Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Il y aura 70 ans cette nuit...

de : Lacroix-Riz
mardi 21 juin 2011 - 20h50 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires

Faces cachées de la seconde guerre mondiale

L’Union soviétique par pertes et profits

Il y a soixante ans, 57 % des Français considéraient l’URSS comme le principal vainqueur de la guerre. En 2004, ils n’étaient plus que 20 %. Amplifié par les médias, cet oubli progressif du rôle de Moscou tient aussi aux polémiques sur la politique de Staline entre 1939 et juin 1941, que des travaux historiques récents éclairent d’un jour nouveau. Mais, quoi qu’on pense du pacte germano-soviétique, comment nier que, trois ans durant, les Russes ont porté une grande partie de la résistance, puis de la contre-offensive face à la Wehrmacht ? Au prix de 20 millions de morts.

Annie Lacroix-Riz

http://www.monde-diplomatique.fr/20...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Il y aura 70 ans cette nuit...
21 juin 2011 - 22h12 - Posté par Copas

Mais, quoi qu’on pense du pacte germano-soviétique, comment nier que, trois ans durant, les Russes ont porté une grande partie de la résistance, puis de la contre-offensive face à la Wehrmacht ? Au prix de 20 millions de morts.

ah là là....

Les russes oui, mais également les autres peuples d’URSS



Il y aura 70 ans cette nuit...
21 juin 2011 - 22h56
Il y aura 70 ans cette nuit...
22 juin 2011 - 09h52 - Posté par

Pour AC, lire page 1, paragraphe : "Car Staline...........enfin des soviets"


Il y aura 70 ans cette nuit...
22 juin 2011 - 11h08

ALR est un vrai "rat d’archives" ; voyez ce joyaux :

Mais, le 16 juillet, le général Doyen annonçait à Pétain, à Vichy, la mort du « Blitzkrieg » : « Si le IIIe Reich remporte en Russie des succès stratégiques certains, le tour pris par les opérations ne répond pas néanmoins à l’idée que s’étaient faite ses dirigeants. Ceux-ci n’avaient pas prévu une résistance aussi farouche du soldat russe, un fanatisme aussi passionné de la population, une guérilla aussi épuisante sur les arrières, des pertes aussi sérieuses, un vide aussi complet devant l’envahisseur, des difficultés aussi considérables de ravitaillement et de communications. (...) Sans souci de sa nourriture de demain, le Russe incendie au lance-flammes ses récoltes, fait sauter ses villages, détruit son matériel roulant, sabote ses exploitations (14). »

Le Vatican, meilleur réseau de renseignement mondial, s’alarma d’ailleurs, début septembre 1941, des difficultés « des Allemands » et d’une issue « telle que Staline serait appelé à organiser la paix de concert avec Churchill et Roosevelt » : il situa donc « le tournant de la guerre » avant l’arrêt de la Wehrmacht devant Moscou (fin octobre) et bien avant Stalingrad. Fut ainsi confirmé dès l’invasion le jugement que portait l’attaché militaire français à Moscou Auguste-Antoine Palasse depuis 1938 sur la puissance militaire soviétique inentamée, selon lui, par les purges qui avaient suivi le procès et l’exécution du maréchal Mikhaïl Toukhatchevski et du haut état-major de l’Armée rouge, en juin 1937

Ainsi, dès la fin de l’été 41, Pétain et le Vatican disposaient d’éléments qui auraient dû leur ouvrir les yeux, ils n’en tinrent aucun compte ! Et 70 ans après, certains "historiens" sont encore aussi aveugles que Pétain ou le Pie12 !



Il y aura 70 ans cette nuit...
22 juin 2011 - 12h00 - Posté par Alain Chancogne

je ne participerai pas une minute de plus à ces échanges.

J’ai dit ce que je pensais des révisionnistes de tous bords.

Les saloperies d’un Courtois, les approximations ahurissantes d’un Furet nesauraient me convaincre d’avoir besoin , dans le combat pour le Communisme, de plaidoyers qui n’osent pas dire leur nom, pour Staline.

Comme pour tout travail de recherches, j’estime que ce que produit ALR mérite attention, et sur X questions, je ne jette pas le bébé.

Là, , désolé, l’eau est trop"sale" pour que je plonge mes pognes pour éviter lanoyade au gamin.

Je suis venu auPCF sans particulière adoration "du p’titpère ", mort quand j’avais 14 ans.

Persuadé dès les années 60 que le"Grand et Génil JOSEPH
".. "vainqueur" de Stalingrad, ex idole de de Gaulle, Churchill et des millions de communistes était en fait un des ANTI-communistes qui aura le plus marqué son époque, et qui porte encore, hélas, la responsabilité des amalgames que des Courtois-Furet "gerbent " au nom de leur combtt de classe.

(De même, le stalinisme qui m’a conduit à diaboliser longtemps les "trotsks" et les" gauchards" n’a pas rendu un grand service à eux qui voient un Béria derrière tout militant ayant ayant eu des liens avec le PCF.......)

Tout ce qui brouille l’analyse nécessaire du Présent en rebondissant sur du passé sans le nécessaire recours à la dialectique, je pense que c’est un boulet pour le Futur.

Bonne continuation.

Je passerais voir si ce texte suscite encore des échanges qui soeint autre chose que e moyen de quelques nostalgiques du "bon vieux temps" de venir ici relayer leurs délires que je lis sur des sites ouMarx etstaline sont côte à côte..

Je ne peux pas participer à des échanges à partir d’un texte comme celui mis en lign ;

Pour être encore plus net et en demandant à ce qu’on n evienne pas me "relancer r" par du genre

Pour AC, lire page 1, paragraphe : "Car Staline...........enfin des soviets"

..je tiens donc à préciser que tout ce qui est complaisance avec cette"merde" qui suit, ne peut en aucun cas aider à ce que des historiens -fussent ils sincères- -soient crédibles dans certaines affirmations

Il présente la décision du 5 mars 1940 d’exécuter les officiers supérieurs polonais (prisonniers de guerre depuis le 17septembre 1939 dont Moscou avait vainement recherché l’adaptation au « nouvel ordre soviétique » en Galicieorientale) non comme une preuve de la barbarie stalinienne, mais comme une précaution à motivation militaire.

Représentant 5% des effectifs polonais qui avaient été neutralisés après septembre 1939 puis largement libérés par l’Armée rouge entre cette date et novembre 1941 (400 000 prisonniers ou relégués polonais), 20 000 officiers etdirigeants politiques (soit un effectif supérieur à celui ordinairement présenté, pour les seules exécutions de Katyn) furent classés en russophobes incurables, prêts à tout contre les Soviets. Ils faisaient courir à l’URSS alors confrontéeà la dure « guerre d’hiver » contre la Finlande un péril militaire jugé insupportable : elle redoutait l’extension en guerre générale de ce conflit dans lequel le Reich soutenu par la ligue unanime, de l’Axe aux « démocraties », des ennemis de l’État russe d’après novembre 1917 avait précipité son alliée finlandaise ; elle voyait consécutivement dans ces russophobes acharnés des alliés potentiels notables pour les troupes allemandes qui bientôt franchiraient ses frontières occidentales.

Roberts ne le précise pas, mais la férocité des maux que la germanophilie et la russophobie du régime des colonels polonais, auxiliaires zélés du Reich depuis 1933-1934, avaient récemment contribué à infliger aux États slaves voisins – Tchécoslovaquie en tête – donnait très solide fondement aux soupçons et craintes soviétiques

Entre "ça" et les frappes préventives ciblées de BUSH..moi, très con, je ne fais AUCUNE DIFFERENCE

Donc, bonne continuation..

Sans moi.

A.C.

qui a "assez " à faire pour aider un peu à ceque le Communisme soit un espoir quu’enterrele PCF..sans avoir à perdre son temps à vérifier l’emploi du temps de Staline tel matin de mai43..

Afin de savoir si cejour là, entre deux signatures d’exécutions d’espions hitlelero-trotskystes, il citait la Sainte Russie éternel dans un discours patriotique appelant les"frères et soeurs" à la résistance au nazisme



Il y aura 70 ans cette nuit...
22 juin 2011 - 13h18 - Posté par

De quoi parle-t-on ?

 De la succession de Lénine (1924) ? Où la pire des solutions (malgré les avertissements de Lenine lui-même) a été retenue ?

 De l’abandon de la NEP au profit du "socialisme dans un seul pays" ? Sans savoir, évidemment, que ça supposait : Exode rural forcé, travail industriel gratuit donc forcé, primauté de l’industrie lourde.....

 De l’arrivée d’Hitler au pouvoir en Allemagne grace à la division PC-SD voulue par Staline aussi bien que par les SD ?

 De l’élimination physique de la plupart de ceux qui ont voté tout cela ?

 Ou de la conduite de la "Grande guerre patriotique" ?


Il y aura 70 ans cette nuit...
22 juin 2011 - 15h58 - Posté par à bat les frontières libre circulation libre installation pour toutes et tous !

Son long règne fut marqué par un régime de terreur et de délation paroxystique et par la mise à mort ou l’envoi aux camps de travail du Goulag de millions de personnes, notamment au cours de la collectivisation des campagnes et des Grandes Purges de 1937. Il pratiqua aussi bien des déplacements de population massifs, dont la déportation intégrale d’une quinzaine de minorités nationales, que la sédentarisation forcée non moins désastreuse de nomades d’Asie centrale. Il nia aussi l’existence des famines meurtrières de 1932-1933 (Holodomor) et de 1946-1947 après les avoir en partie provoquées par sa politique brutale. Le secret et la propagande systématiquement entretenus autour de ses actes firent du travestissement de la réalité et de la réécriture du passé une caractéristique permanente de son pouvoir absolu.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph...







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite