Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 avril
1 commentaire
Propos très justes d’un camarade qui porte là une analyse qui serait tellement utile pour sortir d’une situation mortifère Si la CGT obtient la première place, ce qu’il faut retenir c’est le taux d’abstention de plus de 94%... Et bizarrement cela ne choque pas les centrales, qui sont touchées comme le reste des appareils par une défiance historique. .. J’ai ma petite idée sur le pourquoi, aujourd’hui les syndicats sont devenus des partenaires, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

L’échec de l’intervention française en Côte d’Ivoire

de : Marc Caprioli, PCF
jeudi 30 décembre 2004 - 17h08 - Signaler aux modérateurs

Compte tenu de la complexité de la situation sur le terrain, des affirmations et démentis qui se succèdent, et du brouillard de la désinformation inhérent à tous les conflits armés, beaucoup de travailleurs et de jeunes, en France, ont du mal à suivre ce qui se passe en Côte d’Ivoire.

L’armée française n’a jamais quitté la Côte d’Ivoire, mais des renforts considérables ont été envoyés sur place pour soutenir le président Gbagbo face aux rebelles nordistes. Ce n’est que grâce à l’intervention de la France, sous la couverture de l’opération Licorne, dite de « maintien de la paix », que le régime de Gbagbo a pu arrêter l’avancée vers Abidjan des rebelles dans le nord du pays. Ensuite, nous avons appris que des avions du camp Gbagbo ont bombardé des positions de l’armée française, le 6 novembre dernier, et que l’armée française a ouvert le feu sur une manifestation pro-Gbagbo.

L’envoi des troupes françaises n’était pas une mission de « paix », mais une intervention militaire contre les nordistes, sur lesquels l’armée française a ouvert le feu trois fois au cours des premières semaines de l’opération.

Cette rébellion a commencé par une incursion de déserteurs ivoiriens à partir du Burkina Faso. Cette tentative de coup d’Etat a échoué, mais elle a provoqué un mouvement insurrectionnel généralisé dans toute la moitié nord du pays.

Les gendarmes et soldats d’Abidjan, notoirement corrompus, sont plus motivés pour racketter la population que pour affronter des tirs ennemis. Ils n’auraient pas résisté à l’offensive nordiste. Sans l’intervention française, une partie beaucoup plus grande du pays risquait de tomber dans les mains des « forces nouvelles ». Chirac et de Villepin le savaient parfaitement, et c’est pour cette raison que l’expédition militaire a été ordonnée.

Ainsi, même si nous n’avons aucune illusion dans les forces rebelles du nord, le fait est que la politique de Chirac a consisté à soutenir le régime réactionnaire de Laurent Gbagbo. Ce dernier a perpétué la propagande sur « l’ivoirité » initiée par l’ancien président Bédié. Cette stratégie de division visait à attiser les frictions et violences entre les autochtones et les immigrés venus des pays voisins, et interdire par la même occasion la candidature présidentielle d’Alassane Outtara. Ceci dit, Outtara, le candidat à la présidence des nordistes, ne vaut pas mieux que Gbagbo. Il s’agit d’un ancien ministre sous la dictature de Félix Houphouët-Boigny, et d’un ancien représentant du Fonds Monétaire International.

Les accords de Marcoussis, signés en février 2003 et salués triomphalement par Villepin, n’avaient d’autre objectif que de faire gagner du temps à Gbagbo en lui permettant d’acheter une grande quantité d’armes sur les marchés internationaux (principalement en Europe de l’Est et en Israël), de façon à préparer une offensive contre les rebelles. La France n’a rien fait pour forcer Gbagbo à respecter les accords. Certes, ce dernier s’est engagé à laisser Outtara participer aux élections présidentielles prévues pour 2005, mais le fait que le parlement, largement dominé par le FPI (le parti de Gbagbo) ait rejeté cette concession en dit long sur ses intentions réelles.

Une nouvelle preuve de l’affaiblissement du capitalisme français sur la scène internationale

La diplomatie française prétend ne pas avoir été au courant des achats d’armes de Gbagbo. Les services de renseignement français et l’armée sur place n’ont apparemment rien vu. Si cela était vrai, ce serait un bien triste commentaire sur l’efficacité du dispositif de renseignement militaire français. Mais c’est un mensonge. Non seulement la France a dû être au courant de ces achats, mais il y a même fort à parier que, compte tenu de sa position importante sur le marché international de l’armement, elle les a grandement facilités.

La complicité entre la France et Abidjan se voit dans le comportement de l’armée française sur place. Elle n’a rien fait tant que les forces gouvernementales se sont contentées d’attaquer les rebelles, et ne s’est rappelée de sa mission de « neutralité » que lorsque les missiles de Gbagbo ont commencé à pleuvoir sur les casernes françaises ! Avec la destruction des avions militaires de Gbagbo, en représailles à cette attaque, et l’imposition de l’embargo international sur la Côte d’Ivoire, c’est le retour à la case de départ. Ni le gouvernement ni les rebelles ne sont assez forts pour s’imposer sur l’ensemble du territoire national. Chirac, qui voulait aider Gbagbo à reconquérir le nord en 2002 et 2003, a parlé, le 14 novembre dernier, de la « dérive fasciste » du régime d’Abidjan. Les 5 500 militaires français font ainsi face à des ennemis dans le nord et dans le sud.

Les causes profondes des pillages et des violences à l’encontre des expatriés français, pendant les jours qui ont suivi les frappes de l’armée française, sont assez évidentes. La baisse régulière du niveau de vie de la population, le chômage de masse, la misère effrayante des bidonvilles, la chute des cours du cacao et la mainmise des entreprises françaises sur les ressources économiques du pays forment la toile de fond des événements qui se déroulent dans le pays. La Côte d’Ivoire est nominalement « indépendant », mais économiquement colonisée. On imagine aisément l’impact psychologique et politique, sur la jeunesse de la Côte d’Ivoire, des mitrailleuses et des hélicoptères de l’ancienne puissance coloniale tirant « dans le tas » des manifestants. Il n’en fallait pas davantage pour pousser une partie de la population, notamment la plus désespérée, à s’en prendre à ceux qui sont à ses yeux - à tort ou à raison - des privilégiés et des exploiteurs.

L’échec de l’intervention militaire française en Côte d’Ivoire est une nouvelle preuve de l’affaiblissement du capitalisme français sur la scène internationale - au profit, notamment, des Etats-Unis. La France ne veut absolument pas perdre son influence en Côte d’Ivoire. Mais la situation lui échappe, et l’évolution prochaine du conflit dans le pays risque fort de la placer devant un choix semblable à celui des Américains en Irak, qui sont intervenus militairement pour sauvegarder leurs intérêts économiques et stratégiques. Soit l’impérialisme français abandonnera la partie, soit il sera progressivement entraîné, par la logique même des événements, dans une guerre « coloniale » non déclarée, et se retrouvera complice de massacres ethniques - comme ce fut le cas au Rwanda dans les années 90.

Marc Caprioli, PCF

Source :

www.lariposte.com



Imprimer cet article





Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 - 11h44
1 commentaire
1.2.3 JUIN à BAR-LE-DUC contre Cigéo, le nucléaire et la criminalisation de nos luttes !
mercredi 21 - 22h54
de : BureBureinfo
L’œil du tigre.
mercredi 21 - 18h56
Avoir 20 ans en 2021 - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 21 - 16h25
de : Hdm
Déconfinement : Emmanuel Macron nous prépare un été gâché par le Covid-19
mercredi 21 - 15h33
FORGES SBFM⚡FDB
mercredi 21 - 12h11
de : Pierre Le Ménahes
Le Ménilmontant FC 1871 et la Commune de Paris
mercredi 21 - 11h46
de : Par le FC Sankt Pauli
Saccage des Jardins de l’Engrenage : des CRS et des bulldozers contre des arbres fruitiers et des plants de tomates
mercredi 21 - 11h34
de : jean1
Est-ce que la drogue tue ou bien le trafic de drogue ?
lundi 19 - 21h51
de : jy.D
Le secteur de l’animation se met (à son tour) en lutte
lundi 19 - 08h16
J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
7 commentaires
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 avril
1 commentaire
Propos très justes d’un camarade qui porte là une analyse qui serait tellement utile pour sortir d’une situation mortifère Si la CGT obtient la première place, ce qu’il faut retenir c’est le taux d’abstention de plus de 94%... Et bizarrement cela ne choque pas les centrales, qui sont touchées comme le reste des appareils par une défiance historique. .. J’ai ma petite idée sur le pourquoi, aujourd’hui les syndicats sont devenus des partenaires, (...)
Lire la suite
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite