Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

EGYPTE : ET LA SUITE ?


de : Via Claude Deloume
lundi 4 juin 2012 - 10h56 - Signaler aux modérateurs

Lu sur le Blog de Sylvie Nony, Prof au Lycée Français du Caire :

"Et la suite ? 2 juin 2012

Le calendrier était pourtant parfaitement préparé. Des élections présidentielles ouvertes, dont la campagne avait achevé de convaincre les égyptiens que, cette fois, rien n’était joué d’avance. Une commission électorale capable d’invalider aussi bien un Abou Ismaël, prêcheur salafiste, que le général Souleyman, à qui Moubarak avait confié le pouvoir à sa démission, le 11 février 2011. Un scrutin de premier tour qui s’était déroulé sans les violences habituelles des hommes de main du précédent régime (ou alors, discrètes). Quelques cas de fraudes tout de même : achats de votes, bulletins écartés, électeurs empêchés de voter dans certains bureaux de vote …

Mais des résultats serrés, malgré tout, pour les trois premiers candidats : Ahmed Chafiq, l’ancien premier ministre, dopé par une campagne des médias officiels pour le “retour à l’ordre” et par le soutien officiel (et néanmoins scandaleux) de l’Église copte. Le candidat des Frères musulmans, Mohammed Morsy, peu charismatique mais soutenu par toutes les organisations de la confrérie, qui a toutefois divisé par deux le score de l’organisation aux législatives. Et Hamdine Sabahy, un troisième homme qui a malheureusement mis du temps à apparaître, tant les partis et organisations progressistes ont eu du mal à se positionner et se rassembler. Hamdine a cependant révélé, comme l’analyse Pierre Puchot sur Médiapart, l’existence d’une véritable troisième voie en Égypte, démocrate et attachée aux idéaux de justice sociale de la révolution.

JPEG - 21.5 ko

Le vent a commencé à tourner peu après la proclamation des résultats. Le 28 mai, les recours des différents candidats dont Sabahy venaient d’être déboutés, sans plus d’examen, par la commission électorale. Et quelques centaines d’égyptiens (photo ci-contre) “découvraient” semble-t-il la farce du deuxième tour : le choix entre un feloul et un confrériste… Les slogans étaient confus, sauf contre la perspective de Chafiq au pouvoir. Un jeune à qui je demande pourquoi il manifeste alors que des élections viennent d’avoir lieu, me répond “Chafiq est un feloul”. J’enchaîne, “oui, mais il ne l’est pas depuis hier, qu’as-tu fais pendant la campagne ?”… “j’étais chez moi, je faisais confiance à mon parti (il me sort sa carte du Wafd), mais les partis n’ont pas réussi à s’entendre”. Le fait est que les égyptiens ont voulu de toutes leurs forces croire au scénario du Scaf : une élection présidentielle présentée comme un aboutissement de la révolution, avec 13 candidats au choix. Des déclarations rassurantes sur leur départ du pouvoir dès la fin juin. Même s’il est évident que toutes les issues du vote étaient encadrées, jusqu’aux pouvoirs même de ce futur président qui ne sont toujours pas connus, faute de constitution. Jusqu’aux accords avec les Frères qui continuent de jouer un double jeu permanent en manipulant un discours “révolutionnaire” tout en passant des accords avec l’armée.

Le lendemain, mardi 29, un meeting improvisé rassemble, tard dans la nuit, des centaines de personnes dans le hall du syndicat des journalistes.

JPEG - 19.8 ko

Une campagne est lancée, par des militants d’ONG, des jeunes des mouvements issus de la révolution pour boycotter le deuxième tour. “Boycottons… Non au pouvoir militaire et à ses élections”, annonce leur tract qui invite “à refuser le jeu burlesque de ce deuxième tour” fabriqué selon eux, par l’armée. Si les arguments, portant sur le déroulé et le contenu de la campagne des deux candidats retenus, sont convaincants, je sors de l’assemblée en me disant que le peuple égyptien sera sûrement loin de partager une telle position. Depuis deux jours, une autre campagne a été lancée sur le net pour aller voter, tout en inscrivant sur le bulletin “la révolution continue”, les militants des deux campagnes doivent se réunir sous peu pour trancher.

JPEG - 24.7 ko

Aujourd’hui, les dernières naïvetés sont tombées. Le jugement de ce matin qui a condamné Mubarak et son sinistre ministre de l’intérieur Adly à 25 ans de prison, soulève déjà débat, notamment pour ceux qui attendaient la peine de mort, pas forcément par goût sanguinaire mais parce qu’ils sont persuadés qu’une nouvelle étape juridique les sortira du trou (doré) où ils sont pour l’instant. De plus, la relaxe des six principaux responsables de forces intérieures et de la police est une véritable injure à tous les jeunes qui sont morts sous leurs balles, ou sous leur torture, pour défendre la révolution. La “sécurité centrale” (al-marqazy), nouvelle forme de la “sécurité d’état” (amn al-dawla) n’a pas été restructurée malgré les demandes des députés de la nouvelle assemblée nationale. Elle va donc retrouver ses chefs, dont le tristement célèbre Ramzi, honni par tous les militants.

Tous les signes sont là pour confirmer – y compris à ceux qui ne voulaient pas le savoir – la reprise en main totale du pays par les tenants de l’ancien régime.

JPEG - 22.3 ko

Et c’est bien ce que la foule, très dense cet après-midi sur la place Tahrir, s’époumone à refuser : “A bas le pouvoir militaire, à bas l’ancien régime !”, accusant le juge Refaat d’être la marionnette de l’armée. Les familles des martyrs sont au centre de la manifestation et les portraits ou les tombes réactivent le sentiment d’injustice. Peu de barbus cette fois, alors que ces derniers occupent les lieux depuis des mois. Ce sont les jeunes hommes et femmes de la révolution qui se sont retrouvés aujourd’hui.

Lorsque je pars à la nuit tombante, Hamdine Sabahy arrive sur la place, porté en triomphe par la foule. Il a annoncé il y a quelques jours son refus d’appeler à voter pour l’un ou pour l’autre des candidats en lice, et la création d’une nouvelle force, se proposant de rassembler l’archipel des mouvements et partis qui se sont constitués depuis la révolution. Une urgence politique pour l’Égypte qui de toutes façons, ne peut pas durablement être dirigée ni par un Frère, ni par un Moubarak-bis…. sauf à rétablir la loi d’urgence abolie avant-hier, et tout l’appareil répressif qui l’accompagnait. Mais même ainsi, Morsy ou Chafiq ne pourront pas inverser totalement l’histoire. Le fait qu’ils s’arrachent de façon hypocrite l’image de la révolution (sans aucune de ses exigences), dans leurs arguments de campagne, est une reconnaissance de la puissance du mouvement qu’elle représente encore.

Le plan B de Tantawi risque fort de devenir un naufrage. Mais ceux qui ont pris le risque de discréditer les solutions juridiques, pacifiques et politiques ont-ils bien réfléchi à la suite ?"



Imprimer cet article





Faibles ou puissants les jugements de cour vous ferons blanc ou noir:J.De La Fontaine
samedi 10 - 10h05
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Fake news chez CNews : Pfizer plus dangereux qu’AstraZeneca ?
vendredi 9 - 17h06
de : joclaude
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
Vaccin Russe : L’Allemagne entre en liste ! Des "toutous" suivront-ils ?
mercredi 7 - 16h58
de : joclaude
Vaccin Chinois : Une alternative pas chère, stockable et disponible ! Nouveau supplice à l’impéralisme !
mercredi 7 - 16h53
de : joclaude
1 commentaire
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude
Conférence de presse sur la covid-19 de Christophe Alévêque.(video)
dimanche 4 - 12h15
de : jean1
Black Bloc : au cœur de l’extrême gauche américaine (video)
dimanche 4 - 11h59
de : jean1
OCCUPATION DE L’ODÉON : UN THÉÂTRE QUI NE SE TIENT PAS SAGE
samedi 3 - 21h19
de : joclaude
Scandaleux toubibs vaccineurs !
samedi 3 - 20h37
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque ne s’est pas adressé qu’aux Français : il s’est adressé en filigrane à ses sponsors.
samedi 3 - 20h05
de : joclaude
Querelles sur les vaccins:Le directeur général de l’AP-HP convoqué par Véran
samedi 3 - 19h41
de : joclaude
1 commentaire
De l’origine du vouvoiement.
vendredi 2 - 19h39
de : jy.D
Origine du Sars-Cov2 : des fissures dans la muraille de Chine
jeudi 1er - 23h15
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
COVID-19 : la Chine alerte l’OMS pour être émergé d’un laboratoire militaire américain !
jeudi 1er - 21h23
Allocution Macron : Un effort de plus aux soignants pas apprécié !
jeudi 1er - 20h58
de : joclaude
Vaccin CUBAIN : Un pont aérien serait ouvert ?
jeudi 1er - 20h28
de : joclaude
1 commentaire
JEAN-LUC MELENCHON répond à Macron (video du direct sur Youtube)
jeudi 1er - 15h59
de : joclaude
Grains de sable - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 31 - 20h49
de : Hdm
Le virus et le président, interview des auteurs
mardi 30 - 17h14
de : Claude Janvier
Pendant la pandémie, le sacage de l’Hopiltal continu
mardi 30 - 15h06
de : Alain Collet
Réponse à la déclaration de l’EMA sur l’ivermectine pour la Covid-19
mardi 30 - 11h37
de : pierrot
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 - 17h40
de : FRONT POPULAIRE
La Marche pour une vraie Loi Climat
lundi 29 - 16h57
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Pfizer en Israël, des résultats ?
lundi 29 - 16h45
de : joclaude
Caravane contre le blocus à La Havane
lundi 29 - 16h13
de : joclaude
Théâtre de l’Odéon occupé, l’orchestre de soutien chante El Pueblo !!
lundi 29 - 15h52
de : joclaude
Chant : « Quand nous en serons au temps des cerises », c’est beau !
dimanche 28 - 17h16
de : joclaude
à notre président éborgneur trieur de malades et spécialiste de santé mentale
dimanche 28 - 12h34
de : jean1
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite