Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Des paroles... et des actes


de : Patrick MIGNARD
dimanche 1er avril 2012 - 00h41 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Une fois les faits condamnés, ce qui est un impératif moral et civique catégorique,… il s’agit de comprendre comment notre société peut produire de tels évènements. C’est tout le sens de cet écrit.

Ces tragiques évènements de Toulouse ne sont pas un fait divers… Ils plongent leurs racines au plus profond de ce qui est notre société. Tout acte de violence publique – et même souvent privée - est forcément la résultante des forces qui agitent notre société.

La difficulté réside, quand on veut en faire l’analyse, à éviter les préjugés, les idées toutes faites, voire les fantasmes qui circulent et qui aboutissent à des conclusions rapides et erronées… cet article n’est d’ailleurs pas à l’abri de ce genre de dérive,… chacun/e en jugera . La difficulté est accrue lorsque l’on se place en pleine campagne électorale durant laquelle tous les coups sont permis, la désinformation courante, l’amalgame simpliste et les enjeux politiciens considérables.

D’UN BILAN DESASTREUX …

Il est un fait incontestable, c’est que, un des enjeux de cette campagne, porte sur l’appréciation d’un bilan présidentiel qui a duré cinq ans,… et ceci est d’autant plus vrai et indispensable que celui qui a occupé cette fonction est aujourd’hui candidat.

Passer à côté d’une analyse détaillée de ce qu’a été cette présidence est donc impossible.

Ce bilan, sur le plan politique, économique, social et même éthique est loin d’être positif. De l’épisode du Fouquet’s aux dernières déclarations scandaleuses du président-candidat, ces cinq années ont été ponctuées, de scandales, népotisme, mais aussi plus grave encore d’un véritable démantèlement d’acquis économiques et sociaux qui faisaient quasiment partie de notre patrimoine et constituait le tissu économique et social : démantèlement des services publics, atteinte au système des retraites, liquidation du système de santé, plus aggravation de la situation de l’emploi, du logement,… accroissement des inégalités.

Au nom d’un libéralisme débridé, d’une modernité trompeuse, de choix politiques délibérément favorables aux plus riches, le président-candidat ne peut que présenter un bilan désastreux à ceux dont il a l’outrecuidance de se qualifier de Président/candidat du peuple ( ?).

Alliant une maladresse coupable à une vulgarité et une inculture affligeantes, il a fini par donner une image sur le plan national, mais aussi international, catastrophique. Image aggravée par un entourage de groupies et courtisans qui le concurrence dans le domaine de la vulgarité et de l’incompétence.

L’argument de la crise financière dont il fait un usage abusif pour justifier son bilan, fait de moins en moins illusion ; en effet outre le fait qu’il est un des artisans de la déréglementation économique en Europe, il a montré qu’il était plus prompt à trouver une solution pour les banques que pour les problèmes sociaux qui s’aggravent, conséquences de sa politique.

… A UNE CAMPAGNE ELECTORALE OUTRANCIERE

Dans ces conditions, il a vite compris qu’il fallait trouver un nouvel axe pour sa campagne électorale et passer sous silence un bilan qui l’a conduit à un seuil d’impopularité jamais atteint, par un Président, sous la 5e République.

La frange de la population qui a été la plus atteinte par ses « réformes », sont les classes populaires,… qu’il avait réussi à séduire, en partie, lors de son élection.

Réflexe classique : jouer sur la peur qui peut être payante lors d’une consultation électorale… l’expérience l’a abondamment prouvé, en France comme à l’étranger, jouer sur la stigmatisation de l’autre, trouver un bouc émissaire. Le problème c’est que ce créneau est largement occupé par le Front National depuis des années. C’est donc à une surenchère sur les thèses du Front National que le candidat-président se livre depuis quelques semaines.

Cette surenchère a donné peu à peu naissance à une véritable escalade d’outrances, de propos scandaleux,… au point que les observateurs politiques en France, et même à l’étranger, se sont demandé qui était le plus à droite, le FN ou le Président de la République.

Que le Front National se livre à de telles outrances, on ne peut pas dire que c’est normal, mais on en a l’habitude et le combattre est devenu une nécessité politique. Mais qu’un parti de droite, qui se réclame de la République et se dise « droite républicaine » mette ses pas dans celui d’un tel parti et même essaye d’en faire plus pour lui subtiliser des électeurs, en dit long sur son éthique et le sens qu’il donne au mot « valeurs ».

De deux choses l’une : ou bien il s’agit d’une simple attitude opportuniste, purement électoraliste, ou bien cela reflète la vraie nature de ce mouvement. Dans les deux cas la situation est grave, non seulement pour l’UMP, mais de manière générale pour la politique en France. En effet, c’est le Président de la République, avec son poids institutionnel qui parle en ces termes, et ce n’est pas rien aux yeux de millions de citoyens qui, fragilisés par une situation économique et sociale difficile, peuvent être influencés par un discours décomplexés en matière de racisme, d’exclusion, de violence… le 20e siècle est plein de ce genre d’exemple.

Or il y a des mots qui, indirectement, tuent, des attitudes qui incitent, qui permettent le passage à l’acte, qui libèrent des pulsions de mort pour soi (suicide) ou pour les autres (crimes).

Ce ne sont pas celles et ceux qui prononcent ces mots, qui ont ces attitudes qui sont directement responsables des évènements qu’ils déclenchent,… mais ils en portent une grande part de responsabilité.

C’est ce même mécanisme qui est à l’origine de l’assassinat de Jean JAURES en 1914, ou même du suicide de Roger SALENGRO en 1936.

Il y a aujourd’hui en France une atmosphère délétère sur fond de crise politique et sociale. Notre société est fracturée, divisée. Une partie de la population, une partie de la jeunesse, est strictement exclue du lien social et cherche par d’autres voies un autre sens à son existence. Le développement du communautarisme n’est qu’une conséquence de cet effondrement du lien social, d’une disparition des repères qu’offraient les valeurs de la République. Il est en passe de signer l’échec de l’intégration républicaine.

La marchandisation des activités économiques et sociales a entraîné la perte de sens du service public et de la solidarité et a détruit les valeurs humanistes qui fondaient/fondent la République. L’argent et la recherche frénétique du profit ne font pas bon ménage avec la morale et la solidarité.

L’Ecole de la République, principal facteur d’intégration, est aujourd’hui en perdition… méprisée par le pouvoir en place elle est soumise à des critères de rentabilité et de réduction de moyens qui ne lui permettent plus de jouer son rôle. Les familles, éclatées, écartelées, par les difficultés de la vie, le chômage ; les enseignants méprisés, traités de fainéants et de privilégiés par le pouvoir, ne peuvent plus remplir leur rôle.

La barrières morales, éthiques sautent les unes après les autres… l’abject devient possible.

Le débat politique qui devrait, en principe, permettre de dépasser cette situation, au contraire envenime, divise, fragilise, utilise les peurs, les fantasmes, les angoisses pour s’attirer les bonnes grâces et les voix des électeurs déboussolés. La classe politique transforme le débat politique en une « foire d’empoigne » où tous les coups sont permis, toutes les outrances tolérées…

La barbarie – comme le 20e siècle nous l’a montre – n’est pas un évènement extérieur à la société, pas plus qu’une création extraterrestre et extra humaine mais peut se produit dans n’importe quelle société constituée par des individus comme tout un chacun. C’est une chose que l’on a aujourd’hui oubliée.

« La France par sa générosité s’est enjuivée » Radio Paris 1942

« La France par sa générosité est en train de s’islamiser » Front National 2012

Ca ne vous donne pas à réfléchir ?



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Des paroles... et des actes
2 avril 2012 - 16h03 - Posté par MAY

Et cette longue liste des élus qui ont signé pour Lepen ne donne pas à réfléchir ? On a l’impression qu’aucune leçon n’a été tiré du passé !






Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
lundi 22 - 18h15
de : Roberto Ferrario
Communiqué CGT : une loi scélérate pour les travailleurs !
lundi 22 - 16h42
de : joclaude
1 commentaire
demandons votre vigilance quant à la véracité de vos sources avant de publier vos articles : la communauté tamoule de Fr
lundi 22 - 13h11
de : TGTE media France
Petite fête du livre de Noir et Rouge
lundi 22 - 12h38
de : Frank
Jérôme Rodrigues Gilet Jaune :la réalité d’une police politique et non de Droit !
dimanche 21 - 17h05
de : joclaude
Covid-19 : Cuba en alerte suite à l’augmentation soutenue des infections 21 Février 2021
dimanche 21 - 15h39
de : nazairien
1 commentaire
En hommage aux héros de l’Affiche Rouge
dimanche 21 - 08h58
de : UJFP
2 commentaires
Interpellation de Jérôme Rodrigues - video
samedi 20 - 15h37
de : joclaude
1 commentaire
Pas de licenciement à la Maison pour tous de Pen-ar-Créac’h (Brest)
vendredi 19 - 13h56
de : azard
Stop à la Désinformation des Médias sur les Tamouls de France
vendredi 19 - 13h16
de : Bharathi CCFT
2 commentaires
C’est beau l’Europe ! Après la France, l’Espagne aussi !
vendredi 19 - 11h52
de : joclaude
1 commentaire
Vaccins : effets secondaires détectés !
jeudi 18 - 17h17
de : joclaude
Jérôme Rodrigues, Gilet Jaune s’exprime, ENFIN !
jeudi 18 - 16h28
de : joclaude
La dissolution de Génération Identitaire fait débat chez les opposants à l’extrême droite
jeudi 18 - 14h41
Urgent ! Appel à l’aide et communiqué des retenus du CRA de Oissel à Rouen
jeudi 18 - 02h11
de : sôs Soutien ô Sans papiers
1 commentaire
Au sujet de la honte
mercredi 17 - 22h35
de : Jean-Yves Peillard pour Survie
L’IRAN aidera le VENEZUELA dans les dérivés du pétrole !
mercredi 17 - 17h59
de : joclaude
1 commentaire
Le séparatisme ? La Fracture sociale, voilà la question !
mercredi 17 - 17h28
de : joclaude
Madama : près de 800 manifestants pour qu’il reste au Puy-en-Velay
mercredi 17 - 17h12

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite