Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 avril
1 commentaire
Propos très justes d’un camarade qui porte là une analyse qui serait tellement utile pour sortir d’une situation mortifère Si la CGT obtient la première place, ce qu’il faut retenir c’est le taux d’abstention de plus de 94%... Et bizarrement cela ne choque pas les centrales, qui sont touchées comme le reste des appareils par une défiance historique. .. J’ai ma petite idée sur le pourquoi, aujourd’hui les syndicats sont devenus des partenaires, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Alstom et l’absence de politique industrielle

de : Francis JOURNOT
jeudi 12 juin 2014 - 08h23 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 10.9 ko

Le gouvernement peut-il encore prétendre avoir une vision industrielle au moment où la très stratégique branche énergie de l’un de nos derniers fleurons s’apprête à passer dans le giron de l’américain General Electric.

34 PLANS DE RECONQUÊTE POUR DESSINER LA FRANCE DE DEMAIN

Une étude commandée par Arnaud Montebourg au réputé et très libéral cabinet Anglo-saxon de conseil en stratégie McKinsey, a donné naissance aux « 34 plans de reconquête pour dessiner la France de demain » au rang desquels le domaine des énergies occupait la première place. En septembre 2013, François Hollande en annonçait fièrement la mise en œuvre et clamait sa foi en la transition énergétique, le TGV du futur ou les inévitables nouvelles technologies, pour sauver l’industrie. Le 6 mai 2014, une semaine après la décision des administrateurs d’Alstom, en faveur d’une cession à General Electric, le président faisait part de son empressement de reconstruire la France de demain « Je veux que ça aille vite, nous n’avons plus de temps à perdre ». Mais celui-ci ne semble pas avoir appréhendé toute la complexité et le coût de chantiers industriels nationaux.

DES FLEURONS BRADÉS

En effet, la plupart des fleurons nationaux que les gouvernements successifs ont eu la faiblesse d’abandonner depuis 30 ans, ont été patiemment construits durant des décennies et parfois plus d’un siècle fût nécessaire. Autrefois, les intérêts nationaux et ceux de ces géants convergeaient. Aussi, ces joyaux de l’industrie française ont bénéficié d’allégements fiscaux et de dizaines de milliards d’euros d’aides de l’état pour assurer leur développement, leur R&D et parfois leur sauvetage. Pour exemple, la privatisation d’Usinor-Sacilor, 3eme groupe sidérurgiste mondial en 1995, qui réalisait un chiffre d’affaire de prés de 80 milliards de francs et 4.4 milliards de résultat net, n’a rapporté à l’État que 10 milliards de francs. Mais le sauvetage de la sidérurgie aura couté, jusqu’à sa vente en 1995, plus de 100 milliards de francs aux contribuables français.

Aujourd’hui, les propriétaires de ces symboles français ont souvent acquis à peu de frais au regard du coût réel pour la collectivité, des édifices pour lesquels des générations de français ont travaillé et apporté leur contribution fiscale afin de construire la France dont ils seraient fiers et qui offrirait un avenir meilleur à leurs enfants. Car, bien qu’appartenant à leurs actionnaires, ces entreprises utilisent des équipements que la collectivité a parfois financés et sont dépositaires de savoir-faire et de brevets dont les R&D ont été quelquefois subventionnés par l’agent public, mais nous devrons à nouveau payer pour leur exploitation ou l’achat de matériels hautement technologiques indispensables.

QUELLE EFFICIENCE SUR L’EMPLOI ?

Le gouvernement table sur un objectif de 45 milliards d’euros de valeur ajoutée au bout de 10 ans, 18 milliards d’exportation en plus et la création ou la consolidation de 480 000 emplois au terme de dix ans. Cependant, même si l’on escompte un effet de levier sur l’investissement privé, le budget consacré de 3.7 milliards de prêts, selon Arnaud Montebourg, saupoudré sur 34 chantiers et sur une décennie, peut laisser dubitatif. Le plan de relance de Nicolas Sarkozy de 2009, d’un montant de 34 milliards d’euros, devait, en 2009 et 2010, créer ou préserver 400 000 emplois, mais selon les sages de la cour des comptes, le nombre d’emplois finalement créés oscillait entre 18 000 à 72 000.

Aussi, on peut se demander si le gouvernement a réellement élaboré une stratégie ou si les 34 plans ne constituent qu’une opération de communication vouée à donner l’illusion d’une vision industrielle pour la France. Posture politicienne, jeu de rôles ? Le discours maintenant patriotique de personnalités dont les partis politiques préconisent la délocalisation de l’industrie française depuis quarante années, peut surprendre.

Par ailleurs, les récentes initiatives gouvernementales en matière d’industrie dont Les États Généraux de l’Industrie de 2010, Le Grand Emprunt ou Le Plan de Relance, ont créés peu d’emploi, ont surtout bénéficié aux grands groupes et accéléré la désindustrialisation. En effet, la priorisation de nouveaux projets, décrétée par l’État, contribue souvent à l’exclusion des outils de financement publics ou privés de l’Économie, des industries manufacturières souvent viables mais dés lors jugées dépassées. Ainsi, des pans entiers d’industrie ont été détruits.

En 2013, le nombre de défaillances d’entreprises était en hausse de 3 % et on déplorait 63 000 dépôts de bilan dont ceux de nombreuses usines, ateliers et entreprises aux activités directement ou indirectement liées à l’artisanat et à l’industrie française. Bien souvent, celles-ci ne disposaient pas des financements qui leur auraient permis d’évoluer et de survivre. Le pilotage des 34 plans est majoritairement confié à des multinationales et il n’est pas acquis que la relance de l’industrie française et la préservation du patrimoine industriel ou de l’emploi ouvrier en France, constituent pour celles-ci, une réelle préoccupation.

On peut donc craindre que les plans de reconquête ne compensent jamais l’incessante disparition de leaders industriels français mais aussi de multiples entreprises réputées, pourtant innovantes ou détentrices de savoir-faire uniques mais pour le sauvetage desquelles, le pouvoir politique semble impuissant.

Cependant, l’absence d’implication de l’état dans la préservation d’une entreprise dont les activités sont pourtant tellement stratégiques pour la filière de l’énergie, n’est pas si étonnante si l’on réfère aux sollicitations du président français à destination de tous les potentiels investisseurs à travers le monde. Un diner organisé le dimanche 23 février 2014 à l’Élysée, regroupait les dirigeants des grands groupes internationaux, au premier rang desquels figuraient ceux de General Electric et de Siemens qui, 2 mois plus tard, ont semble-t-il, répondu aux prières de François Hollande.

Francis JOURNOT

www.vetements-made-in-france.com, www.rendez-nous-notre-indust... , www.international-convention...



Imprimer cet article





Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 - 11h44
1 commentaire
1.2.3 JUIN à BAR-LE-DUC contre Cigéo, le nucléaire et la criminalisation de nos luttes !
mercredi 21 - 22h54
de : BureBureinfo
L’œil du tigre.
mercredi 21 - 18h56
Avoir 20 ans en 2021 - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 21 - 16h25
de : Hdm
Déconfinement : Emmanuel Macron nous prépare un été gâché par le Covid-19
mercredi 21 - 15h33
FORGES SBFM⚡FDB
mercredi 21 - 12h11
de : Pierre Le Ménahes
Le Ménilmontant FC 1871 et la Commune de Paris
mercredi 21 - 11h46
de : Par le FC Sankt Pauli
Saccage des Jardins de l’Engrenage : des CRS et des bulldozers contre des arbres fruitiers et des plants de tomates
mercredi 21 - 11h34
de : jean1
Est-ce que la drogue tue ou bien le trafic de drogue ?
lundi 19 - 21h51
de : jy.D
Le secteur de l’animation se met (à son tour) en lutte
lundi 19 - 08h16
J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
7 commentaires
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 avril
1 commentaire
Propos très justes d’un camarade qui porte là une analyse qui serait tellement utile pour sortir d’une situation mortifère Si la CGT obtient la première place, ce qu’il faut retenir c’est le taux d’abstention de plus de 94%... Et bizarrement cela ne choque pas les centrales, qui sont touchées comme le reste des appareils par une défiance historique. .. J’ai ma petite idée sur le pourquoi, aujourd’hui les syndicats sont devenus des partenaires, (...)
Lire la suite
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite