Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

190ème semaine de Sarkofrance : les bonnes affaires de Noël de Sarkozy

de : Paris dimanche 26 décembre 2010 - 13h09 - Signaler aux modérateurs

Il y a un an, Nicolas Sarkozy terminait son année sur l’échec du sommet de Copenhague, malgré plusieurs mois d’efforts, et l’annulation de la taxe carbone par le Conseil constitutionnel. On savait l’année 2009 mauvaise, l’année 2010 débutait sous les pires auspices. Un an plus tard, rien n’a changé, ou presque. Sarkozy prépare certes sa candidature, mais ses efforts de « présidentialisation » patinent. Pour cette semaine de Noël, il a bien fait adopter en conseil des ministres la loi sur le référendum populaire et la clarification de son statut pénal.


Il a même encouragé des infirmières, accompagné de Carla. Mais le scandale du Mediator a mis en lumière ses relations anciennes avec le président-fondateur Servier ; dans l’affaire de Karachi, on a découvert comment il avait fait négocier en coulisses, l’an dernier, le silence du dirigeant de la société HEINE par qui transitait les commissions versées aux intermédiaires. Et quelques députés UMP, emmenés par son nouvel allié Copé ont trouvé judicieux de limiter les sanctions à l’encontre des députés menteurs volontaires sur leur patrimoine.


190ème semaine de Sarkofrance : les bonnes affaires de Noël de Sarkozy

Joyeux Noël !


Carla, exhibée pour la bonne cause
Qu’il ne s’étonne pas si l’on s’attaque à sa vie privée à nouveau. Tout occupé à travailler son image de président protecteur, Nicolas Sarkozy exhibe régulièrement son épouse Carla lors de manifestations officielles. Début décembre, les 4 jours de périple indien furent une ode à la beauté glamour de la Reine. On apprenait même que Carla voulait un fils. Mi-décembre, Carla confiait à quelques journalistes que son mari réfléchissait beaucoup à sa prochaine candidature. Puis cette semaine, Sarkozy l’a embarquée pour la visite d’un hôpital tout neuf à Avignon. Le Monarque s’est ainsi fait filmé 11 minutes durant, micro à la main au milieu du personnel médical, et Carla à ses côtés. Les deux caméras étaient officielles, affrétées par les services de la Présidence. Les journalistes qui suivaient le cortège avaient été écartés de la séquence. il fallait faire spontané, zen, et souriant. En Avignon, Sarkozy voulait parler respect aux infirmières : « on vous a respecté en vous disant vraiment, non pas la vérité, mais en vous disant avec sincérité les choses telles qu’elles sont. » Même Carla fut mise à contribution : «  tout le monde me dit... Carla la première d’ailleurs, les hôpitaux manquent de personnel, mais est-ce qu’on ne peut pas faire davantage, ... je vous le dis, on fera 3% de plus. Mais la France ne doit pas être un pays dans la situation de certains en Europe aujourd’hui. » Même Carla a compris que la rigueur, c’est nécessaire.

Comme un cadeau de Noël bienvenu, l’agence de notation Standard & Poor’s a confirmé deux jours plus tard sa meilleure note à la France, le fameux « AAA ».A la fin de l’année, la dette de la France devrait dépasser 1.600 milliards fin 2010 (83,2% du PIB), soit quelque 25.000 euros par habitant.

Karachi, l’enquête secrète de l’Elysée
Fidèle à son habitude, Nicolas Sarkozy choisit les sujets qu’il commente. Ainsi, la progression des investigations officielles ou officieuses sur l’affaire de Karachi ne suscite plus aucune réaction publique. On devine pourtant que l’Elysée y est attentif. Lors de son déplacement à Avignon, Carla Bruni s’est permise de critiquer publiquement un journaliste du Monde présent dans le cortège accompagnant pour un article publié sur les contrats de Karachi. Faut-il qu’elle soit inquiète ou énervée pour oser s’exprimer ainsi !

En 2008 et 2009, l’Elysée, via Bernard Delpit, adjoint de François Pérol alors secrétaire général adjoint de la présidence, commanda même une mission à Alain juillet, ancien numéro deux de la DGSE. L’homme, qui travaillait à l’époque à Matignon, dut négocier le silence de Jean-Marie Boivin, directeur de l’officine HEINE, comme l’ont confirmé Mediapart puis Libération. Cette société-écran avait été créée à l’automne 1994 pour procéder au paiement des commissions de deux contrats, Agosta (les sous-marins vendus au Pakistan) et Sarawi 2 (des frégates pour l’Arabie Saoudite). On a obtenu, depuis, la preuve que Nicolas Sarkozy avait validé le montage quand il était ministre du Budget. Alain Juillet, auditionné par le juge Renaud Van Ruymbeke, n’a pas caché sa surprise quand il appris, plusieurs mois après la fin de sa mission, que le dit Boivin avait finalement obtenu 8 millions d’euros en janvier 2009, et non 3, comme Juillet le recommandait, de la part du gouvernement Fillon, pour «  services rendus. »

Le journaliste Benoît Collombat, de France Inter, a aussi publié divers documents, jeudi 23 décembre, qui redonnent quelque crédit à l’hypothèse d’un lien entre l’attentat de Karachi de mai 2002 et l’arrêt du versement des commissions occultes, via HEINE, à divers intermédiaires de la vente des sous-marins pakistanais. Selon plusieurs documents consultés, la Direction des Constructions Navales s’inquiétait entre juillet 2000 et janvier 2001, des conséquences de cette cessation des paiements 4 ans plus tôt. Les documents confirment aussi les doutes quant à la réalité des services rendus par les intermédiaires, ceux-là mêmes soupçonnés d’avoir versé à leur tour des rétro-commissions au camp Balladurien : « L’accord n’a pas clairement et précisément défini les obligations contractuelles pesant sur le Consultant. » peut-on lire. .

Mediator, la nouvelle affaire du premier cercle
Jacques Chirac fut accusé d’enrichissement personnel, de frais de bouche excessifs à la Mairie de Paris, de détournements à des fins autres que politiques. On ne sait pas, d’ailleurs, comment l’appartement qu’il occupe actuellement fut payé. Avec Nicolas Sarkozy, le registre est différent. L’un des faits marquants de cette année 2010 fut la mise à jour de l’imbrication sans gêne ni complexe des relations d’affaires au coeur du pouvoir sarkozyen. De riches donateurs, un Premier Cercle à l’Ump créé pour eux, des renvois d’ascenseur professionnels, des Légions d’Honneur en cascade, chaque mois qui passe voit son lot de révélations.

Après Patrice de Maistre et Eric Woerth, Eric de Sérigny et Moleix, les relations du jeune Proto avec le monde du pari en ligne, voici que même l’affaire du Mediator dérape du côté de Nicolas Sarkozy. On croyait au simple scandale médical, suffisamment grave pour provoquer l’indignation. On découvre, ou fait semblant de redécouvrir, que Nicolas Sarkozy et Jacques Servier, le président et fondateur des laboratoires éponymes qui fabriquent le Mediator sont de vieilles connaissances. Sarkozy, jeune avocat à l’aube des années 80, a conseillé le petit laboratoire de l’époque, tant pour organiser sa structure actionnariale, via la mise en place d’une fondation, qu’optimiser sa fiscalité. Client historique de Nicolas Sarkozy, Jacques Servier devient client du cabinet que ce dernier fonde avec deux associés en 1987. Les laboratoires Servier deviennent aussi clients d’AEC Partners, la société de conseil spécialisé dans le secteur médical où officie François, frère de Nicolas. En juillet 2009, Nicolas Sarkozy en personne décore Jacques Servier :« Je me souviens de notre première rencontre en 1983. C’était déraisonnable, c’est là que je vois que vous êtes enthousiaste, vous pensiez déjà à l’époque que je serai Président de la République. Incorrigible Jacques Servier !  » Incorrigible Sarkozy, si prompte à remercier le premier cercle de ses amis  ! Des années durant, le Mediator fut considéré comme médicalement inutile, avant qu’une médecine, Irène Frachon, ne dévoile un tout autre scandale. Mais, des années durant, le Mediator a continué d’être généreusement remboursé par la Sécu, 423 millions d’euros en 10 ans nous dit-on ! Une belle affaire.


Les petits arrangements démocratiques
Les conflits d’intérêts semblent être la marque de fabrique de cette droite décomplexée au pouvoir. Chaque effort pour faire oublier une affaire est chassé par un nouveau scandale. Cette semaine, le nouveau président du groupe UMP à l’Assemblé, Christian Jacob, a cru bon de porter deux amendements concoctés par son mentor Jean-François Copé sur le projet de loi sur la transparence financière des élus : le premier devait supprimer la sanction de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende prévue à l’encontre d’un député ayant sciemment omis «  de déclarer une part substantielle de son patrimoine ou de ses revenus ». Echec et mat ! Même à droite, le tollé fut grand. Mais le second, taillé sur mesure pour éviter des révélations gênantes comme celles lâchées par Martin Hirsch dans son ouvrage sur les conflits d’intérêts, fut lui adopté : il permet de punir la divulgation publique des déclarations de patrimoine des députés. On n’est jamais trop prudent.

Mardi, la loi Loppsi II était votée par une majorité de députés UMP. Ses dégâts se mesureront plus tard. Son inefficacité également. Brice Hortefeux se fait discret. Entre ses bourdes sur la neige et sa deuxième condamnation, il vaut mieux... Le lendemain, le dernier Conseil des ministres a adopté deux mesures longtemps promises, qu’il voulait présenter comme des progrès démocratiques : le fameux référendum d’initiative populaire, une belle promesse démocratique - quasiment la seule - de la réforme constitutionnelle de juillet 2008, sera bientôt permis dans nos lois. En fait, son usage sera très encadré : initiative parlementaire obligatoire (avec 184 élus minimum), nombre de signataires à réunir très important (4,5 millions d’électeurs), sujets restreints à trois domaines (organisation des pouvoirs publics, politique sociale et économique du pays, ratification de traités internationaux), et ... interdiction d’un tel référendum dans l’année précédent une élection nationale. Aucun risque, donc, que cette « formidable » avancée soit utilisée avant le prochain scrutin présidentiel. ce n’est qu’une médaille démocratique que Sarkozy voulait s’accrocher au blason avant de partir en campagne...

L’autre prétendue avancée est la clarification du statut pénal du chef de l’Etat. Il y avait urgence. Les affaires s’accumulent. Et qu’a décidé Nicolas Sarkozy ? D’élargir son irresponsabilité pénale, déjà acquise et entière pour tout acte accompli en sa qualité de chef de l’Etat (d’après l’article 67 de la Constitution) à tout acte, commis dans le cadre de ses fonctions ou pas, jusqu’à la fin de son mandat. En « contre-partie », la modification constitutionnelle précise que le président de la République peut être mis en cause « en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat », et plus simplement haute trahison. Sarkozy, cependant, s’est bien gardé de s’interdire la faculté de porter plainte. Bref, le Président reste inattaquable, mais peut attaquer.

Nicolas et Carla Sarkozy ont filé dès jeudi à Marrakech, au Maroc. On ne sait pas qui paye l’escapade. Parions que son avion n’a pas été bloqué par quelques centimètres de neige. Mais ce départ permet à Sarkozy d’éviter d’avoir à commenter les derniers chiffres du chômage. Même officiels, ils sont mauvais. Au gouvernement, on les attendait plus favorables. C’est une vraie déconvenue : 21 300 sans-emplois de plus ont été enregistrés en novembre chez pôle emploi. Comme toujours, il faut lire en détail les statistiques publiées. Dans toutes les catégories, le nombre de chômeurs a progressé.

Il était temps de partir.

En un an, rien n’a changé, ou presque.

Ami sarkozyste, où es-tu ?

http://www.marianne2.fr/sarkofrance...



Imprimer cet article





L’œil du tigre.
mercredi 21 - 18h56
Avoir 20 ans en 2021 - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 21 - 16h25
de : Hdm
Déconfinement : Emmanuel Macron nous prépare un été gâché par le Covid-19
mercredi 21 - 15h33
FORGES SBFM⚡FDB
mercredi 21 - 12h11
de : de Pierre Le Ménahes
Le Ménilmontant FC 1871 et la Commune de Paris
mercredi 21 - 11h46
de : Par le FC Sankt Pauli
Saccage des Jardins de l’Engrenage : des CRS et des bulldozers contre des arbres fruitiers et des plants de tomates
mercredi 21 - 11h34
de : jean1
Est-ce que la drogue tue ou bien le trafic de drogue ?
lundi 19 - 21h51
de : jy.D
Le secteur de l’animation se met (à son tour) en lutte
lundi 19 - 08h16
J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
5 commentaires
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite