Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Si, monsieur ESTROSI, nous sommes tous des Palestiniens !

vendredi 18 juillet 2014 - 14h51 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Si, monsieur ESTROSI, nous sommes tous des Palestiniens !

En Palestine occupée, on envoie l’armée mater les villageois qui manifestent pacifiquement contre l’arrachage de leurs oliviers, l’expulsion de leur maison, l’enfermement dans un mur, les violences policières ou l’arrestation arbitraire… Tentant d’importer les méthodes israëliennes, Monsieur ESTROSI s’adresse donc à la Police pour empêcher les manifestations pacifiques de protestation contre le massacre de populations civiles et de solidarité avec les victimes. « Pas un jour de Fête nationale » prétexte-t-il, oubliant que le 14 Juillet n’est pas une démonstration de force des armées mais la commémoration d’une insurrection populaire contre l’injustice de l’ordre féodal, pour la liberté, l’égalité et la fraternité !

Dans une démocratie, la liberté est la règle et l’interdiction, dûment motivée, doit être l’exception. Le droit d’exprimer publiquement ses opinions, notamment par la manifestation, est un droit constitutionnel. Vouloir interdire l’expression d’idées qui vous déplaisent relève de la dictature.

Ainsi, C.ESTROSI a décidé que, nous, Français, ne serions pas concernés par le conflit palestinien et que l’introduire en France menacerait notre cohésion sociale. Déjà, « Celui qui est neutre en situation d’injustice a choisi le camp de l’oppresseur » (Mgr Desmond TUTU, à propos de l’apartheid en Afrique du Sud). En outre, c’est bien notre Déclaration des droits du citoyen de 1789 qui a inspiré la Déclaration UNIVERSELLE des droits de l’homme, c’est bien au nom du « devoir d’ingérence humanitaire » que nous intervenons, appuyés par les armées, dans de nombreux pays, ce sont bien nos armées qui ont construit et maintenu un empire colonial et qui pérennisent la « Françafrique » et le pillage néo-colonial des ressources…

Ce sont bien des entreprises françaises (Véolia, Orange, etc.) qui violent le droit international en travaillant dans les Territoires occupés, c’est bien avec Natanya plutôt qu’une ville palestinienne que NICE est jumelée, après l’avoir été avec LE CAP, plutôt que Soweto, aux temps de l’apartheid. Non, monsieur ESTROSI, la France n’est même pas « neutre » dans le conflit palestinien, elle est dans le camp de l’oppresseur, et vous plus encore qui affichez, et c’est votre droit en tant que citoyen, pas comme Maire, votre soutien inconditionnel et indéfectible à Israël.

« Je suis niçois, je suis de Provence, je suis Français, je suis Romain, je suis humain. » -pour paraphraser le théoricien d’extrême-droite MAURRAS – apparaît comme étant votre hiérarchie des valeurs. Nous ne devrions regarder le monde que par le petit bout de la lorgnette, être heureux entre nous – consommateurs privilégiés -, sans nous soucier des malheurs du monde dont nos frontières nous préserveraient.

Mais nous, qui manifestons, sommes humains avant tout : nous sommes en empathie avec les familles palestiniennes décimées par les bombardements, affamées par le blocus, sans soins, sans eau, sans électricité, sans toit et au milieu des décombres. Ces victimes, à 77% civiles, ça pourrait être nous, nos enfants ; leur vie ne vaut pas moins que la nôtre, leurs droits et leur dignité ne doivent pas être moindres. Nous condamnons l’humiliation et les violences qu’elles subissent au quotidien.

Nous manifestons notre solidarité car, ensemble, nous pouvons peser sur les Etats, sur les institutions internationales (CE, ONU), briser le silence autour d’un massacre toléré par les nations « civilisées ». Nous plaçons nos espoirs dans la démocratie et le pouvoir du citoyen.

Nous voulons la paix. Mais la paix ce n’est pas un ordre injuste imposé par la force et qui viole le droit. Pas de justice, pas de paix ! Nous exigeons le respect des Résolutions de l’ONU, de la Cour Internationale de justice, la fin de l’apartheid et de la violation des droits humains des Palestiniens.

Cela, monsieur ESTROSI ne peut pas le comprendre, lui qui a soutenu le régime d’apartheid en Afrique du Sud – s’opposant de fait au boycott décidé par l’ONU -, lui qui participe à la réhabilitation de l’OAS qui a tenté, par l’assassinat et les violences racistes, de perpétuer un régime colonial présentant bien des similitudes avec celui instauré par Israël. On ne règle pas le problème palestinien aussi aisément celui des Roms : à coup d’arrêtés d’expulsion, et de chasse à l’homme policière…

Si les « jeunes des quartiers » sont si sensibles à la question palestinienne, qu’ils ressentent tant d’empathie avec ces victimes, c’est que beaucoup ont connu, eux aussi, à un degré heureusement moindre, un avant-goût de ce que vivent les Palestiniens :

*humiliation de la suspicion systématique, des contrôles de police au faciès, du déni ou des verdicts cléments pour les crimes policiers,

*stigmatisation habituelle et assignation au rôle de « bouc émissaire », pour dévoyer les colères,

*violences verbales, voire physiques, à raison de leur origine, de leur religion,

*discriminations à l’emploi, au logement, aux loisirs…

*relégation dans des quartiers dégradés, à la périphérie, comme à l’Ariane où le tram n’arrivera pas afin « d’empêcher les jeunes d’aller dégrader les magasins du centre-ville » !

*Bouclage et ratissage, sous le survol des hélicos. Rénovation urbaine qui impose la mixité sociale dans les « quartiers sensibles » en repoussant les pauvres, mais pas dans les « ghettos de riches » !

Ainsi, à NICE comme en Palestine, c’est le même combat qui doit être mené : contre le racisme, contre la violation des droits humains, contre le colonialisme et ses persistances, contre les discriminations et le traitement inégal, pour l’égale dignité et l’égalité de tous les êtres humains, pour l’égalité des droits et la démocratie effective. C’est ce combat qui doit fonder notre « cohésion sociale et nationale » !

Pour cela, en effet, nous sommes tous des Palestiniens !

Manifestation Vendredi 18 Juillet, à 18h, à partir de la place Garibaldi à NICE.

—  Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples, comité de NICE-GRASSE, c/o Habitat & Citoyenneté, 28 rue Dabray, 06000 NICE. mrap.nice LFo laposte.net


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Si, monsieur ESTROSI, nous sommes tous des Palestiniens !
18 juillet 2014 - 22h02 - Posté par SVPat

http://www.dailymotion.com/video/x2...

Sur la place Garibaldi de Nice, les formules "Israël assassin, Hollande complice", "ONU, ONU où es-tu ?", "On est tous Palestiniens" ont alterné avec les "Gaza, on est avec toi".

Les manifestants se sont allongés sur la place quelques instants pour représenter les victimes des attaques de ces derniers jours. Il ont ensuite rejoint, dans le calme, le lycée Masséna.

Quelques centaines de pro-palestiniens s’étaient déjà rassemblés à Nice lundi 14 juillet, malgré l’arrêté préfectoral interdisant toute manifestation.

http://www.nicematin.com/nice/video...



Si, monsieur ESTROSI, nous sommes tous des Palestiniens !
20 juillet 2014 - 09h35 - Posté par SVPat

Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées en soutien au peuple palestinien samedi après-midi à Nice, malgré la nouvelle interdiction préfectorale.

http://www.nicematin.com/nice/video...







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite