plus récente de la politique italienne. L’expérience, bien que conclue et défaite de la gauche extraparlementaire qui dirigea des luttes historiques dans la décennie qui suivit Soixante-huit, est refoulée pour ne parler que de Brigades rouges et de lutte armée. Les années Soixante-dix ne furent pas ça.

Ne furent pas cela les mouvements ouvrier, estudiantin, des chômeurs, des femmes, de Turin à Palerme. Les cortèges de FIAT Mirafiori, les Comités unitaires de base de la PIRELLI, les casques jaunes de l’ITALSIDER, les occupations à Fulvio Testi, San Basilio, Casalbruciato [banlieues de Rome, NdT]. Les rébellions antifascistes au meurtre Varalli, le cortège romain du 2 février dont naquit le mouvement ’77. Formidables ces années-là, écrivait un ex leader de 68 quand il commença à vivre en rentier. Ils furent formidables pour une génération qui ne voulait pas baisser la tête malgré le feu ennemi. Et elle répondait avec la fierté de l’utopie et l’envie de subversion. Elle répondait par la lutte collective, sûrement pas pacifique parce qu’elle ne croyait pas aux « We shall overcome » des campus états-uniens.

La rébellion italienne, bien que vivace et créative, ne se réfugiait pas dans les communes lysergiques, elle essayait d’entrer dans les problèmes sociaux, se liait aux contradictions de classe du capitalisme, au monde d’exploiteurs et d’exploités reproposé en Italie après les malheurs du fascisme et l’illusion du boom économique. Le beau drapeau d’un monde nouveau, que le PCI avait abandonné pour s’acheminer sur une voie qui n’a jamais été même social-démocrate, était récupéré par les jeunes aux T-shirt à rayures, par les bleus de l’automne chaud, par les jeunes de 68 et de 77. Walter en était un.

Nous avons le devoir de raconter cela aux jeunes de Gênes et de l’après Gênes. A ceux qui ont encore envie de ne pas baisser la tête et plier le dos. Et pour ne pas rappeler la mort mais les idéaux qui animaient Walter et ses camarades, pour aller au-delà du témoignage, un premier objectif praticable peut être celui de demander à la magistrature de rechercher ses assassins. Qui sont pourtant présents dans les souvenirs des si nombreux Cœurs noirs posés sur les étagères des librairies italiennes. Des souvenirs des publicistes postfascistes et même pas trop post qui dissertent du haut des sièges parlementaires et institutionnels dont on leur a fait cadeau ces quinze dernières années. C’est un des services que nous pouvons rendre à la mémoire de Walter et de ceux qui croient à une société pouvant se libérer du cancer fasciste.

http://www.bellaciao.org/it/article...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
POUR RAPPELER WALTER ROSSI RECHERCHONS SES ASSASSINS
27 septembre 2007 - 13h02

Italianisme quand tu nous tiens...

Il ne faut pas "rappeler" (ce n’est hélas pas possible...), mais "se rappeler" ou "se souvenir de" ce pauvre Walter Rossi...

Brunz



POUR SE SOUVENIR DE WALTER ROSSI : RECHERCHONS SES ASSASSINS
28 septembre 2007 - 10h22

rappelons que FINI est l’un des meilleurs amis de Sarkozy et qu’il a même préfacé son livre "témoignages" dans sa version italienne

du MSI de Fini et Bénita Mussolini à l’ Occident de Devedjan, Perben, Longuet, Pasqua fils...

et de Walter Rossi à Malik Oussékine...

le fascisme est toujours l’arme dont dispose le capital pour aller plus loin...






VIOLENCES POLICIERES : A deux doigts de la mort (video choc)
lundi 30 - 16h39
de : joclaude
ENTREPRISOCENE avec OLIGARCHISATION du monde contre chaque peuple-classe
dimanche 29 - 19h22
Paris 28 Novembre : le Déconfinement en photos et vidéos
samedi 28 - 23h23
de : nazairien
1 commentaire
Ploutocraties liberticides de droite : Macron le Bonaparte II après Sarkozy !
samedi 28 - 19h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Décès de Diego Maradona vu par l’Elysée !
vendredi 27 - 14h25
de : joclaude
1 commentaire
Communiqué de la CGT:Le Conseil d’Etat confirme la liberté de déplacement
vendredi 27 - 10h06
de : joclaude
S’organiser pour la défense des libertés publiques menacées.
jeudi 26 - 23h08
de : Christian Delarue
1 commentaire
Passage à tabac d’un producteur à Paris : quatre policiers...
jeudi 26 - 22h49
de : Christian D-
4 commentaires
Un cadeau pour l’article 24
jeudi 26 - 17h59
South Koréa et Japan craignent une 3ème vague : South Korea virus cases hit highest level since March
jeudi 26 - 11h25
de : nazairien
1 commentaire
Philippe Oberlé, La pandémie est nucléaire, 2020
mercredi 25 - 21h18
de : sniadecki via jyp
À l’ONU l’Italie s’abstient sur le nazisme
mercredi 25 - 21h01
de : Manlio Dinucci via Jyp
2 commentaires
La réforme de l’assurance chômage cassée par le Conseil d’État
mercredi 25 - 19h16
Champ de mines - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 25 - 18h24
de : Hdm
BOLIVIE:Génial ! L’ex-présidente de fait, arrêtée par le peuple… !
mercredi 25 - 16h31
de : joclaude
A Lyon, la grève se durcit chez General Electric
mardi 24 - 17h36
La Commission européenne met fin aux indemnités de licenciement en Belgique avec une trouvaille juridique
mardi 24 - 09h54
de : Bruno Schmitz
Etats-Unis : Même les morts chez les Pauvres sont encore trop chers !
lundi 23 - 14h59
de : joclaude
1 commentaire
ISLAM, MUSULMAN, VOILE : Pas d’essentialisme, mais triple critique maintenue
dimanche 22 - 23h24
de : Christian Delarue
6 commentaires
Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !
dimanche 22 - 16h43
Non à l’acharnement contre Jean-Marc Rouillan
dimanche 22 - 16h36
de : CNT relations medias
Les Gilets Jaunes et la loi Sécurité Globale (Video) !
dimanche 22 - 14h49
de : joclaude
Racisme post-colonial et intégrismes religieux (I)
vendredi 20 - 22h20
de : Christian Delarue
1 commentaire
Appel aux autorités françaises à favoriser la paix au Haut-Karabakh
vendredi 20 - 20h47
de : Christian Delarue
La communauté internationale doit assurer l’exercice du droit à l’autodétermination du Peuple sahraoui
vendredi 20 - 20h39
de : Christian Delarue
Stop EDF Mexique refusons la transition énergétique coloniale !
vendredi 20 - 18h33
de : AMASSADA
L’EMPRISE, un concept critique de l’intégrisme
vendredi 20 - 17h19
de : Christian Delarue
2 commentaires
Communiqué de presse de la C.G.T.
jeudi 19 - 15h41
de : joclaude
Médicos cubanos - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 18 - 21h33
de : Hdm
Contrôles ciblés à Pôle emploi pendant le confinement
mercredi 18 - 19h16
LES ANGLES MORTS DE CLÉMENTINE AUTAIN
mardi 17 - 20h24
de : Christian DLR
5 commentaires
Voté au Sénat : Recul de l’âge légal de la retraite à 63 ans !
mardi 17 - 15h02
de : joclaude
2 commentaires
Marwan Muhammad, une plateforme inclusive des intégristes musulmans
lundi 16 - 20h32
de : Christian Delarue
7 commentaires
Contre la loi de "sécurité globale"
lundi 16 - 17h19
de : CNT relations médias
« La faiblesse de la croissance impose la sortie du capitalisme »
lundi 16 - 15h59
Crise du coronavirus aux États-Unis. 90 000 emplois supprimés dans le secteur aérien
lundi 16 - 15h22
de : nazairien
partage avec Edgar Morin
lundi 16 - 09h26
de : jean1
3 commentaires
MRAP :Menaces sur les droits et les libertés : la protestation monte
lundi 16 - 09h21
de : Christian Delarue (CN du MRAP)
La pudeur ou l’enfermement des religions abrahamiques
dimanche 15 - 13h59
de : Christian Delarue
1 commentaire
ICEBERG RACISTE et INTEGRISME
samedi 14 - 19h41
de : Christian Delarue
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite