Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
1 commentaire
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

POURQUOI LES MARINS VOTERONT NANN

de : Jean-Paul Declercq
mercredi 20 avril 2005 - 02h46 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 12.8 ko

de Jean-Paul Declercq ancien capitaine, marine marchande, syndicaliste , conseiller municipal Verts à Guérande

J’ai eu l’occasion de m’exprimer lorsque les marées noires de l’ERIKA, puis du PRESTIGE, se sont répandues sur nos côtes.

J’ai dit et redit que ces marées noires sont la conséquence du "toujours moins cher". C’est-à-dire d’une volonté politique, clairement affirmée en Europe, selon laquelle le transport doit coûter le moins cher possible, pour faciliter la concurrence "non-faussée".

J’ai connu une époque où une loi française imposait aux pétroliers d’importer 60% du brut sous pavillon français, pour raison d’indépendance nationale. En conséquence, les navires Total ou Shell étaient en bon état, car participant de la publicité dela marque. Mais bien sûr, cela "faussait" la concurrence.

Cette loi a donc été abrogée, et les tankers sont passés sous pavillon de complaisance. Je peux donnerune date pour la période charnière. 8 janvier 1979. Explosion du pétrolier Bételgeuse dans le port de Bantry Bay. 51 morts. Il devait être vendu et dépavillonné. Des témoins ont indiqué qu’il était entretenu au minimum en attendant.

J’ai connu une époque où, par mesure de justice pour les Etats du Sud, et faciliter le développement de leur flotte de commerce, le principe du 40/40/20 avait été adopté sur les lignes régulières. Ce principe de partage du marché du transport entre 40% pour le pays importateur, 40% pour le pays exportateur, 20% pour les outsiders, avait commencé à être appliqué. Mais c’était contraire à la liberté de concurrence. Terminé. Il n’y a plus de flotte des pays du sud. Plus de flotte des pays du Nord nous plus d’ailleurs. C’est-à-dire que tous les navires ou presque sont sous pavillon de complaisance, avec des pays du sud qui louent l’utilisation de leur pavillon à des armateurs-financiers du Nord. C’est mieux. C’est la concurrence non-faussée. Et tant pis pour les dégâts collatéraux.

J’ai connu l’époque où les Etats (et pas seulement les héritiers de Colbert) considéraient nécessaire pour leur indépendance nationale d’avoir des navires pour couvrir leurs importations et exportations. En foi de quoi ils subventionnaient les armateurs d’une manière ou d’une autre, en particulier, en France, par l’aide à la construction des navires. Mais il est apparu que ces aides "faussaient" la concurrence. Elles ont donc été interdites. En conséquence de quoi les armateurs ont commencé par faire construire leurs navires là où c’est moins cher (la Corée par exemple, Etat qui, soit dit en passant, ne se gène pas pour aider ses chantiers navals), ce qui a eu comme premier résultat de faire disparaître nos chantiers navals, à l’exception des Chantiers de l’Atlantique, qui construisent des paquebots de luxe. Mais comme tous les armateurs ont fait le choix du constructeur le moins cher, cela n’a pas été suffisant pour faire face à la concurrence.

Certains ont donc passé leurs navires sous pavillon de complaisance. D’autres Etats Européens ont détourné le principe de "concurrence non faussée" en créant des registres bis avec des règles hors du commun : Impôts sur les bénéfices supprimés au profit d’une taxe unitaire, suppression des impôts directs pour les marins (au profit des armateurs qui les paient moins cher), possibilité d’embarquer des marins offshore sous-payés, effectifs en dessous des conditions nécessaires pour assurer la sécurité en toutes conditions.

Ces choix n’ont pas été considérés comme contraire aux traités par la Commission. La France vient de suivre cette voie en créant le RIF (registre international français), pavillon de complaisance français qui remplace le registre TAAF.

Le principe de la "concurrence non faussée", c’est donc, dans le transport maritime, la disparition des chantiers navals, la disparition de la flotte française, et son remplacement par une flotte de navires battant pavillon français, mais hors-la-loi commune, puisque la loi applicable aux marins sera celle du pays où est établie la société de main-d’ouvre qui va fournir ces marins, et qui sera officiellement l’employeur.

Maintenant, cela n’étonnera personne si je vous dit que les marins à qui j’ai posé la question m’ont tous dit qu’ils voteront NON. Il est vrai qu’ils ne sont plus beaucoup. Mais ils sont nombreux, ceux qui ont été obligés de mettre sac à terre, comme les anciens des chantiers, et tous ceux à qui on veut faire croire que la société de marché, c’est l’idéal et l’avenir des peuples.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> POURQUOI LES MARINS VOTERONT NANN
20 avril 2005 - 22h09

Hé bien moi aussi je voterai non ,comme et avec les marins !contre ces logiques de merde !!!!

ginette !



> POURQUOI LES MARINS VOTERONT NANN
21 avril 2005 - 00h59

j’suis pas marin,
même pas d’eau douce,
et je sais à peine nager…
mais je voterai ’nann’,
avec les marins !
espérons que nous soyons assez nombreux…



> POURQUOI LES MARINS VOTERONT NANN
21 avril 2005 - 21h26 - Posté par

Hé bien oui, ce sera NON

Jean


le betelgeuse
25 février 2007 - 15h42

bonjour. Peut-on connaître la liste des marins morts sur le Bételgeuse en 1979. Un de mes amis Jean Pierre MIT (je ne suis pas sûre de l’orthographe) naviguait sur ce navire et je n’ai aucun moyen de savoir s’il figurait au nombre des victimes.
Toute information me serait utile. Vous pouvez me répondre à l’adresse suivante : marlene.gv@wanadoo.fr. Je vous remercie très sincèrement.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite