Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
1 commentaire
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Un colloque sur le FLN qui dérange en France

de : Salem Ferdi
lundi 12 mars 2012 - 11h40 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Cachez donc cette histoire qu’ils ne sauront voir autrement que sous les jours « glorieux » d’une colonisation « civilisatrice » ! A Nîmes, un colloque d’historiens ayant pour thème l’action de la fédération de France du FLN, s’est tenu sous la pression de l’extrême-droite française et des nostalgiques de l’Algérie française.

Le contexte électoral aidant, l’extrême droite mais aussi des représentants de l’UMP, se sont livrés à de vives attaques contre un colloque qui a vu la participation d’historiens, à la compétence reconnue et estimée.

Ainsi le sénateur-maire de Nîmes a demandé au préfet du Gard, d’annuler le colloque car il peut générer un « risque sérieux de troubles à l’ordre public ».

Le même sénateur s’est retrouvé samedi dans une manifestation de quelques centaines de rapatriés et de harkis mobilisés par des ultras de l’extrême droite devant la maison du département. Le Conseil général du Gard a, d’ailleurs, tenu à souligner que le colloque sur le FLN, organisé samedi et dimanche, est l’initiative d’une association et les locaux du conseil général du Gard sont loués et non prêtés aux organisateurs. « L’institution départementale ne participe pas financièrement à cette manifestation et n’assistera pas aux débats. Le droit de réunion et d’opinion est une règle républicaine. C’est au nom de ce principe que le conseil général loue l’auditorium comme il le fait pour d’autres associations », écrit l’institution. La préfecture, qui a rappelé que le colloque n’était pas soutenu par le ministère de la Culture, a demandé « aux organisateurs d’éviter toute provocation et aux associations qui ont appelé à manifester, à le faire dans la dignité et le respect de l’ordre public ». Bref, il ne faut pas déplaire aux pieds-noirs et aux harkis, en temps d’élection. Surenchère mémorielle et instrumentalisation.

L’ex-maire communiste de Nîmes, Alain Clary, s’est rendu au colloque sous escorte policière et sous les cris de « porteur de valises, assassin ». L’instrumentalisation par l’extrême droite, suivie par la droite d’une rencontre studieuse d’historiens - cela n’avait rien d’une rencontre militante - illustre bien le climat électoraliste ambiant. Les nostalgiques de l’Algérie française jouent sur le terrain de la surenchère mémorielle, un combat d’arrière-garde, s’il en est. N’ayant rien à offrir ni à proposer, il ne leur reste que le retour inlassable vers le passé qu’ils magnifient y compris l’OAS et ses avatars. Pour le Front National, l’histoire algérienne permet surtout d’entretenir un vivier de fidèles inconditionnels. Elle sert à l’extrême droite de carburant pour alimenter l’islamophobie et le rejet de la diversité qui sont les éléments du renouvellement doctrinal. C’est d’ailleurs sur ce terrain qu’elle attire la droite classique.

L’avocat Gilbert Collard, candidat FN aux législatives, a tenu un « contre-colloque ». Ces pressions et menaces n’ont pas empêché le colloque sur le FLN de se tenir. Deux cents personnes ont pu entendre des exposés sur l’implantation du FLN en France, la « guerre civile » qui l’opposa au MNA (Mouvement national algérien), les liens entre le FLN et les porteurs de valises.

UN TRAVAIL D’HISTOIRE

L’organisateur de la rencontre, Bernard Deschamps a souligné qu’il s’agissait d’un « travail d’histoire » et a déploré « l’exploitation politique d’une émotion ». Ancien député communiste et président de l’association « France El Djazaïr », il relève que l’association organise chaque année, un panorama du cinéma algérien avec projection de films sur l’histoire, sans que cela ne pose de problèmes. Pour lui, les appels à la manifestation hostile est le fait des lepénistes et de l’extrême droite. Le poids électoral des associations d’anciens combattants, des pieds-noirs et des harkis, dans le sud de la France, suscite ainsi des démarches de surenchères politiciennes.

http://www.lequotidien-oran.com/ind...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Un colloque sur le FLN qui dérange en France
12 mars 2012 - 12h21 - Posté par lucien

On se croirait à NICE



Un colloque sur le FLN qui dérange en France
12 mars 2012 - 13h55 - Posté par jan

Beaucoup venaient de Nice convoyés en autocar, les nostalgiques de l’OAS ont raclé les fonds de tiroirs, ce qui minimise l’importance de leur contre manif .


Un colloque sur le FLN qui dérange en France
12 mars 2012 - 14h30 - Posté par christiane

c’est vraiment scandaleux !et on parle de liberté d’expression !félicitations aux courageux congressistes



Un colloque sur le FLN qui dérange en France
14 mars 2012 - 19h09 - Posté par François

COLLOQUE DE Nîmes,
Chers amis bravo pour votre courage d’avoir résisté à toutes les pressiosns. Je voudrais dire qu’étant moi-même Européen d’Algérie, je constate avec plaisir que nombre de ces Français trompés par les ultras d’Algérie, de France, le FN et autres mouvements fascistes, ne répondent plus aux mots d’ordre d’extrême-droite. Un certain nombre d’entre eux ont même rejoint les mouvements progressistes ou révolutionnaires






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite