Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Delanoë invente la « vidéo-insulte »


de : Jean-Pierre Anselme
mercredi 30 mai 2012 - 12h38 - Signaler aux modérateurs

Depuis trois semaines, une caméra vidéo espionne les habitants du quartier d’Aligre (Paris XIIe), renommé pour son marché populaire. Lundi 28 mai, en clôture d’une journée festive, l’association des lieux a sonné la mobilisation contre cette « cochonnerie » (Marguerite, 72 ans, native du faubourg Saint-Antoine)

JPEG - 45.2 ko
De la bonne humeur, malgré l’intervention de la police.

« Circulez, circulez !... », surgis d’on ne sait où, très hostiles, deux gardiens de la paix ordonnent la dispersion du rassemblement autour de la caméra de vidéosurveillance, appelé par l’association du quartier, la Commune libre d’Aligre. Sa « clique » de gardes champêtres fait rire le public en tentant maladroitement d’accrocher une banderole sur le poteau coiffée par la caméra. L’ambiance, bon enfant, finit par désamorcer l’agressivité des agents de police.

Rien que de très habituel, somme toutes, dans un quartier parisien particulièrement paisible. Depuis 236 ans, six jours sur sept, son vaisseau amiral, le marché d’Aligre, transporte dans la bonne humeur une communauté humaine qui va bien au-delà des habitants du XIIe et du XIe arrondissement, jusqu’à au delà du périphérique.

Toni, un des animateurs de la Commune libre d’Aligre (en train de faire griller des sardines pour le repas de quartier) : « Ça fait 35 ans que j’habite ici, il n’y a jamais eu de problème avec personne, je ne comprends pas pourquoi tout à coup ce truc arrive ! » « S’il y a bien un endroit où on n’a pas besoin de ça, c’est ici, les gens se connaissent ! », appuie Henri qui vit dans le XIe depuis 12 ans. Assis avec des amis à une des tables du repas de quartier, il s’interroge : « D’où peut venir une idée pareille ? »

En ce lundi de pentecôte, vide grenier et repas de quartier, une image coutumière à Aligre.En ce lundi de pentecôte, vide grenier et repas de quartier, une image coutumière à Aligre.

Le coup a été bien monté. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui n’ont pas encore remarqué qu’un nouveau lampadaire, maquillé en « style d’autrefois », dissimule une caméra de vidéosurveillance dernier cri qui a à l’œil en permanence la quasi totalité du marché.

Un coup bien masqué aussi, chacun des initiateurs du méfait accusant l’autre, alors même que, comme le dénonce la Commune libre d’Aligre, « la caméra de vidéosurveillance de la Place d’Aligre est une invention du gouvernement de Sarkozy, de la mairie de Paris et de la mairie du XIIe » (lien vers le site de la Commune libre d’Aligre ICI)

Pendant le repas de quartier et le vide-grenier organisés par la Commune libre d’Aligre, la maire socialiste du XIIe, Michèle Blumenthal, interpellée, proteste publiquement de son innocence et met en cause le préfet de police (À propos du préfet de police, lire l’article de ce blog sur ces liens incestueux avec « le Siècle », le club de l’oligarchie hexagonale, ICI). Celui-ci serait passé à l’acte place d’Aligre à la suite d’un article falacieux du Parisien stigmatisant le lieu, désigné comme une « plaque tournante du trafic de drogue à Paris » !

C’est avec le même préfet pourtant que la maire a mis en place pour son arrondissement le plan 1000 caméras à Paris (1300 en réalité) voulu par Nicolas Sarkozy et appliqué par Bertrand Delanoë. La maire du XIIe, ainsi que Patrick Bloche, maire socialiste du XIe et député de Paris, de passage rue d’Aligre lui aussi, ont juré qu’ils allaient écrire au nouveau ministre de l’Intérieur pour lui demander la suppression de la caméra contestée.

Carte postale au maire de Paris, éditée par l'association du quartier.Carte postale au maire de Paris, éditée par l’association du quartier.

La Commune libre, elle, ne ménage pas le maire de Paris. Bertrand Delanoë va bientôt recevoir des cartes postales pré-timbrées, éditées par l’association, remplies par les citoyens indignés : « Je soussigné(e)..., pour la liberté et la tranquillité de tous, je demande sans délai le retrait de la caméra de surveillance de la place d’Aligre ! »

Odile, depuis 20 ans dans le quartier, en train de siroter une limonade pression à la terrasse de « chez Chou », le café tabac de la place, s’interroge : « Moi je n’ai jamais eu de sentiment d’insécurité ici, de même pour mes enfants que j’ai toujours “laché” sans crainte dans le quartier où je sais que je peux compter sur mes potes, ici c’est un village, alors d’où leur est venue l’idée ? Par expérience, la sécurité c’est toujours l’élément qu’on sort pour faire sortir autre chose, c’est du détournement, un prétexte. » Armand, 84 ans, du « coin » depuis cinquante ans, voit « un acte malveillant », « ce sont les créateurs de ce “machin” qui sont les délinquants et les criminels, et ils voudraient qu’on leur ressemble ».

Un couple de gays, en train de chiner au vide-grenier, ne mache pas ces mots : « C’est de la “vidéo-insulte” ! ». Entre deux discussions avec des habitants, Cécile, la présidente (bénévole) de la Commune libre d’Aligre, considère que « ce type d’objet dénature les relations sociales d’un quartier. Depuis qu’elle est là on est plus les mêmes. Il y a de la tension dans le quartier, on se sent observé, comme si on avait un surveillant général au-dessus de nous. J’en ai discuté avec les gens, avec les jeunes, tout le monde est choqué. Au nom de quoi ils nous surveillent ? »

La caméra de vidéosurveillance en cours d'inauguration par un des gardes champêtres de la Commune libre.La caméra de vidéosurveillance en cours d’inauguration par un des gardes champêtres de la Commune libre.

Et si cette caméra, piquée plantée au beau milieu d’un espace de convivialité, avait justement pour mission de créer ce qu’elle prétend combattre ? « D’où peut venir une idée pareille ? Sauf à vouloir créer des soucis ! Les gens vont commencer à se poser des questions : “S’il y a une caméra ici c’est qu’il y a des raisons pour ça !”  », s’inquiète Henri.

Dans son communiqué, la Commune libre d’Aligre explique son opposition à la vidéosurveillance parce que, en tant qu’association de proximité, « par son essence même et son action quotidienne dans le quartier, elle favorise le lien social, la rencontre, l’entraide et la solidarité. »

Et si, à terme, le but réel de l’idéologie sécuritaire n’était pas purement et simplement de détruire cette vie là, celle promue par une association de 800 adhérents et qui rayonne bien au delà de son périmètre en touchant des milliers de personnes ? Détruire la vie foisonnante d’un quartier où il fait bon saluer des têtes connues et qui vous connaissent, où il fait bon paresser à une des multiples terrasse de café avec les amis ?...

La banderolle enfin accrochée au poteau de vidéosurveillance dénonce le prix de la fumisterie.La banderolle enfin accrochée au poteau de vidéosurveillance dénonce le prix de la fumisterie.

L’Assemblée générale de la Commune libre d’Aligre dressait ce bilan de son année 2011, pour le café associatif qu’elle gère au 3 rue d’Aligre :« En 2011, on a pu compter : 300 ateliers en journée (52 ateliers d’écriture, 44 séances de conte pour enfants, 24 ateliers jeux de société, 12 atelier de danse, 12 ateliers de maquette graphique), 150 repas en soirée (cuisinés par les bénévoles) , 12 soirées poésie, 32 soirées théâtre, chansons, concerts, 12 rencontres multilingues, 53 projections de films, 42 débats . » À quoi il faut ajouter un festival annuel de cinéma, un jardin partagé, des vide greniers, des repas de quartier...

Peut-être aussi que les instigateurs du plan 1000 caméras n’ont pas pardonné à cette « association de quartier » d’avoir été un des initiateurs du Collectif Démocratie et Liberté ? Le CDL, qui regroupe trente quatre associations locales, mouvements des droits de l’homme et partis de gauche (Le site du CDL, « Pour un Paris sans caméras de surveillance » ICI), s’oppose depuis 2009 à la vidéosurveillance à Paris.

Sans avoir été jamais entendu, en particulier par le maire de la capitale camouflé derrière sa « vidéo-tranquillité ». Aujourd’hui, Jacques, depuis trois ans dans le XIIe, le dit comme ça : « Maintenant quand je descends dans mon quartier, j’ai l’impression de ne plus être en sécurité, d’être observé, ça me bouffe ma liberté. »

« C’est une dépense publique inefficace, tout cet argent pourrait être utile ailleurs », regrette Philippe, de la Commune libre. Si aucune étude n’a jamais démontré la moindre efficacité de la vidéosurveillance dans la lutte contre la délinquance et la criminalité, tout au contraire (lire article de ce blog sur la vidéosurveillance à Paris ICI et visionner le film de propagande pour la vidéosurveillance, en 1947 ! ICI), la seule chose qui est certaine c’est qu’elle est par contre à but très lucratif.

Qu’on en juge : « 1 caméra panoramique + 1 poteau = 119 500 euros ; 1200 caméras + 1200 poteaux = 143 400 000 euros sur 15 ans ». Sans compter les frais de personnel. Et Philippe de conclure : « En fait les politiques dépensent notre argent là dedans pour pouvoir dire qu’ils ont agit contre l’insécurité »

Du mardi au dimanche, le marché d'Aligre brasse des milliers de personnes.Du mardi au dimanche, le marché d’Aligre brasse des milliers de personnes.

Le fait est que le choix de développer la vidéosurveillance dans la capitale est allé de pair avec des coupes claires dans les subventions aux associations, lesquelles, à l’instar de la Commune libre d’Aligre qui doit toujours se battre pour obtenir trois francs six sous, ont de plus en plus de mal à survivre. Surveillance policière généralisée ou développement des liens sociaux, le choix est clair et c’est un choix politique.

Dans le quartier d’Aligre, comme dans bien d’autres endroits en France, les représentants politiques, de gauche et de droite, ont un rapport pour le moins ambivalent avec le mouvement associatif. Selon qu’ils contrôlent ou non les associations, leur attitude balance entre une bienveillance agacée et une hostilité sans fard, l’argent public allant de préférence aux plus dociles...

Et, bien sûr, c’est un pur hasard si la caméra de vidéosurveillance de la place d’Aligre est idéalement placée à l’endroit du marché où les yeux inquisiteurs de la police pourraient, par mégarde, confortablement épier et ficher les militants politiques et associatifs qui y diffusent très régulièrement leurs tracts, tiennent des tables et discutent avec les citoyens.


AJOUT (mardi 29 mai, 17h30) : la Commune libre d ’Aligre a reçu ce matin, et donc au lendemain de l’« inauguration » de la caméra, un coup de téléphone de la préfecture de Paris l’informant que son projet de concert devant le café pour la fête de la musique avait obtenu un avis défavorable du commissariat du XIIe et n’était donc pas autorisé. Prétexte : trop de concerts dans le même secteur...

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean...



Imprimer cet article





Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
lundi 22 - 18h15
de : Roberto Ferrario
Communiqué CGT : une loi scélérate pour les travailleurs !
lundi 22 - 16h42
de : joclaude
1 commentaire
demandons votre vigilance quant à la véracité de vos sources avant de publier vos articles : la communauté tamoule de Fr
lundi 22 - 13h11
de : TGTE media France
Petite fête du livre de Noir et Rouge
lundi 22 - 12h38
de : Frank
Jérôme Rodrigues Gilet Jaune :la réalité d’une police politique et non de Droit !
dimanche 21 - 17h05
de : joclaude
Covid-19 : Cuba en alerte suite à l’augmentation soutenue des infections 21 Février 2021
dimanche 21 - 15h39
de : nazairien
1 commentaire
En hommage aux héros de l’Affiche Rouge
dimanche 21 - 08h58
de : UJFP
2 commentaires
Interpellation de Jérôme Rodrigues - video
samedi 20 - 15h37
de : joclaude
1 commentaire
Pas de licenciement à la Maison pour tous de Pen-ar-Créac’h (Brest)
vendredi 19 - 13h56
de : azard
Stop à la Désinformation des Médias sur les Tamouls de France
vendredi 19 - 13h16
de : Bharathi CCFT
2 commentaires
C’est beau l’Europe ! Après la France, l’Espagne aussi !
vendredi 19 - 11h52
de : joclaude
1 commentaire
Vaccins : effets secondaires détectés !
jeudi 18 - 17h17
de : joclaude
Jérôme Rodrigues, Gilet Jaune s’exprime, ENFIN !
jeudi 18 - 16h28
de : joclaude
La dissolution de Génération Identitaire fait débat chez les opposants à l’extrême droite
jeudi 18 - 14h41
Urgent ! Appel à l’aide et communiqué des retenus du CRA de Oissel à Rouen
jeudi 18 - 02h11
de : sôs Soutien ô Sans papiers
1 commentaire
Au sujet de la honte
mercredi 17 - 22h35
de : Jean-Yves Peillard pour Survie
L’IRAN aidera le VENEZUELA dans les dérivés du pétrole !
mercredi 17 - 17h59
de : joclaude
1 commentaire
Le séparatisme ? La Fracture sociale, voilà la question !
mercredi 17 - 17h28
de : joclaude
Madama : près de 800 manifestants pour qu’il reste au Puy-en-Velay
mercredi 17 - 17h12
Le virus et son variant, C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 17 - 16h09
de : Hdm
Concessions d’autoroutes : l’ART veut rendre le débat audible
mardi 16 - 15h51
de : Michel

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite