Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
1 commentaire
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Nous sommes le produit d’une éducation. "Fais pas ci, fais pas ça"


de : via LL
jeudi 9 septembre 2010 - 18h24 - Signaler aux modérateurs
10 commentaires
GIF - 15.3 ko

de La Louve

Nous avons toutes et tous été élevés comme ça. Nous élevons, la plupart du temps, nos enfants comme ça.

Ceux d’entre nous qui n’ont pas été élevés ainsi sont soit brisés à court ou moyen terme par le système, soit rendus fous par l’effrayante "normalité" qu’on attend d’eux - et finissent alcooliques, dépressifs, suicidés.

Et nous voudrions que ces décennies d’éducation (bourgeoise) à destination exclusive du prolétariat (car les enfants de bourgeois eux ne sont pas élevés comme cela) nous ait entraînés à l’idée qu’il pourrait être légitime et juste que nous nous révoltions "un jour" ?....



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Nous sommes le produit d’une éducation. "Fais pas ci, fais pas ça".
9 septembre 2010 - 19h39

(car les enfants de bourgeois eux ne sont pas élevés comme cela)

ils sont élevés comment les enfants des bourges ?



Nous sommes le produit d’une éducation. "Fais pas ci, fais pas ça".
9 septembre 2010 - 19h42 - Posté par

Sans déconner, tu n’en as pas la moindre idée ? Ou c’est juste de la mauvaise foi ?


Nous sommes le produit d’une éducation. "Fais pas ci, fais pas ça".
9 septembre 2010 - 19h58 - Posté par

Les enfants des bourges ils sont sans doute élevés avec la méthode Freinet ou dans les lyçées de Gaby Cohn Bendit.


Nous sommes le produit d’une éducation. "Fais pas ci, fais pas ça".
9 septembre 2010 - 20h16 - Posté par

C’est ce que je voulais dire oui.

A nos enfants, la contrainte, "l’éducation", la contingence de l’Autre etc.

A leurs enfants, la liberté, le plaisir, la jouissance, le pouvoir.

A nos enfants, on apprend à demander, poliment en plus, à dire "merci" et à ne pas moufter si ils n’ont pas ce qu’ils ont demandé poliment.

A leurs enfants, ils apprennent à prendre sans demander et à gueuler quand y’a plus rien à prendre.

A nos enfants, on apprend à respecter l’autorité, le maître, le prof, le pion, non pas comme êtres humains mais comme représentants de l’institution...

A leurs enfants, ils apprennent à se faire respecter et à devenir l’autorité.

De la petite enfance jusqu’aux grandes écoles.

La normalisation et la soumission pour "les nôtres".

La sauvagerie et la déculpabilisation pour "les leurs".

Evidemment, mon propos n’est pas de s’en prendre aux enfants. Ni des uns ni des autres ; il vose naturellement les parents. "Eux". et "nous".


Nous sommes le produit d’une éducation. "Fais pas ci, fais pas ça".
10 septembre 2010 - 08h52 - Posté par

euh , c’était de l’humour ....


Nous sommes le produit d’une éducation. "Fais pas ci, fais pas ça".
9 septembre 2010 - 20h17 - Posté par

Et bien sur, quand je dis "bourgeois", je parle des VRAIS bourgeois pas de ceux qui "s’y croient" mais n’en sont pas et n’en seront jamais.


Nous sommes le produit d’une éducation. "Fais pas ci, fais pas ça".
9 septembre 2010 - 21h04

si j’ai bien compris, les petits sauvageons de nos banlieues comme les petits bourges de Versailles -Neuilly reçoivent la même éducation laxiste , ce qui explique que chacun après joue les caïds, chacun sur son propre territoire ?



Nous sommes le produit d’une éducation. "Fais pas ci, fais pas ça".
9 septembre 2010 - 22h38 - Posté par

Je pense qu’ils imitent le Maître.

Ils font ce que tous les médias à longueur de journée leur montrent ce que font les "puissants", quel que soit leur âge oui.

C’est la loi de la jungle, manifestement, non ?

Pourquoi les "sauvageons" seraient-ils plus cons que les enfants de bourgeois (même si leur comportement n’a à voir que de très loin avec la lutte des classes, et encore que...) et accepteraient-ils indéfiniment de ne pas jouer avec les mêmes règles du jeu que ces connards qui servent le capitalisme de droite à gauche et de haut en bas ?

Par ailleurs, je me permets de te signaler qu’il existe beaucoup de sauvageons, en effet très petits, à ce que dit une certaine presse malintentionnée , qui ne viennent pas de "banlieue", ou alors, plus exactement, pas celle à laquelle tu dois songer, ça s’appelle Neuilly sur Seine.

Blague à part, nous nous sommes mal compris (mais c’est normal puisque sans doute tu ne veux pas comprendre...)

L’éducation n’est pas plus ou moins laxiste, ici ou là. Elle est, tout simplement, enfin, il me semble, DIFFÉRENTE. Et tu ne peux pas comparer une deux-chevaux et une ferrari, ou alors jusqu’à un certain point, très restreint. Tu ne peux pas établir de comparaison entre deux choses différentes.

je sais que le débat ne t’intéresse pas et que tout ce qui te motive c’est de cracher sur les "petits sauvageons de nos banlieues" mais ce n’est pas grave. Tu ne trolleras pas deux fois, contrairement au facteur (et je ne parle pas d’OBesancenot mais de celui qui sonne toujours deux fois).

LL


Nous sommes le produit d’une éducation. "Fais pas ci, fais pas ça".
10 septembre 2010 - 00h27 - Posté par pierrot

Un peu sidéré par ce que je lis, je me demande qu’est ce qui est du second degré ...
La trajectoire des enfants - nés dans le milieu culturellement privilégié, c’est grandes écoles et carrière, nés en banlieue c’est prolétariat galère - est prédéterminée, non par l’éducation qu’ils vont recevoir, mais par l’origine sociale de leurs parents. Des bourgeois élèvent leurs enfants de manière très autoritaire, d’autres sont laxistes : au final, à part quelques exceptions, les enfants occuperont une position sociale confortable. De même certains prolos sont avec leurs enfants très permissifs, d’autres plus exigeants. Les enfants seront au mieux salariés cadres, généralement employés ou chomeurs. Et c’est celà qui est assez terrible, cette prédétermination statistiquement impitoyable.
Un mot sur "les lycées Cohn bendit : il n’y en a qu’un en France, il est à St Nazaire, pas à Neuilly, et pour bien le connaitre je peux vous assurer que les enfants de la bourgeoisie - la vraie, pas les trous du culs qui se la pètent- ne risquent pas d’y mettre les pieds. Ils en approchent parfois lorsqu’ils séjournent à La Baule, mais c’est tout. Une question quand même me turlupine : comment peut on se gausser avec des propos sur l’éducation des bourgeois et manifester dans le même temps une telle ignorance à la fois sur le système éducatif et sur la vie quotidienne des bourgeois.
L’objet du post de LL était en fait la capacité à se révolter après avoir subi le parcours éducatif classique "fais pas ci fais pas çà". Entre ’Eux " et "Nous", ce n’est pas une révolte, un mouvement colèrique, c’est une lutte des classes.


Marre d’être sages !
14 septembre 2010 - 00h55 - Posté par Coppi Kohler

Dominique Loiseau, Marre d’être sages !
Nantes, Éditions du Centre d’histoire du travail, 2008, 111 pages.

Sur la couverture du livre, le e de sages est en violet avec un caractère rehaussé et il en est de même dans le texte. La première note explicite ce choix typographique (mais on ne peut ici reproduire la couleur…) : « Les lettre violettes marquant le féminin visent à restituer la présence des femmes masquée à l’accoutumée par la primauté grammaticale accordée au masculin » (p. 7). Le parti pris est original, comme l’est ce livre qui veut associer « science et rêve », par un commentaire, à l’aune de la subjectivité de l’auteure, de photographies en noir et blanc qui témoignent des luttes et des activités de femmes et d’hommes, dans ou devant l’entreprise, dans la rue ou dans l’espace du quotidien. S’inspirant explicitement du travail d’Arlette Farge dans La Chambre à deux lits et le cordonnier de Tel Aviv, Dominique Loiseau, autour de photographies présentées dans leur cadre ou en fragments, compose un texte poétique qui exprime avec force l’attachement à son milieu d’origine (« la classe ouvrière »). Elle estime « avoir été sauvée » par Mai-1968 qui lui a permis de réconcilier ses attaches familiales et son statut d’étudiante alors qu’elle était jusqu’alors tiraillée entre deux loyautés, deux cultures. Franchir pour la première fois les portes de l’usine où travaillait son père, usine occupée par les ouvriers, lui a permis par le passage de ce seuil symbolique de ne pas trahir ses origines et son habitus. Le livre noue le lien entre ses différentes appartenances identitaires sociales et régionale. Le lien avec les années 68 est montré par le choix de la photographie de couverture longuement commentée : à l’arrière plan, un groupe d’hommes, statiques, plutôt jeunes ; au premier plan, une femme plus mûre, en tenue de ville, le corps en extension lance un pavé contre une grille d’usine fermée. L’expression de la violence sociale féminine et l’inversion des rôles traditionnels donnent toute sa force au cliché. La présentation de la photographie des obsèques de la nantaise Anne Godeau, l’une des trois femmes (sur les neuf morts) tuée lors de la manifestation contre l’OAS et pour la paix en Algérie le 8 février 1962 au métro Charonne à Paris, tisse le lien entre le politique et le social.

La nature et le statut du texte qui enveloppe les photographies pose la question épistémologique du lien entre texte et images : comment accompagner ce qui ne se veut ni un commentaire de la réalité, ni son reflet, mais un discours qui redouble le point de vue du photographe qui a pris le cliché ? Ici, le choix est doublement original. Il s’assume comme un texte subjectif, appuyé sur les émotions nées de la représentation de ces femmes « ordinaires », en action dans des situations la plupart peu conformes à l’ordre de genre : sortir, manifester, lancer des pavés, occuper son entreprise, mais aussi pêcher à la ligne et plus classiquement laver les habits de travail masculins. Attentive aux moindres détails que la présentation des photographies en fragments souligne, Dominique Loiseau, dans un discours empathique à l’égard des femmes mises en scène, se garde d’un réalisme réducteur. Témoins d’un « monde que nous avons perdu », celui des années 68, ces clichés jouent un rôle de passeur avec les combats du présent évoqués par la grille fermée de l’usine.

Michelle Zancarini-Fournel « Dominique Loiseau, Marre d’être sages ! », Clio 1/2009 (n° 29), p. 265-266.

 URL : www.cairn.info/revue-clio-2009-1-page-265.htm.






Etat Islamique, et comment il passa sous contrôle des USA. !
lundi 12 - 11h24
de : joclaude
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Faibles ou puissants les jugements de cour vous ferons blanc ou noir:J.De La Fontaine
samedi 10 - 10h05
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Fake news chez CNews : Pfizer plus dangereux qu’AstraZeneca ?
vendredi 9 - 17h06
de : joclaude
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
1 commentaire
Vaccin Russe : L’Allemagne entre en liste ! Des "toutous" suivront-ils ?
mercredi 7 - 16h58
de : joclaude
Vaccin Chinois : Une alternative pas chère, stockable et disponible ! Nouveau supplice à l’impéralisme !
mercredi 7 - 16h53
de : joclaude
1 commentaire
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude
Conférence de presse sur la covid-19 de Christophe Alévêque.(video)
dimanche 4 - 12h15
de : jean1
Black Bloc : au cœur de l’extrême gauche américaine (video)
dimanche 4 - 11h59
de : jean1
OCCUPATION DE L’ODÉON : UN THÉÂTRE QUI NE SE TIENT PAS SAGE
samedi 3 - 21h19
de : joclaude
Scandaleux toubibs vaccineurs !
samedi 3 - 20h37
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque ne s’est pas adressé qu’aux Français : il s’est adressé en filigrane à ses sponsors.
samedi 3 - 20h05
de : joclaude
Querelles sur les vaccins:Le directeur général de l’AP-HP convoqué par Véran
samedi 3 - 19h41
de : joclaude
1 commentaire
De l’origine du vouvoiement.
vendredi 2 - 19h39
de : jy.D
Origine du Sars-Cov2 : des fissures dans la muraille de Chine
jeudi 1er - 23h15
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
COVID-19 : la Chine alerte l’OMS pour être émergé d’un laboratoire militaire américain !
jeudi 1er - 21h23
Allocution Macron : Un effort de plus aux soignants pas apprécié !
jeudi 1er - 20h58
de : joclaude
Vaccin CUBAIN : Un pont aérien serait ouvert ?
jeudi 1er - 20h28
de : joclaude
1 commentaire
JEAN-LUC MELENCHON répond à Macron (video du direct sur Youtube)
jeudi 1er - 15h59
de : joclaude
Grains de sable - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 31 - 20h49
de : Hdm
Le virus et le président, interview des auteurs
mardi 30 - 17h14
de : Claude Janvier
Pendant la pandémie, le sacage de l’Hopiltal continu
mardi 30 - 15h06
de : Alain Collet
Réponse à la déclaration de l’EMA sur l’ivermectine pour la Covid-19
mardi 30 - 11h37
de : pierrot
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 - 17h40
de : FRONT POPULAIRE
La Marche pour une vraie Loi Climat
lundi 29 - 16h57
de : joclaude
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
1 commentaire
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite