Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Homoparentalité : la droite toujours contre

de : Arnaud MOUILLARD
vendredi 15 octobre 2010 - 16h23 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Le Conseil Constitutionnel a confirmé le 7 octobre dernier l’interprétation du droit actuel qui interdit au sein d’un couple homosexuel l’adoption simple de l’enfant du partenaire ou du concubin. C’est une nouvelle déception pour les couples homosexuels.

Le droit actuel est en décalage par rapport aux évolutions de notre société et la droite ne souhaite visiblement pas que celui-ci évolue. Une dizaine de propositions de loi de parlementaires de gauche destinées à ouvrir le débat sur ces évolutions sociales notamment sur les droits des familles homoparentales ont été rejetées par la droite.

Nicolas Sarkozy et l’UMP ont ainsi montré leur incapacité à moderniser la société française et à accorder aux Français des droits égaux, en phase avec l’évolution de leurs mœurs et de leurs modes de vie.

Nous entendons à chaque fois le même argument de la part des politiques de droite contre l’adoption d’enfants par des couples du même sexe, à savoir : "Un enfant à besoin d’un père et d’une mère". Pourtant ce n’est pas la cas pour le parent vivant avec une personne qui n’est pas le parent de l’enfant.

Idem pour les parents célibataires qui vivent seul, l’enfant n’a pas de papa ou de maman sous le même toit.

En France, un célibataire a le droit d’adopter, faudrait il interdire ce droit car il n’y a pas de deuxième parents ?

Malheureusement dans certaines situations il vaudrait mieux que l’enfant ne voit plus son père, sa mère ou bien les deux plutôt que d’être mis en danger ou bien carencés.

Les personnes homosexuelles sont comme tout le monde, elles travaillent, payent des impôts, votent, sont élus, mis à part qu’elles tombent amoureuses de personnes du même sexe.

De plus, dans leur entourage, les homosexuelles, hommes ou femmes, ont de la famille du sexe opposé, parents, frère, sœurs ou bien des amis avec qui l’enfant aura des liens, ainsi celui-ci n’aura pas uniquement des personnes du même sexe comme repère.

Alors pourquoi les homosexuelles n’auraient pas le droit d’adopter des enfants ?

Arnaud MOUILLARD - http://hern.over-blog.com


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Homoparentalité : la droite toujours contre
15 octobre 2010 - 16h36 - Posté par paulina

La droite est un parti conservateur... Je pense que leur position est principalement due à la crainte de perdre une bonne partie de leur électorat. Et puis, n’oublions pas qu’ils comptent dans leurs rangs des gens comme Christine Boutin ou Gérard Longuet, profondément homophobes !
Bref, tout cela me désespère, vivement que la gauche revienne au pouvoir !



Homoparentalité : la droite toujours contre
15 octobre 2010 - 22h54 - Posté par airelle

Sans oublier le "sinistre" Christian Vanneste !!!


Homoparentalité : la droite toujours contre
15 octobre 2010 - 23h58 - Posté par Ferenc

Que pouvez vous attendre de la droite ? Celle qui a eu dans son gouvernement une Christine Boutin homophobe notoire. Certes ils ont Bachelot, qui est pour le PACS, mais qui demeure hostile à l’homoparentalité. De plus sa réforme HPST et ses diverses tentatives de revenir sur le 100% en matière d’ALD (affection de lmongue durée) sont des menaces réelles pour les malades et en particulier ceux du sida.

Nous savons qu’en matière d’avancées sociales nous n’avons rien a attendre de la droite. Les seuls partis défendant l’homoparentalité son à gauche.

Que l’on ne nous dise pas que les clivages gauche-droite n’existent plus. En voilà un bel exemple.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite