Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

AVANT LA TEMPETE, UNE INONDATION DE PERMIS DE CONSTRUIRE


de : cote atlantique
samedi 3 avril 2010 - 10h49 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

UN RAPPORT MONTRE COMMENT LA COMPLICITÉ DES DÉPUTÉS ET MAIRES UMP ASSOCIÉS À L’AVIDITÉ DES BÉTONNEURS DU LITTORAL ONT DIRECTEMENT CAUSÉ LA MORT DE 53 PERSONNES A LA FAUTE-SUR-MER

Par libertesinternets

Et Sarkozy qui veut nous faire croire que c’est « la faute à pas de chance » ou bien la faute à des petits retraités inconscients qui ont construit leur maison là où il fallait pas… mais bien sûr !

AVANT LA TEMPËTE, UNE INONDATION DE PERMIS DE CONSTRUIRE

[Didier Hassoux - Le Canard Enchainé - 31/03/2010]

Un mois après « la catastrophe nationale » du 28 février, Sarko vient de recevoir le prérapport d’une enquête qui cherche à établir « les responsabilités »dans la mort de 53 personnes sur le littoral atlantique. Réalisée par les services de l’Intérieur, de l’Environnement et des Finances, cette enquête est qualifiée d’ »explosive »par un conseiller élyséen. Pour l’Etat comme pour les collectivités locales. La version définitive devrait parvenir dans la première quinzaine d’avril, et « finir sur le bureau d’un juge « , pronostique le même conseiller. Il reviendra alors au magistrat d’établir si des intérêts financiers, touristiques ou électoraux ont prévalu sur la sécurité des personnes et des biens.

Le 8 octobre 2001, presque neuf ans avant le passage de la tempête Xynthia, Dominique Caillaud. député (UMP) de Vendée, adressait une belle lettre au préfet du département, un certain Jean-Paul Faugère (aujourd’hui directeur de cabinet de François Fillon). L’élu y plaidait en faveur de la municipalité de La Faute-sur-Mer (1 000 habitants l’hiver, 40 000 l’été) car l’État venait d’ordonner la fermeture du camping municipal, La Côte de lumière, installé illégalement sur le domaine maritime. Une décision « prise au motif que la zone concernée présenterait un risque d’inondation par rupture de digue« . Or, écrivait le parlementaire, « il semblerait qu’aucun incident de ce type ne se soit jamais produit et que ce risque soit nul« . En conséquence, le député « serait très heureux » si le préfet « reconsidérait sa décision ».

Trois ans plus tard, le même Caillaud recevait l’audacieux soutien du sénateur (UMP) Jacques Oudin. Le 16 septembre 2004, ce dernier, président-fondateur de l’Association des élus du littoral, adressait un courrier à la sous-préfète des Sables d’Olonne pour lui recommander d’autoriser la municipalité à étendre son activité touristique sur le domaine public maritime. Et, en expert patenté des zones inondables, il ajoutait : « Actuellement, le camping de La Faute-sur-Mer se trouve parfaitement protégé de toute menace de submersion maritime. »

Le 28 février dernier, le camping a été dévasté. L’actuel préfet, Jean-Jacques Brot, un gaullo-chiraquien fort en gueule, en poste treize jours avant le drame, a ordonné son évacuation et sa fermeture définitive, aux frais de la ville, d’ici au 15 avril. Pour l’instant, ni le député Caillaud ni le sénateur Oudin ne s’y sont opposés… Le premier estime même que les mesures devraient être plus rapides et plus vigoureuses.

Avec un inoxydable aplomb, le 23 mars, Dominique Caillaud interroge le ministre de l’Ecologie, Jean-Louis Borloo. Des trémolos dans la voix, le parlementaire fait d’abord part, « au nom des sinistrés« , de ses remerciements à la nation tout entière, pour la « solidarité » manifestée après la catastrophe. Puis, soucieux que pareil drame ne se reproduise pas, il demande « l’accélération de la mise en place des plans de prévention des risques d’inondation », une procédure administrative qui existe depuis 1995, mais dont certaines communes font tout pour retarder la mise en place. Pour un peu, il dénoncerait l’action nuisible d’un certain Caillaud Dominique. Un élu qui se mouille pour ses administrés, on verse une larme…

Non loin du camping se trouve « la cuvette de la mort« , selon la formule du préfet Brot. L’endroit longe le Lay, l’estuaire qui se jette dans l’Océan. Avant le 28 février, c’était un lotissement, appelé Les Doris. Depuis, l’endroit ressemble à un village fantôme, maisons ouvertes, détritus sur les pas-de-porte. Ici. Xynthia a tué vingt-neuf fois.

L’autorisation de lotir en contrebas de la digue a été signée par le maire. Rene Marratier, le 1er octobre 1999. La délibération du conseil municipal date, elle, du 11 juillet 1996. Elle confie à une association foncière urbaine la construction et la gestion de ce futur paradis pour retraités et petits investisseurs immobiliers. Françoise Babin, première adjointe, chargée de l’urbanisme, est justement membre de cette association. Le compte rendu de cette réunion du conseil municipal précise qu’ »étant directement concernee » l’élue « quitte la salle et ne prend part ni à la discussion ni au vote« . Une probité qui mérite un ouragan d’applaudissements.

Mais Françoise Babin ne prendra pas toujours les mêmes précautions lorsqu’elle signera les permis de construire dans ce lotissement. « Le Canard » en a retrouvé quelques-uns. L’adjointe a également distribué généreusement des permis à d’heureux propriétaires du lotissement voisin, baptisé Les Voiliers. Il se trouve que son fils, promoteur immobilier dans le civil, y possédait tous les terrains.

Le 21 décembre 2007, par exemple, un permis est accordé à une famille pour construire sur le lot N° 29 (de 392 m2) une maison individuelle de 118 m2. L’acte est validé par les services de la préfecture. Pourtant, on peut y lire en toutes lettres : « Le terrain est zone bleu foncé », c’est-à-dire situé « dans une zone d’aléa moyen à fort de submersion marine ». Le 28 février dernier, deux adultes et deux enfants ont péri noyés dans le pavillon du lot N° 29.

A La Faute-sur-Mer, comme dans la commune voisine de L’Aiguillon, le plan de prévention du risque inondation qui aurait bloqué la folle urbanisation n’est toujours pas entériné. Depuis 2001, les municipalités, à la faveur de longues procédures juridiques, courriers dilatoires, réunions de conciliation, retardent son adoption.

En 2007, l’Etat semble se réveiller et tente de forcer la mise en place du plan de prévention. Ce qui énerve le maire, René Marratier. Celui-ci écrit au préfet de Vendée, le 14 mars 2007, et conteste que telle ou telle partie du territoire soit classée en « zone rouge », donc inconstructible ou à démolir. Au sujet du lotissement Les Doris, alors en plein développement, et aujourd’hui dévasté, il apostrophe ainsi le représentant de l’Etat, qui menace d’interdire toute nouvelle construction : « Avez-vous pensé aux propriétaires pour qui ces terrains représentent (sic 1) le fruit d’une vie de travail et qui, du jour au lendemain, n’ont plus rien ? N’y a-t-il pas là purement spoliation des biens en question ? » Xynthia s’est chargée de la « spoliation » en emportant quelques vies…

Le 19 juillet 2007, c’est au tour du préfet, Christian Decharrière, d’envoyer une bafouille au maire. Le représentant de l’Etat refuse l’extension du camping municipal. « L’aléa de rupture de (la digue de protection) demeure et expose le site à un risque fort », explique le préfet. Un an plus tard, dans un rapport prémonitoire, la Direction départementale de l’équipement prévient : « La rupture des digues sur ce secteur engendrerait des dégâts majeurs aux biens et aux personnes. »

Que faire devant une telle menace ?

Rien : lotissements, campings, villas ont attendu sagement le passage de la tempête.

http://libertesinternets.wordpress....



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
AVANT LA TEMPËTE, UNE INONDATION DE PERMIS DE CONSTRUIRE :
3 avril 2010 - 11h25 - Posté par momo11

Des sous des sous et des dessous de table !Elle est pas belle la france ?momo11



AVANT LA TEMPËTE, UNE INONDATION DE PERMIS DE CONSTRUIRE :
3 avril 2010 - 12h00 - Posté par josie

ce qui me dégoutte le plus c’est que malgré toutes ces mains sales de députés,maires,conseillers etc.. (qui sont parfois la même personne ...) qui sont responsables de telles conneries pour engraisser un peu plus leur magot restent à leur place,entonnent le refrain attendu par la population et ça continue. votez,votez braves gens,ils vous le rendent bien.






Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Faibles ou puissants les jugements de cour vous ferons blanc ou noir:J.De La Fontaine
samedi 10 - 10h05
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Fake news chez CNews : Pfizer plus dangereux qu’AstraZeneca ?
vendredi 9 - 17h06
de : joclaude
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
Vaccin Russe : L’Allemagne entre en liste ! Des "toutous" suivront-ils ?
mercredi 7 - 16h58
de : joclaude
Vaccin Chinois : Une alternative pas chère, stockable et disponible ! Nouveau supplice à l’impéralisme !
mercredi 7 - 16h53
de : joclaude
1 commentaire
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude
Conférence de presse sur la covid-19 de Christophe Alévêque.(video)
dimanche 4 - 12h15
de : jean1
Black Bloc : au cœur de l’extrême gauche américaine (video)
dimanche 4 - 11h59
de : jean1
OCCUPATION DE L’ODÉON : UN THÉÂTRE QUI NE SE TIENT PAS SAGE
samedi 3 - 21h19
de : joclaude
Scandaleux toubibs vaccineurs !
samedi 3 - 20h37
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque ne s’est pas adressé qu’aux Français : il s’est adressé en filigrane à ses sponsors.
samedi 3 - 20h05
de : joclaude
Querelles sur les vaccins:Le directeur général de l’AP-HP convoqué par Véran
samedi 3 - 19h41
de : joclaude
1 commentaire
De l’origine du vouvoiement.
vendredi 2 - 19h39
de : jy.D
Origine du Sars-Cov2 : des fissures dans la muraille de Chine
jeudi 1er - 23h15
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
COVID-19 : la Chine alerte l’OMS pour être émergé d’un laboratoire militaire américain !
jeudi 1er - 21h23
Allocution Macron : Un effort de plus aux soignants pas apprécié !
jeudi 1er - 20h58
de : joclaude
Vaccin CUBAIN : Un pont aérien serait ouvert ?
jeudi 1er - 20h28
de : joclaude
1 commentaire
JEAN-LUC MELENCHON répond à Macron (video du direct sur Youtube)
jeudi 1er - 15h59
de : joclaude
Grains de sable - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 31 - 20h49
de : Hdm
Le virus et le président, interview des auteurs
mardi 30 - 17h14
de : Claude Janvier
Pendant la pandémie, le sacage de l’Hopiltal continu
mardi 30 - 15h06
de : Alain Collet
Réponse à la déclaration de l’EMA sur l’ivermectine pour la Covid-19
mardi 30 - 11h37
de : pierrot
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 - 17h40
de : FRONT POPULAIRE
La Marche pour une vraie Loi Climat
lundi 29 - 16h57
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Pfizer en Israël, des résultats ?
lundi 29 - 16h45
de : joclaude
Caravane contre le blocus à La Havane
lundi 29 - 16h13
de : joclaude
Théâtre de l’Odéon occupé, l’orchestre de soutien chante El Pueblo !!
lundi 29 - 15h52
de : joclaude
Chant : « Quand nous en serons au temps des cerises », c’est beau !
dimanche 28 - 17h16
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite