Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Puissance et limites des résistances « locales » (suite II)


de : via Mengneau Michel
jeudi 11 août 2011 - 12h25 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 12.2 ko

Contribution de JM HOLIET, participant au CRS de Fontenay le Comte

« Plus [les lois] auront respecté les droits de l’indépendance personnelle et l’égalité naturelle, plus elles rendront facile la tyrannie que la ruse exerce sur l’ignorance… ». « Sans doute il suffirait d’arracher aux chefs leurs masques perfides ; mais le pouvez-vous ?Vous comptez sur la force de la vérité ; mais elle n’est toute puissante que sur les esprits accoutumés à en reconnaître, à en chérir les nobles accents ».
Condorcet, Premier mémoire sur l’instruction publique,1791.

Le projet central du Collectif de Résistance sociale de Fontenay le Comte est bien d’instruire ses concitoyens par ses actions « culturelles », ses engagements dans les luttes sociales et ses participations aux élections.

Instruire pour nous c’est informer, susciter les contributions, proposer, mettre en débat. Vaste programme pour quelques dizaines de militants dans un petit coin du Sud-Vendée.

La difficulté est grande mais nous avons la faiblesse de croire que ce travail est nécessaire donc qu’il faut le poursuivre avec nos petits moyens.

Il faut résister à l’affaissement démocratique en réactivant la participation des citoyens face à une oligarchie d’esprit aristocratique qui fait tout et à tous les moyens de convaincre le peuple qu’elle seule sait et peut définir l’intérêt général tout en justifiant ses prédations. La difficulté est grande car de plus en plus de citoyens pensent qu’ils sont incapables ou impuissants, définitivement souvent.

Il faut résister au grégarisme consumériste qui fait l’être social selon l’oligarchie détentrice des moyens du pouvoir. La difficulté est grande car nos propositions portent en elles une critique radicale du capitalisme libéral ; si une majorité de citoyens constate les éléments du désastre bien peu ose imaginer « autre chose », un autre possible. Deux exemples : comment imaginer qu’il est possible de gérer équitablement et durablement les ressources autrement que par le marché, c’est-à-dire par la peur entretenue des « augmentations » de prix et de la pénurie « inévitable » ? Comment mettre en oeuvre les solutions qui peuvent faire reculer le nombre d’humains souffrant de la faim quand le « marché » a totalement échoué.

Nos propositions se heurtent à une idée que l’oligarchie dirigeante a gravé dans les esprits : la démocratie s’arrête au seuil de l’économie. Nous assistons encore impuissants à la mise en place des lois qui garantissent les « droits de l’indépendance personnelle et de l’égalité naturelle ». Condorcet nous avertit que la tyrannie est en marche si personne ne s’occupe d’instruire les citoyens pour qu’ils puissent choisir librement leur destin en refusant la « guerre de tous contre tous » au profit de la solidarité qui assure la liberté de chacun, notamment celle de mettre leurs talents au service de tous les autres.

Si la tâche est immense et urgente on ne peut pas être complètement pessimiste quand on constante le nombre d’associations où les citoyens se saisissent des problèmes, proposent et souvent mettent en oeuvre des solutions. Le CRS a voulu faire émerger la cohérence de tous ces engagements et susciter la « densification » de la participation citoyenne, faire de la politique au sens premier du mot. De ce point de vue et pour l’instant, au niveau départemental, sa participation au Front de gauche est un échec en raison du refus des partis fondateurs d’en faire un forum fédérant les citoyens volontaires sur leurs propositions après débat. Là est notre limite… dans l’immédiat.

Pour l’avenir faut-il ne compter que sur les catastrophes disqualifiant les oligarchies au pouvoir pour qu’une majorité de citoyens reconnaissent dans nos analyses une grande part de vérité et dans nos propositions des pistes pour organiser un monde meilleur ?

Le mot « résistance » ne définit que partiellement l’action du CRS dans la mesure où il ne s’agit pas seulement de défendre ce qui a été construit depuis plus d’un siècle. Il a aussi toujours mis en débat ses analyses et interprétations des événements et ses propositions. Il s’agit bien de construire un autre possible répondant aux « nouveaux » problèmes en intégrant les solutions déjà pensées ou en gestation dans les esprits.

J’ai dit dans la contribution précédente l’impasse de la solution du Front de gauche sur le plan local au moins. On notera au passage que le CRS n’a jamais imaginé être le fédérateur de tous ces militants d’associations ou simples citoyens ayant le désir de participer à l’élaboration d’un projet et de s’engager pour le faire connaître. Nous pensions que le Front de gauche ne devait pas les laisser sur le bord de la route en restant une alliance entre partis qui conservent leurs stratégies propres en décidant au sommet des candidatures tout en pensant qu’il leur suffira de présenter leurs propositions pour susciter l’adhésion. En matière de renouvellement des pratiques de la démocratie on ne peut faire pire … et plus conservateur.

Certains dirigeants du PCF , dont on se demande s’ils ne sont pas atteints de paranoïa aiguë, ont vu dans cette conception du Front de gauche une négation du rôle des partis politiques et même une menace pour leur existence si on en juge par leurs réactions. La plus mauvaise langue du CRS a été jusqu’à dire qu’il s’agissait de paranoïa de type stalinien dont le symptôme est l’incompréhension et la peur de la pratique démocratique. Cette même mauvaise langue dit aussi haut et fort l’engagement et les capacités d’organisation des militants de ce parti et pour nombre d’entre eux leur contribution au débat.

Sur le plan local, le CRS et les idées qu’il défend me semblent bien identifiés par une part de la population de la ville et de ses environs immédiats.

Ses participants sont connus sinon reconnus par les militants des syndicats, des associations, voire des partis politiques par leur participation à certains débats intersyndicaux, à l’organisation des tractages et manifestations ; aussi par le relais que le CRS offre aux actions de nombreuses associations ( infos sur la liste, rézocitoyen et le blog).

Ses participants sont connus et reconnus par les actions nées de leur initiative. Parmi celles-ci : le forum 2005 sur le traité constitutionnel, la participation aux élections législatives de la circonscription en 2007 et 2008 puis aux européennes , régionales et cantonales, la conférence de G. Filoche sur la question des retraites en septembre 2010, les ciné-débats lancés depuis 2010. Il faut aussi signaler les lettres ouvertes ou communiqués de presse en direction des gens au pouvoir( municipalité PS de Fontenay-le-Comte et sa Com-Com et même majorité de droite-droite du département).

Pour autant les membres du CRS se sont peu préoccupés de mesurer leur influence sur le cours des choses sinon qu’ils ont été acteurs d’un succès en 2005 , des échecs de 2007(pas de candidat unique à gauche de la gauche) et de l’automne 2010. C’est souvent aussi que le CRS est en participation avec de nombreuses associations…

Cependant un fait majeur émerge nettement : le besoin de s’informer, d’exprimer son opinion, de proposer et de débattre des solutions existe chez bon nombre de nos concitoyens bien au-delà des « cercles militants ». On peut citer en exemples : le nombre de présents-participants à la conférence de G. Filoche puis à la vidéo qui en a été tiré, au ciné-débat sur « Usage et mésusage de l’eau » organisée dans la capitale vendéenne de la décroissance (Ste Christine de B.), aux différents autres cinés-débats, etc . . Nous avons la faiblesse de croire que ce que fait le CRS contribue a apporté quelques réponses à ce besoin qui, soit dit en passant, montre que l’affaissement de la démocratie peut être endigué.

La nécessité et l’urgence de fédérer pour peser sur le cours des choses se sont imposées surtout après 2007 . On sait l’impasse de la solution Front de gauche par la base, c’est-à-dire en faisant confiance aux multiples initiatives locales. Atteindre la « masse critique » semble bien difficile à court terme.

Le CRS continue donc sans statut, sans cotisation ni carte et forcément sans président ; un tel « machin » échappe encore à l’imagination de beaucoup et vit depuis neuf ans. Pourtant c’est simple : ordre du jour ouvert, liberté de parole, débat, liberté de s’engager dans les actions et vient qui veut. On y entend beaucoup de propositions novatrices et l’ambiance est nettement à « gauche de la gauche » sans exclusive…

Juillet 2O11



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Puissance et limites des résistances « locales » (suite II)
12 août 2011 - 08h15 - Posté par Mengneau Michel

On ne peut nier l’importance des résistances locales. On peut même considérer qu’elles sont primordiales dans la mesure où elles influent directement sur le terrain. Elles ont donc un rôle important à jouer dans la fermentation politique. Mais comme souvent ce sont des mouvements non ou peu structurés les partis politiques traditionnels ont du mal à accepter des structures qu’ils ne peuvent pas gérer, c’est une des principales limites à la multiplication des résistances locales.






Radio praxis : C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 4 - 05h59
de : Hdm
Affaire « Bismuth » : Nicolas Sarkozy est condamné pour corruption
mercredi 3 - 16h03
de : joclaude
La députée irlandaise Claire Daly a décidé de protéger la Russie d’un flot d’accusations ridicules
mercredi 3 - 15h12
de : joclaude
1 commentaire
L’hégémonie culturelle selon Gramsci Par Aurélien Berthier
mercredi 3 - 09h28
de : Roberto Ferrario
« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »
mardi 2 - 21h24
de : jean1
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
lundi 22 - 18h15
de : Roberto Ferrario
Communiqué CGT : une loi scélérate pour les travailleurs !
lundi 22 - 16h42
de : joclaude
1 commentaire
demandons votre vigilance quant à la véracité de vos sources avant de publier vos articles : la communauté tamoule de Fr
lundi 22 - 13h11
de : TGTE media France
Petite fête du livre de Noir et Rouge
lundi 22 - 12h38
de : Frank
Jérôme Rodrigues Gilet Jaune :la réalité d’une police politique et non de Droit !
dimanche 21 - 17h05
de : joclaude
Covid-19 : Cuba en alerte suite à l’augmentation soutenue des infections 21 Février 2021
dimanche 21 - 15h39
de : nazairien
1 commentaire
En hommage aux héros de l’Affiche Rouge
dimanche 21 - 08h58
de : UJFP
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite