Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

"POUVOIR" d’achat ?


de : Jean-Yves DENIS
dimanche 16 décembre 2007 - 21h12 - Signaler aux modérateurs
15 commentaires
JPEG - 69.5 ko

de Jean-Yves DENIS

Ce court article (juré !) n’est qu’une timide tentative pour essayer de mettre certaines choses au point en ce qui concerne le vocabulaire pertinent à employer concernant le fameux "pouvoir d’achat".

Premièrement, je suis le dernier venu pour me targuer d’être "un pur de gauche", donc vous avez le droit aux sarcasmes dans vos commentaires.

Mais simplement, en ce qui concerne l’expression "Pouvoir d’achat", je pense qu’il s’agit d’un poison sémantique.

Et je pense que l’article sur ce sujet de "La Louve", non seulement n’était pas mal venu, mais en plus me parait trop modéré.

Au plus, concernant la possibilité d’un salarié de vivre correctement (sans avoir a regarder dès le 10 du mois son relevé de compte avec inquiétude), on devrait parler de "Possibilité de Consommer".

Les salariés d’achètent pas, il consomment.

Car ceux qui achètent, il revendent.

C’est une distinction très importante, et le fait de confondre ces deux actions très différentes , c’est à dire consommer OU faire du commerce, c’est déjà rendre service à ceux qui nous bourrent le crâne tous les soirs à partir de 19h00 sur les grand réseaux de propagande capitaliste que sont devenus les médias "dominants".

Donc, le pouvoir d’achat est important pour un producteur ou un commerçant, qui en fonction de ce pouvoir, pourra prospérer ou non dans ces affaires.

Il ne s’agit pas d’ailleurs d’une mauvaise chose, il est important que des producteurs et des commerçants puissent garantir leurs droits d’acheter et vendre pour garantir leur activité et donc leur liberté.

Mais concernant un salarié, le "pouvoir d’achat" est une expression vide de sens. Ou bien alors, effectivement, parlons aussi de pouvoir de respirer, de pouvoir de bouger, de pouvoir de vivre.

De plus, sa possibilité de consommer est restreinte de plusieurs manières.

1 - D’une part ce qu’ "ON" veut bien lui proposer comme marchandise. Pour le "ON", voir les pages de pubs sur TF1 de 19H30 à 20H45.

2 - D’autre part le niveau de son salaire.

3 - Et enfin, les différents règlements contraignants qui vont le diriger de force vers telle ou telle type de consommation.

Quelques exemples parmi des milliers pour illustrer cette idée :

Quel est notre pouvoir d’acheter de l’énergie ?

1 - En France, a part le nucléaire et le pétrole, il n’y a pas grand chose d’autre.

2 - Inutile de parler des salaires, je ferai juste une petite allusion à Monsieur Ford à la fin.

3 - Bon courage si vous voulez vous chauffer autrement qu’à l’atome , au gaz ou au fuel. Toutes les solutions qui ne nécessitent pas l’achat régulier d’un combustible sont reléguées dans la case "utopie". Cela arrange bien des actionnaires.

Quel est notre pouvoir d’acheter des véhicules ?

1- Pour la bagnole, je n’ai pas l’impression que la France soit trop différente du Texas pour le lien au pétrole. (TOTAL travaille ailleurs qu’en France, mais sinon c’est la seule différence)

2- Je vous ai déjà dit que je parlerai de Ford à la fin

3- Vous avez entendu parlé des brevets d’ingénieurs qui n’ont jamais été exploité ? Vous saviez que le premier moteur Diesel ne fonctionnait pas au pétrole mais à l’alcool ? Vous ne pensez pas que c’est stupide d’être à l’arrêt dans les périphérique à enrichir les pétroliers ?

Quel est notre pouvoir d’acheter de la bouffe ?

1- Moi je vais à Carrefour, et vous ?

2- Ford aurait eu une idée pour les caissières.

3- Je n’ai même plus la force d’évoquer les OGM.

Maintenant le Fordisme, c’est ce concept génial qui a donner naissance à la notion de pouvoir d’achat. Le pauvre, s’il est trop pauvre pour consommer, ne sert à rien à Monsieur Ford.

Il n’y a donc que deux solutions :

 Soit maintenir le pauvre dans sa bulle de pauvreté, et le contraindre à produire pour des plus riches, c’est toute la subtilité des délocalisations.

 Soit maintenir les salaires et les prix à un niveau juste suffisants pour que les salariés puissent acheter les produits qu’ils fabriquent, mais pas plus pour qu’ils ne pensent pas à autre chose (comme par exemple à prendre le pouvoir).

C’est ce qui a rendu Ford célèbre et respecté.

Le pouvoir d’achat de grandes structures financières est maintenant très important. Des réseaux commerciaux immenses permettent d’être toujours sûr de pouvoir acheter, et donc de pouvoir vendre. Cela a pour conséquence un grand pouvoir d’imposer des ventes, un peu partout dans le monde.

Le problème est l’équilibre que les capitalistes doivent conserver entre ce pouvoir et la possibilité de consommer des salariés, très inégalitaire selon les régions du monde.

L’idéal serait pour eux que la possibilité de consommer augmente massivement, sans pour cela que cela n’ait pas comme conséquence une augmentation de richesse des consommateurs, car sinon ils seraient tentés de concurrencer ce pouvoir d’acheter et donc de vendre.

Le cauchemar de Ford par exemple, c’est le type qui pense à construire lui même sa bagnole.

Ou bien l’ouvriere chinoise qui se demande d’un seul coup ou va atterrir la guirlande électrique de noel qu’elle a fabriqué et qu’elle ne pourra jamais s’offrir avec son salaire.

Chez moi probablement, c’est pas cher à Carrefour.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
"POUVOIR" d’achat ?
16 décembre 2007 - 23h03

Et pour embeter les esprits frivoles et superficiels ( qui ne pensent qu’aux fringues et au sexe ) je préciserai qu’un objet fabrqué pour le besoin de son producteur est un PRODUIT, mais s’il est mis sur le MARCHE il devient une MARCHANDISE. Vieux stal borné.



"POUVOIR" d’achat ?
16 décembre 2007 - 23h22

Et il me revient qu’à sa création, le SMIC s’appelait SMIG, pour Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti. Il est devenu Salaire Minimum Interprofessionnel DE CROISSANCE. C’est la reconnaissance de ce que le salaire contribue à la croissance au lieu d’en etre un frein. Ca fait pas mal de temps que je me tue à expliquer ça aux patrons et aux salariés, mais personne ne m’écoute. Vieux stal borné.



"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 01h15 - Posté par

"Pouvoir d’achat" - "revenus" - l’UMPS en a plein la bouche : en effet, dans la mesure où Instruction et Santé sont amenés à devenir privés et payants... il faudra pouvoir les acheter... sinon il n’y aura rien à vendre... et les actionnaires de la santé et des universités privées feront grise mine.

Il y aurait donc :
 ceux qui peuvent payer une partie des "services" de Santé et d’Instruction et feront plaisir aux actionnaires de ces "entreprises. Ceux qui vont "travailler plusss" pour gagner ...la possibilité de se soigner. Ceux qui "se tueront au travail".
 les escalves flexibles et jetables qui ont à peine de quoi manger, et même pas dormir - encore moins se soigner. Ceux-là sont censé "produire" les "biens" que les premiers achèteront en se sentant supérieurs (on leur aura appris à considérer les seconds comme paresseux et incapables).


"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 09h10 - Posté par

C’est bien ce qui faisait dire à Marx : lorsque le capital devient le mode de production dominant, il fanit par détermnier toutes les sphères de la vie et transforme tout en marchandise. Se peyer des vacances alors que les vacances devraient etre un droit. Vieux stal borné.


"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 13h43 - Posté par

En complément de la remarque du VSB j’ajoute que la monnaie reçue comme salaire contrepartie de la force de travail vendue comme marchandise sert aussi à "acheter’ des biens non marchand et des services tarifés. Comme usager du service public vous usez de monnaie mais pas pour acquérir des biens marchands, des valeurs d’échange.

Christian D


"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 14h08 - Posté par

Autres définitions : l’usager est celui qui a des droits parce qu’il a des os avec de la viande autour, et le tout en état relatif de marche. Par exemple le bébé dans le ventre de la mère. Le client a des droits parce qu’il a de la thune. Vieux stal borné.


"POUVOIR" d’achat ?
18 décembre 2007 - 00h24 - Posté par

Au fait, il serait bien plus facile de faire " Marxists " sur Google. Vous avez une vingtaine d’auteurs marxistes, dont Marx lui-meme, bien sur, avec le fameux " Salaires, prix, profit ". Vieux stal borné.


"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 10h25

Au-delà de l’aspect sémantique des choses bien que je partage ton analyse rapide, c’est l’enfermement du champ de revendication des salariés dans la revendication salariale qui me semble l’impasse dans laquelle s’est fourvoyé le mouvement ouvrier (au sens large) et qui est caractéristique de ce que je comprends comme réformisme.

J’entends par là qu’en se limitant à réclamer une part plus grande du produit de son travail dans l’unique but d’augmenter sa capacité à consommer, le salariat borne son action politique dans un champ strictement délimité par le Capital qui lui interdit de remettre en cause l’organisation sociale imposée par ce dernier. Au coeur de laquelle figure la propriété privée des moyens de production lui permettant de s’approprier à titre privé les fruits du travail social.

Dès lors l’offensive politique ne peut plus revenir entre les mains du salariat qui n’a comme horizon politique que d’essayer de contrer la baisse constant de la valeur de son travail inhérente à l’exploitation capitaliste (pour faire vite) et l’entreprise constante de destruction des conquêtes sociales arrachées au Capital à une époque où le salariat était à l’offensive car porteur d’une volonté politique de renversement de la domination du Capital.

N’ayant en face de lui plus qu’une opposition parcellaire et (rendue) aveugle aux enjeux réels, le capital peut pousser plus loin la recomposition de la société et dont les délocalisations sont un exemple brutal : Par celles ci le capital passe d’une appropriation privée des fruits du travail social au vol pur et simple de l’ensemble du produit de celui-ci dont les profits ne sont qu’une partie, en enlevant physiquement les infrastructures industrielles aux populations qui les ont construites de leur travail. Ceci pour les transplanter dans des régions où la valeur du travail est plus base mais aussi où l’entreprise parachutée "ficelée" d’un ailleurs lointain ne peut apparaître comme une construction collective de ses salariés.

Jean Roussie



"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 12h36

(Waow - Ca doit être la première fois qu’on me dit que je suis "trop modérée" Jean Yves !! :))

Bien lu ton article, tu as raison, je pense que sur le fond, je ne suis pas allée assez loin, mais nombreuses-x ici sont celles et ceux qui peuvent suppléer à mes carences -la preuve :)

Merci de ce bon article - il faut poursuivre la réflexion sur le sujet cela me semble di’mportance

bises
La Louve



"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 16h33 - Posté par

Merci de cet article lumineux et nécessaire
mais nécessaire à tout instant
et peut être hélas pas suffisant parce que
si d’un coté on a ceux qui pensent et c’est indispensable c’ est le cas de le dire
il nous faut absolument aujourd’hui maintenant remettre debout le militantisme
et le prosélytisme ,convaincre ,convaincre ,expliquer toujours et sans cesse , démontrer ,
pour que nos esprits de travaillleurs ne se censurent pas ,comme c’est de plus en plus le cas
tout notre champ d’offensive salarial s’ est réduit très vite
les syndicats sont critiqués sans cesse mais les critiqueurs ne sont pas aux portes des boites à distribuer les tracts et discuter
ainsi comment les salariés vont ils avoir le ressort pour reprendre le terrain de la lutte
A ce jour on est entré dans la lutte pour la survie avec un lumpen à crossance exponentielle
et c’ est l’inéluctable si tout de suite on ne mobilise pas
mais qui a soutenu Sud quand ils ne voulaient pas négocier les retraites
à négocier plus d’âme à sauver
Nous avons le devoir de lutter pour nos vies et notre émancipation de travailleurs


"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 16h43

Je suis un peu dans les vappes aujourd’hui alors excusez ma question bête :

Alors au final, on doit demander l’augmentation de quoi ? ;)

G.B.



"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 17h59 - Posté par

Je sais pas, j’ai rien compris, mais Elodie va nous dire, pas besoin de se casser la tete. HA HA HA. Vieux stal borné. PS Ben c’est vrai, quoi, puisqu’il y a quelqu’un qui pense, autant en profiter.


"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 18h23 - Posté par

DES VACANCES , CAMARADE

JYD


"POUVOIR" d’achat ?
17 décembre 2007 - 21h48 - Posté par

.vous les avez bien mérité ! et pour restructurer cette seul richesse ici bas,( et avant que les ma trac ne les lobotisent) car votre pouvoir d’analyse et de synthèse est surement supérieure a votre pouvoir d’achat ? ,je me permet de vous suggèrerez l’idée suivante ;
BOYCOTTONS LES FÊTES (cela nous permettras peut-être pour ceux qui peuvent encore de boucler la fin de mois !)


"POUVOIR" d’achat ?
18 décembre 2007 - 01h11 - Posté par

Demander ? Alors qu’il suffirait de prendre, voire de garder ce que NOUS produisons,...

Si ..., Si ... Pueblo, unido....





ENTREPRISOCENE avec OLIGARCHISATION du monde contre chaque peuple-classe
dimanche 29 - 19h22
Paris 28 Novembre : le Déconfinement en photos et vidéos
samedi 28 - 23h23
de : nazairien
1 commentaire
Ploutocraties liberticides de droite : Macron le Bonaparte II après Sarkozy !
samedi 28 - 19h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Décès de Diego Maradona vu par l’Elysée !
vendredi 27 - 14h25
de : joclaude
1 commentaire
Communiqué de la CGT:Le Conseil d’Etat confirme la liberté de déplacement
vendredi 27 - 10h06
de : joclaude
S’organiser pour la défense des libertés publiques menacées.
jeudi 26 - 23h08
de : Christian Delarue
1 commentaire
Passage à tabac d’un producteur à Paris : quatre policiers...
jeudi 26 - 22h49
de : Christian D-
4 commentaires
Un cadeau pour l’article 24
jeudi 26 - 17h59
South Koréa et Japan craignent une 3ème vague : South Korea virus cases hit highest level since March
jeudi 26 - 11h25
de : nazairien
1 commentaire
Philippe Oberlé, La pandémie est nucléaire, 2020
mercredi 25 - 21h18
de : sniadecki via jyp
À l’ONU l’Italie s’abstient sur le nazisme
mercredi 25 - 21h01
de : Manlio Dinucci via Jyp
2 commentaires
La réforme de l’assurance chômage cassée par le Conseil d’État
mercredi 25 - 19h16
Champ de mines - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 25 - 18h24
de : Hdm
BOLIVIE:Génial ! L’ex-présidente de fait, arrêtée par le peuple… !
mercredi 25 - 16h31
de : joclaude
A Lyon, la grève se durcit chez General Electric
mardi 24 - 17h36
La Commission européenne met fin aux indemnités de licenciement en Belgique avec une trouvaille juridique
mardi 24 - 09h54
de : Bruno Schmitz
Etats-Unis : Même les morts chez les Pauvres sont encore trop chers !
lundi 23 - 14h59
de : joclaude
1 commentaire
ISLAM, MUSULMAN, VOILE : Pas d’essentialisme, mais triple critique maintenue
dimanche 22 - 23h24
de : Christian Delarue
6 commentaires
Acte 4 des Sans-Papiers : Liberté, Egalité, Papiers !
dimanche 22 - 16h43
Non à l’acharnement contre Jean-Marc Rouillan
dimanche 22 - 16h36
de : CNT relations medias
Les Gilets Jaunes et la loi Sécurité Globale (Video) !
dimanche 22 - 14h49
de : joclaude
Racisme post-colonial et intégrismes religieux (I)
vendredi 20 - 22h20
de : Christian Delarue
1 commentaire
Appel aux autorités françaises à favoriser la paix au Haut-Karabakh
vendredi 20 - 20h47
de : Christian Delarue
La communauté internationale doit assurer l’exercice du droit à l’autodétermination du Peuple sahraoui
vendredi 20 - 20h39
de : Christian Delarue
Stop EDF Mexique refusons la transition énergétique coloniale !
vendredi 20 - 18h33
de : AMASSADA
L’EMPRISE, un concept critique de l’intégrisme
vendredi 20 - 17h19
de : Christian Delarue
2 commentaires
Communiqué de presse de la C.G.T.
jeudi 19 - 15h41
de : joclaude
Médicos cubanos - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 18 - 21h33
de : Hdm
Contrôles ciblés à Pôle emploi pendant le confinement
mercredi 18 - 19h16
LES ANGLES MORTS DE CLÉMENTINE AUTAIN
mardi 17 - 20h24
de : Christian DLR
5 commentaires
Voté au Sénat : Recul de l’âge légal de la retraite à 63 ans !
mardi 17 - 15h02
de : joclaude
2 commentaires
Marwan Muhammad, une plateforme inclusive des intégristes musulmans
lundi 16 - 20h32
de : Christian Delarue
7 commentaires
Contre la loi de "sécurité globale"
lundi 16 - 17h19
de : CNT relations médias
« La faiblesse de la croissance impose la sortie du capitalisme »
lundi 16 - 15h59
Crise du coronavirus aux États-Unis. 90 000 emplois supprimés dans le secteur aérien
lundi 16 - 15h22
de : nazairien
partage avec Edgar Morin
lundi 16 - 09h26
de : jean1
3 commentaires
MRAP :Menaces sur les droits et les libertés : la protestation monte
lundi 16 - 09h21
de : Christian Delarue (CN du MRAP)
La pudeur ou l’enfermement des religions abrahamiques
dimanche 15 - 13h59
de : Christian Delarue
1 commentaire
ICEBERG RACISTE et INTEGRISME
samedi 14 - 19h41
de : Christian Delarue
3 commentaires
Bolivie : Discours du vice président David Choquehuanca pour l’investiture du président Luis Arce
samedi 14 - 15h29
de : nazairien

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite