Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Les femmes du Chiapas occupent un camp militaire pour la journée de la femme

de : espoir chiapas lundi 12 mars 2012 - 08h56 - Signaler aux modérateurs

Les femmes Abejas du Chiapas, après une manifestation, occupent le camp militaire de Majomut, pour la journée internationale de la Femme, le 8 mars

JPEG - 469 ko

La journée de la femme au Chiapas est toujours particulière (on se rappelle que les zapatistes dès 1994, inscrivirent dans leur loi révolutionnaire les droits de la femme). Chaque année les femmes en résistance de la Société Civile Las Abejas se rassemblent, depuis 1992 revendiquant leur droit et la construction de leur autonomie.

Des centaines de femmes s’étaient donc rassemblées pour un pèlerinage face à la Municipalité Autonome Zapatiste de Polho, jusqu’à la communauté, siège de l’organisation, Abejas.

Dans leur chemin les femmes se sont arrêtées devant le Camp Militaire de Majomut pour commencer à l’occuper avec des cris et slogans comme ’Chiapas Chiapas n’est pas un camp, dehors l’armée !"

Soudain une femme quitta les barbelés qui protégeaient les quelques soldats présents. En très peu de temps, les femmes entrèrent et occupèrent le campement militaire, les soldats n’arrivaient pas à empêcher l’arrivée de tant de femmes, et malgré l’arrivée de renfort d’autres soldats, ils ne purent rien faire.

Les femmes ont donc envahit le camp militaire durant près d’une heure, en criant et lisant leur communiqué antimilitariste. Les soldats s’armèrent et s’équipèrent, entrant dans leur camion, armes en main. Mais tant de femmes pacifistes et déterminées criant contre eux, la présence de journalistes et d’internationaux les ont laissé sur le carreau sans pouvoir agir.

Les femmes ont terminé l’occupation par une prière.

Ensuite, elles ont continué la marche jusqu’à la communauté d’Acteal, où se sont rassemblés les membres de l’organisation Abejas, et les médias libres pour témoigner de la volonté des femmes d’être plus respectées, plus impliquées dans le processus politique. Les femmes ont également dénoncé la présence des bars dans la municipalité.

Voici le communiqué des femmes :

----------------------------------------------------
COMMUNIQUE DES FEMMES ABEJAS,
8 MARS 2012
---------------------------------------------------

A toutes les organisations Sociales et POlitiques
A tout-e-s les défenseur-e-s des Droits de l’Homme
Aux médias indépendants,
A la Société Civile,
A l’Autre Campagne,
A l’opinion publique,

8 Mars, journée internationale des femmes

Soeurs et frères,
Bienvenue dans ce centre cérémoniel des martyr-e-s d’Acteal, nous vous remercions toutes pour votre participation à cette marche pour la journée internationale des femmes.

Le 8 mars nous célébrons la journée des femmes, en souvenir des femmes qui furent calcinées pour défendre ce qui était leur, leur travail. Jusqu’à aujourd’hui nous ne les oublions pas, car nous ne sommes pas respectées, nous vivons dans beaucoup de violence, on ne reconnait toujours pas nos droits d’être libre, de prendre nos décisions, de vivre tranquille.

Comme ces femmes assassinées pour lutter, comme femmes de la Société Civiles Las Abejas nous nous rappelons de nos martyres, femmes enceintes, jeunes et filles qui, au troisième jour de leur jeun et prière, ont été massacrées. Nous ne nous fatiguons pas d’exiger la justice, car le gouvernement ne nous écoute pas et ne tient pas sa parole, il libère les paramilitaires qui ont assassiné nos sœurs, nous continuons à exiger la justice.

Aux gouvernements nous leur demandons le respect pour les femmes, nous voulons être écoutée car chaque fois, toujours plus, ils tuent nos familles et nos communautés. Des milliers de familles cherchent leurs disparus et d’autres milliers enterrent leurs morts. Nous sommes des milliers à souffrir des problèmes de l’alcoolisme qui apporte des problèmes familiaux, des viols sexuels, des coups et la maltraitance. Nous ne voulons plus des entreprises de Coca Cola, ni de Sabritas (ndla : marque de Chips) dans nos terres, nous ne voulons plus des cantines scolaires car elles créent beaucoup de déchets et de dénutrition, mauvaise santé et pollution des rivières et sources d’eau. C’est une autre manière de nous tuer lentement, à des familles entières.

Nous voulons que les hommes, papas, époux, frères, gouvernants, riches et puissants nous comprennent, nous avons besoin qu’ils nous respectent et nous prennent en compte car nous sommes libres de nous exprimer, car nous pouvons comme femmes changer notre forme d’être et nous pouvons prendre des décisions, et cela ; nous le disons à tout le monde, car avec la violence nous n’en pouvons plus. Nous unissons nos forces avec les femmes pour exprimer tous nos ressentis, nous voulons qu’ils nous laissent libre, car comme femmes nous pouvons nous mettre dans la politique, prendre des décisions, car nous aussi nous savons nous organiser.

Nous disons aux hommes qu’ils aient confiance en nous, qu’ils reconnaissent nos droits, et aux jeunes de ne pas suivre les pas de leur père, qu’ils ne maltraitent pas à leurs sœurs, qu’ils ne boivent pas d’alcool, ce n’est pas bien, ça ne fait que blesser leur femme, leurs filles, il vaut mieux qu’ils ouvrent des chemins entre toutes et tous, en enlaçant nos mains pour protéger notre terre mère.

Nous voulons inviter toutes les femmes qui sont toujours dans leur maison avec peur, d’ouvrir leurs cœurs, ouvrir nos yeux pour commencer à sortir, aller aux réunions, ouvrir leur yeux, connaitre leurs droits et donner leur parole. Les femmes nous sommes très forte, donnez l’opportunité à leurs filles d’aller de l’avant, aux jeunes qui jouissent déjà de cette opportunité de profiter, de leurs droits. Nous demandons à toutes les femmes jeunes, majeures, filles qu’elles se révèlent car nous sommes fortes, nous avons des mains, de l’intelligence, des capacités, il ne faut pas avoir peur, entre toutes nous avons la force !

De plus nous leur disons de ne pas se laisser tromper par le mauvais gouvernement, qu’elles luttent pour la recherche de la paix, justice, et dignité, qu’elles n’aient pas peur, elles ne sont pas seules, ensemble nous continueront à avancer, comme notre Jtotik (évêque) Samuel, qui n’a jamais eu peur de dire la vérité, nous continuerons à suivre cette exemple dans notre démarche.

Nous remercions les hommes d’avoir ouvert leur cœur, et d’avoir accompagné la lutte des femmes, spécialement tous ceux de la Société Civile Las Abejas qui aujourd’hui préparent le repas pour nous tout-e-s.

ASSEZ D’ASSASSINER NOS FILLES, SOEURS, ET FRERES !!
NOUS EXIGEONS LA JUSTICE, LA DIGNITE POUR NOS PEUPLES ET LE MONDE !

Femmes de la Société Civile Las Abejas d’Acteal

----------------------------------------------
DISCOURS DES FEMMES FACE AU CAMP MILITAIRE
-------------------------------------------

8 mars, journée internationale de la femme

Nous sommes face au camp militaire au croisement de majomut, et voici nos paroles :

Nous les femmes, sommes beaucoup affectées par la présence des militaires dans nos communautés, et village, ils nous manquent de respect, vous nous sifflez, coupez nos arbres et plantez de la marijuana dans nos terres et ce n’est pas bon pour nous enfants.

Quand nous apprenons qu’ils ont libéré les paramilitaires nous, les femmes, ça nous dérange, ça blesse nos cœurs, car le gouvernement les déclare innocent, ils rentrent heureux dans leur maison avec leur famille, et nous nous trouvons dans une grande préoccupation et avons peur, et nous nous souvenons de tous ceux et toutes celles qui moururent.

De plus les libérés reçoivent beaucoup d’argent de la part du gouvernement, ce sont de grands alliés, mais nous ne nous fatiguerons pas de dire la vérité parce que nous avons vu de nos propres yeux ce qu’il s’est passé et nous ne disons pas de mensonges, nous voulons la justice et éviter que cela se reproduise dans nos communautés ce qu’il s’est passé en 1997.

Toutes nos martyres nous diraient de ne pas avoir peur de dire la vérité car ce que fait le gouvernement c’est seulement des tromperies !

Que l’armée dégage de nos communautés !
Chiapas Chiapas n’est pas un camp, dehors l’armée !
Dehors l’armée du Chiapas !
Respect aux femmes du Chiapas et du Monde !

Femmes de la Société Civile Las Abejas de Acteal.

Source :

http://espoirchiapas.blogspot.com/2...

Plus de photos : http://espoirchiapas.blogspot.com/2...



Imprimer cet article





Est-ce que la drogue tue ou bien le trafic de drogue ?
lundi 19 - 21h51
de : jy.D
Le secteur de l’animation se met (à son tour) en lutte
lundi 19 - 08h16
J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
2 commentaires
Un seul cri : Libérez le Professeur Fourtillan !
dimanche 18 - 17h32
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque : Fin de l’ENA et vive l’ISP : CQFD !
dimanche 18 - 17h15
de : joclaude
1 commentaire
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Crise du Covid-19, une aubaine pour "l’oligarchie mondialiste" ?
dimanche 18 - 16h19
de : joclaude
1 commentaire
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite