Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

"La Révolution, c’est être traité et traiter les autres comme des êtres humains."


de : Fidel Castro
vendredi 14 janvier 2011 - 09h53 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

A première vue, il pourrait en effet sembler remarquable que Fidel Castro désapprouve aussi fortement un attentat sur le territoire de son puissant et hostile voisin.(1) Depuis plus de cinquante ans, les Etats-Unis et Cuba sont sur un pied de guerre. Une guerre non-déclarée, celle de Goliath contre David. Au cours des dernières décennies, conçus aux Etats-Unis sous la protection de ou inspiré par la CIA, des centaines d’attentats ont eu lieu sur le sol cubain, coûtant la vie à plus de personnes que lors des attentats du 11 septembre. Ainsi, en 1976, un avion de ligne fut abattu, provoquant la mort de tous ses passagers. Il y eut plus de 600 attentats à la vie de Fidel Castro. Le pays subit le blocus le plus long de l’histoire. Des maladies furent propagées parmi la population ; des usines, des magasins, des hôtels... furent les cibles d’attaques. La liste est longue. Nous sommes là confrontés aux faits les plus occultés de l’histoire mondiale moderne. En tout cas, à Cuba on sait parfaitement ce que "war on terror" signifie.

Pourtant, en exprimant ainsi sa sympathie, Fidel Castro agit comme d’habitude, en accord avec l’attitude de Cuba dans le passé. Les Etats-Unis peuvent bien être obsédés de liquider la révolution cubaine, chaque fois que le voisin du nord a été frappé par des attentats, des calamités ou autres mésaventures, Cuba a invariablement affiché sa solidarité.

En voici quelques exemples :

 J.F. Kennedy fut le président responsable de l’invasion de la Baie des Cochons qui entraîna la mort de 160 Cubains. Lorsque Fidel apprit l’assassinat de Kennedy, sa première réaction à un journaliste étranger présent fut de dire : "C’est une très mauvaise nouvelle." Il envoya rapidement un message de condoléances à la famille et au peuple nord-américain.

 Ronald Reagan fut un président particulièrement hostile à la Révolution. Quand il fut l’objet d’un attentat, Fidel condamna tout de suite cet acte et souhaita un prompt rétablissement au président blessé. Il n’en resta pas là. Quelques années plus tard, lorsque les services secrets cubains découvrirent un nouveau plan pour assassiner Reagan, ils informèrent aussitôt les autorités nord-américaines. Reagan, qui revitalisa la contre-révolution en créant la Cuban American National Foundation à Miami, fut sauvé.

 Aussi bien après les attentats du 11 septembre qu’après les inondations de New-Orleans, Fidel Castro montra sa solidarité et des centaines de médecins furent mobilisés pour offrir de l’aide médicale. Cette assistance fut toujours refusée.

Malgré ce demi-siècle d’agression, aucun signe d’anti-américanisme ne se fait sentir à Cuba. Sans aucun souci, chaque citoyen des Etats-Unis peut se rendre dans l’île où il sera toujours bien accueilli, malgré la guerre non-déclarée de son pays contre Cuba. Dans ses discours, Fidel a constamment différencié le gouvernement étasunien de ses citoyens, et même les Etats-Unis en tant que nation et en tant que pouvoir impérialiste. La révolution cubaine refuse tout chauvinisme. Voici sans doute une différence importante entre nationalisme et patriotisme. Le nationalisme dresse les peuples les uns contre les autres, estimant qu’une population est supérieure à une autre. Le patriotisme, par contre, est une question de souveraineté de tous les citoyens vivant dans un même endroit, dans le respect de leur dignité en tant qu’être humain et en tant que population.

D’ailleurs, Fidel Castro a sans cesse observer un strict code éthique envers ses ennemis. Pendant la dictature d’avant 1959, 20.000 Cubains ont été massacrés par l’armée et la police de Batista. Les bourreaux de guerre furent jugés selon les principes de Nuremberg mais on ne s’attaqua pas à leurs familles, au contraire. Au début de la première année scolaire suivant la victoire, Fidel s’adressa aux professeurs en leur recommandant expressément de considérer les enfants de criminels de guerre comme les autres enfants, voire de les traiter avec amour : "Nos écoles accueillent tous les enfants. Peu importe qu’ils soient des enfants de soldats d’antan, peu importe même qu’il s’agisse d’enfants de criminels ou d’assassins, cela n’est pas la faute des enfants. Vous devez savoir que les enfants sont innocents et que, à l’école, chaque enfant - même celui d’un soldat d’antan - doit être traité comme un frère. S’il a la malchance d’être l’enfant d’un criminel, il n’est pas responsable, il est lui aussi une victime. Vous devez lui expliquer l’humanité de la révolution et essayer de le rallier avec de l’amour, et non avec du mépris".

Comparez leur sort avec celui des membres des familles de collaborateurs dans la plupart des pays de l’Europe occidentale après la deuxième guerre mondiale. (2)

Notes

(1) Le texte de Fidel : http://www.cubainfo.ain.cu/2011/011...

(2) Toutes les citations sont tirées de Demuynck K. & Vandepitte M., De Factor Fidel, Antwerpen 2008. Voir : http://cubanismo.net/cms/nl/shop/bo....



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
"La Révolution, c’est être traité et traiter les autres comme des êtres humains."
14 janvier 2011 - 10h06 - Posté par Claude Deloume

A ce sujet (et d’autres !), qu’attendez-vous pour lire l’extraordianire bouquin de Maurice Lemoine : Cinq Cubains à Miami ???



"La Révolution, c’est être traité et traiter les autres comme des êtres humains."
14 janvier 2011 - 12h05 - Posté par guetteur des rues

Guantanamo est située dans la baie du même nom au sud est de Cuba et est louée 4085 dollars /an au gouvernement américain , cela depuis 1903 .
Cette ’’ location ’’ permet aux USA d’y incarcérer et d’y torturer à loisir ses prisonniers politiques , notamment irakiens ...
La fin de cet accord ne peut intervenir que si les deux parties en sont d’accord .

( Wiki ) .

Par conséquent , comment depuis 1959 , autant Castro que Guévara ( lui n’a sans doute pas eu le temps ) n’ont-ils pas oeuvré davantage pour faire cesser ce scandale ? Et pourquoi en somme ?

C’est juste une question sans polémique , pour info , si quelqu’un est au courant , sans plus .

J’ai lu une histoire du ’’ Che ’’ en deux volumes , publiée chez Metaillier , de Paco Ignacio Taïbo II , ( très bons bouquins ) , et je n’ai pas vu de référence à cela .



"La Révolution, c’est être traité et traiter les autres comme des êtres humains."
14 janvier 2011 - 20h56 - Posté par

Ce que je peux dire c’est que Castro a toujours refusé d’encaisser les sommes versées par le gouvernement américain.


"La Révolution, c’est être traité et traiter les autres comme des êtres humains."
15 janvier 2011 - 21h51 - Posté par Jacques-François Bonaldi

La raison du maintien de cette enclave yankee à Cuba est simple : la Révolution en a hérité en 1959. La base navale de Guantánamo date de 1902, après que Washington, qui occupait militairement l’île depuis 1898, eut imposé l’amendement Platt comme annexe de la Constitution cubaine aux constituants, lequel impliquait, entre autres, que le nouveau gouvernement cubain instauré le 10 mai 1892, lui cédât quatre bases navales « charbonnières ». Finalement, les Cubains obtinrent de réduire cette quantité à une seule, qui fut celle de Guantánamo dans une des plus grandes baies du pays. Je rappelle que l’acceptation de l’amendement Platt par l’Assemblée constituante était une condition sine qua non pour que les troupes d’occupation étasuniennes abandonnent le pays. Sans amendement Platt inscrit dans la Constitution cubaine, pas d’indépendance.

La Révolution a donc hérité de cet état de choses. Comme toujours dans les contrats avec requin et sardine, les conditions étaient léonines : aucun délai n’était prévu au départ de Washington et à la rétrocession du territoire au gouvernement cubain. La concession était illimitée. En bon droit international, il est une clause (rebus sic stantibus) en vertu de laquelle les traités sans terme défini contiennent une condition tacite : ils durent tant que durent les circonstances ayant existé au moment de leur signature et que leur changement n’a pas été prévu ; il est contraire à la raison et à la nature que les traités soient perpétuels. Cette clause invalide donc le traité, puisque les circonstances au moment de la signature en 1902 existant entre les deux pays ont radicalement changé à partir du 1er janvier 1959.

En fait, la location de la baie de Guantánamo est nulle et non avenue du simple fait de la manière dont le contrat a été imposé. De nombreuses autres clauses du droit international invalide ce contrat.

Mais pour résilier un contrat, il faut être deux. Washington s’y refuse, s’estimant dans son bon droit...

Alors, pour répondre à votre question, que doit faire la Révolution : entrer en guerre contre les USA pour récupérer ce territoire ? Elle a précisément refusé de tomber dans ce piège qui aurait offert un prétexte idéal à Washington, d’autant que celui-ci a utilisé la base dans les premières années comme centre d’agression (plusieurs morts du côté cubain), d’accueil de mercenaires, etc., et avait même préparé une auto-agression (simulacre d’attaque par la partie cubaine) qui aurait servi de prétexte pour déclarer la guerre à Cuba. Bien entendu, la Révolution avait bien d’autres chats à fouetter pour ouvrir un front militaire de ce genre sur son propre territoire.

Elle d’ailleurs présenté le cas à l’ONU dès le 6 décembre 1960, son ministre des Relatons extérieures, Raúl Roa, ayant précisé : « Le Gouvernement révolutionnaire de Cuba réitère devant les Nations Unies qu’il ne se propose pas de récupérer par la force la portion du territoire national qu’occupe la Base navale de Guantánamo, mais il réitère aussi, tout aussi solennellement, qu’il se propose de réclamer sa rétrocession quand il l’estimera pertinent dans le cadre du droit international », ce projet ayant été introduit dans la fameuse résolution du 14 décembre 1960 sur la fin du colonialisme.

Il est vrai que Cuba, par exemple, n’a pas soumis son différend à la Cour international de justice de La Haye. Un arrêté de celle-ci suffirait-elle à faire partir les USA ? Je vous laisse juge. Le Nicaragua attend toujours que Washington, non seulement fasse amende honorable, mais encore lui verse les indemnités que lui avait imposée cette même cour après le minage de ses ports, durant la guerre antisandiniste, à l’époque de Reagan !

L’ONU ne réclame-t-elle pas depuis 1992, à sa quasi-unanimité, « la levée du blocus économique, commercial et financier appliqué à Cuba par les États-Unis d’Amérique », sans que rien ne change ?

Dites-moi, que doit faire la Révolution cubaine face à un gouvernement qui a toujours considéré le droit international, quand il lui fait tort, comme un morceau de papier ?

En octobre 1962, au moment de la crise des Fusées, la rétrocession de la base de Guantánamo faisait partie des cinq points avancés par Cuba pour accepter le retrait des missiles soviétiques. L’on sait que l’URSS s’arrangea avec les USA sur le dos de Cuba… Si l’URSS avait agi correctement, on ne parlerait plus aujourd’hui de base de Guantánamo étasunienne à Cuba.

Il y aurait assurément bien d’autres choses à dire à ce sujet, mais c’est juste pour vous donner un petit aperçu.





Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle (XXe) les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune »Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude
Conférence de presse sur la covid-19 de Christophe Alévêque.(video)
dimanche 4 - 12h15
de : jean1
Black Bloc : au cœur de l’extrême gauche américaine (video)
dimanche 4 - 11h59
de : jean1
OCCUPATION DE L’ODÉON : UN THÉÂTRE QUI NE SE TIENT PAS SAGE
samedi 3 - 21h19
de : joclaude
Scandaleux toubibs vaccineurs !
samedi 3 - 20h37
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque ne s’est pas adressé qu’aux Français : il s’est adressé en filigrane à ses sponsors.
samedi 3 - 20h05
de : joclaude
Querelles sur les vaccins:Le directeur général de l’AP-HP convoqué par Véran
samedi 3 - 19h41
de : joclaude
1 commentaire
De l’origine du vouvoiement.
vendredi 2 - 19h39
de : jy.D
Origine du Sars-Cov2 : des fissures dans la muraille de Chine
jeudi 1er - 23h15
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
COVID-19 : la Chine alerte l’OMS pour être émergé d’un laboratoire militaire américain !
jeudi 1er - 21h23
Allocution Macron : Un effort de plus aux soignants pas apprécié !
jeudi 1er - 20h58
de : joclaude
Vaccin CUBAIN : Un pont aérien serait ouvert ?
jeudi 1er - 20h28
de : joclaude
1 commentaire
JEAN-LUC MELENCHON répond à Macron (video du direct sur Youtube)
jeudi 1er - 15h59
de : joclaude
Grains de sable - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 31 - 20h49
de : Hdm

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
5 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite