Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Union syndicale G10 Solidaires. FSE : premier bilan

de : Pierre Khalfa jeudi 28 octobre 2004 - 22h49 - Signaler aux modérateurs

de Union syndicale G10 Solidaires

Plus de 20 000 personnes, dont environ 8000 non britanniques venant de 70 pays, ont participé à ce 3ème forum social européen (FSE). La délégation française a regroupé plus de 1000 participants dont 70 de l’Union syndicale G10 Solidaires, 100 de la FSU. Près de 50 000 personnes ont participé à la manifestation du dimanche après-midi, avec un très grand nombre de jeunes.

Au-delà des chiffres, il est nécessaire d’avoir une appréciation politique à la fois sur l’impact que ce FSE a eu en Grande-Bretagne et sur sa place dans la construction du mouvement altermondialiste en Europe.

L’impact du FSE en Grande-Bretagne

Le choix de Londres pour tenir le 3ème FSE s’explique en grande partie par la volonté de tenir un événement politique altermondialiste majeur au c¦ur du capitalisme financier européen et dans un pays dont le gouvernement est le plus ferme soutien de l’administration américaine dans la guerre en Irak. L’enjeu était donc d’importance.

Le cadre britannique de préparation du FSE regroupait un arc de forces assez large allant de gros syndicats de branche - UNISON dans les services, RMT dans le rail, NAFTHE chez les enseignants ou le CWU dans la communication, etc -, aux grandes ONG en passant par la coalition anti-guerre "Stop the war" animée par le Socialist Worker Party (SWP, trotskiste assez sectaire) et les groupes les plus radicaux. Le FSE avait d’autre part reçu l’appui officiel des TUC qui regroupe l’ensemble des syndicats britanniques.

Contrairement à Florence et à Paris/Saint-Denis, la municipalité du Grand Londres (GLA) qui soutenait le FSE a joué un rôle central dans l’organisation du forum et dans un certain nombre de choix politiques. Les priorités du mouvement altermondialiste et celles du maire de Londres ne convergeant pas spontanément, ni même nécessairement, les problèmes étaient inévitables. De plus, un certain nombre de particularités britanniques ont pesé sur ce FSE, qui, comme ceux qui l’ont précédé, a été enraciné dans la réalité nationale.

La première de ces particularités, qui se retrouvera en Grèce pour le prochain FSE, est le lien fort qui existe entre les partis politiques et les différents mouvements sociaux. L’autre particularité britannique est la puissance du mouvement anti-guerre qui marquera de son empreinte le FSE, la question de la guerre apparaissant résumer à elle seule pour les britanniques la domination néolibérale. De plus, la question de l’Europe a été un peu sous-estimée, même si les séminaires sur cette question ont été en général d’une grande qualité. Enfin, existe en Grande-Bretagne une longue tradition de sectarisme entre les différentes forces progressistes ce qui rend le travail en commun très difficile et les débats assez violents. Cela explique que dans plusieurs séances sur des sujets qui ne font pas consensus, comme la question du voile, le débat a tourné à l’invective, voire aux injures et menaces, ce qui n’est pas de nature à permettre un débat réel sur le fond.

Si le cadre politique de préparation du FSE pouvait sembler satisfaisant, il est apparu néanmoins assez rapidement qu’il avait du mal à fonctionner de façon satisfaisante au vu des méthodes autoritaires mis en ¦uvre. Ainsi très vite des tensions importantes ont vu le jour entre le noyau de l’équipe d’animation du FSE regroupant le SWP, le GLA, UNISON et RMT et "the horizontals" sorte de coalition informelle regroupant les groupes les plus radicaux, une revue de gauche très respectée comme Red Pepper et plus globalement tous ceux qu’exaspéraient la rigidité du mode de fonctionnement mis en place.

La préparation du FSE est un processus lourd et complexe et il est assez naturel que des tensions vives apparaissent. C’est ce qui s’était produit en Italie et en France. Le problème est de faire en sorte que ces tensions ne dégénèrent pas et ne deviennent pas un obstacle pour la construction du FSE. Le bilan est de ce point de vue mitigé puisqu’un certain nombre d’incidents ont eu lieu pendant le forum et que le comité d’organisation britannique n’a pas pu ou voulu intégrer les activités "off" qui contrairement à Florence ou à Paris/Saint-Denis ont été totalement extérieurs au processus du FSE.

Cette situation explique en partie, mais en partie seulement, le nombre relativement faible de participants britannique au FSE. Il est de plus probable que les grosses ONG, n’est pas pu ou pas voulu mobiliser leurs adhérents et que les syndicats britanniques ont eu du mal à le faire. Quoi qu’il en soit, même si le FSE a été le plus gros événement du genre en Grande-Bretagne, son impact politique semble avoir été relativement faible sur le champ politique britannique.

Une fin de cycle ?

Les forums sociaux ont trois fonctions. La première est de permettre le débat et la confrontation entre les différentes forces engagées dans le processus. C’est le rôle, théoriquement, des plénières et de certains séminaires, ces derniers étant contrairement aux plénières à l’initiative des forces qui le désirent. La deuxième fonction du forum est d’être utile à la construction de proposition alternatives, rôle dévolu aux séminaires. Enfin, le forum social doit servir de point d’appui pour la construction de mobilisation sociales et citoyennes. C’est le rôle de certains séminaires de favoriser la mise en place de réseaux européens et d’organiser la tenue de campagnes thématiques (OMC, dette, taxes globalesŠ). L’Assemblée des mouvements sociaux, organisée par les forces qui le souhaitent, doit permettre d’acter et de mutualiser, au moins en partie, des échéances de mobilisations et des décisions issues de séminaires du FSE et d’organiser les actions communes à tous les réseau.

Le FSE avait permis l’affirmation politique forte du mouvement altermondialiste. S’il remplit toujours ce rôle, force est de constater que le schéma d’organisation actuel a atteint aujourd’hui ses limites. Dans le processus de préparation, le temps pris par la construction des plénières tend à marginaliser toutes les autres activités pour un résultat souvent décevant. Les propositions alternatives issues des séminaires n’ont aucune visibilité politique et surtout ne font l’objet d’aucune appropriation par les forces du mouvement, ou même par une partie d’entre elles. La question des mobilisations n’apparaît pas être un point assez structurant. D’où le sentiment de répétition et la sensation d’un forum qui a perdu sa force d’entraînement.

Le FSE a permis cependant de faire circuler un projet d’appel de syndicalistes contre la Constitution européenne. Ce projet est maintenant dans les mains d’un certain nombre de syndicalistes européens, l’objectif étant de le rendre public d’ici quelques mois.

Au-delà nous faudra réfléchir pour que le prochain FSE qui se tiendra au printemps 2006 à Athènes, permettre une avancée du processus du FSE et du mouvement altermondialiste. Une réunion européenne sur ce sujet aura lieu le 18 décembre à Paris.

L’Assemblée des mouvements sociaux

Cette Assemblée n’est pas un congrès. Il s’agit d’une réunion ouverte et informelle qui n’a pas vocation à prendre telle ou telle décision. L’important est d’ailleurs moins cette assemblée elle-même que le processus qui y conduit. Ce processus se construit en parallèle avec celui du FSE lors des assemblées européennes de préparation. C’est lors de ce processus que les débats politiques de fond ont lieu, que ce soit sur les priorités du mouvement, que sur les priorités de mobilisations.

Cette assemblée a deux objectifs. Elle doit d’une part permettre que les grandes campagnes et les grands thèmes traités lors du FSE puissent avoir la parole, d’où le nombre très important d’interventions, chacun voulant que son sujet soit évoqué. Il s’agit donc d’abord de mutualiser, au moins en partie, ce qui a été fait lors du FSE, où de nombreux séminaires ont débouché sur des propositions de mobilisations. Il s’agit ensuite de vérifier que l’appel élaboré correspond à un certain consensus et notamment d’établir un agenda de mobilisations.

Cet appel n’a pas vocation à être signé. Une fois élaboré, il est mis à disposition de tous ceux qui veulent s’en emparer. Il ne s’agit donc pas d’une résolution de congrès. Son processus d’élaboration vise à associer toutes les forces qui veulent l’être. Son contenu doit donc être acceptable par toutes les forces qui ont participé à son élaboration, d’où son caractère toujours insatisfaisant.

A Londres, un millier de personnes ont participé à l’Assemblée des mouvements sociaux, alors même que se tenait au même moment des plénières, des séminaires et des ateliers. Le déroulement même de cette assemblée n’a pas été satisfaisant. Le trop grand nombre d’interventions, leur caractère quelquefois passionné, leur diversité même empêche d’avoir un réel débat politique, celui-ci ayant lieu, de fait, lors des réunions des groupes de travail. Il y a certainement là matière à réfléchir pour l’avenir.

Par contre le contenu de l’appel nous a permis d’avancer sur la question des mobilisations. Notre objectif était d’avoir un appel qui soit clairement tourné vers les questions européennes qui insisteraient sur les questions sociales. Cet objectif a été rempli puisque l’essentiel de l’appel porte sur les questions européennes avec une analyse nette du projet de constitution européenne, la mention de la directive Bolkenstein, des attaques sur le temps de travail...

Non seulement un agenda thématique de mobilisations a été construit, mais l’appel propose une mobilisation centrale du mouvement à Bruxelles contre le modèle néolibéral européen, le 19 mars au moment où aura lieu un Conseil européen. Ce dernier est particulièrement important puisqu’il se situera à mi-parcours du processus de Lisbonne, qui vise à faire de l’Union la zone économique la plus compétitive du monde, dont il fera le bilan, et qu’il portera sur les politiques économiques. Il reste à faire que cette décision se traduise dans les faits. Cette manifestation du 19 mars doit devenir une priorité de mobilisation pour notre union syndicale.

Bilan de la participation de l’Union syndicale G10 Solidaires

Nous sommes intervenus dans une douzaine de séminaire et dans une plénière. Les sujets de nos interventions ont été divers : l’Europe et le Traité constitutionnel, les services publics, l’avenir du mouvement altermondialiste et des Forums sociaux, la privatisation du Rail et des services postaux les gauches syndicales, les délocalisations, la directive Bolkestein, les femmes dans le syndicalisme et la lutte pour l’égalité des droits, Agcs et Europe, éducation, solidarité et défense des droits contre la globalisation, fiscalité et justice fiscale. Les organisations qui ont participé à ce FSE sont les suivantes : SNUI, SNMSAC, SUD-Aérien, SUD-Rail SUD-Education, SUD-Culture, SUD-PTT, SUD-Santé, SUD-CT, Solidaires Paris, SUD Minéfi, SUD -Etudiants. Des représentants du Bureau étaient également présents.

Le bilan des séminaires est inégal suivant les sujets : peu de participation sur les débats fiscalité par exemple, mais participation importante sur l’e "gauches syndicales", au débat sur l’intersyndicale femmes ou sur les services publics. Une des difficultés a été le manque de coordination, par manque de temps, pour la préparation des séminaires entre organisations qui se sont retrouvés dans le même séminaire après les fusions.

Globalement, et c’est un des rôles importants du FSE, nous avons élargi nos contacts syndicaux aussi bien sur les secteurs professionnels que d’un point de vue interprofessionnel. Nous avions fait le choix de tenir un stand. Nous étions la seule organisation syndicale française à l’avoir fait. Ce stand a permis de faire connaître Solidaires et nos différents syndicats. Il a été un point de rencontre pour notre délégation. Merci aux camarades qui en ont assuré la tenue.

A propos d’un débat franco-français

L’avant FSE et le forum lui-même ont été marqués en France par une polémique concernant la question du voile et plus globalement la place de l’islam dans le FSE. Un article totalement mensonger a été publié dans Charlie-Hebdo, repris par le président de SOS-Racisme dans un point de vue dans Libération, affirmant que le FSE avait invité des penseurs musulmans intégristes et antisémites. Ces articles crapuleux ont pour objectif politique, dans la lignée de ce qui s’était passé l’année dernière, de discréditer les altermondialistes et plus généralement d’assimiler toute critique de la politique israélienne à de l’antisémitisme.

Cependant, la question des rapports à entretenir avec des courants se réclamant de l’islam politique et voulant travailler avec le mouvement altermondialiste est un débat qu’il nous faudra avoir.



Imprimer cet article





J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
1 commentaire
Un seul cri : Libérez le Professeur Fourtillan !
dimanche 18 - 17h32
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque : Fin de l’ENA et vive l’ISP : CQFD !
dimanche 18 - 17h15
de : joclaude
1 commentaire
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Crise du Covid-19, une aubaine pour "l’oligarchie mondialiste" ?
dimanche 18 - 16h19
de : joclaude
1 commentaire
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite