Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 avril
1 commentaire
Propos très justes d’un camarade qui porte là une analyse qui serait tellement utile pour sortir d’une situation mortifère Si la CGT obtient la première place, ce qu’il faut retenir c’est le taux d’abstention de plus de 94%... Et bizarrement cela ne choque pas les centrales, qui sont touchées comme le reste des appareils par une défiance historique. .. J’ai ma petite idée sur le pourquoi, aujourd’hui les syndicats sont devenus des partenaires, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

La corruption, pétrole inexportable des Jordaniens


mardi 28 août 2012 - 14h08 - Signaler aux modérateurs

Par Mohamad al-Fdhelat - L’auteur est écrivain et journaliste jordanien.

Rares étaient les Jordaniens dans le passé au courant de la réalité de l’étendue de la corruption. Comme le dit une blague, "la Jordanie ; le pays le plus fort du monde qui ne s’est pas effondré malgré tous les vols et le pillage." Cependant, la crainte d’un effondrement a eu raison des plaisantins.

Elle a fait son entrée avec une crise économique étouffante et une dette qui a enregistré pour la première fois 19 milliards de dollars vers la fin de l’année 2011, tandis que le gouvernement a préparé le budget général pour l’année 2012 avec un déficit attendu de 4 milliards de dollars.

Les Jordaniens espéraient détecter la corruption, punir les responsables et récupérer les fonds volés. Ils voyaient là une façon de sortir de l’impasse économique qui s’est imposée sur le niveau de vie des citoyens. Le mouvement populaire ainsi que la jeunesse veulent récupérer les sommes volées face aux solutions officielles consistant à supprimer le soutien financier des matières premières et sur les dérivés du pétrole.

Mais le volume de la crise excède la taille de la corruption elle-même. De plus, des sources non officielles ont évalué les fonds pillés à 14 milliards de dollars pendant les années de règne du roi Abdallah II.

Enquêter sur la corruption en Jordanie n’est pas chose facile. L’ancien Premier ministre jordanien Maarouf Al Bakhit a reconnu lors de son premier gouvernement en 2007 que l’évolution de la corruption en institution rendait difficile la lutte contre celle-ci. Ce qui lui a valu de perdre son gouvernement quelque jours après sa formation. C’est le même Bakhit, Premier ministre, qui est accusé de corruption en 2011 et qui tombe avec son gouvernement.

L’ancien directeur des services de renseignements, le puissant général Samih Al Batikhi, avait inauguré en 1996 la première des campagnes de corruption systématique dans l’histoire du royaume, connue sous le nom de "facilitations bancaires". Il s’était alors coordonné avec l’homme d’affaires jordanien Majd Al Chamayla afin de déposer des demandes de facilitations auprès des banques jordaniennes pour exécuter des appels d’offres virtuels de l’administration des renseignements généraux. La supercherie a été découverte en 2002, et le montant de la corruption était de plus d’un milliard de dollars. Al Batikhi a été condamné à quatre ans de prison pour corruption et à rembourser un montant de 24 millions de dollars.

Ce jour-là, une guerre a commencé contre l’institution de la corruption menée par le jeune roi qui s’est installé sur le trône en 1999. Elle n’a pas dépassé les déclarations et ce ne fut qu’une "tempête dans un verre d’eau". Le silence l’a rapidement entourée. Une centaine de hautes personnalités ont échappé à la sentence, tandis que Al Batikhi a été condamné, lui qui avait joué un rôle dans l’exclusion du Prince héritier Hassan Ben Talal, dans les dernières heures avant la mort d’Hussein en faveur du roi Abdallah. Sa peine fut d’exécuter sa sentence dans son palais luxueux sur la plage d’Aqaba.

C’est ainsi que les racines de l’institution de la corruption se sont étendues malgré l’utilisation de l’expression – lutte contre la corruption – dans les discours officiels, ceci est resté lettre morte pour la population qui commençait à ressentir l’implication officielle du palais dans la corruption.

Les Jordaniens ont arraché le droit de faire des recherches sur la corruption en 2011 malgré la volonté des institutions officielles de faire blocage. L’organisme de lutte contre la corruption a été créé en 2006, et il a joui d’une réputation d’indépendance financière et administrative.

Le gouvernement a considéré la lutte contre la corruption comme une stratégie afin de calmer la colère de la rue. Ce slogan a été mis à l’ordre du jour de toutes les occasions avec à l’appui tous les dossiers transmis à l’organisme… Mais la magie s’est retournée contre le magicien, ce qui a mis la population encore plus en colère, demandant encore plus de mesures. Le peuple a franchi les lignes rouges et a exigé que soient punies des personnes – en citant leur nom – qui sont en lien directs avec le roi et qui sont impliquées dans des affaires de corruption en utilisant leur poste ou leur proximité avec le palais. Les parties concernées n’ont rien fait pour enquêter ou faire quoi que ce soit sur le sujet.

Les déclarations du gouvernement concernant la lutte contre la corruption en quantité et qualité sont devenues prudentes et certaines sources officielles ont prévenu qu’avec les discussions continues sur la corruption, il y aurait des retombées sur la réputation de la Jordanie et que cela pourrait provoquer la fuite des investisseurs étrangers. Les affaires signalées à l’organisme de lutte contre la corruption ont subi une sélection et leur instruction est très lente.

De plus, l’organisme a finalement relaxé la majorité des accusés dans les affaires qu’il avait envoyées aux institutions juridiques ou parlementaires concernées : la convention sur le casino, par exemple, dont les pertes pour l’État ont été évaluées à un milliard de dollars. Mais des assurances officielles ont confirmé que le trésor n’a pas subi de pertes en raison de la dissolution de la convention.

Mais ce qui a provoqué la controverse, c’est l’acquittement des députes accusés de corruption dans la privatisation de la société des phosphates résultant de la vente des parts d’actions de la société –évaluée à deux milliards de dollars- ainsi que l’abus de pouvoir pratiqué par le président du conseil d’administration Walid Al-Kurdi, mari de la princesse Basma, qui se trouve être la tante du roi, en plus de la modification du prix de la tonne de phosphate décidée par la société qui prive le trésor public de 20 millions de dollars annuels.

Les suites malheureuses de la révélation de la corruption sans y avoir mis fin et l’immunité pour les corrompus proches du palais ainsi que pour d’anciens premiers ministres, ont poussé les Jordaniens à arrêter de chercher Ali Baba et les quarante voleurs et ont adressé directement leur critique au roi, l’accusant de protéger la corruption… Une critique qui en l’espèce représente un glissement sans précédent concernant la légitimité du régime et de sa sacralité longtemps défendues par la famille royale.

Source : Amman.net Traduction : Walid Atallah pour ISM

http://www.europalestine.com/spip.p...



Imprimer cet article





Mathilde Panot Députée La FI. Mais la caverne d’Ali-Baba de l’U.E. suffira-t-elle ?
jeudi 22 - 20h01
de : joclaude
Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 - 11h44
1 commentaire
1.2.3 JUIN à BAR-LE-DUC contre Cigéo, le nucléaire et la criminalisation de nos luttes !
mercredi 21 - 22h54
de : BureBureinfo
L’œil du tigre.
mercredi 21 - 18h56
Avoir 20 ans en 2021 - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 21 - 16h25
de : Hdm
Déconfinement : Emmanuel Macron nous prépare un été gâché par le Covid-19
mercredi 21 - 15h33
FORGES SBFM⚡FDB
mercredi 21 - 12h11
de : Pierre Le Ménahes
Le Ménilmontant FC 1871 et la Commune de Paris
mercredi 21 - 11h46
de : Par le FC Sankt Pauli
Saccage des Jardins de l’Engrenage : des CRS et des bulldozers contre des arbres fruitiers et des plants de tomates
mercredi 21 - 11h34
de : jean1
Est-ce que la drogue tue ou bien le trafic de drogue ?
lundi 19 - 21h51
de : jy.D
Le secteur de l’animation se met (à son tour) en lutte
lundi 19 - 08h16
J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
7 commentaires
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 avril
1 commentaire
Propos très justes d’un camarade qui porte là une analyse qui serait tellement utile pour sortir d’une situation mortifère Si la CGT obtient la première place, ce qu’il faut retenir c’est le taux d’abstention de plus de 94%... Et bizarrement cela ne choque pas les centrales, qui sont touchées comme le reste des appareils par une défiance historique. .. J’ai ma petite idée sur le pourquoi, aujourd’hui les syndicats sont devenus des partenaires, (...)
Lire la suite
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite