Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite, commenter l'article...

TGV Picardie-Roissy : interventions des élus communistes de Creil


de : Jean-Paul LEGRAND
samedi 29 mai 2010 - 11h02 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Nous publions ci-dessous les deux interventions des élus communistes de Creil à propos de l’importance stratégique pour la Picardie de la création de la ligne TGV Picardie-Roissy qui ont été prononcées dans le cadre du débat de la commission spéciale du débat public devant environ 250 citoyens et élus à Nogent sur Oise le 29 avril dernier. Ces interventions sont parues dans le compte rendu officiel de la commission spéciale du débat public présidée par M.Claude Bernet

Intervention de Jean-Paul LEGRAND

"Bonsoir, Jean-Paul Legrand, je suis maire-adjoint à l’urbanisme de la Commune de Creil. Je suis également Président d’une association qui s’appelle ADEROISE, Association pour le Développement de la Rivière Oise. Je veux rebondir sur ce qui vient d’être dit et fort justement dit par la personne qui m’a précédée. S’il s’agit simplement de faire passer unTrain à Grande Vitesse pour emmener des passagers à Roissy, il va de soi que,évidemment, il faut le faire mais ce n’est pas suffisant. Il nous faut envisager infrastructure dans le cadre d’un développement et d’un développementlocal et régional. Il me semble que nous avons de grandes possibilités en Picardie et je n’oppose pas, bien évidemment, la Picardie à l’Ile-de-France. On voudrait mettre en concurrence les territoires. Ce n’est pas, je pense, une bonne chose, au contraire. Aujourd’hui, nous avons des besoins en Europe de développement très important en matière de transport aérien. Quid, par exemple, du troisième aéroport qui pourrait trouver sa place en Picardie ? Je pense que ce sont de grandes questions.

On ne peut pas seulement se poser la question du Train à Grande Vitesse qui va à Roissy. Evidemment, Roissy va peut-être continuer à se développer mais en même temps, il faut qu’on envisage l’avenir. L’avenir, c’est aussi le Canal Seine-Nord qui n’a pas encore été évoqué ce soir. Je pense que, quand on parle d’interconnexion, il faut que nous voyions les enjeux que cela représente, en termes notamment de développement local. La personne qui m’a précédé posait justement cette question. Il n’est pas question de délocaliser l’emploi, au contraire. Il est question d’agir pour développer l’emploi dans notre Région, dans notre bassin d’emploi. Donc, je voulais simplement apporter cette réflexion pour dire : aujourd’hui, ne devrons-nous pas penser cette ligne, cette nouvelle ligne en lien avec aussi tous ces autres projets. Je me prononce évidemment pour, mais je me pose aussi la question. Certes, il faut transporter les voyageurs, il faut transporter les passagers. Mais dans le développement d’une économie, il faut transporter les marchandises.

A aucun moment dans le projet qui nous est présenté, on ne se pose la question du fret. Or, historiquement, Creil, Nogent-sur-Oise, le bassin creillois, c’est un carrefour pour les marchandises et il va l’être, oui, et il va l’être d’autant plus, ce carrefour que nous allons avoir cette liaison par le canal Seine-Nord ; il faut que nous repensions les choses, en ces termes, si nous voulons développer l’emploi. Voilà la contribution que je voulais apporter ce soir, je n’ai pas de réponse toute faite, je pose simplement quelques jalons sur une réflexion qui va au-delà même de la question qui nous est posée ce soir.

Et attention, je n’oppose pas non plus le Train à Grande Vitesse au TER. D’ailleurs, juste une petite parenthèse, cela va, en ce qui concerne le TER, poser des questions très fortes à la nouvelle majorité régionale, puisqu’il a été évoqué pendant la campagne, certains ont parlé de gratuité du TER. Pourquoi pas ? Pourquoi pas ? Comment le financer ? Et amélioration, bien sûr, du service rendu car il y a une forte exigence. Si ce soir, nous sommes réunis, si ce soir, nous débattons, c’est bien parce qu’il y a une exigence de la part des citoyens, des secteurs économiques, des élus, il y a une forte volonté de développer, notamment l’emploi, l’économie en Picardie, en Ile-de-France.

Mais il faut le dire, je crois qu’il faut que nous ayons une grande ambition, notamment pour le bassin creillois qui, historiquement, apporte, je dirais, des réponses pour l’avenir. Merci."

(Applaudissements)

Intervention de Habib ABBA-SIDICK

Habib ABBA-SIDICK

Habib Abba-Sidick, Maire-Adjoint de la ville de Creil. Alors, évidemment, je félicite l’organisation de ce débat. Je ne reviendrai pas sur l’aspect technique, sur le fond, puisque certains m’ont précédé à cette même place ou ailleurs, en particulier le Maire de Creil, ainsi que le Président du Conseil régional, lesquels ont montré que la connexion entre… la connexion, plus exactement le projet Picardie-Roissy… Donc, le projet Picardie- Roissy revêt une importance fondamentale concernant la Picardie. Alors, loin de moi de vouloir opposer, d’une part, les projets de la Picardie et ceux du Val-d’Oise. J’ai pris avec beaucoup d’attention le temps de lire l’ensemble de la littérature en provenance du Vald’Oise, concernant une opposition à notre projet de Picardie-Roissy. Et, je me suis quand même posé certaines questions.

Peut-être que RFF y répondra en partie, car il existe un projet dans le Val-d’Oise, soutenu d’ailleurs par le Député-maire, Paternotte, Monsieur Paternotte, dénommé CAREX. CAREX, c’est Cargo Rail Express. Ce qui veut dire que l’intention est de permettre le basculement de beaucoup de frets transitant actuellement par la route sur le rail. En fait, c’est le fret à grande vitesse. Et peut-être que dans les années à venir, nos collègues, amis, citoyens du Val-d’Oise, se rendront compte que ces quelques kilomètres permettant de désenclaver la Picardie, en retour, permettront aussi à la plate-forme de Roissy-Charles-de-Gaulle, entre parenthèses, très encombrée, dont une extension ferroviaire est prévue par l’intermédiaire du projet Carex sur la gare de Goussainville. Donc, peut-être que ces quelques kilomètres, permettant à la région picarde de se désenclaver, rendront d’énormes services à l’aéroport Charles-de-Gaulle Etoile, dès lors que le projet Carex sera mis en oeuvre ; d’autant que l’on peut militer en faveur d’une certaine interrégionalité laquelle, en cette matière, me paraît ou me paraîtrait des plus judicieuses, car le projet Carex n’intéresse pas seulement la région sud, le Sud, l’Ouest, l’Est, mais aussi le Nord, et qu’en conséquence, les infrastructures actuelles, même s’il est prévu une extension de Roissy- Charles-de-Gaulle, seront sûrement insuffisantes.

A cela, si l’on ajoute le trafic que va générer la liaison fluviale Seine-Escaut, il me paraît judicieux, dans ces conditions, qu’il y ait des coopérations s’installant entre, d’une part, le Val-d’Oise et, d’autre part, la région Picardie. Et comme on peut le démontrer, ces quelques kilomètres ferroviaires peuvent à la fois rendre service à la Picardie, mais tout autant au Val-d’Oise, d’autant que le projet Carex ne peut s’entendre seulement au seul Val-d’Oise et être confiné à cet endroit, mais devra largement dépasser les frontières du Val-d’Oise et s’en remettre à un moment ou à un autre par un passage sur le territoire picard.

Et que, enconséquence, si disons le fret ferroviaire devait s’accroître, il est évident que le territoire du bassin creillois et, en particulier, ce que soulignait le Président Grimbert précédemment, l’emprise ferroviaire creilloise aurait aussi son rôle en matière de redistribution ferroviaire, en particulier s’agissant du fret. Et c’est là aussi que l’on peut se dire que le troisième aéroport picard, vilipendé par beaucoup, pourrait à ce moment-là reprendre toute sa valeur, d’autant qu’à Roissy, et c’est le reproche des Val-d’Oisiens d’ailleurs qui disent, j’ai noté : « Aux Picards, les emplois, aux Val-d’Oisiens, les nuisances ». Bien ! Dans ces conditions, disons que l’extension de Roissy, certes, est probable, je ne sais pas si elle est envisageable et acceptable par tous les Val-d’Oisiens. Donc, c’est là où, peut-être, la pertinence dutroisième aéroport revêt toute son importance au jour d’aujourd’hui. Merci !



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
TGV Picardie-Roissy : interventions des élus communistes de Creil
29 mai 2010 - 12h44 - Posté par Mengneau Michel

C’est l’ode au transports !

Quand parlera-t-on de relocaliser pour justement diminuer le nombre des transports avec toutes leurs cohortes d’inconvénients, écologiques, humaines, expantionistes, etc.

Quand allons nous commencer à penser autrement, nous décoloniser le "pensé" de la notion productivisme et se dire par exemple qu’en fabricant pour une collectivité locale on va éviter nombre de problémes, car avec de tels discours(les deux, dont apparement ils sont fiers, alors qu’ils vont à contre courant de ce demain devra être) on est pas près d’y arriver !

On est en plein dans la gestion du système au lieu d’apporter d’autres conceptions, il est évident que avec de telles limites de l’imagination l’avenir soit tout tracé au productivisme capitalisme, c’est désespérant de lire de telles nullités politiques...



TGV Picardie-Roissy : interventions des élus communistes de Creil
29 mai 2010 - 13h52 - Posté par

Les apôtres de la décroissance sont justement partisan de défendre le capitalisme. Il ne s’agit pas d’aller vers une décroissance mais une croissance différente notamment en termes de transports.
Le débat est ouvert : que les communes soient à l’initiative de projets alternatifs est effectivement une des solutions mais il ne faut pas opposer les grands moyens nationaux et internationaux aux moyens locaux. Les élus communistes de Creil pensent développement, croissance, sur la base d’un développement démocratique et en décidant avec les gens. Mieux ils proposent que ce soient les citoyens qui décident et créent de nouvelles institutions en ce sens qui remettent an cause la capitalisme. Ils sont ouverts totalement au débat dans le respect des avis de chacun.


TGV Picardie-Roissy : interventions des élus communistes de Creil
29 mai 2010 - 16h10 - Posté par Mengneau Michel

Les apôtres de la décroissance sont justement partisan de défendre le capitalisme.

Vous avez probablement mal lu Paul Ariès, par exemple. Il faut arrêter de raconter n’importe quoi....

Pour mémoire lisez : Laboratoire antiproductiviste du Sarkophage N° 18 où vous pourrez y lire textuellement que le capitalisme est sans issue...


TGV Picardie-Roissy : interventions des élus communistes de Creil
29 mai 2010 - 19h43 - Posté par Jean-Paul Legrand

Je ne suis pas du tout convaincu par les thèses de la gauche anti-productiviste défendues par Aries, Bové, les Verts, le Parti de gauche voire certains membres du PCF. C’est justement parce que l’évolution des forces productives rentre en contradiction avec le capitalisme que celui-ci pour résoudre ses crises doit détruire des capacités de production et anihiler des compétences humaines par le chômage de masse et l’exploitation renforcée. Des d’idéologues du capitalisme s’appuient sur les thèses des anti-productivistes pour justifier la crise actuelle, on produirait trop, on consommerait trop d’énergie etc...Marx avait vu juste en écrivant avec Engels dès 1847 dans le Manifeste du Parti communiste : " Le système bourgeois est devenu trop étroit pour contenir les richesses créées en son sein. La bourgeoisie surmonte ses crises d’une part en détruisant par la violence des masses de forces productives et d’autres part en conquérant de nouveaux marchés et en exploitant à fond les plus anciens. Cela aboutit à préparer des crises plus générales et plus formidables et à diminuer les moyens de les prévenir" Nous sommes arrivés à l’époque de la crise la plus grave de l’histoire du capitalisme où la contradiction entre la capital et le travail est telle que le taux de profit ne peut plus se réaliser comme dans les conditions antérieures, toute recherche d’élévation de rentabilité du capital accroit de façon exponentielle les destructions de forces productives (usines, machines, emploi et formation des hommes, services publics, etc...), où les peuples sont frontalement victimes de cette crise. et où en France plus de 70% des gens considérent le capitalisme comme négatif. Et Marx de conclure : " La bourgeoisie n’a pas seulement forgé les armes qui la mettront à mort, elle a produit aussi les hommes qui manieront ces armes, les ouvriers modernes, les prolétaires". Evidemment les mêmes idéologues de la bourgeoisie vont expliquer que la classe ouvrière n’existe plus : c’est une pure ineptie. Qui produit, qui participe à la conception et à la réalisation des produits, qui les transportent, qui les distribuent ? La classe laborieuse n’a jamais été aussi importante à l’échelle mondiale. Des millions d’êtres humains sur cette planète ne souffrent pas de trop de croissance, de trop de production ou de trop de consommation, ils souffrent de l’absence du minimum pour vivre et vivent dans des conditions effroyables.
Le business vert autour de l’idée du Développement durable s’appuie sur ces idéologies dominantes en tentant de récupérer des aspirations qui sont celles d’un développement socialement maîtrisé de la production. Il est évident que l’enjeu est cette maîtrise du développement par les peuples et les producteurs par l’appropriation sociale des moyens de production en renversant le capitalisme.
Etre pour le TGV voyageurs et fret, le développement des lignes ferroviaires transversales, le maillage du territoire avec un vrai service public du chemin de fer, l’utilisation des péniches pour le transport des marchandises, la création de nouveaux aéroports pour transporter les gens et les biens, tout cela est indispensable pour un développement moderne dans la perspective que ce soient les peuples qui maîtrisent ce développement.
Les élus communistes de Creil ne partagent pas la stratégie du PCF engagé dans le front de gauche car pour eux il s’agit d’une énième combinaison politicienne loin du peuple, loin de ce qui est en train de bouger dans les consciences dans une nation qui a rejeté massivement l’europe capitaliste (référendum de 2005), où plus de 70% des gens considérent le capitalisme comme négatif, où existent des traditions révolutionnaires et d’organisation des luttes exemplaires, un peuple qui a potentiellement les capacités de remettre en cause le système, étant donné son expérience acquise ces dernières décennies qui a mis en évidence l’incapacité de la gauche à construire une alternative mobilisatrice. Nous pensons que lorsque l’abstention a atteint l’ampleur d’aujourd’hui dans un pays où le vote représentait un bien démocratique reconnu et utilisé par le peuple voilà encore une quarantaine d’années cela traduit une nouveauté historique dans notre nation. Ce refus de participer au système politique qui accompagne la crise et défend le capitalisme, voire tente de le sauver, ce refus est gros de potentialités pour préparer une intervention massive et créatrice du peuple qui demain, si il le décide peut renverser le système et créer de nouveaux rapports sociaux y compris dans la production en devenant les propriétaires et les décideurs dans les entreprises.
Qu’il faille produire autrement devient alors une évidence et c’est donc tout le contraire des apôtres de la décroissance comme tout le contraire des défenseurs du capitalisme en déclin : les discours qui consistent à exiger des salariés, des populations d’adhérer à la décroissance sous couvert que produire davantage mènerait à la catastrophe sont dénués de toute analyse de classe et nient aux peuples leurs droits de devenir les propriétaires et les gestionnaires des moyens de production. Le renversement du capitalisme peut ouvrir une ère où le rationalisme économique sera au sein de la production, parce que la production aura pour but enfin de satisfaire les besoins de tous les être humains de cette planète. En consacrant les richesses créées au développement des hommes, à leur éducation , leur formation, le caractère de la production prendra une autre orientation que le productivisme destructeur du capitalisme. Mais il est totalement réactionnaire de tenter de combattre l’irrépressible développement des forces productives à l’échelle mondiale dans lesquels les travailleurs avec les populations doivent impérativement devenir la classe dominante sous peine de destructions encore plus graves et d’une plongée de l’humanité dans une techno-barbarie.

Jean-Paul Legrand





Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
lundi 22 - 18h15
de : Roberto Ferrario
Communiqué CGT : une loi scélérate pour les travailleurs !
lundi 22 - 16h42
de : joclaude
1 commentaire
demandons votre vigilance quant à la véracité de vos sources avant de publier vos articles : la communauté tamoule de Fr
lundi 22 - 13h11
de : TGTE media France
Petite fête du livre de Noir et Rouge
lundi 22 - 12h38
de : Frank
Jérôme Rodrigues Gilet Jaune :la réalité d’une police politique et non de Droit !
dimanche 21 - 17h05
de : joclaude
Covid-19 : Cuba en alerte suite à l’augmentation soutenue des infections 21 Février 2021
dimanche 21 - 15h39
de : nazairien
1 commentaire
En hommage aux héros de l’Affiche Rouge
dimanche 21 - 08h58
de : UJFP
2 commentaires
Interpellation de Jérôme Rodrigues - video
samedi 20 - 15h37
de : joclaude
1 commentaire
Pas de licenciement à la Maison pour tous de Pen-ar-Créac’h (Brest)
vendredi 19 - 13h56
de : azard
Stop à la Désinformation des Médias sur les Tamouls de France
vendredi 19 - 13h16
de : Bharathi CCFT
2 commentaires
C’est beau l’Europe ! Après la France, l’Espagne aussi !
vendredi 19 - 11h52
de : joclaude
1 commentaire
Vaccins : effets secondaires détectés !
jeudi 18 - 17h17
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite