Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Mise au point sur le séminaire du FSE « Hijab : le droit des femmes de choisir », Londres 16 octobre

de : jeepy jeudi 11 novembre 2004 - 13h09 - Signaler aux modérateurs

Communiqué de presse lundi 8 novembre 2004

Une école pour toutes/tous

Mise au point sur le séminaire du FSE « Hijab : le droit des femmes de choisir », Londres 16 octobre 2004.

Dès le Dimanche 17 octobre, les médias français se déchaînaient contre le FSE de Londres et particulièrement contre le séminaire « Hijab : le droit des femmes de choisir » qui s’était tenu la veille. Certaines attaques, par exemple de Bernard Cassen, certains thèmes développés dans le Journal du Dimanche ou le Nouvel Observateur ne nous ont pas étonnés-e-s, venant de partisans déclarés de la loi qui exclut les jeunes filles portant foulard de l’école publique. En revanche, que des médias comme Politis, des mouvements comme la Ligue des Droits de l’Homme ou l’Union Syndicale Groupe des Dix aient repris des allégations fausses et/ou hostiles sans les avoir vérifiées nous a surpris-e-s et peiné-e-s, c’est pourquoi il nous semble nécessaire d’apporter les précisions ci dessous.

Ainsi il a été dit que le séminaire avait été organisé sans l’accord du FSE, était « off », voire « sauvage » ; que la France avait été « injustement attaquée » ; que le débat était « monolithique » et « non contradictoire » ; que les contradicteurs « n’auraient pas eu l’occasion de s’exprimer » ; que le débat aurait « tourné à l’invective, voire aux injures et aux menaces (accusations de racisme) » ; ou encore qu’il manifestait une « ignorance de la situation française et du contenu de la laïcité », et avait « ouvert la porte à toutes les outrances ». Voici ce qui s’est passé en réalité :

1-Le séminaire était organisé par NAAR-l’association britannique contre le racisme— et Stop the War Coalition — le mouvement anti-guerre anglais—, et soutenu par les autres associations participantes, dont Une école pour toutes/tous. L’option des organisateurs, dont nous ne faisions pas partie, était annoncée dans le titre ; ils n’ont pas souhaité placer à la tribune des défenseurs de la loi française. Ce faisant, ils ont agi comme la plupart des organisateurs : les autres séminaires, ateliers et plénières n’étaient pas plus « contradictoires ». On peut plaider pour l’adoption d’une philosophie différente dans les FSE à venir, mais c’est un autre débat.

2-Loin d’être un atelier sauvage, le séminaire a pris place dans l’une des plus grandes salles d’Alexandra Palace, et il a bénéficié de traduction simultanée dans plusieurs langues ; la salle contient 800 places assises, et presque mille personnes étaient présentes. Il durait deux heures, et il y a eu 6 interventions. Les modératrices se sont pourtant arrangées pour préserver quarante minutes de débat, au cours de laquelle la salle a eu la parole, de façon aussi démocratique et organisée que possible.

3-Le représentant de « Liberty »—correspondant anglais de la LDH-a analysé la loi française du point de vue du droit, et comme nous le faisons, l’a estimée contraire aux principes de liberté de conscience inscrits dans les déclarations universelles et les traités européens et internationaux sur les libertés individuelles et publiques. Cela n’aurait dû étonner personne puisque c’est l’avis très largement partagé des juristes, de quelque nationalité qu’ils soient, entre autres de deux des organisations de droits humains parmi les plus incontestées. Le caractère discriminatoire de la loi française est une évidence pour la FIDH et pour Human Rights Watch, qui considère aussi qu’un « racisme anti-musulmans » est implicite dans les propos de nombreux partisans de la loi. Ce ne sont pas donc « les Français » qui ont été critiqués, mais cette loi. La France s’est retrouvée sous les projecteurs parce que ses représentants l’y ont mise en votant cette loi, et non en raison d’un quelconque « sentiment anti-français » pré-existant.

4-Toutes les personnes à la tribune ont estimé que cette loi viole la liberté de conscience et de culte. La laïcité française n’a pas été ignorée, bien au contraire, puisqu’il est revenu à la porte-parole d’Une école pour toutes/tous de rappeler que la loi de 1905 garantissait justement, bien avant la déclaration universelle de 1949, la liberté de conscience et de culte, et que la loi sur le foulard, tout en se prétendant « sur la laïcité », en réalité détourne l’esprit de tolérance de la loi de 1905 et bafoue son principe de l’égalité totale entre toutes les religions, principe qui est le corollaire de celui de l’égalité entre tous les citoyens.

5-Toutes les personnes à la tribune ont estimé que cette loi liberticide était motivée par le racisme et l’islamophobie ; mais aucune « accusation de racisme » n’a à aucun moment été portée contre des personnes présentes ou absentes ; aucune menace n’a été prononcée. En revanche, certaines critiques de ce séminaire semblent vouloir interdire que le mot « racisme » soit prononcé à l’intérieur des réunions du FSE. Or d’abord la présence dans les lieux altermondialistes ne saurait équivaloir à la remise d’un « certificat d’anti-raciste patenté » à chaque participant ; ensuite la proposition que l’on évite la discussion sur le racisme justement dans les lieux où elle a le plus vocation à se tenir est manifestement absurde.

6-Le représentant de Liberty a mis l’accent sur la contradiction entre cette loi et le droit international ; les représentantes de La Muslim Asscociation of Britain, de la Assembly for The Protection of The Hijab, ainsi que Salma Yaqoob, pour Stop the War, ont, en tant que musulmanes, mis l’accent sur leurs droits de citoyennes de manifester leur foi, et leur droit d’individus de choisir leur vie et de refuser que d’autres leur imposent d’une façon paternaliste leurs conceptions de l’émancipation ; la porte-parole d’Une Ecole pour toutes/tous a pour sa part mis l’accent sur ce qui est la préoccupation centrale de notre collectif : le droit de chaque enfant à l’école, et le devoir correspondant de l’Etat de scolariser tous les enfants, devoir qui doit l’emporter sur toute autre considération.

7-Contrairement à ce que M. Cassen a feint de voir, il n’y avait pas « une vingtaine d’hommes assis aux premiers rangs jouant le rôle de chefs de claque » et « huant, sifflant et interrompant les interventions de la salle ». En revanche, plusieurs personnes qui étaient dans la salle ont témoigné de ce que quelques Français-es ont manifesté bruyamment leur désaccord pendant les interventions de la tribune et particulièrement pendant celle de notre porte-parole ; les sifflets et cris etaient accompagnés de gestes peu féministes, tels les bras d’honneur adressés à la tribune ; certain-e-s d’entre eux se sont rués à la tribune dès la période de discussion ouverte pour affirmer avec un ton et des gestes violents (par exemple en jetant le micro par terre) que tout ce qui avait été dit à la tribune était faux et diffamatoire ; d’autres personnes (italiennes, allemandes et françaises notamment) ont au contraire exprimé leur accord avec les propos de la tribune.

8-En conclusion : si ignorance il y a, c’est celle de ces Français-e-s qui semblaient découvrir que l’analyse d’Une Ecole pour toutes/tous est partagée par la quasi-totalité des forces progressistes européennes. La division de ces mêmes milieux en France sur ce sujet fait donc figure d’exception dans le paysage européen, et c’est ce que souligne la LDH en disant qu’ici le débat est dans le mouvement social et non pas à l’extérieur de celui-ci. Cette spécificité française pose— tant en France qu’en Europe—un problème qu’Une Ecole pour toutes/tous a été le premier collectif à soulever, problème que le séminaire a abondamment démontré. Nous avons en effet entendu au séminaire « Hijab » (et le monde entier avec nous), des interventions véhémentes et souvent incompréhensibles qui semblaient défendre la laïcité comme une foi religieuse et qui provenaient de militant-e-s français-e-s parties prenantes du mouvement social. Elles n’ont en rien permis de clarifier la discussion ; au contraire, les autres Européens, qui étaient la majorité de la salle, ont vu là des gens incapables de communiquer et de s’expliquer, et les ont perçus comme des fanatiques. Les interventions françaises pro-loi ont été contre-productives (de leur point de vue), elles n’ont servi qu’à conforter la salle dans un sentiment d’accord avec la tribune qui s’est manifesté notamment par l’ovation faite à Salma Yaqoob. Au moins notre présence aura-t-elle permis de faire comprendre aux autres Européenn-es que le mouvement social français n’est pas monolithique et tout entier représenté par des défenseurs hystériques d’une conception paradoxale de la laïcité.

9- Nous sommes prêt-e-s à accepter qu’ils ne représentaient qu’eux-mêmes, et qu’une discussion sereine est possible avec les autres, dans la mesure bien entendu où ils/elles désavouent les procès d’intention, les accusations gratuites, les insultes et les calomnies à notre égard. Nous réaffirmons notre complète solidarité avec notre porte-parole mandatée à ce séminaire, Christine Delphy, et nous réitérons notre volonté, exprimée de longue date, de dialoguer avec tous (et particulièrement avec les personnes et groupes qui étaient jusqu’au FSE proches de nous) dans un climat de bonne foi et de respect mutuel.

Paris, lundi 8 novembre 2004



Imprimer cet article





Est-ce que la drogue tue ou bien le trafic de drogue ?
lundi 19 - 21h51
de : jy.D
Le secteur de l’animation se met (à son tour) en lutte
lundi 19 - 08h16
J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
3 commentaires
Un seul cri : Libérez le Professeur Fourtillan !
dimanche 18 - 17h32
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque : Fin de l’ENA et vive l’ISP : CQFD !
dimanche 18 - 17h15
de : joclaude
1 commentaire
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Crise du Covid-19, une aubaine pour "l’oligarchie mondialiste" ?
dimanche 18 - 16h19
de : joclaude
1 commentaire
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite