Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Le Vénézuéla face au problème agro-alimentaire : critique et révolution.


de : Jesse Chacón
mardi 31 janvier 2012 - 19h15 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 16.5 ko

Pendant toute l´année 2011 la FAO n´a cessé de lancer des cris d´alarme au sujet de la famine sévissant dans diverses parties du monde. Ces alertes ont pour toile de fond une véritable crise humanitaire. En 2011, 1600 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde. Parmi elles 60% sont des femmes.

Alors qu´au Venezuela, si on vit le temps des êtres humains et non le temps du capital, on peut souligner les réussites en matière d´alimentation. La FAO a classé le Venezuela en 2011 comme le cinquième pays latino-américain possédant le meilleur indice nutritionnel pour les enfants de moins de 5 ans. Le Venezuela dépassera en 2015 l´Objectf du Millénaire sur l´éradication de la faim, fixé par l´ONU.

Ceci témoigne des avancées sur le problème alimentaire de la population : alors qu´en 1990 l´indice de dénutrition infantile pour les moins de cinq ans se situait à 7,7%, nous avons réussi à le réduire à 3,2% en 2010.

Ces succès résultent de l´engagement du gouvernement révolutionnaire de garantir un droit fondamental comme l´alimentation. Ils sont le produit d´une politique intégrale qui articule la distribution et la commercialisation d´aliments à des prix subventionnés, l´adoption de mesures destinées à protéger les prix des aliments et la mise en route d´un plan de production agricole qui ambitionnant d´augmenter à moyen terme la production nationale d´aliments.

Sur le terrain des chaînes de distribution, les réussites sont importantes mais en ce qui concerne le contrôle des prix les résultats sont assez limités : la spéculation et l´accaparement sont encore palpables dans le quotidien du vénézuélien.

En ce qui concerne le secteur agricole les résultats qui jusqu´en 2009 connaissaient une tendance ascendante, ont montré des résultats en baisse pour certains articles, et des avancées modestes pour la majorité. Le président Hugo Chávez lui-même l´a reconnu dans son discours annuel de mémoire et comptes de la nation à l´assemblée : “… certes, l´effort a été très grand. Mais si on me pose la question, je répondrai que je ne suis pas content des résultats, je ne suis pas content. Non. Nous pouvons faire beaucoup plus, et nous sommes dans l´obligation de faire beaucoup plus. Et nous avons commis des erreurs, nous devons être autocritiques et ces erreurs il faut les corriger…”

Cette reconnaissance critique du président est importante, vu les espoirs fondés sur le lancement de la Mission Agrovenezuela. Cette mission fut lancée le 25 janvier 2011 ; cependant, le bilan final n´exprime pas le grand saut agro-productif attendu. Au contraire il montre la chute de 8 des 47 articles principaux mesurés, tandis que le progrès de 39 autres est modeste.

Voyons quelques unes des données les plus significatives de ce rapport annuel 2011 :

 Pour le riz nous observons une croissance de la production nationale de 6 % par rapport à 2010. Nous sommes passés d´un million 161 mille tonnes à un million 230 mille tonnes, j´arrondis le chiffre.

 Pour les haricots on a obtenu une croissante de la production de 17 % par rapport à 2010. Nous sommes passés de 34.400 à 40.376 tonnes en 2011.

 En ce qui concerne le coton nous sommes passés de 8.800 à 28.300 tonnes.

 Le café croît de2 %, de 73.600 à 75.500 tonnes.

 Le cacao croît de 9 %, de 20.900 à 22.800 tonnes.

 Le maïs baisse de 17 % : La production atteint 1.200.000 tonnes pour le maïs blanc et 600.000 tonnes pour le maïs jaune.

 Pour le poulet, la production nationale a cru de 8 % par rapport à 2010. Nous sommes passés d´un million 77 mille à un million 164 mille tonnes.

 Pour les oeufs, la croissance est de 26 %, de 241.500 à 304.000 tonnes.

Beaucoup attribueront les chutes dans la production ou le manque d´augmentation substantielle par rapport aux objectifs de production, aux conséquences du changement climatique. On pourra même évaluer positivement le processus si on réalise une étude comparative des réussites par rapport aux gouvernements de la quatrième république. Au cours de la dernière décennie du “puntofijisme" (1) - de 1988 à 1998 -, la récolte a subi une diminution progressive au plan national, la surface cultivée n´atteignant plus que 1.638.923 hectares (en 1998). On observe par contre, sous le cycle du gouvernement bolivarien, une croissance considérable, avec 2.392.811 hectares cultivés en 2009, soit une augmentation de 46%.

Méme si ces faits sont exacts et acceptables comme références pour l´analyse, ils restent insuffisants. Pourquoi ? parce que nous avons besoin d´évaluer la politique agro-alimentaire en fonction des besoins urgents de la souveraineté agro-alimentaire.

Nous nous trouvons face à un paysage global fragile et catastrophique : la brume de la guerre et de l´effondrement économique mondial, associés à la chute des prix internationaux du pétrole, peuvent se rapprocher rapidement.

Dans ce contexte seule nous sauvera la capacité de mener à bien des réalisations concrètes afin de produire nous-mêmes les aliments, et de renforcer les secteurs de l´eau et de l´énergie, pour éliminer toute fragilité.

Dans le nouveau plan de développement national 2013-2019, il faut formuler de manière beaucoup plus systématique l´ensemble des chaînes productives du secteur agro-alimentaire. Il est urgent d´incorporer un système de gestion qui rationnalise la production du secteur agro-alimentaire sur la base de critères d´efficacité, de productivité. Il est nécessaire de créer une plus grande complémentarité dans les processus d´ensemencement primaire, de récolte, de stockage, de traitement agro-industriel et de distribution. Il faut de même bien étudier la dimension territoriale, comprendre l´impact que des méga-projets d´infrastructure publique ou d´industrialisation, peuvent avoir sur la production agricole dans les contextes régional et local.

Le thème agro-alimentaire revêt une telle importance dans la réalité vénézuélienne qu´il aura suffi d´un accord passé cette semaine entre deux grands groupes agro-industriels nationaux (le groupe Mendoza et le groupe Capriles) pour forcer le retrait de la candidature de Leopoldo López en faveur d´Enrique Capriles, ce qui nous ramène à l´époque où les groupes Santa Lucia et Roraima (décennie 80-90) s´étaient proposé de subordonner le pouvoir politique au pouvoir économique. Si Capriles devient finalement le candidat de l´opposition, nous serions en présence de deux courants clairement différenciés pour les élections du 7 octobre 2012. D´un côté la politique comme outil de transformation sociale et de l´autre la politique comme outil de majoration des bénéfices et des privilèges des grands groupes économiques.

C´est pourquoi la dialectique de la révolution, aujourd´hui plus que jamais, exige de nous le langage de l´espoir et, tout autant, le langage de la critique et du posible, pour conquérir de nouveaux espaces dans chacun de nos processus.

(1) (NDT : le "puntofijisme" est un pacte signé en 1958 à Punto Fijo entre des partis dominants vénézuéliens (social-chrétien et social-démocrate) pour se répartir en alternance le gouvernement et l´État sans en modifier les structures.)

Traduction française : Thierry Deronne

http://www.larevolucionvive.org.ve/...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le Vénézuéla face au problème agro-alimentaire : critique et révolution.
1er février 2012 - 14h19 - Posté par Joannès

Excellent les autocritiques des dirigeants Venezueliens ! Ne pas oublier que le secteur privé reste encore très important et qu’il n’est pas sûr que les décisions politiques est un impact sur ce pan de l’économie du pays ! Très objectif néanmoins de pointer du doigt les insuffisances du pan économique socialisé !






Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle (XXe) les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune »Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude
Conférence de presse sur la covid-19 de Christophe Alévêque.(video)
dimanche 4 - 12h15
de : jean1
Black Bloc : au cœur de l’extrême gauche américaine (video)
dimanche 4 - 11h59
de : jean1
OCCUPATION DE L’ODÉON : UN THÉÂTRE QUI NE SE TIENT PAS SAGE
samedi 3 - 21h19
de : joclaude
Scandaleux toubibs vaccineurs !
samedi 3 - 20h37
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque ne s’est pas adressé qu’aux Français : il s’est adressé en filigrane à ses sponsors.
samedi 3 - 20h05
de : joclaude
Querelles sur les vaccins:Le directeur général de l’AP-HP convoqué par Véran
samedi 3 - 19h41
de : joclaude
1 commentaire
De l’origine du vouvoiement.
vendredi 2 - 19h39
de : jy.D
Origine du Sars-Cov2 : des fissures dans la muraille de Chine
jeudi 1er - 23h15
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
COVID-19 : la Chine alerte l’OMS pour être émergé d’un laboratoire militaire américain !
jeudi 1er - 21h23
Allocution Macron : Un effort de plus aux soignants pas apprécié !
jeudi 1er - 20h58
de : joclaude
Vaccin CUBAIN : Un pont aérien serait ouvert ?
jeudi 1er - 20h28
de : joclaude
1 commentaire
JEAN-LUC MELENCHON répond à Macron (video du direct sur Youtube)
jeudi 1er - 15h59
de : joclaude
Grains de sable - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 31 - 20h49
de : Hdm

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
5 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite