Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
2 commentaires
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé


dimanche 1er juin 2014 - 18h05 - Signaler aux modérateurs
24 commentaires

Pour remettre le projecteur sur la ferme-usine des Mille Vaches qui, selon eux, signe l’arrêt de mort des petits paysans, la Confédération paysanne a mené une action de démontage. Le gouvernement a choisi la réponse répressive : le porte-parole du syndicat, Laurent Pinatel, a passé la nuit de mercredi et à jeudi incarcéré, ainsi que quatre autres paysans.

la suite : reporterre.net



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
1er juin 2014 - 20h29

Le gouvernement et le système veut de grandes propriétés et utiliser des polonais ou bientôt des ukrainiens à deux euros de l’heure sans contraintes et sans charges sociales. Alain 04



Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
1er juin 2014 - 20h32 - Posté par

Rectificatif : Charges sociales= cotisations Sociales Alain 04


Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
1er juin 2014 - 21h02

1000 vaches.... Il faut de la bouffe bas de gamme pour très petits revenus, pour les esclaves... Il y aura toujours du Bio-Régional-Artisanal pour les patrons et les riches ! Il faut foutre en l’air le salariat, le syndicalisme, les protections sociales, la qualité de vie pour tous....ça dérange !... Car les riches doivent dominer, écraser, humilier en vivant mieux que leurs esclaves. 1000 vaches c’est nos revenus et nos droits fondamentaux qui vont baisser, et les puissants vont nous escroquer encore plus.



Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
2 juin 2014 - 07h56 - Posté par ETELLIN

Récit édifiant sur l’intervention "à la ferme des 1000 vaches" où les forces de Police, commanditées par le Gouvernement, ont été une fois de plus bien ciblées vis-à-vis de certain-es militant-es de la Confédé Paysanne !

Les militant-es défendent l’agriculture bio alors que le Gvt laisse se développer ces fermes intensives à capacité démentielle.

Une fois e plus, interpellation de 5 membres de la Confédération Paysanne, comme cela s’est fait à Nantes le 22 février, comme le sont des syndicalistes depuis plusieurs années.
La criminalisation du mouvement syndical se poursuit !
Il serait temps que ce Gvt soutienne celles et ceux qui défendent leur profession et l’agriculture raisonnée plutôt que de les interpeller.

Laisser faire de tels projets conduira à la disparition d’exploitations à taille humaine vu les prix qui seraient pratiqués.



Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
2 juin 2014 - 08h53 - Posté par

juste une question,je ne suis pas payan,ni agriculteur :
En ce moment le maximum dans les fermes se situe à combien de vaches ?


Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
2 juin 2014 - 09h35 - Posté par PierreP

Juste une autre question : peut-on faire du mille vaches bio ? Car si l’opposition ne se fait que sur le non bio, ce serait bien de nourrir proprement un maximum de gens pour pas trop cher, non !



Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
2 juin 2014 - 10h46 - Posté par

à bas les Mille vaches Bio ou pas Bio !


Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
2 juin 2014 - 13h16 - Posté par

"à bas les Mille vaches Bio ou pas Bio !"
c’est quoi alors le probléme ?
le nombre ?
il existe un seuil rationel au delà duquel le danger apparait soudainement ?
d’où ma question sur le nombre maxi de vache en étable à ce jour.
ça devient assez obscurantiste l’écologie parfois .


Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
2 juin 2014 - 16h50 - Posté par Vercors2

Oui une ferme de 30 vaches est gérable humainement...
60 vaches en moyenne comme actuellement , c’est un Gaec, exploitation en commun.
Plus de 100 vaches c’est l’industrie, l’agriculture intensive, l’endettement bancaire, le sur-travail et des animaux mal soignés ( frais vétérinaires importants)...et un productivisme sans limite ( quelle qualité du lait ?) et des fermes qui ne trouvent pas de successeurs car beaucoup trop cher à reprendre.
Vercors2


Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
2 juin 2014 - 17h32 - Posté par PierreP

Donc camarade c’est à cause des conditions imposées par le système capitaliste que ce choix est refusé/refusable. Nous pouvons donc envisagé un tel choix dans un état socialiste, bien sûr en cas de nécessité (nourrir correctement beaucoup de personnes avec une main d’ouvre disponible moindre car affectée à d’autres tâches également importante, par exemple), dans le respect du vivant et uniquement bio.


Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
2 juin 2014 - 17h47 - Posté par

30 vaches c ’est une exploitation humainement gérable ,3 fois plus c ’est l’industrie dis tu ;
Et alors ?
l’endettement bancaire concerne aussi les très petites exploitations .
je ne comprends pas la critique sur le surtravail,car si on affecte proportionnellement autant de personnel ,il n’y a plus ce surtravail.
Les animaux mal soignés c ’est une question de volonté ,de choix de gestion,pas du nombre de vaches,des petites exploitations sont aussi concernées par ces soins douteux.
En fait RIEN des aspects néfastes affirmés ne vient du nombre,on peu très bien envisager des soins de qualité,un travail humain,un respect des animaux,une indépendance financiére à 30 ,200 ou 1000.
Que je sache c ’est la gestion capitaliste qui est à condamner,pas la recherche de gains de productivité.

diminuer le temps de travail contraint c ’est le but l’humanité ,et avoir de plus en plus de temps libéré des contraintes productives.
mais si certains préférent charrier du fumier à la brouette plutôt que de lire,jouer ou faire la sieste ...je veux surtout pas les empécher.


Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
2 juin 2014 - 21h03

De toutes façons 1000-vaches, c’est un élevage de poules en cage sauf que à la place des poules il y a des vaches.



Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
3 juin 2014 - 08h53

C’est ça, une société archaïque. Pas de débat, pas de démocratie dans les choix.

De toute évidence, il y a des choix de société importants derrière tel ou tel type de ferme. Je vois des arguments recevables des deux côtés, dans ce petit échange sur BC.

Choix importants qui devraient faire l’objet, avant décision, d’intenses débats dans la société. Puis d’une prise de décision démocratique.

Au lieu de ça, les choses "tombent du ciel", on est à chaque fois devant le fait accompli, et la forme parasite le fond.
Chacun ensuite se rigidifie dans sa position noire ou blanche, et au lieu d’un débat, d’un échange, de la définition en commun de notre avenir, il y a juste l’expression brute de positions manichéennes.

Tout est à faire.



Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
3 juin 2014 - 09h27 - Posté par

De toute évidence, il y a des choix de société importants derrière tel ou tel type de ferme. Je vois des arguments recevables des deux côtés, dans ce petit échange sur BC.

Choix importants qui devraient faire l’objet, avant décision, d’intenses débats dans la société. Puis d’une prise de décision démocratique.

voila tout est dit ! qu’est ce qui est nocif à partir de quel nombre et sur des études scientifiques la population dit son mot ,pas en suivant les diktats des anti ou pro 1000 vaches.


Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
3 juin 2014 - 10h28 - Posté par

Tu as raison... et n’oublies pas la souffrance psychologique des vaches !


Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
3 juin 2014 - 16h20 - Posté par

"Tu as raison... et n’oublies pas la souffrance psychologique des vaches !""

la souffrance animale est un argument recevable que ce soit une ou mille vaches,et logiquement devrait conduire au végétarisme .
il y a une contradiction majeure à se dire écolo et manger des protéines animales.


Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
3 juin 2014 - 21h06 - Posté par

"...la souffrance psychologique des vaches..." était une blague destinée à tester ton attention.... Effectivement, tu as raison de le dire : la souffrance animale est en jeu...mais pas seulement ! il y a la souffrance de l’humain et aussi la souffrance de toute la Nature... Tout cela est lié, et le projet 1000-vaches est destructeur pour l’humanité, pour les animaux et pour la Nature.... Le projet 1000-vaches s’inscrit dans une logique absurde de profit destinée à enrichir une minorité en exploitant une majorité d’êtres humains ; ce projet est basé sur le mensonge, sur le vol, sur l’atteinte aux droits fondamentaux, sur la destruction des liens sociaux... 1000-vaches = Tout le monde exploite tout le monde...avec toutes les injustices et les souffrances qui s’ensuivent pour les exploités.


Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
4 juin 2014 - 11h21 - Posté par

Tout cela est lié, et le projet 1000-vaches est destructeur pour l’humanité, pour les animaux et pour la Nature....

quand il faut nourrir 7 milliards d’humains et demain 12 on ne peut en rester au niveau de la ferme à 10 vaches.
c’est le comment ,la recherche du profit ou pas,les soins de qualité ,les gestions de déchets qui posent probléme,mais ça c ’est autant valable à 50,200,ou 1000 vaches.
non tout n’est pas lié,les problèmes sont pour certains indépendants du nombre.
quand les exploitations étaient plus petites,le profit aussi orientait la gestion vers des dérives destructrices .
on a pas attendu 1000 vaches pour faire du bœuf aux hormones,aux antibiotiques...
le refus de toute évolution que ce soit en ogm,en science psychologique,en recherches sur les nanotechnologies etc... est totalement obscurantiste.
Si la gauche révolutionnaire avait existé au débute du 20eme elle aurait fait des manifs contre marie Curie,contre Pasteur et contre Enstein !
le syndrome du cancre ?


Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
4 juin 2014 - 13h17 - Posté par

Tu parles de cancre et tu n’imagine pas à quel point tu as raison ! Mais c’est une autre histoire... Revenons aux vaches. Je vais être direct. La population qui a un début de conscience concernant SON histoire va répondre ! Les 1000-vaches ont rencontré la conscience du peuple il y a quelques jours quand les manifestants ont habilement démonté l’installation de la ferme des 1000-vaches... Et ça c’est la réponse du peuple... C’est une lutte historique ce refus des 1000-vaches... Rappelles toi les destructions de machines par les ouvriers dans les siècles passés, rappelles toi les cris de tous les opprimés écrasés d’injustices. Tu vas bientôt retrouver tout cela à la ferme des 1000-vaches, et l’oppression qui se cache derrière ces projets gigantesques va un peu reculer.


Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
4 juin 2014 - 17h13 - Posté par

l’allusion au syndrome du cancre c ’est de l’humour.Mais le refus de la gauche radicale de l’evolution scientifique est assez vérifiable.

Tu cites l’exemple des ouvriers qui détruisirent les métiers à tisser et ç ’est bien un exemple d’erreur totale ,de lutte anti progressiste ,de retour en arriére .

Qui aujourd’hui voudrait refuser l’ apport de l’automation qui a libérer l’humanité des taches les plus dures ?
Et la libération sociale ne se fera pas en détruisant les machines mais en se les appropriant collectivement.
la conscience du peuple ? c’est facile de s’en faire l’apôtre mais c ’est assez relatif.
Tu écris :
" l’oppression qui se cache derrière ces projets gigantesques va un peu reculer.
"
Mais l’oppréssion ne se cache pas !!,que ce soit dans les exploitations de 20 de 30 vaches !! ou de 1000.

Elle est évidente dans tout systéme capitaliste.
crier contre une exploitation de 1000 vaches quand ont se tait sur 30 je ne comprends pas.
tu as vu la vie d’un ouvrier agricole dans une ferme de petite envergure
son salaire,sa retraite ? c ’est l’horreur .

Refuser tout progres a priori c ’est une démarche assez désolante et reactionnaire,malheureusement tres répandue du coté de la gauche revolutionnaire et des écolos.

Qu’est ce qui trouve grâce à ses yeux ?

le nucléaire civil ? non

les recherches transgénése ? non

les nanotechnologies ? non

mais ils sont adeptes des pseudo science,homépathie,psychanalyse ,médecine douce,acupuncture etc ....

la seule opposition à la ferme des 1000 vaches est d’ordre moral sur la souffrance et la mort d’animaux pour nourrir l’humanité.
pas sur le nombre .


Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
4 juin 2014 - 21h20 - Posté par

La machine a été inventée par les capitalistes pour rendre l’homme esclave. ( Relire Herbert Marcuse )... Les manifestants ont démonté la machine de la ferme des 1000-vaches pour retrouver leur conscience libre de toute forme d’esclavage. A la recherche de leur conscience historique ils ne pourront tolérer une ferme des 1000-vaches = 1000-machines= 1000-esclaves... Cette nouvelle équation ( tri-dimensionnelle) est l’ouverture dans le capital d’une fissure explosive qui empêchera l’esclavage capitaliste de se développer au détriment de l’humanité, des animaux et de la Nature.


Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
5 juin 2014 - 10h31 - Posté par

La machine a été inventée par les capitalistes pour rendre l’homme esclave.

certainement pas !
Et d’apres cette logique,le socialisme devra détruire les machines pour rendre la liberté à l’homme ,c ’est ça ?
Marcuse a assez dit de sottises pour ne pas trop s’y référer.


Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
4 juin 2014 - 10h48

salut, la seule solution, c’est d’arrêter de manger de la viande...
enfin, c’est mon humble avis



Mille vaches : le récit de la journée « démontage » où l’affaire a basculé
4 juin 2014 - 12h25 - Posté par A.C

OUI, j’ai commencé !!

Endetté jusqu’au cou, je ne consomme que de la pomme de terre forcément"bio" puisqu’elle pousse sur mon balcon du 4° étage..

J’ai aussi abandonné le poisson..Les pollutions d’Océan ou du Bassin d’Arcachon rendaient les dorades dangereuses..

Quand au poulet, alors là.. !

tant qu’on les achètera pas VIVANTS et croisés avec des perroquets pour qu’ils me jurent avoir été nourrs au vrai grain de la vrai France, j’y touche pas !!

Comme je peux plus aller au cinoche, je ne participe pas de la"marchandisation" de laculture..

Je risque pas me baigner dans une Méditerranée ou des saloprds pissent du haut deleur yacht..

BREF...me voilà SAUVE !! !

OUF..

Sans ça, j’étais capable de devenir COMMUNISTE..., je l’ai échappé belle !

A.C

Néo- E.B.A.C
Ecolo Bobo Anti Consumériste





L’économie « post-covid » : Neuve ou d’occasion ??? – “Le Crime du Garagiste” – Le Casse Banco-centraliste !
vendredi 5 - 16h16
de : Lepotier
Rojava : la révolution des femmes
jeudi 4 - 20h51
de : jean1
Radio praxis : C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 4 - 05h59
de : Hdm
Affaire « Bismuth » : Nicolas Sarkozy est condamné pour corruption
mercredi 3 - 16h03
de : joclaude
La députée irlandaise Claire Daly a décidé de protéger la Russie d’un flot d’accusations ridicules
mercredi 3 - 15h12
de : joclaude
1 commentaire
L’hégémonie culturelle selon Gramsci Par Aurélien Berthier
mercredi 3 - 09h28
de : Roberto Ferrario
« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »
mardi 2 - 21h24
de : jean1
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
1 commentaire
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
2 commentaires
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
lundi 22 - 18h15
de : Roberto Ferrario
Communiqué CGT : une loi scélérate pour les travailleurs !
lundi 22 - 16h42
de : joclaude
1 commentaire
demandons votre vigilance quant à la véracité de vos sources avant de publier vos articles : la communauté tamoule de Fr
lundi 22 - 13h11
de : TGTE media France
Petite fête du livre de Noir et Rouge
lundi 22 - 12h38
de : Frank
Jérôme Rodrigues Gilet Jaune :la réalité d’une police politique et non de Droit !
dimanche 21 - 17h05
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
2 commentaires
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite