Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

CESARE BATTISTI : LETTRE DE CLAUDE MESPLEDE A BERTRAND DELANOE


de : Claude Mesplède
mercredi 6 octobre 2004 - 01h42 - Signaler aux modérateurs
10 commentaires

de CLAUDE MESPLEDE

Monsieur Delanoé,

Attentif à votre élection comme maire de Paris, j’ai toujours apprécié votre façon d’être, de dire et de faire, aussi votre sens de la démocratie, de ce que je peux en percevoir depuis Toulouse où je réside et bien que je ne sois pas adhérent de votre parti. C’est pourquoi je suis déçu d’avoir découvert dans le livre que vous venez de publier deux affirmations qui m’ont atterré. Comment l’homme avisé que vous êtes a-t-il pu les écrire sans en mesurer les conséquences.

Il s’agit de votre déclaration à propos de Battisti qui me touche d’autant que je suis membre d’un comité qui agit pour empêcher son extradition et pour que la parole donnée par le président Mitterrand soit respectée comme elle n’a cessé de l’être pendant 18 ans.

Première erreur dans votre livre : vous qualifiez Battisti de membre des brigades rouges. Il appartenait au PAC (prolétaires armés pour le communisme) un groupe d’une soixantaine de membres. Si ce groupe a commis exactions et quatre homicides à la fin des années 70, depuis, Battisti n’a jamais fait l’apologie de la lutte armée, ni dans ses romans, ni dans ses propos.

Au contraire, même s’il a mis quelques années à le comprendre, il considère cette voie comme une tragique erreur. C’est le message qu’il transmet aux jeunes d’aujourd’hui.

Mais j’ai reçu le coup de grâce en lisant sous votre plume : « il est vraiment regrettable qu’elle [la majorité du conseil de Paris] ait exprimé de la complaisance, voire de la sympathie pour son passé. ».

Durant ces derniers mois, j’ai eu plusieurs rencontres avec des représentants de votre majorité dans ses trois composantes (PS, PC et verts). Je n’ai jamais ressenti chez mes interlocuteurs la moindre complaisance, ni de la sympathie pour le passé de l’accusé. Invité à une émission de France Inter sur cette affaire, en mars dernier, où j’étais opposé à Max Gallo, mes premiers mots ont été pour condamner toute violence armée d’où qu’elle vienne.

Toutefois, sans approuver le passé de l’accusé, je n’accepte pas davantage que soit bafouée la parole de la France alors que celle-ci a été respectée depuis 1985. Cette atteinte au droit d’asile, cette angoisse accablant des dizaines de familles qui s’étaient construites à la suite des engagements de la France, ce stress, ces douleurs, ces peurs ressentis par ces réfugiés, n’épargnent ni leurs conjoints, ni leurs enfants.

Tous ceux là sont innocents et aucun ne devrait avoir à souffrir pour des faits vieux de trente ans qui auraient dû être depuis longtemps amnistiés comme ils l’ont été pour tous les membres de l’extrême droite italienne malgré les attentats aveugles commis.

Il est évident que vous n’avez jamais envisagé l’innocence de l’accusé. Le recueil « La vérité sur Cesare Battisti » rédigé par Fred Vargas, que nous vous avions adressé, révèle entre autres qu’il n’y a jamais eu aucun témoin pour l’accuser. Le seul accusateur (et ceci quelques années après les faits) fut un ancien membre du groupe, arrêté lui même pour homicide.

Ce « repenti » accepta facilement de tout coller sur son ex-copain. Ce dernier, réfugié au Mexique, ignorait tout de son procès. Il découvrit sa condamnation en 1991, en rentrant en France et croyant à une farce déchira le dossier.

Récemment, Battisti a réclamé un vrai procès en présence d’observateurs. Il est en effet troublant qu’on lui refuse ce qu’on accorde à des criminels de guerre comme Milosevitch ou Sadam Hussein.

Par ailleurs, comment pouvez-vous trouver de la complaisance dans vos rangs et ne rien dire à propos de l’attitude des juges de la cour d’appel qui, non seulement ont déjugé leurs prédécesseurs en accordant une extradition vers un pays dont la loi sur la contumace reste une anomalie en Europe, mais ont aussi accepté de rejuger une affaire qui l’avait déjà été une fois.

Vous ne dites pas non plus ce que vous avez ressenti en entendant, le ministre Perben, en direct à la télévision, annoncer son verdict la veille du jugement alors que la plus extrême discrétion de sa part s’imposait.

Je suis donc déçu par vos petites phrases. Elles nous blessent de façon personnelle même si nous ne sommes pas des élus de votre majorité. En laissant entendre que certains défenseurs actifs de Battisti pratiquent une sorte de double jeu, vous n’avez pas contribué à clarifier la situation.

Je dirai même mieux, vous nous avez fait reculer ; je sais bien que vous ne l’avez pas fait de façon délibérée, mais votre prise de position influence du monde comme vous devez le savoir.

Si des personnes se sont comportées de façon anormale, il fallait s’en prendre à ces personnes plutôt que de jeter la suspicion sur tout un mouvement qui n’a jamais fait l’apologie de la lutte armée.

Enfin, renseignez-vous davantage sur cette affaire car la majorité de la presse n’a vraiment pas été à la hauteur pour donner des points de vue qui éclairent les faits, rien que les faits.

Salutations déçues



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> CESARE BATTISTI : LETTRE DE CLAUDE MESPLEDE A BERTRAND DELANOE
6 octobre 2004 - 10h49
> CESARE BATTISTI : LETTRE DE CLAUDE MESPLEDE A BERTRAND DELANOE
6 octobre 2004 - 12h27

Il n’y a vraiment rien à ajouter, bravo.

Roland



> CESARE BATTISTI : LETTRE DE CLAUDE MESPLEDE A BERTRAND DELANOE
6 octobre 2004 - 12h46

Remarquable de précison, de conviction et de dignité. Bravo.

Nelson



> CESARE BATTISTI : LETTRE DE CLAUDE MESPLEDE A BERTRAND DELANOE
6 octobre 2004 - 14h20

Mais après celà, CLAUDE MESPLEDE sera t’-il le prochain invité mystère de Drucker aux côtés de Delanoë et Bernadette Chirac ???

Fanch



> CESARE BATTISTI : LETTRE DE CLAUDE MESPLEDE A BERTRAND DELANOE
6 octobre 2004 - 20h00

Pour moi qui suis une" fan" de Delanoe et depuis longtemps, j’ai pris de plein fouet ses propos qui sont incompréhensibles, venant d’un homme qui a fait de Cesare un citoyen d’honneur de sa ville.
Tous les politiques se taisent, c’est lamentable.
Le courage est dans la citoyenneté.
Rien à dire de plus, sinon MERCI à CLAUDE MESPLEDE pour cette lettre.
Mimi



> CESARE BATTISTI : LETTRE DE CLAUDE MESPLEDE A BERTRAND DELANOE
7 octobre 2004 - 00h45

Un entretien avec F. Guérif, éditeur de Battisti : "Quatre meurtres lui étaient reprochés dont deux, commis le même jour à la même heure, l’un à Venise, l’autre à Milan." Battisti aurait-il le don d’ubiquité ?

http://archquo.nouvelobs.com/cgi/ar...

Battisti n’étant pas présent à son procès, et pour cause, n’a pas pu se défendre. D’une part, Mitterand Président a donné sa parole et chirac, président, se devrait de la respecter (mais j’ai des doutes sur sa compréhension du mot respect), d’autre part l’extrader, c’est l’envoyer pour toute sa vie en prison, sans l’espoir d’un procès équitable, il n’y a pas d’appel !



> CESARE BATTISTI : LETTRE DE CLAUDE MESPLEDE A BERTRAND DELANOE
8 octobre 2004 - 17h57

bravo pour la justesse de ton propos



> CESARE BATTISTI : LETTRE DE CLAUDE MESPLEDE A BERTRAND DELANOE
9 octobre 2004 - 13h45

A la différence des autres co lecteurs de cet article, je trouve celui ci déplorable. En gros on défend Battisti parce que c’est un dissocié de la violence politique ! J’ignore si battisti lui même défend cette position ( bien que laisser parler à un meeting de soutien un individu tel que B.H Lévy, dénonçant la lutte de classe ouvrière, assimilant le mouvement des années 70 au totalitarisme et au terrorisme etc., c’est plus que trouble). Si c’était le cas, alors qu’il aille rejoindre les prisons italiennes. Car il faut être conséquent : respecter le racket de la démocratie bourgeoise, c’est aussi respecter ses décisions de justice. Soit on est contre ce système, et alors on s’oppose à toute extradition de ce type. Soit on est pour (même avec quelques nuances pseudo critique) et alors on jour le jeu jusqu’au bout.



> CESARE BATTISTI : LETTRE DE CLAUDE MESPLEDE A BERTRAND DELANOE
10 octobre 2004 - 23h35 - Posté par

Que tu juges ma lettre déplorable, c’est ton affaire. Que tu me reproches de défendre Battisti en usant d’arguments qui ne correspondent pas à mon attitude, c’est également ton affaire.

Mais tu devrais toutefois essayer de clarifier ta pensée et ton argumentation car je suis un peu perdu dans tout ça.

Par exemple, je ne vois pas ce que vient faire BHL avec lequel je n’entretiens aucun rapport. Cette comparaison est aussi nulle que de dire que je défends Battisti parce que c’est un dissocié de la violence politique. Terme au demeurant totalement abscons pour moi.

J’ai défendu Battisti dans l’heure qui a suivi son arrestation le 10 février parce que je trouvais cela injuste. Point barre.

Si je fais un effort pour tenter de définir le sens de ta conclusion ; tous ceux qui ne sont pas des puristes de la lutte de classe n’ont pas le droit de défendre la parole de la république française ni le respect de ses engagements à l’égard des réfugiés italiens. J’ignore ce qui peut générer un tel sectarisme car les attitudes de ce type sont généralement suicidaires.

Rappelle-toi ce texte venu d’Allemagne :

Quand ils sont venus arrêter un juif
Je me suis dit : "un juif de plus ou de moins, il n’y a pas de quoi s’inquiéter".

Quand ils sont venus arrêter un catholique
Je me suis dit : "un catholique de plus ou de moins, il n’y a pas de quoi s’inquiéter".

Quand ils sont venus arrêter un communiste
Je me suis dit : "un communiste de plus ou de moins, il n’y a pas de quoi s’inquiéter ".

Quand ils sont venus m’arrêter
Il n’y avait plus personne pour s’inquiéter
Claude Mesplède


> CESARE BATTISTI : LETTRE DE CLAUDE MESPLEDE A BERTRAND DELANOE
12 octobre 2004 - 20h40

Bravo à Claude Mesplède pour cette excellente lettre. Tout à fait d’accord avec lui.
Gérard Streiff, journaliste, écrivain






Critique des PRIERES DE RUE SEXOSEPARATISTES
samedi 24 - 23h54
CCIF : deux faces
samedi 24 - 23h36
de : Christian Delarue
Pourquoi sommes-nous silencieux ?
samedi 24 - 21h26
de : Fath Allah Meziane
Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
1 commentaire
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
3 commentaires
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
2 commentaires
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
3 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39
UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
samedi 17 - 23h16
de : Christian Delarue
2 commentaires
Attentat de Conflans St Honorine : ATTAC et FSU plus MRAP
samedi 17 - 21h57
de : Christian Delarue
3 commentaires
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
samedi 17 - 15h33
de : Luc JACOB
1 commentaire
Refus du séparatisme des riches actionnaires (17 octobre)
samedi 17 - 10h39
de : Christian Delarue
2 commentaires
quelques infos sur l’organisation de la marche des sans-papiers en Ile de France
vendredi 16 - 21h04
de : jean1
Propos scandaleux de M. Reda : solidarité avec le GISTI
vendredi 16 - 20h08
de : Christian Delarue (MRAP)
3 commentaires
Communiqué de presse des Mutuelles de France : Encore un coup fourré en macronie !
vendredi 16 - 12h11
de : joclaude
Toulouse : couvre-feu et situation sanitaire décuplent la colère des soignants
vendredi 16 - 12h09
BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
vendredi 16 - 11h52
de : joclaude
3 commentaires
COVID19:Perquisitions chez Edouard Philippe et Olivier Véran
vendredi 16 - 11h36
de : joclaude
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
vendredi 16 - 09h27
de : Luc JACOB
2 commentaires
Manipulation sur le séparatisme avec un Robert Ménard raciste.
vendredi 16 - 09h02
de : Christian Delarue (MRAP)
1 commentaire
Cuba est élu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU (pour la 5° fois)
jeudi 15 - 17h11
de : joclaude
’Urgence de vous’ ou l’urgence de parler le 21/10 à Bruxelles
jeudi 15 - 15h51
BOLIVIE : Autre démonstration de félonie du régime capitalisme !
jeudi 15 - 12h00
de : joclaude
TROISIEME RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH !
jeudi 15 - 11h32
de : jean clement
Arkéa se met au dopage, il manquait plus que ça !
jeudi 15 - 09h37
de : Breton En Colère
La grande distribution - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 14 - 20h56
de : Hdm
1 commentaire
« Vous avez aimé la première vague et le confinement … ?
mercredi 14 - 19h25
de : Lepotier
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite