Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 avril
1 commentaire
Propos très justes d’un camarade qui porte là une analyse qui serait tellement utile pour sortir d’une situation mortifère Si la CGT obtient la première place, ce qu’il faut retenir c’est le taux d’abstention de plus de 94%... Et bizarrement cela ne choque pas les centrales, qui sont touchées comme le reste des appareils par une défiance historique. .. J’ai ma petite idée sur le pourquoi, aujourd’hui les syndicats sont devenus des partenaires, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

« L’addiction devient la norme »

de : Libération
mardi 14 juin 2011 - 12h20 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Interview

Accro . Après trois jours de débats à la Fédération française d’addictologie, Cynthia Fleury, psychanalyste, analyse comment la société instrumentalise nos manques :

Changer de regard sur les addictions, ça ne se fait pas en un clin d’œil. Mais c’est la démarche à laquelle invitent tous les professionnels des dépendances réunis par la Fédération française d’addictologie (FFA), le week-end dernier à Paris. Objectifs prioritaires : ouvrir un débat de société qui sortirait du petit cercle des spécialistes, et donner des pistes au législateur sur la base de propositions (une centaine, compulsées dans un Livre blanc) destinées à créer un cadre approprié aux enjeux d’aujourd’hui. Grosso modo, le secteur est passé en quelques décennies de « la lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie » à la prévention et à la prise en charge des addictions, ces « maladies individuelles en lien avec les pratiques sociales de consommation », énonce la FFA.

Une addiction avec produit (alcool, tabac, cannabis, cocaïne, drogues de synthèse, etc.) ou sans produit (jeux d’argent, sexe, sport, etc.) fonctionne en réalité sur les mêmes ressorts. Elle s’inscrit dans un parcours, un contexte, et s’installe. C’est pourquoi les professionnels souhaitent interroger l’ensemble de la société sur sa propre dimension « addictogène ». Comme une prise de conscience. Leur credo : nos modes de vie incitent « à toutes les consommations et/ou à la recherche du plaisir individuel, et ne facilitent pas l’apprentissage du contrôle des impulsions ». Une réflexion que partage Cynthia Fleury (1), enseignant-chercheur en philosophie politique (au Muséum national d’histoire naturelle, à Sciences-Po et à Polytechnique) et psychanalyste à Paris. Dans son cabinet, elle reçoit des adultes et des adolescents pris dans des dépendances.

Comment expliquer cette inflation de gens « addicts » à quelque chose ?

Se dire « addict », c’est d’abord souvent une manière d’amoindrir le problème. « Toxico », « drogué », ce serait tout de suite plus violent. Addict, c’est presque un gimmick, le prix de la modernité. Si on est « addict », c’est qu’on suit la tendance. Pour certains, c’est presque « fashionable ». Prenons le cas des jeux électroniques : on n’est pas addict seul mais parmi une tribu, à l’intérieur de réseaux amicaux, en revendiquant une appartenance à un groupe. C’est de la sociabilisation, alors que la drogue, c’est la marginalisation. Dans notre société de l’hyperconsommation, l’addiction devient donc la norme et non plus la marge. Et être addict, c’est le symptôme de tous ceux qui veulent être aimés, intégrés, reconnus socialement. Le symptôme de ceux qui veulent appartenir à la norme. Mais au final, bien sûr, l’addiction révèle des jours très sombres.

Qu’est-ce qui a changé depuis les années 70 ?

Ces années-là avaient sans doute une relation aux « substances » bien moins utilitariste. L’ère n’était ni à la performance, ni à la rentabilité. Il s’agissait de vivre des « expériences », jusqu’au-boutistes certes, mais liées aussi à l’idée de découverte et de fantaisie. Aujourd’hui, nous sommes dans l’hyperconsommation.

Mais cette société de l’hyperconsommation, de la profusion, du « tout, tout de suite », dénonce dans le même temps les addictions. N’est-ce pas un peu contradictoire ?

Effectivement, il y a là une double injonction, contradictoire, presque schizophrénique. Le cahier des charges est intenable. Il faut être à la fois performant tout en étant d’un calme olympien ; savoir respecter des délais tout en étant pris dans des rythmes qui s’emballent ; être dans l’activité permanente, sinon on passe pour ennuyeux, voire paresseux, ce qui est totalement mal vu dans une société de la performance. Bref, avec un tel cahier des charges, personne ne peut être à la hauteur. Et c’est très angoissant. Alors pour couper à cette angoisse, on prend des substances, on choisit la voie de la jouissance. Mais cette jouissance n’est qu’un simulacre.

Certes, mais comment faire une fois pris dans une addiction ?

Les gens basculent dans l’addiction pour échapper à l’angoisse, à la souffrance. Ils se servent du plaisir pour anesthésier l’angoisse. Que ce soit avec la nourriture, le sexe, l’alcool ou le sport à haute dose, ça marche dans un premier temps. Mais comme on n’a pas résolu l’angoisse de fond, il faut toujours plus de produits pour atteindre le plaisir et finalement, l’angoisse en sort renforcée. Or, il ne faut pas confondre la souffrance existentielle - qui est propre à chacun et qui mérite un travail de compréhension, d’acceptation, de relativisation même - avec l’angoisse engendrée par ce cahier des charges contradictoire, qui mérite elle aussi un travail, mais principalement de déconstruction.

Peut-on guérir de ses addictions ?

Le seul moyen de guérir des addictions, c’est de cesser de chercher à échapper au travail de fond, à savoir le travail sur soi. Il n’y a pas d’autre moyen. Or, faire un travail sur soi n’est pas une partie de plaisir, c’est même assez inconfortable, déplaisant. Et les bénéfices ne sont pas immédiats. C’est l’inverse d’un chemin addictogène. Faire ce travail sur soi prend du temps mais c’est aussi l’œuvre d’une vie. On y apprend à fabriquer en soi des résistances à l’angoisse et à la pression. Le propre d’une société addictogène, c’est d’instrumentaliser nos manques. Or, lui résister, c’est apprendre à poser soi-même ses propres limites, en faire un acte quotidien, simple.

Toutes les addictions sont faites pour contourner ce travail sur soi, l’éviter, le repousser. Il est finalement assez logique, et désolant, de noter que cette société qui fait du narcissisme une industrie produit des individus addicts au narcissisme, et en même temps, en total déficit narcissique.

Que peut-on espérer, en dehors des changements individuels ?

Les maux d’aujourd’hui ne s’expliquent pas particulièrement par la vulnérabilité des gens, mais bien plus par des dysfonctionnements démocratiques. C’est ce que je constate tous les jours en tant que philosophe et psychanalyste. Il y a urgence à réformer le monde du travail et celui de l’éducation, notamment les façons d’enseigner, ces deux grands secteurs coorganisés avec l’Etat. Si on ne réforme pas, on fait du dysfonctionnement un mode de fonctionnement. Et ça marche d’autant mieux que tout va mal.

Recueilli par Marie-Joëlle Gros Libération 13/06/2011

(1) Dernier ouvrage paru : la Fin du courage, éditions Fayard, 208 pp., 14 euros.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
« L’addiction devient la norme »
14 juin 2011 - 13h23

Ben on le fait pas n’importe comment le travail sur soi.
Disons que pour le cahier des charges on est des machines.



« L’addiction devient la norme »
14 juin 2011 - 16h11 - Posté par

explication de texte svp...





Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 - 11h44
1 commentaire
1.2.3 JUIN à BAR-LE-DUC contre Cigéo, le nucléaire et la criminalisation de nos luttes !
mercredi 21 - 22h54
de : BureBureinfo
L’œil du tigre.
mercredi 21 - 18h56
Avoir 20 ans en 2021 - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 21 - 16h25
de : Hdm
Déconfinement : Emmanuel Macron nous prépare un été gâché par le Covid-19
mercredi 21 - 15h33
FORGES SBFM⚡FDB
mercredi 21 - 12h11
de : Pierre Le Ménahes
Le Ménilmontant FC 1871 et la Commune de Paris
mercredi 21 - 11h46
de : Par le FC Sankt Pauli
Saccage des Jardins de l’Engrenage : des CRS et des bulldozers contre des arbres fruitiers et des plants de tomates
mercredi 21 - 11h34
de : jean1
Est-ce que la drogue tue ou bien le trafic de drogue ?
lundi 19 - 21h51
de : jy.D
Le secteur de l’animation se met (à son tour) en lutte
lundi 19 - 08h16
J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
7 commentaires
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 avril
1 commentaire
Propos très justes d’un camarade qui porte là une analyse qui serait tellement utile pour sortir d’une situation mortifère Si la CGT obtient la première place, ce qu’il faut retenir c’est le taux d’abstention de plus de 94%... Et bizarrement cela ne choque pas les centrales, qui sont touchées comme le reste des appareils par une défiance historique. .. J’ai ma petite idée sur le pourquoi, aujourd’hui les syndicats sont devenus des partenaires, (...)
Lire la suite
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite