Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Vittorio Agnoletto : Lettre ouverte au nouveau Président du Parlement Européen Josep BORREL


de : Vittorio Agnoletto
lundi 26 juillet 2004 - 16h07 - Signaler aux modérateurs

Pour le respect des droits fondamentaux (...) et l’arrêt de l’utilisation par les forces de l’ordre de substances chimiques - traduction 20 juillet 2001 - 20 juillet 2004 3 ans après les journées tragiques du « G8 » de Gênes

Lettre ouverte au nouveau Président du Parlement Européen Josep BORREL

De Vittorio Agnoletto, eurodéputé de la gauche unitaire européenne (GUE/NGL), Porte parole du GSF « Genoa Social Forum » en juillet 2001

« Pour que la défense des droits humains et de la liberté d’expression soient l’objectif principal du nouveau parlement européen »

Strasbourg, le 20 juillet 2004

Monsieur le Président,
Il y a trois ans, ces jours ci, des milliers de jeunes gens venus de toute l ’Europe participaient avec une grande attention à un « Forum Public » à Gênes au cours duquel, à travers des dizaines de débats, étaient présentées des alternatives concrètes et réalisables à l’actuel modèle de développement.

L’objectif était la critique d’une globalisation qui nie la dignité de la personne au nom de l’idéologie du marché. « avant d’être des consommateurs, nous sommes des personnes. Avant d’être européens ou africains, nous sommes des personnes. Avant de nous dire chrétiens ou bouddhistes, nous sommes des personnes. » affirmaient les centaines de milliers de jeunes qui animèrent les grandes et pacifiques manifestations pour protester contre la réunion du G8.

Gênes : une blessure encore ouverte.

Les forces de l’ordre italiennes, avec un comportement irresponsable, ont réprimé militairement ces initiatives légalement autorisées. Amnesty International a demandé la mise en place immédiate d’une commission d’ enquête indépendante pour enquêter sur les violations répétées des droits humains, civils et constitutionnels.

Le 20 juillet un jeune manifestant, Carlo Giuliani, était tué Place Alimonda à Gênes.

A cause des attaques violentes contre les cortèges, plus de 500 personnes furent contraintes de se faire soigner aux premiers secours ; 600 autres ont été assistés par des médecins du « Genoa Social Forum ». Plus de trois cents personnes ont dénoncé les violences subies par les forces de l’ordre. Des observateurs internationaux indépendants ont décrits ces journées de Gênes comme étant la plus grande répression de masse réalisée en Europe ces dernières années. Des dizaines de personnes ont été expulsées de façon arbitraire (sur 87 recours présentés, 85 ont été reçus, mais dans la majorité des cas, les expulsés n’ont pas fait de recours).

Le parlement et le gouvernement italien n’ont jamais répondu à la demande d’ Amnesty, refusant aussi de créer une commission d’enquête parlementaire, commission demandée aussi par les forces d’opposition et par de très nombreuses organisations de la société civile. Pour enquêter contre les abus commis par les forces de l’ordre, reste la magistrature.

Le 26 juin 2004 a commencé l’audience préliminaire pour la « perquisition » à « l’école Diaz » qui s’est terminée avec l’arrestation de 93 personnes dont 82 furent emmenées à l’hôpital à cause des violents tabassages subis. Les magistrats ont demandé l’inculpation de 29 fonctionnaires de police. Les accusations sont à divers titres : « falso ideologico », calomnie, «  concorso in lesioni ». Il est vérifié désormais que dans « l’école Diaz » a été exécuté un tabassage aveugle et que les personnes arrêtées ont été poursuivies sur la base de fausses preuves : la présence dans l’école de deux « coktail molotov ». Les deux coktail, suivant le témoignage des mêmes agents ont été apportés dans l’école par la police. Un policier est accusé d ’avoir simulé une agression à coups de couteau par l’un des 93 hôtes de l’ école. Parmi les inculpés figurent de très hauts fonctionnaires de police d’ Etat. Aucun d’entre eux n’a cru devoir se démettre en attendant que leur propre situation soit clarifiée lors du procès. Quelques uns ont même entre temps été promus : au sommet de l’antiterrorisme, ou à un poste de responsable dans la « task force » européenne contre le terrorisme international.

L’enquête de la magistrature a de plus confirmé que dans la « caserne de Bolzaneto » des dizaines de personnes ont été maltraitées, menacées et humiliées. A l’entrée, lit-on dans la demande d’inculpation, il y avait un « comité d’ accueil » : les détenus étaient contraints de passer entre deux haies d’ agents, pour être frappés à coups de matraques, à coups de pieds et à coups de poings. Il fut interdit à tous les détenus de prévenir leur famille et les avocats. Beaucoup ont été contraints de rester pendant des heures debout contre un mur avec les mains en l’air. Beaucoup ont été frappés et insultés ou menacés de mort. Quelques uns ont été soumis à des traitements humiliants et violents, comme les percing arrachés. Quelques filles ont été menacées de viol avec les matraques ou ont du rester nues pendant des heures dans les cellules. Pour les actes accomplis à Bolzaneto la magistrature génoise a demandé l’inculpation de 47 personnes appartenant à divers corps de police ; parmi les inculpés se trouvent aussi cinq médecins.

2001 : l’Europe déplore « la suspension des droits fondamentaux »

Un recours a été présenté par les avocats du « Social Forum Italien » auprès du « Commissaire pour les droits de l’homme » au « Conseil Européen » ayant pour objet la violence des forces de l’ordre pendant les jours de Gênes. Je voudrais rappeler que le Parlement Européen a condamné le comportement des forces de l’ordre italiennes à cette occasion, comme le mettent en évidence les pages du rapport sur le respect des droits fondamentaux dans l’Union Européenne en 2001 ; dans ce rapport sont déplorés « les suspensions des droits fondamentaux pendant les manifestations publiques, particulièrement à l’occasion de la réunion du G8 à Gênes, comme la liberté d’expression, la liberté de circulation, le droit à être défendu, le droit à l’intégrité physique » ; il y est ajouté que, en diverses circonstances, « l’ intervention d’agents de police et d’autres forces de l’ordre a laissé à désiré », comme dans le cas de l’Italie « pendant le G8 de Gênes ». Le même rapport a d’ailleurs condamné des faits semblables survenus précédemment à Goteborg et à Nice. Le rapporteur, Joke Swiebel, a de plus invité le Parlement, en plus d’une condamnation politique claire à travers une résolution, à réfléchir sur comment rendre plus efficace le système européen de défense des droits humains régis par les articles 6 et 7 du traité de l’UE.

Le Parlement Européen, garant des droits fondamentaux : propositions claires

A l’occasion du troisième anniversaire de ces évènements tragiques, qui malheureusement ne constituent pas une exception dans l’histoire récente italienne, comme le démontre la récente inculpation de 31 policiers pour les violences commises à l’encontre de manifestants « no-global » à Naples au mois de mars 2001, je vous demande, Monsieur le Président, un engagement ferme pour que le Parlement commence en permanence à observer méticuleusement le comportement des forces de l’ordre pendant les manifestations publiques, et, mais pas seulement, l’application de la «  Convention de Schengen » (dont l’article 2 a été plus d’une fois appliqué abusivement).

En fait, je retiens comme primordial que le nouveau Parlement fasse un saut qualitatif dans la défense des droits fondamentaux, comme le droit d’ exprimer librement sa pensée et de participer à la vie démocratique de l’ Europe, y compris par des actions destinées à stimuler, dans chacun des pays membres, la prise d’initiatives spécifiques en termes de lois pour :
 adapter sa propre législation aux conventions internationales en matière de droits humains en introduisant le délit de torture ;
 permettre l’identification des agents des forces de l’ordre par l’ obligation de porter un code d’identification sur les uniformes ;
 programmer de façon permanente une mise à niveau professionnelle pour les forces de police dans le but de promouvoir les principes de la non violence, une conscience civique et une déontologie professionnelle conformes à leur fonction de protection des droits des citoyens ;
 exclure l’utilisation par les forces de l’ordre de substances chimiques dont on a la certitude ou la suspicion de leur nocivité et de leur capacité à provoquer des effets irréversibles pour la santé des humains. Pour ces raisons, il est nécessaire de faire un moratoire sur l’utilisation des gaz CS tant que ne seront pas exclus de façon scientifique tous risques pour la santé encourus par les agents des forces de l’ordre et par la population ;

La « Commission des Libertés Publiques » du Parlement Européen pourrait être le lieu approprié pour débattre et formaliser des propositions semblables, avec éventuellement l’aide précieuse du Réseau d’experts européens sur les droits fondamentaux. Je demande que le Parlement rencontre au plus tôt une délégation des avocats du « Social Forum » italien et européen pour que ceux-ci puissent illustrer la situation qui s’est déterminée en Italie et expliquer leurs préoccupations sur l’une des violations des droits humains inscrits dans la « charte des droits fondamentaux de l’Union européenne (maintenant intégrée au projet de Constitution européenne) et la « Convention européenne pour la défense des droits de l’Homme et des libertés fondamentales ».

Je demande en outre que notre Parlement organise une audition publique en présence des mêmes avocats pour permettre à tous les députés de s’informer avec précision afin qu ’en connaissance de cause, ils soient en mesure de prendre le sujet en main.

Certain que vous prendrez ces propositions en juste considération, « je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, mes cordiales salutations ».

Vittorio Agnoletto
Eurodéputé GUE/NGL
Groupe de la Gauche unitaire Européenne - Gauche Verte du Nord
Porte Parole du GSF « Genoa Social Forum » en juillet 2001



Imprimer cet article





Critique des PRIERES DE RUE SEXOSEPARATISTES
samedi 24 - 23h54
CCIF : deux faces
samedi 24 - 23h36
de : Christian Delarue
Pourquoi sommes-nous silencieux ?
samedi 24 - 21h26
de : Fath Allah Meziane
Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
1 commentaire
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
3 commentaires
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
2 commentaires
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
3 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39
UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
samedi 17 - 23h16
de : Christian Delarue
2 commentaires
Attentat de Conflans St Honorine : ATTAC et FSU plus MRAP
samedi 17 - 21h57
de : Christian Delarue
3 commentaires
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
samedi 17 - 15h33
de : Luc JACOB
1 commentaire
Refus du séparatisme des riches actionnaires (17 octobre)
samedi 17 - 10h39
de : Christian Delarue
2 commentaires
quelques infos sur l’organisation de la marche des sans-papiers en Ile de France
vendredi 16 - 21h04
de : jean1
Propos scandaleux de M. Reda : solidarité avec le GISTI
vendredi 16 - 20h08
de : Christian Delarue (MRAP)
3 commentaires
Communiqué de presse des Mutuelles de France : Encore un coup fourré en macronie !
vendredi 16 - 12h11
de : joclaude
Toulouse : couvre-feu et situation sanitaire décuplent la colère des soignants
vendredi 16 - 12h09
BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
vendredi 16 - 11h52
de : joclaude
3 commentaires
COVID19:Perquisitions chez Edouard Philippe et Olivier Véran
vendredi 16 - 11h36
de : joclaude
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
vendredi 16 - 09h27
de : Luc JACOB
2 commentaires
Manipulation sur le séparatisme avec un Robert Ménard raciste.
vendredi 16 - 09h02
de : Christian Delarue (MRAP)
1 commentaire
Cuba est élu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU (pour la 5° fois)
jeudi 15 - 17h11
de : joclaude
’Urgence de vous’ ou l’urgence de parler le 21/10 à Bruxelles
jeudi 15 - 15h51
BOLIVIE : Autre démonstration de félonie du régime capitalisme !
jeudi 15 - 12h00
de : joclaude
TROISIEME RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH !
jeudi 15 - 11h32
de : jean clement
Arkéa se met au dopage, il manquait plus que ça !
jeudi 15 - 09h37
de : Breton En Colère
La grande distribution - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 14 - 20h56
de : Hdm
1 commentaire
« Vous avez aimé la première vague et le confinement … ?
mercredi 14 - 19h25
de : Lepotier
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite