Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
1 commentaire
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

La plus grande fierté des français et de la France, ce serait de sauver l’Europe de cette constitution antisociale !

de : Gérard Filoche
vendredi 18 mars 2005 - 20h42 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 9.8 ko

de Gérard Filoche

51 % pour le "non", c’est un premier indice, encore fragile mais encourageant Il faut, on peut, on doit consolider cette montée du "non"

La plus grande fierté des français et de la France, ce serait de sauver l’Europe de cette constitution antisociale !

Si le non” gagne, il faudra entendre notre volonté d’Europe sociale !

Des dizaines de millions de salariés européens nous diront “bravo les salariés français !” Vous nous sauvez de ce texte archi libéral sur lequel on n’a pas été consultés

Tous les libéraux tremblent et c’est bon signe ! Chirac a peur du "non" et du mouvement du 10 mars : il a ouvert les discussions pour les salaires. Il n’a ouvert la discussion qu’à 1 %. Dans le privé, il ne propose qu’un lointain et aléatoire “intéressement”. Il va falloir plus !

Mais si on veut 2 % et plus, dans le privé comme dans le public, il faut continuer : pas de meilleur moyen que de donner plus de force au "non" et au mouvement social

Devant la possibilité de victoire du "non" appuyé sur des mouvements comme le 10 mars, les cries d’orfraie jaillissent de partout : la droite crie “au cataclysme”, Barroso ment en affirmant que la directive Bolkestein et la Constitution n’ont "rien à voir" Seilliére défend Bolkestein, et trouve que le Smic français est trop élevé, les commentateurs “en cour” de la pensée unique se désespèrent sur toutes les chaînes, Sarkozy reconnaît que cela va être "dur", Raffarin trouve même quelques mots d’anglais pour défendre le “oui” “who need débate with the no”, tiens donc, il faut débattre ?

Hier Chirac se contentait de dire que le “non” était “une connerie”, (sic) ... et ce n’est donc sûrement pas “en appelant Chirac à s’engager davantage pour le oui” que ça va s’arranger : Faut-il crier “au secours Chirac”, défend la constitution ? Faut-il revoter Chirac et se faire avoir comme le 21 avril 2002 ? Non, il n’y a pas de fatalité au “oui”, la gauche peut et doit gagner avec le “non” !

Raffarin ratiocine : “c’est un vote politique” alors que Chirac disait il y a deux mois, dans ses voeux, “ce n’est pas un vote politique”. Ils paniquent ! Or les Français ont envie de dire “non” à Chirac avant 2007 et ils ont raison, pourquoi attendre puisque la politique de Chirac, c’est la constitution ? ils hurlent tous au loup dans tous les médias : "En Europe, le "non" ouvrira une crise très grave qui freinera la construction européenne et cela, aux dépens des intérêts français".

La propagande va se déchaîner : les “oui” vont occuper les écrans et les radios encore plus qu’ils ne le font déjà,

Salariés, militants de gauche, préparez vous, ça va être du chantage au chaos, du chantage à la crise, du chantage à la légitimité des élites...

La directrice de la rédaction de France inter radio dite de “service public” qui fait causer à 90 % des partisans du “oui” annonce ce matin une offensive “européenne” tout azimut.

Tous les directeurs de rédactions s’agitent pour préparer le bourrage de crâne ! Ne vivez pas au rythme des sondages, ils vont les manipuler

On va même nous faire du “chantage à la gauche” alors que la gauche, le socialisme peuvent être sauvée de la constitution Giscard, du blairisme , de Bolkestein et de l’opt out, par le “non” !

On va nous faire du chantage à l’Europe alors que nous sommes les meilleurs défenseurs de l’Europe !

Si le “non” gagne, on forcera la re-discussion d’une négociation sur la constitution !

La France est au coeur de l’Europe : il sera impossible de ne pas entendre sa voix

L’Europe entendra les motifs de notre “non” et des dizaines de millions de salariés européens diront : “bravo les français” vous nous sauvez de cette constitution libérale réactionnaire,

Ils diront grâce à notre “non” : l’Europe c’est pas foutu, c’est pas seulement la banque et la finance, l’Europe ca peut aussi etre l’Europe sociale.

On ne veut pas de la constitution-Bolkestein, on ne veut pas d’une constitution qui “interdise l’harmonisation sociale et fiscale”,

On ne veut pas d’une constitution qui impose “l’opt out” et ouvre la voie à des semaines de travail de 65 h

On ne veut pas de la “concurrence libre et non faussée” : (affirmée 68 fois dans la constitution ! ) on veut réguler la concurrence, défendre notre droit du travail : tout progrès humain commence quand on régule la concurrence, même le socialisme le plus modéré commence en s’opposant à la “concurrence libre et non faussée” !

La “concurrence libre et non faussée”, c’est la guerre en En Europe, c’est la guerre de l’ouvrier letton contre l’ouvrier suedois, c’est la guerre entre le salarié polonais et le salarié francais, c’est la guerre de tous contre tous.

Pour éviter la guerre, il faut empêcher absolument la concurrence libre et non faussée !

On ne veut pas de “l’interdiction de toute entrave à la liberté d’établissement” comme l’exige la constitution : on veut des entraves, des lois contre le dumping social !

On veut un Smic européen harmonisé vers le haut, et pour cela on doit forcément voter “non” à cette constitution qui “exclut” explicitement toute harmonisation salariale !

On ne veut pas du “principe du pays d’origine”, car il apporte le bas salaire dans le pays ou les salariés ont réussi a gagner plus, car au lieu d’exporter les machines, il se propose de déporter les humains, de faire venir le salarié polonais a prix polonais ou tchèque en France, ce qui nuit a tous les salariés, francais, polonais ou tcheques !

Nous, on veut l’inverse : on veut que le salaire du polonais monte, sans que descende le salaire du francais !

Quand ils disent qu’ils veulent remettre à plat la directive Bolkestein : ils mentent, ce sont eux qui l’ont élaboré, lancée, votée, Chirac était pour, Barnier était pour, Lamy etait pour,

Et s’ils changent c’est par peur du “non” !

Seul le “Non” peut continuer a leur faire peut et barrer la route à Bolkestein car ils espèrent, si nous avons dit “oui”, qu’ils pourront lmposer Bolkestein sous la présidence britannique dés le 1er juillet car, Blair est pour, Schrôder est pour...

Ne les croyez pas, ils mentent !

Au moins 80 % des syndiqués en France sont pour le “non”, et au moins 60 % de la gauche politique dont 59 % des électeurs socialistes : ils ont raison ! Nous avons raison !

A ceux qui hésitent, il suffit d’écouter, de regarder ceux qui veulent majoritairement voter “non”, pour deviner le “meilleur camp”, ceux qui produisent les richesses de ce pays et qui n’en reçoivent pas leur part, et qui sont menacés par cette constitution archio libérale sont dans le “meilleur des deux camps” le camp du “non”.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> La plus grande fierté des français et de la France, ce serait de sauver l’Europe de cette constitution antisociale !
19 mars 2005 - 14h36

Globalement d’accord avec toi , mais tu oublies dans ceux qui commencent à s’affoler ton copain HOLLANDE qui en arrive à faire appel à CHIRAC pour défendre le OUI. Pense -t-il que CHIRAC défend un "OUI de GAUCHE" , n’est ce pas plutôt l’union sacrée ?...



> La plus grande fierté des français et de la France, ce serait de sauver l’Europe de cette constitution antisociale !
19 mars 2005 - 21h14 - Posté par

je propose aux entrepreneurs en mal d’imagination de lancer une production de ouiste que l’on pourrait mettre sur la plage arrière de sa voiture avec les têtes au choix...et l’acquiessement rythmiquement mou...


> La plus grande fierté des français et de la France, ce serait de sauver l’Europe de cette constitution antisociale !
21 mars 2005 - 10h32

Bravo Filoche !
Le fromage de Hollande commence à sérieusement puer... ainsi que tous les beni oui-oui promoteurs, à peine masqués, du libéralisme au sein de la gôche du PS. Votre parti - dit socialiste - est à repenser sérieusement d’urgence où alors adhérez à l’UMPS...







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite