Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Corrida et Chasse : même combat

de : JEAN-YVES DENIS
dimanche 3 février 2008 - 20h11 - Signaler aux modérateurs
20 commentaires
JPEG - 36.8 ko

de JEAN-YVES DENIS

Je sais que cela va se perdre dans les méandres de l’Internet.

Mais j’ai vu les réactions aux commentaires d’un articles sur la corrida.

Comme d’habitude, il y a cette subtile distinction entre ceux qui sont des débiles ultra sensibles, et les vrais "Hommes", ou vraies "Femmes" avec de vrais attributs sexuels qui connaissent la vraie vie, et qui savent ce qu’est la cruauté, et qui donc aiment bien la regarder.

Moi je continue de voir dans la tauromachie qu’une survivance à la glorification du fascisme.

La mise à mort d’un animal (jugé comme sous-homme) tiré au sort.

Et le spectacle de la mort, cela n’est pas la mort, c’est juste sa représentation.

Par exemple, pour ceux qui n’ont pas compris la dernière phrase et qui pensent que la tauromachie est une allégorie d’un combat entre l’homme et l’animal, je vous propose de vous initier à la lutte à main nue avec un ours des Pyrénées, et d’apprécier alors à sa juste valeur le combat primal entre l’homme et l’animal.

Que les survivants m’envoient leurs impressions, cela m’intéressera.

Pour bien mettre les choses au clair, je n’ai pas l’excuse de Roberto Ferrario, moi je ne suis pas un homme du sud, je suis bien un petit con né en région parisienne.

A ce titre, je dois réitérer cette remarque au sujet des gens du sud vachement ancrés dans la tradition et le réel, si proches de la nature et qui pratiquent soit disant les méthodes d’autre fois :

1/ Faudrait pas toujours me prendre pour un parisien, le prix du litre d’huile d’olive "made in France" , notamment dans la région de Nimes, c’est bien du n’importe quoi, et d’ailleurs l’huile d’Italie ou d’Espagne (ou de Grece) est bien supérieure.

2/ Je n’ai pas attendu de descendre dans le sud de la France pour connaître la nature profondément sadique des gens, notamment ceux qui se piquent d’aimer la nature. Mais j’ai remarqué qu’en fait, peu de natifs du Gard, par exemple étaient vraiment pro-Corrida, mais qu’en fait ils étaient plus énervés par le regard "anti-con" que cela produisait.

En fait, c’est cela le plus grave, la corrida est à la fois critiquée et défendue par des gens qui n’y connaissent strictement rien.

Moi, je préfère juste dire que j’aime pas voir une vache mourir. C’est tout.

Mais je voudrais, au sujet de la nature sadique et stupide des gens, notamment en milieu rural, vous faire part d’une expérience personnelle, même si je comprend parfaitement que vous n’en ayez rien à faire, sauf si l’aspect de la souffrance inutile ne vous est pas totalement indifférent.

La première chose, c’est l’élevage des faisans et des sangliers. C’est une réalité dans un département comme le Gard (30), en France. Les bestioles sont parquées, nourries, pendant le temps nécessaire. Puis relâchées en période de chasse (c’est à dire maintenant, c’est pour cela que j’en parle), dans la "nature".

Et alors là, le chasseur courageux et amoureux de la nature affronte la nature sauvage sous la forme de cibles vivantes , pour le faisan aussi farouche qu’une poule commune, et pour le sanglier aussi sauvage qu’un cochon de ferme.

Mais bien sûr, si je dis cela, on me fermera ma gueule en me disant que j’y connais rien à la nature sauvage et des traditions rurales.

Quand je vivais en banlieue, pourtant à l’école communale on me disait que s’attaquer aux faibles, c’est mal et que les sacs des vieilles dames ne sont pas une proie digne de ce nom.

Mais dans les communes rurales du sud de la france, où les gens ont gardé le sens de la nature et de la tradition, la fierté virile consiste à massacrer des vaches enfermée, et à tirer à vue des animaux d’élevage.

Pour cela, ils se retrouvent en groupes habillés de ridicules tenues oranges fluorescentes.

D’autre part, j’admet que la baisse de vente de véhicules neufs ne saurait être imputée à cette population rurale, qui même si elle souffre d’après les médias de multiples maux financiers, n’en demeure pas moins une clientèle de choix pour les véhicules neufs 4x4 de marque Toyota.

Je suis un petit bourgeois, certes, mais je trouve cela assez bas de justifier son envie de tirer un coup juste avec le prétexte d’aimer la nature.

Moi quand j’ai envie de tirer un coup et que je ne peux pas, je vais sur un site internet spécialisé. Mais certaines féministes pro-corrida me diront que c’est de l’exploitation des femmes. Alors j’ai la réponse justificative : Non, je fais attention, c’est que des vidéos avec des pornos stars payées.

Mais dans la gent féminine citadine, de Segolène Royale à Roselyne Bachelot, en passant par de nombreuses parisiennes branchées, il est de bon ton de ne pas afficher une sensiblerie à faible taux d’hormone male.

Cela dit, elles prennent quand même des menus bio et végétariens à la con.

Quand tu vis un peu à la campagne, tu vois aussi des choses assez triste pour un ex-citadin.

Par exemple, des renards écrasés par des connards bourrés revenant d’une soirée en roulant comme des cons. Il n’y a que quelques crétins hyper sensibles pour se donner la peine de s’arrêter et de jeter le cadavre dans le fossé bordant la nationale. Sinon c’est la bouillie au bout que quelques jours.

Mais cela aussi c’est je pense de la sensiblerie. Le Renard est mort, et il mourra de toute façon, n’est-ce pas ?

Sauf qu’il y a une différence, selon moi, de nature humaine entre deux types de comportement.

Ceux qui s’arrêtent et , par un réflexe irrationnel, offrent au renard un dernier refuge dans le fossé.

Ceux (en général des amoureux de la nature, qui ne sont pas des pédés d’intellos), qui prennent leurs couteaux, et qui coupent la queue du renard, parce que figurez vous que les renards sont classés parmi les nuisibles, et que c’est un trophée, exactement selon moi comme on fait avec la queue d’un taureau.

Bref, je termine, la virilité de cette sorte, je la laisse à ces hommes et ces femmes qui trouvent viril et courageux d’exterminer une vie.

Si vous voulez être confronté à la réalité de la vie, devenez poissonnier comme l’a été mon père.

Prenez un couteau et videz un poisson mort.

Cela vous calmera sans doute au niveau de vos pulsions de meurtre.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Corrida et Chasse : même combat
3 février 2008 - 23h12

Bon alors cette fois-ci Jean-Yves, si tu le permets, j’aimerais te faire une bonne grosse bise sur la joue droite.
VPB.



Corrida et Chasse : même combat
4 février 2008 - 00h21 - Posté par

Toujours aussi hilarant et pointu, l’ami Jyd...

Amitiés

Brunz

(autres grosse fiotte francilienne)


Corrida et Chasse : même combat
4 février 2008 - 05h10

Rien à ajouter ! Tout est dit ! Un wagon de connard qui jouent à la guéguère, habillés comme des militaires, alors que sans doute la plupart d’entre eux n’a pas fait l’armée, et se baladent avec une arme pour tirer des animaux soi disant sauvages, habitués à la présence de l’homme.
Quel défouloir ou trophée !!!
Des frustrés ! Aimer la nature n’est pas massacer des animaux !
Autrefois l’homme chassait pour se nourrir, aujourd’hui c’est devenu un sport.

MG



Corrida et Chasse : même combat
4 février 2008 - 06h45

Reprend tes livres de préhistoire, prête attention aux scènes de chasse, il n’y avait pas plus écologistes que ces hommes (ils vivaient même dans des grottes) pourtant, ils tuaient, alors les donneurs de leçons.............



Corrida et Chasse : même combat
4 février 2008 - 11h51 - Posté par

Ils tuaient oui ! Mais pour se nourrir, et reprends les tiens de livres. Pas besoin de remonter jusqu’à la préhistoire.


Corrida et Chasse : même combat
4 février 2008 - 07h49

Merci Jean-Yves, tu ne peut pas t’imaginer a quel point tu viens de me remonter le moral,si,si. Pour abonder dans ton sens voila ce que j’ai vu un jour tout près de chez moi sur la nationnale. Je montais chez mon copain dédé ( un petit paysan avec une vingtaine de vaches, qui soit dit en passant on toute un nom auqu’elle elle réponde lorsqu’on les appel, et d’ailleurs la derniere, une toute jeune s’allelle Clara, et elle est blanche et noir) donc un jour j’allais le voir pour lui acheter quelques fromage blanc de sa fabrication, c’était un dimanche en fin d’après midi. Sur le bord de la nationnale, pour ne pas dire sur le talus, il y avait un chien, assis bien tranquillement a regarder passer comme tu le dis des bourgeois avec leur 4x4 de merde. Et puis vient une bagnole, plein gaz, dont le chaffard se croyait certainement être un fangio. En arrivant a hauteur du chien, ce connard a fait un écart et a fauché le chien de plein fouet et ce tout a fait intentionnellement. Seulement en mordant le talus, la bagnole s’est trouvée désiquilibrée et elle a finie sa course contre le platane et les deux occupant ont été grièvement blesser et le chien qui n’avait rien demandé a personne, était mort. J’ai appris quelque temps plus tard que le chauffeur roulait maintenant en fauteuil. Le chien lui est soulagé de vivre au milieu de connards mais le chaufard portera toute sa vie, sur ses épaule sa crétinerie.
Alors quand je lis sur ce site certains commentaires au sujet de la corrida, je me dis que les hommes ne sont que des pas grand chose et si on veut reprocher, a Renaud, comme certain le font, d’avoir soulevé le problène de la corrida et d’avoir pris la position qu’il a pris, alors pourquoi ne pas reprocher a Coluche, d’avoir crée les restos du coeur, a l’abé Pierre d’avoir pris la défence des sans abris, a madame bardot de s’être élevé contre le massacre des phoques et de tant d’autre animaux, a madame Réha Hutin d’avoir créé 30 millions d’amis, mais je comprend que certains sont plus attirés par certaine série américaine ou tout n’est que meurtre et violence.

moi dans mon bien humble demeure j’ai une minette et un loulou, ce sont mes meilleurs amis mais cela ne m’empèche pas de laisser au au pauvre mec qui fait la manche devant le tabac le dimanche matin un billet de cinq euros

Ce n’est pas avec de belles paroles ou de grandes envolées que l’on fera la révolution mais c’est en montant sur les barricades mais la il risque d’y avoir beaucoup moins de monde.

Varenne Louis ( et fière de l’être)



Corrida et Chasse : même combat
4 février 2008 - 09h52 - Posté par

"moi dans mon bien humble demeure j’ai une minette et un loulou, ce sont mes meilleurs amis mais cela ne m’empèche pas de laisser au au pauvre mec qui fait la manche devant le tabac le dimanche matin un billet de cinq euros"

comme c’est mignon ....encore un peu, je verse une larme...


Corrida et Chasse : même combat
4 février 2008 - 16h46 - Posté par

tu es bien comme ces chasseur, du courage mais pas suffisament pour signer ton billet


Corrida et Chasse : même combat
4 février 2008 - 14h00 - Posté par

La corrida je ne connais pas mais la chasse dont vous parlez est celle que les petits bourgeois ont
imposés par la force des choses car ils ne connaissent pas la nature..

Mais de là a être capable avec un simple canif d’abréger humainement les souffrances d’un animal
sauvage que vous venez de renverser par mégarde sur la route est une chose que vous ne pouvez
faire.

Utiler de la mort au rat tel que la bromadiolone quand ceux-ci vous ennuis et font des dégats est
une chose des plus horrible et pourtant vous le faite.

Tous les produits chimiques que vous utilisez et qui empoisonnent et tues les oiseaux, les lapins de
garennes, les chats et les chiens domestiques, les hérisons, les chouettes ect ne vous donnent pas
la nausé que je sache.

Alors un peu d’humilité et ne mettez pas tous les chasseurs dans le même sac car ils ne pratiquent
pas tous la chasse que vous dénoncez svp.

Pour votre gouverne je n’utilise aucun produit pour tuer les rat, les souris, les fourmis, les
moustiques ni les désherbants et autre merde qui fait mourir des animaux dans des souffrances
atroces ce que vous ignorez.

Un gars de la campagne qui vous donne sa façon de percevoir les choses.

Alain 04


Corrida et Chasse : même combat
4 février 2008 - 15h36 - Posté par Jean-Yves DENIS

Votre manière de voir les choses m’interesse.

Mais en quoi est-ce lié au plaisir de tuer des animaux ?

jyd ?


Corrida et Chasse : même combat
4 février 2008 - 18h22 - Posté par Hirondelle

Hou la la, lala.
Premier sentiment d’accord.
mais une vision un peu stereotypée de la ruralité...

D’abord pour mettre au clair je suis paysan, fils de paysan etc.... d’une famille qui a toujours vu les chasseurs comme des destructeurs de notrte plaisir d’observer les animaux sauvages. En plus aujourd’hui avec la sociètè de consomations version chasse, ces cons là èlèvent ou importent faisans et sangliers, chevreuils et daims (je suis en italie) ils les lachent, ceux-ci èvidemment nous provoquent des dègats, et nous nous retrouvons à fournir l’alimentation pour un èlevage dont profitent d’autres.... Baisers à tous les bouts....
L’èquilibre qui existait jusqu’à il y a 30 ans environ ben c’est foutu.

Et là je peux assurer que les chasseurs et les paysans c’est pas des copains.

Voilà pour la chasse

Pour tuer les animaux, je pense qu’il faut faire des distinguos, tuer pour le plaisir que ce soit spectacle ou jouer à rambo ça dèbecte, y a rien à dèfendre....
Allez main nue foutre un chasseur dehors de votre champ parcequ’il ne respecte pas les normes et vous comprendrez vite combien un fusil allège le poids des couilles, et combien c’est un faux substitut.
Je n’ai aucun doute que ce soit la meme chose avec les dèfenseurs de la corrida, ceux qui doivent utiliser ce genre d’arguments remplacent les organes par des mots....

Mais nous sommes malgrè tout des mangeurs de viande, et un peu plus de conscience de ce que veut dire avoir un steak ou un blanc de poulet dans son assiette, serait nècessaire. Combien de personnes en ville se rendent compte que ce moreceau ètait un animal vivant ?
Je soutien que tous les mageurs de viande (dont je suis) devraient au moins une fois tuer un poulet ! Peutètre y aurait-il un peu plus de respect pour ce qui est du "gaspillage", peut etre y aurait-il un peu moins de viande dans les assiettes et moins d’èlevage à bas prix. Elevages qui sont trop facilement accusés par la sociètè qui oublie ce qu’elle veut et à quel prix.

Mais ne mettons pas les ruraux contre les cittadins, l’ignorance des uns vaut celles des autres, la violence des uns celle des autres.

Mais aussi le dialogue entre les deux peut faire ressortir les qualitès des uns et des autres, et dans le sociètè actuelle notre obligatoire complementarité.

Luttons contre les cons ça suffit !


Corrida et Chasse : même combat
4 février 2008 - 18h51 - Posté par ar

Je ne prends aucun plaisir de tuer car je respecte l’animal et j’ai horreur de les voir souffrir mais je préfère manger un bon lapin de garenne tué dans les meilleures condition car je mis emploi ou de bonnes grives avec des pissenlits plutôt que le poulet élévé en batterie avec des aliments qui laissent largement à désirer ou le lapin mis en cage dans des conditions qui sont quelquefois a vomir et tous cela pour faire le maximun de fric (quelle belle société nous faison) et je ne parle pas des boeufs, des moutons qui vont finir dans des abattoirs peu recommandables.

Voici ma conception de voir les choses avec simplicité peu être ou de façon naive mais je pense ne pas m’être déshumanisé.

Alain 04


Corrida et Chasse : même combat
4 février 2008 - 19h26 - Posté par Gruss

Alain 04,

Tu crois bien tuer en criblant de plombs les lapins ?
Tu crois vraiement que la nature et ses derniers animaux a besoin de tueurs en liberté ?
Tu crois vraiment qu’il faille tuer encore plus parce qu’il y a des poulets ou autres animaux en batterie ?

Franchement....

Gruss


Corrida et Chasse : même combat
4 février 2008 - 19h23 - Posté par Rob

Tout à fait, il faut étendre ce plaisir de tuer, qui anime les chasseurs ou les afficionados, aux comportements individualistes, jusqu’aux pulsions homicides qui ne diffèrent en rien dans le fond.
Il y a aussi la chasse à l’envahisseur au bec et aux pattes crochus :
http://ibisdebretagne.bloguez.com/
Pour ma part, j’ai signé la pétition.

Rob



Corrida et Chasse : même combat
4 février 2008 - 21h27 - Posté par

J’ai toujour habité à la campagne et dans ma famille il y a toujours eu des paysans ma grands mère qui était veuve avait dans son jardin entierrement muré des poules et des lapins en libertés mais jamais plus qu’il n’en faut et tuer un lapin ou une poule de façon humaine n’a jamais été un plaisir de tuer, nous le faisions car la viande sur le marché était pas dans nos moyen à l’époque et de moins bonne qualité et peu être aussi par tradition.
Quelquefois nous allions tirer des garennes dans les vignes de mon oncle car disait il (ils vont encore me manger les bourgeons de vignes) la myxomatose, le VHD, et les désherbans les ont complètement exterminés, même les graminés sauvage ont disparu les granivores aussi, les sangliers venaient quelquesfois de nuit grapiller les raisins ou les tubercules plantés dans le champ voisin les perdrix manger les coutillierres dans les aubergines et les sauterelles dans les oliviers.
somme nous pour cela des gens assoiffés de sang, barbare avec de petites couilles et un fusil dans chaque bras sans coeur et prêt à tuer à la moindre occasion ?
Pour ce qui est de la ruralité elle, s’est largement détourné de sa plus noble cause pour ne voir que la rentabilité dans laquelle elle se complait volontier même si actuellement certain commence à en voir des vertus nauséabondes.

Il est vrais de dire que la chasse est devenu une marchandise et cela n’est pas la chasse qui en est responssable mais le système capilaliste qui en fait un instrument de profit.

Alain 04


Corrida et Chasse : même combat
5 février 2008 - 09h51 - Posté par Hirondelle

je sais que je dèrape un peu mais....
le système est responsable de la dèrive des chasseurs....
le système est responsablòe de mème :
de l’agriculture industrielle
de l’èlevage industriel
des desherbants
des engrais
des insecticides
de la pollution
....

les citoyens, les electeurs, les votants ils sont où ?

Ceux qui veulent du poulet tous les jours dans leurs assiettes, et pouvoir se le payer avec leur salaire, donc le payer peu, c’est la faute à qui ?
Au producteur peut-etre !
Et ceux qui sont obligés de le produire ce poulet, pour qu’il soit à ce prix c’est leur faute ?

Ceux qui, sur le conseil des ministres de la santè et de l’agriculture, utilisent selon les règles et les conseils reçu par l’INRA les divers antiparassitaires ou aliments de façon à satisfaire le citoyen consomateur dans sa demande de bas prix, c’est leur faute peut-etre !

Non c’est la faute du sytème.....

ça risque pas de changer tant que personne ne voudra prendre à dos ses propres responsabilités. Mais ne doutons pas l’anneau fort aujourd’hui c’est la majorité, la majorité c’est le consomateur 96% de la population, et ce qu’il vote, ce qu’il demande qualitè ou prix "le système" le lui donnera !


Corrida et Chasse : même combat
5 février 2008 - 14h03 - Posté par

Il est raisonable de dire que les élécteurs dans leur grande magorité sont aussi responsables des
dérives de tous bords pour avoir plus souvent loué les politiques ou les hommes occupés à nous faire croire que somme heureux plutôt que ceux occupés à ce que nous le fussion en effet mais tous les problèmes ne se posent pas ainsi.

La realité de ces remarques nous posent une question qui reste pour moi fondamentale :
La propriété privé à grande échelle et les moyens de production afin de satisfaire les lobby égoistes
d’une minorité et qui montrent leurs limites dans le raisonable et l’humain et tous cela pour des motifs
quelquefois passionels le tout ramené dans l’unité d’un même (JE) ;

Je dois le reconnaître tout cela à été fait de manière naive et peu éclairé sur notre devenir par la
magorité des votants mais c’est cela la démocratie indirecte et c’est pour cela que nous nous devons d’aborder la discution d’une manière différente et cohèrante afin de ne pas laisser les puissance obscures (celle de l’inconscient) nous diréger à nos dépens.

Cordialement Alain 04.


Corrida et Chasse : même combat
17 avril 2008 - 15h32 - Posté par Ingrid

J’ai apprécié cette lecture, c’est très bien écrit et malheureusement tellement vrai.
Mon père était chasseur et ramenait ses "copains" de chasse à la maison.
Donc j’ai pu longuement étudier leur pseudo-raisonnement et c’est vraiment consternant de médiocrité. Ils se vantent tous de leur amour de la nature, tout en continuant à tuer des animaux (pour pouvoir parader auprès des copains) et de polluer la nature (en laissant du plomb et des douilles partout derrière eux, même si ils disent ramasser...)

Et je me doute que les amateurs de corridas ne sont pas plus fins...
J’ai déjà entendu leur discours et c’est vraiment à pleurer.
Ca me désole qu’ils se cachent derrière des soi-disant traditions.
Il y a vraiment une partie de la race humaine qui a oublié d’évoluer.
Heureusement que ce n’est pas la majorité sinon on en serait encore à brûler les sorcières !

Finalement quand on les connais, on comprend qu’en fait ils n’aiment pas les animaux. Pour eux ce ne sont que de la bouffe ou des outils. D’ailleurs on récupère souvent des chiens abandonnés car ne savent pas chasser... (ouais ouais par les mêmes qui se disent amoureux de la nature et des animaux !)
D’ailleurs c’est un critère important pour mes adoptions, il ne vaut mieux pas être chasseur sinon je refuserai l’adoption car 3/4 des chiens seront maltraités !



Corrida et Chasse : même combat
28 juin 2008 - 13h48 - Posté par francois le cafetier

escuse moi mais l huile d olive est la meiulleuilleure du monde(cave de villevielle)on s en fout des parisiens c est pas eux qui nous font vivre et pour la corrida je suis gardois et j apprecie car je connaisles passes ,les elevages (j suis pas pour les corridas torristas) la chasse aux sangliers c est pas de la rigolade comme t dits ,les lachers de sangliers sont interdits depuis plusieurs annees dans le gard etfigure toi que c est pas toujours le sanglier qui gagne(j ai laisse plusieurs chiens et j ai un ami qi a fait 1 semaine d hopital) si tu connaits le gard rentre y a fond et ne reste pas sur les boulevards de nimes ou au grau du roi



Corrida et Chasse : même combat
23 juin 2011 - 17h14 - Posté par teuteu

Je n’aime ni la corrida, ni les aficionados...

Je ne comprends ni le plaisir de tuer , ni le plaisir fasciste de torturer un animal jusqu’à lui infliger les pire souffrances et je n’ai que du dégoût qui jouissent du spectacle de la corrida.






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite