Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Contre la criminalisation action syndicale devant la préfecture de l’Hérault

de : DUPIN Bernard Administrateur CGT Groupe La Poste
jeudi 26 avril 2012 - 10h03 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Chers Camarades, Chers amis,

Je voudrais commencer par dire à Emeric et à Dimitri, « vous pouvez marcher la tête haute » parce que l’agression que vous subissez d’un petit Directeur de DOTC illustre les difficultés dans lesquelles se trouvent les dirigeants de La poste aujourd’hui.

JPEG - 138.7 ko

La crise sociale à La Poste que nous dénonçons depuis des années est bien réelle, mais elle n’est pas due au hasard, mais à des choix politiques et à une stratégie qui ne vise qu’un seul objectif : faire monter le taux de rendement des dividendes à verser aux actionnaires jusqu’à 40%, 45% des résultats d’ici 2015.

C’est pour cette raison qu’ils tentent par tous les moyens de faire passer un rouleau compresseur sur nos conditions de travail, sur nos salaires et sur nos emplois.

La poste connaît en effet le plus grand plan social qui n’ose pas dire son nom dans notre pays : 90 000 emplois supprimés depuis 2002 soit un emploi qui disparait toutes les heures.

 Où est donc la violence ? Chez ceux qui revendiquent des emplois pour le service public ou chez ceux qui les suppriment à la hache ?

 Où est la violence ? Chez ceux qui revendiquent du pouvoir d’achat ou chez le PDG de La Poste qui ose s’octroyer 40 fois le salaire minimum à La Poste ou mieux encore chez celui de La Banque Postale qui encaisse tous les mois 60 fois le salaire minimum ?

 Où est la violence ? Chez ceux qui revendiquent au 21 siècle l’amélioration des conditions de travail ou chez ceux qui bloquent la mise en place des CHSCT ?

La Poste qui a maintes fois été condamnée par les tribunaux devrait commencer par respecter les droits des personnels !

Le patronat de notre secteur est malheureusement particulièrement adepte des règlements de conflits qui doivent obligatoirement passer par l’utilisation abusive de recours aux huissiers et aux mesures disciplinaires, démontrant ainsi son incapacité notoire à négocier.

Les dirigeants de La Poste doivent ouvrir les yeux sur la réalité de l’entreprise et abandonner cette conception répressive des relations sociales qui exclue systématiquement la négociation.

 Oui, nous accusons La Poste d’avoir supprimé des milliers d’emplois et interdit à des milliers de jeunes d’en, trouver un !

 Oui, nous accusons La direction de La Poste de continuer à procéder malgré les discours officiels à des réorganisations qui vont à l’encontre des intérêts des usagers et qui dégradent les conditions de travail !

 Oui, nous accusons ce gouvernement en phase terminale et qu’il va falloir faire passer à trépas dans quelques jours, de bafouer les valeurs de service public et de tenter de poursuivre son travail de sape vers la privatisation !

 Oui, nous le redisons avec force, nous n’accepterons jamais la criminalisation de l’action syndicale parce que revendiquer, contester les choix patronaux, agir pour des solutions alternatives, faire grève sont des droits inaliénables et nous n’accepterons jamais qu’ils soient bafoués et parce que s’en prendre aux militants syndicaux, s’est vouloir faire plier l’échine du personnel.

Je le dis à ce Directeur de la DOTC, vous confondez autorité et autoritarisme or l’autorité Monsieur, çà se mérite à partir des compétences, de l’expérience, du respect, du savoir faire et du respect de l’autre, mais vous avez visiblement beaucoup d’efforts à faire sur l’ensemble de toutes ces qualités.

En ces temps où la colère gronde, il est plus que temps de voir les dirigeants de La Poste se mettre autour d’une table pour n négocier et où l’écoute, le dialogue et le respect doivent prévaloir.

C’est tout le sens de notre exigence de voir s’ouvrir rapidement 4 grands chantiers qui ont pour ambition de ré humaniser La Poste :

  L’organisation, le contenu, la finalité du travail,
  Les emplois, les droits et garanties du personnel,
  Les salaires, le pouvoir d’achat et le social d’entreprise,
  La démocratie et le droit de revendiquer.

Mais ces 4 grands chantiers n’auront un avenir que si nous y mettons un contenu tous ensemble. Voilà pourquoi notre Fédération propose à l’ensemble des OS de La Poste dans le cadre de la démarche unitaire qui s’est développée, de travailler à la réalisation prochaine d’une grande journée nationale d’action à La Poste.

Emeric, Dimitri, non vous n’êtes pas des délinquants, non vous n’êtes pas des voyous, vous êtes des militants que l’on tente de bâillonner parce que vous défendez l’intérêt des salariés.

Encore une fois ce soir, nous faisons la démonstration par notre présence que les valeurs de solidarité chères à la CGT sont toujours bien présentes et que vous pouvez compter sur notre soutien indéfectible et sur toute notre détermination pour que vous ne soyez jamais sanctionnés.

La crise, la désespérance, les drames, la honte c’est eux ! Les solutions, la fraternité, la solidarité, l’avenir, l’espoir c’est nous !


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Avis personnel concernant cet article et la situation globale de LP en général
26 avril 2012 - 23h54 - Posté par Fantomas

Où est donc la violence ? Je la lis dans votre discours à chaque ligne, elle n’appelle pas à un dialogue mais à attiser une haine réciproque et à bloquer une situation, ce qui en période d’élection n’est pas neutre ni innocent.

Oui, nous accusons (plutôt j’accuse) les Syndicats de ne pas comprendre la gravité de la situation économique de la France et le virage dramatique de la société vers l’internet d’où l’importance de sauver les emplois de ceux qui en ont encore un et de laisser partir à la retraite ceux qui y ont enfin droit sans la douleur d’un licenciement préalable.

Je lui dis qu’il oublie qu’il fait partie de ceux qui ont claqué la porte de ce "Grand Dialogue" si j’en crois ce que j’ai lu dans la presse, preuve d’une incapacité à contenir leur propre violence pour travailler intelligemment et orienter le sens et le rythme du sauvetage de cette pauvre boutique Poste, de contribuer à un plan de marche respectueux intégrant les "vrais bonnes idées", celles des agents qui connaissent le terrain (mais encore faut-il être sur place pour susciter ces idées et non souffler la haine et la révolte).

Et pour continuer sur une note positive concernant le "taux de rendement des dividendes à verser aux actionnaires jusqu’à 40%, 45% des résultats d’ici 2015", Si i l’actionnaire est rémunéré à ce montant là, il faut être bien c.n de retarder un projet d’actionnariat salarié. 1 mois de salaire investi c’est presque le montant d’un mois de retraite ou de chômage gagné, mieux que Madoff ! À zut, l’actionnaire principal c’est celui qui a investi près de3milliards d’euros pour sauver la boîte. Ça ne vous a pas échappé que l’argent ça a un coût ?

D’ailleurs, si vous embauchez, ça peut intéresserpas mal de gens : une entreprise qui restructure et qui maintient le salaire le temps qu’il faut pour s’aigrir et psychother grave, qui offre des promos aux facteurs et aux guichetiers pour qu’ils fassent une meilleure Qualité, qui offre des primes lors des restructurations pour surcroit de travail, qui offre des primes pour faire son devoir civique de Fonctionnaire au Service du Public en portant les professions de foi des Candidats à l’élection Présidentielle, qui offre des primes pour inciter à développer le chiffre d’affaire, qui habille ses employés "made in France" de pied en cap pour l’hiver et pour l’été, qui à remplacé le parc des voitures pourries que l’on voyait passer il y a 10 ans par des belles voitures, des quads, des vélos électriques...etc etc la liste est longue ???

Allez ouvrez les yeux, et utilisez toutes vos forces pour sauver l’emploi restant et atténuer l’impact de la productivité que vous dénoncez pour les collaborateurs de cette boîte. Vous êtes-vous posés la question un jour, du coût de vos blocages et vos simagrées ? Et si 50%, allez 25% (le patron est un radin on le sait bien !) étaient consacrés à l’amélioration des conditions de travail des postiers ? Ce ne serait pas ça la clé d’un dialogue Faire 2 gagnants ? L’emploi et la survie de la boîte !

Car n’oublions pas que 1€ de perdu c’est 1€ à rattraper PLUS 1€ de moins pour payer les employés. Votre approche est la source d’une spirale infernale. L’exemple des autres postes dans le monde moi m’a suffit pour me forger une conviction ?

Allons, ne soyez pas un petit Monsieur, alors que vous avez dans la main la force d’en sauver d’autres et que vous vous enlisez dans une vision pré-soviétique des choses. J’oubliais, vous n’avez peut-être pas regardé la télé depuis longtemps, l’URSS c’est fini et aujourd’hui le seul pays communiste qui existe encore c’est la Chine.

Et vous savez ce qu’ils disent de nous nos CAMARADES CHINOIS appelés à la rescousse pour sauver la Grèce : "Les troubles qui se sont produits dans les pays européens résultent uniquement de problèmes accumulés par une société en fin de course, vivant d’acquis sociaux" "Je pense que les lois sociales sont obsolètes. Elles conduisent à la paresse, à l’indolence, plutôt qu’à travailler dur. Le système d’incitation est complètement détraqué". Quand je lis ça moi je flippe

C’est donc ça l’alternative que vous nous offrez : la haine ou l’esclavage. Moi je choisis l’emploi et des conditions pas si mauvaises que ça après tout. Une fois la croissance revenue et la crise passée, il sera temps de reprendre les vieilles lunes des luttes.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite