Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Le Parlement européen préconise la fin de la retraite par répartition

de : Gaël De Santis
vendredi 22 octobre 2010 - 11h27 - Signaler aux modérateurs
13 commentaires

de Gaël De Santis

L’Assemblée européenne a adopté mercredi un rapport sur la crise économique qui se veut critique envers la finance, mais s’aligne sur les recettes néolibérales de la commission.

Le rapport du Parlement européen sur les mesures à prendre dans le cadre de la crise financière n’a cure des mobilisations sociales contre l’austérité. Le texte, dont la rapporteure est l’eurodéputée socialiste française Pervenche Berès, a été adopté mercredi par 501 voix pour, 67 contre et 50 abstentions. À gauche, seule la Gauche unitaire européenne, a voté contre.

Si dans ses recommandations, Pervenche Berès rappelle que «  la diminution de la part des salaires dans le partage de la valeur ajoutée depuis les années 1980  » est l’une des raisons de la crise, les solutions avancées par l’assemblée ne préconisent en rien une inversion de tendance… Le rapport appelle à la mise en place de «  marchés du travail (...) qui offrent plus de souplesse aux employeurs  », suivant la rengaine selon laquelle la flexibilité crée de l’emploi.

Les recettes avancées sont la redite des politiques impulsées par la Commission. Ainsi, le rapport met un point d’honneur à appeler à l’achèvement du «  marché intérieur  », donc à la libéralisation des marchés qui ne le sont pas encore. Le principe d’une taxation des transactions financières a certes été retenu dans le rapport. Mais l’amendement sur un autre texte, visant à alimenter le budget de l’UE avec une telle taxe, a été repoussé par la droite.

Concernant l’austérité, le rapport prie pour que la consolidation des dépenses publiques ne se fasse pas «  au détriment des systèmes de protection sociale  », tout en réclamant plus loin des «  mécanismes d’incitation et de sanction  » pour les États ne respectant pas le pacte de stabilité (qui limite le recours à la dette publique). Une exhortation ressassée à plusieurs reprises dans le document  !

Pis, sur les retraites, le texte considère que «  le financement des pensions ne peut être entièrement laissé au secteur public, mais doit reposer sur des systèmes à trois piliers, comprenant des régimes de retraite publics, professionnels et privés  ». «  Ce n’est ni plus ni moins que la fin de la retraite par répartition et le soutien à la politique de Sarkozy que nous proposent les socialistes et les verts en votant ce rapport  !  », fulmine l’eurodéputé communiste Jacky Hénin.

http://humanite.fr/21_10_2010-le-pa...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Le Parlement européen préconise la fin de la retraite par répartition
22 octobre 2010 - 13h23

De toute façon ce parlement n’a aucun pouvoir, n’est guère plus représentatif des citoyens que les autres institutions européennes et n’a pas d’autre raison d’être que de leur faire illusion.

Son seul intérêt : mettre en évidence ce que sont réellement certains des partis qui s’efforcent de canaliser les aspirations populaires... du moins lorsque nous avons accès à quelque information concernant ce qui s’y passe.



Le Parlement européen préconise la fin de la retraite par répartition avec le soutien des verts et des socialistes
22 octobre 2010 - 20h35

il faudra s’en souvenir...

le peloton pour les sociaux traitres !

Gidehem



Le Parlement européen préconise la fin de la retraite par répartition avec le soutien des verts et des socialistes
22 octobre 2010 - 20h35 - Posté par Copas

une cuvette pour vomir...



Le Parlement européen préconise la fin de la retraite par répartition avec le soutien des verts et des socialistes
22 octobre 2010 - 20h44

On savait de tout façon,les Socialistes ne representant pas les interet populaires,ils nous menent en bateau avec ses discours "populistes" mais en verite son aussi de droit comme celui que vous at moi on conais



Le Parlement européen préconise la fin de la retraite par répartition avec le soutien des verts et des socialistes
22 octobre 2010 - 20h53

Les socialistes et les écologistes votent avec la droite au Parlement européen.

Ben oui, pourquoi ?

Vous ne le saviez pas ?

Vous ne vous rappelez pas le référendum sur le traité de Maastricht en 1992 ?

Vous ne vous rappelez pas le référendum sur la Constitution européenne en 2005 ?

Vous ne vous rappelez pas quand les députés français ont voté POUR le traité de Lisbonne le 7 mars 2008 ?

Le 7 mars 2008, à l’Assemblée Nationale, 121 députés socialistes ont voté POUR le traité de Lisbonne (je dis bien : 121).

Et les députés écologistes ?

MM. Yves Cochet et François de Rugy ont voté POUR le traité de Lisbonne.

http://www.assemblee-nationale.fr/1...

 Tous ces gens-là sont nos ennemis.



Le Parlement européen préconise la fin de la retraite par répartition avec le soutien des verts et des socialistes
22 octobre 2010 - 20h57 - Posté par Elis

je vais me répéter mais bon ... ;-)

en repensant au sénateur-maire de lyon, ps, en voyage en asie soi-disant, au moment où la réforme sur les retraites se joue au sénat,
et où la ville a des soucis d’ambiance (on dira simplement ;-) . ) .

paraitrait 8-o que le sénat a une majorité de gauche ??

au sénat à paris = Liste des sénateurs par groupes politiques

Nom du groupe — Nombre de membres — Président .

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et des Sénateurs du Parti de Gauche
Membres : 24 Présidente : Mme Nicole BORVO COHEN-SEAT

Groupe du Rassemblement Démocratique et Social Européen
Membres : 17 Président : M. Yvon COLLIN

Groupe Socialiste Membres : 103
Apparentés : 8
Rattachés : 5
Total : 116 [membres] Président : M. Jean-Pierre BEL

Groupe Union centriste Membres : 29 Président : M. Nicolas ABOUT

Groupe Union pour un Mouvement Populaire Membres : 134
Apparentés : 5
Rattachés : 10
Total : 149 [membres] Président : M. Gérard LONGUET

Réunion administrative des Sénateurs ne figurant sur la liste d’aucun groupe

Membres : 7 Délégué : M. Philippe ADNOT

Mis à jour le 22 octobre 2010

eeettttt dooooonc.....

24 + 116 = 140 .

rdse : + 17 = 157 .

centristes = 29 .

droite et assimilés = 149 .

aucun groupe = 7 .

(selon http://www.senat.fr/senateurs/elect... . camembert, à droite) ==>

23 + 116 +17 = 156

29

151

7

vous remarquerez comme moi que..... ça a bougé entre-temps.....

et suit ma question, à laquelle je n’aurais probablement jamais de vraie réponse =
ils fichaient quoi, les sénateurs de gauche, quand ça se votaient ??.........
ils étaient tous en asie ? en vacances ? chez le pédiatre ? le dentiste peut-être ? :-(

comme quoi, que, de mon avis :-( , droite, gauche, milieu, ailleurs, autre part, c’est blanc bonnet et bonnet blanc !! _ :’-(

et en quoi ceci devrait-il être différent à bruxelles, strasbourg, paris, ou ailleurs ???



Le Parlement européen préconise la fin de la retraite par répartition avec le soutien des verts et des socialistes
22 octobre 2010 - 21h15

Camarades, Je dis souvent qu’il n’y a pas de différence entre l’UMP et le PS, à part la vaseline pour lubrifier quand ils niquent le peuple. Avec le PS cela fait un peu moins mal mais tu es baisé quand même. Les pouffas du Ps ont signé à Barcelone l’allongement à 67 ans du départ de l’âge à la retraite. Le reste c’est du pipeau qui est un instrument à vent pour endormir le peuple.

On a tous le devoir de faire la révolution et de filer le pouvoir au peuple. La lutte des classes repart. Les pleureuses et collabos du patronat agitent l’épouvantail des licenciements pour cause de grève. ON S’EN FOU ON EST DÉJÀ AU FOND DU TROU. Tout devra être nationalisé sans indemnité pour un retour des outils de production au peuple. Les masses populaires ont le droit de vivre dignement et non comme des clochards avec ce régime facho. Vive les soviets. PRCF09



Le Parlement européen préconise la fin de la retraite par répartition avec le soutien des verts et des socialistes
22 octobre 2010 - 21h33 - Posté par

Ah non mais vous avez oublié sur la liste :

Privatisations des affaires juteuses, dénigrement systématique des pays de l’Est, oubli systématique des horreurs coloniales en Afrique, oubli systématique des horreurs en Amérique du Sud...

Et la liste est longue. HELAS !


Le Parlement européen préconise la fin de la retraite par répartition avec le soutien des verts et des socialistes
22 octobre 2010 - 21h35 - Posté par

Ah oui aussi : vol du NON à l’Europe capitaliste et libérale en 2005.


Le Parlement européen préconise la fin de la retraite par répartition avec le soutien des verts et des socialistes
22 octobre 2010 - 23h06 - Posté par

Et aussi le vote sur la constitution à Versailles. Qu’on les pende ces s....


Le Parlement européen préconise la fin de la retraite par répartition avec le soutien des verts et des socialistes
22 octobre 2010 - 21h37

Arrêtons de nous faire des illusions.

Nous ne devons plus nous faire d’illusions sur le Parti Socialiste et sur les écologistes.

 Au Parlement européen, les socialistes et les écologistes votent avec la droite les lois européennes les plus anti-sociales.

 En France, à l’Assemblée Nationale et au Sénat, les socialistes et les écologistes votent avec la droite TOUS les traités européens.

Le 7 mars 2008, 121 députés socialistes ont voté POUR le traité de Lisbonne, et les deux députés écologistes Yves Cochet et François de Rugy ont eux-aussi voté POUR le traité de Lisbonne.

http://www.assemblee-nationale.fr/1...

UMP = PS = écologistes.



Le Parlement européen préconise la fin de la retraite par répartition avec le soutien des verts et des socialistes
22 octobre 2010 - 21h52 - Posté par COKESTAR

Plus un seul drapeau, autocollant, badge ni une seule banderole griffée PS, PRG, verts, europe écologie dans nos manifs ! Dehors les traitres ! Et ça fait près d’un siècle que ça dure !



Le Parlement européen préconise la fin de la retraite par répartition avec le soutien des verts et des socialistes
23 octobre 2010 - 01h14 - Posté par Dumesnildot

P.S et Vert ; ce sont les même suppositoires que la droite !!!!!!!!!!!!







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite