Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

La grande bourgeoisie cherche un leader pour remplacer Hollande ...

de : Bernard SARTON
lundi 22 septembre 2014 - 18h58 - Signaler aux modérateurs
9 commentaires

La crise de son système capitaliste devenant de plus en plus flagrant pour les masses populaires , la bourgeoisie cherche une relève à Hollande et au PS . Derrière chaque candidat potentiel se cache un conglomérat d’une partie de la bourgeoisie . Tout ce petit monde ne touche pas aux recettes des profits de la mondialisation . Le retour de Sarko démontre que la bourgeoisie mondialisée a besoin d’un champion qui a fait ses preuves dans le combat contre les exploités même s’il a bien des défauts dit caractériels . Fillon-Juppé représentent la moyenne bourgeoisie de province accrochée à ses prébendes historiques dans l’immobilier et l’agriculture . Hollande et le PS représentent la caste étatique de la haute fonction publique alliée à une partie du système financier à travers les fonds de pension anglo-saxon qui gèrent les retraites des enseignants des Etats-Unis et du canada dont la CFDT est le relais . Le FN exprime le désespoir des petits et moyens patrons en panne de clients par la baisse drastique du pouvoir d’achat dans le marché intérieur à cause de la politique européenne du capitalisme mondialisé , d’où les propositions de Marine le Pen sur le patriotisme économique et le contrôle des frontières . Tout ces oligarques se battent à fleuret moucheté pour s’enrichir et éviter pour nombre d’entre eux la faillite qui menace avec cette crise économique de leur système . Bien sûr d’autres lobbyes sont à l’œuvre pour sucer jusqu’à l’os les exploités .

Qui l’emportera dans ce combat concurrentiel entre oligarques aux intérêts divergents ? Les traditions françaises réticentes à la mondialisation des échanges risquent d’être favorables à un Juppé-Fillon ou à Marine Le Pen . La bataille du leader bonapartiste Sarkozy va donc être très difficile car la mondialisation a fait un ravage gigantesque dans le tissu économique français . Sarkozy devra faire preuve d’une démagogie outrancière pour contrer les propositions pseudo-marxistes du FN .Réussira-t-il ? J’en doute car la crise est tellement dramatique que tout le système politique va être emporté par la colère populaire . La bourgeoisie retarde par diverses mesures cette chute (planche à billets, remboursement de dette à taux faible, subventions publiques pour sauver de grandes entreprises type Alsthom et autres combines maffieuses sur l’énergie et les armes .) . L’état de l’économie française est stupéfiante de léthargie par une mise en jachère de plus de 12 millions de citoyens en âge de travailler . Ce n’est pas en supprimant les 35h ou en faisant travailler le Dimanche et les jours fériés que le Patronat de droit divin s’en sortira pour retrouver des marges avec un profit exponentiel car la concurrence européenne et mondiale " libre et non faussée " tuera dans l’œuf toute possibilité de bénéfices à 2 chiffres . Les contradictions actuelles du capitalisme dit français sont dans l’impasse car les bourgeoisies des pays émergents ont des coûts de production infiniment moindre . Les possibilités de production , quantitativement et qualitativement , sont énormes à l’échelle mondiale et elles se développent surtout dans les pays émergents qui ont très peu de règles sociales et environnementales . La France bourgeoise en panne depuis les années 80 est en train de le payer très cher car elle n’a pas su par fainéantise jouer à fond la robotisation et les nouvelles technologies suite à la fin des guerres coloniales au Vietnam et en Algérie .Son fleuron l’industrie automobile s’est désagrégé , la sidérurgie et les mines ont disparu avec l’industrie textile , de même les chantiers navals . Son agriculture florissante et de qualité est maintenant concurrencée par l’Espagne , l’Allemagne grâce à la complicité de l’union européenne . La grande bourgeoisie mondialisée s’en fout car elle gagne son pognon sous d’autres cieux de la planète . La crise qu’elle a créé par égoïsme de classe s’accélère et va déboucher sur des violences sociales et même guerrières qui doivent normalement , par logique historique , accoucher d’une autre société dite communiste .

Ce constat donc rend difficile et même improbable le retour de Sarko et de son équipe mondialisée aux affaires . Une autre carte est dans la manche de la bourgeoisie pour remplacer Hollande et le PS , c’est le FN et Marine le Pen de plus en plus crédible dans l’opinion par ses propositions pseudo-marxistes amenées par des énarques et des économistes anciennement de gauche qui tarissent l’espace politique pour le FDG qui reste inféodé à l’Union Européenne et à l’Euro qui martyrise le système économique français . Le réveil populaire passera-t-il par la prise du pouvoir du FN comme dans les années trente ? C’est possible tant que les forces révolutionnaires éclatées en différents partis et chapelles ne s’uniront pas . Le FDG reste trop timoré sur le plan économique et politique et son ancrage crédible dans les masses populaires est pratiquement inexistant vu le taux d’abstention dans les quartiers populaires et le vote FN .

La stratégie de la bourgeoisie , pour conserver ses profits et donc son pouvoir , est mise à rude épreuve avec sa classe politique discréditée et corrompue à tous les niveaux . Il y aura des morts dans ce combat fratricide entre l’UMP et le PS car rien ne viendra corroborer leurs propositions de sortie de crise par la baisse des charges aux entreprises et la baisse des dépenses publiques qu’elle qu’en soit le niveau . Le changement proposé par Sarko et son équipe , tout comme celui du FN , sera impossible à mettre en place par un corps social atomisé et exsangue . Notre histoire est faite de drames précédent le renouveau , nous sommes en plein dedans et aucun homme providentiel ne pourra aller à l’encontre des forces volcaniques en ébullition dans le tissu social et démographique du pays .

Le leader souhaité par les médias chiens de garde n’est pas encore connu , n’est pas Bonaparte qui veut . Le contrôle du peuple est difficile en ces temps de crise permanente du système , en définitive la chute du mur de Berlin n’a fait qu’accélérer la crise du système capitaliste en paupérisant les peuples de l’ouest européen et américain . Il faut espérer que ces peuples vont se réveiller et mettre a bas une société vieille de 5 siècles . Des Castro , des Ho chi Minh , des Sankara-Lumumba , des Guevara , des Lénine-Trotsky , des Robespierre , des communards en herbe apparaitront dans ce mouvement historique comme leaders populaires sans pour autant rechercher la notoriété médiatique mais plutôt mettre vraiment le peuple au pouvoir .

Le débat marxiste n’est pas désuet et nous devons tous contribuer à cette recherche de l’efficacité stratégique pour en finir avec la bourgeoisie et sa recherche de leaders pernicieux ,corrompus et voraces de dollars-euros . Le système se meurt , il faut l’achever ..

Bernard SARTON , section d’Aubagne


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
La grande bourgeoisie cherche un leader pour remplacer Hollande ...
23 septembre 2014 - 10h16 - Posté par A.C

Sarkozy devra faire preuve d’une démagogie outrancière pour contrer les propositions pseudo-marxistes du FN


Je ne comprends pas cette qualification

Autant on peut parler de pseudo marxisme pour certaines formations dites d’"extréme gauche" qui oublient "simplement" que ce sont les masses qui font l’Histoire -et pas les "B.P " de chapelles désertées, etautres sites de bloggueurs
, autant RIEN dans le discours lepéniste n’a un quelconque rapport à MARX



La grande bourgeoisie cherche un leader pour remplacer Hollande ...
23 septembre 2014 - 10h42 - Posté par richard PALAO

Effectivement , BERNARD j’ espère que c est un lapsus , il n y a rien mais alors rien de marxiste dans les propositions du FN , rien qui ne remette en cause la domination du capital et les rapports exploiteurs exploiteurs/exploités ...

RIEN que de la démagogie , du populisme , du faux ouvrièrisme , en bref de l enfumage pour capter les voix des travailleurs , le tout sur un fond de racisme , de national socialisme à des millions d ’années lumière du marxisme .


La grande bourgeoisie cherche un leader pour remplacer Hollande ...
23 septembre 2014 - 12h48 - Posté par Aspaar

Il y a des anti- communistes et des types d’extrême droite tel « Francis Cousin » qui basent leur pseudo théories ! dans le prolongement de Marx, de Jésus christ !!!

Ce type est l’auteur d’un ouvrage intitulé « Commentaires sur le fétichisme marchand et la dictature démocratique de son spectacle” qui a même été évoqué par la fille de Le Pen .

Si on s’intéressait un peu plus au discours de Francis Cousin , on comprendra combien il est facile de critiquer les partis de gauche ( le PCF ,le FDG , le NPA ) , de prendre des pseudo positions ou même des positions radicales , tout en servant la bourgeoisie et l’extrême droite .


La grande bourgeoisie cherche un leader pour remplacer Hollande ...
23 septembre 2014 - 16h33 - Posté par

J’écoute attentivement toutes les interventions de Marine Le Pen et de son porte-parole, anciennement chevénementiste, Philippot et je crois que leur discours de propositions programmatiques est d’inspiration "Pseudo-marxistes" pour convaincre l’électorat de gauche et d’extrème-gauche de voter pour le FN ,les résultats électoraux récents le démontrent . Se voiler les yeux en disant :démagogie, populisme, faux ouvrièrisme , racisme ; ne résoud pas le problème idéologique posé à la gauche révolutionnaire incapable justement d’exposer les thèmes marxistes sur la démocratie , la souveraineté nationale lié à l’internationalisme, la monnaie , le pouvoir populaire et l’autogestion dans les entreprises . Notre alliance de fait avec la social-démocratie nous a décrédibilisé dans les masses ouvrières et salariales et le FN s’est ouvert un espace politique au delà de son traditionnel bastion fasciste de Tixier-Vignancourt (soit 5% des français de souche liés aux collaborateurs et à une partie de l’armée et de la police) . Depuis il a engrangé l’électorat populaire déçu par le PCF et autres organisations anti-PS . N’oublions pas que la classe ouvrière allemande a été séduite par le National-Socialisme hitlérien parce que le Parti communiste allemand s’est effondré alors qu’à l’époque il avait 5 millions de voix . N’oublions pas aussi que le PCF en 1956 avait 5 millions de voix avant le retour de De Gaulle en 1958 . Ce retour historique permet de mieux comprendre les raisons du déclin électoral du courant révolutionnaire français basé sur une alliance avec le PS courroie de gauche du capitalisme .
Cela étant dit la grande bourgeoisie a plusieurs fers aux pieds pour maintenir son pouvoir mais en ayant supprimé la sidérurgie elle a des fers très fragilisés en passe d’éclater en mille morceaux . Sans une forte industrie un pouvoir dominant ne peut survivre , cela était vrai pour le pouvoir bolchévik en Russie tsariste en 1917 , pour la chine de Mao en 1949 , pour l’allemagne et le Japon d’après-guerre . La France Gaulliste l’avait compris , la France de Mitterrand-Chirac-Sarkozy-Hollande ont défait toute notre industrie d’où notre faiblesse actuelle pour sortir du marasme . La montée industrielle des pays émergents leur donne du tonus et de la force , d’où leur succès en chine et en inde particulièrement . La France bourgeoise s’est singulièrement affaiblie par la fin de son industrie d’où tous les drames sociaux-économiques que nous subissons . Une France de services touristiques est invivable et sans avenir . Une France sans monnaie souveraine ne peut plus rien faire , ne peut plus prendre d’initiative comme le plan a su le faire pendant la période gaulliste . Hollande est nu sans possibilité de rebondir et Le Sarko "nouveau" ,après une cure de bonification de 2 ans, sera aussi détestable qu’entre 2007 et 2012 . Le Pen peut arriver au pouvoir mais elle n’aura aussi aucune possibilité de gouverner car l’économie est plombée pour plusieurs années avec cette crise du capitalisme mondialisé . La seule alternative pour libérer les énergies créatives c’est une bonne révolution populaire qui mettra à bas le système capitaliste . Notre bourgeoisie intelligente s’est mondialisée à l’anglo-saxonne comme le sieur Bernard Arnault ou Bolloré et elle a laissé la France en jachère d’usines et de chômeurs permanents par millions . De 5ème puissance industrielle nous sommes en train de rétrograder très vite et notre puissance de feu se résume à quelques avions rafale en Irak .

Il n’y a que nous , révolutionnaires , capables de redonner à notre pays sa vocation universaliste avec une classe ouvrière retrouvée qui dirige le pays avec intelligence et créativité . La bourgeoisie a fait son temps avec des représentants politiques incompétents et dépassés comme Hollande et le PS , Sarko et l’Ump , et même le Fn relooké en Bleu Marine .

Bernard SARTON


La grande bourgeoisie cherche un leader pour remplacer Hollande ...
23 septembre 2014 - 17h16 - Posté par richard PALAO

BERNARD , je lis et écoute aussi attentivement ML PEN et j’ ai beau chercher je ne trouve rien de marxiste même pseudo dans son programme ou alors dis moi ou au lieu d affirmer sans démontrer , je maintiens donc mon jugement et les adjectifs , démagogique , populiste, raciste , national socialiste et faux ouvriérisme , mais contrairement à ce que tu sembles dire je ne me contente pas de celà , je participe à la démystification du FN en faisant connaitre les positions de la CGT sur le FN ( tract confédéral ) je combats la politique d’austérité du gouvernement socialiste que ton parti soutien malgré les acrobaties qui ne trompent personne , politique qui fait le lit du FN , politique qui est aussi éloignée de MARX que celle du FN , alors BERNARD c est donc à ton parti qu’il faut s ’adresser car pour ma part avec d autres nous essayons de nous comporter en marxistes en communistes , nous avons renoncé à pratiquer le bouche à bouche sur le PCF moribond , nous voulons construire du neuf et réouvrir la voix vers le communisme abandonné par ton parti en consacrant l’essentiel de notre activité politique à la construction du parti révolutionaire qui manque à la LDC dans notre pays , tu vois , nous ne nous voilons pas les yeux vis à vis du FN , mais nous refusons de brandir l’épouvantail pour faire le jeu du PS et du FDG , il faut dire la vérité sur le FN et la vérité ne consiste pas à dire que ses propositions approchent de près ou de loin le marxisme , au contraire il faut démontrer que le FN c est l’ anti-MARX , toi qui fait souvent des analyses pertinentes , même si je ne partage pas ton insistance à rester au PCF , je ne comprends pas que tu puisses trouver ne serait ce qu une seule touche de marxiste dans ce parti fasciste j ajouterais que je ne vois pas ou une telle affirmation peut mener car ce n est pas ce qui motive le vote FN chez les ouvriers qui se foutent pas mal de savoir si le programme du FN est un peu ; beaucoup , pationnement inspiré par MARX , il n y a pas besoin d’ être un fin analyste politique pour savoir que le vote FN c est avant tout le rejet des autres : RIEN DE MARXISTE DANS CELA !!!


La grande bourgeoisie cherche un leader pour remplacer Hollande ...
23 septembre 2014 - 18h29 - Posté par F Sharifi

@Bernard

Pour moi ,il y a une responsabilité écrasante des partis de gauche communiste, qui ont pratiquement renoncé à critiquer le modèle industriel , le model de societé de consommation en vigeur.

Pendant ce temps la droite et la droite d’extrême pensent et développent des théories nouvelles.
Ainsi pour convaincre l’électorat de gauche, le FN et des types comme Francis Cousin empruntent les thèmes marxistes et révolutionnaires & les enrobent par des valeurs réactionnaires,raciste , religieuses et capitaliste .

Et Nous , en renonçant au travail de la pensée critique ,en renonçant à critiquer le model de société capitaliste néolibéral & financier , nous nous sommes completement désarmés .


La grande bourgeoisie cherche un leader pour remplacer Hollande ...
23 septembre 2014 - 12h09 - Posté par A.C

Il ya dans ton texte des aspects objectifs que l’on ne peut que partager.
Mais
Je crois que tu fais"fausse rou, te
Tu entends, si je comprends bien évoquer les possibilités en terme de "représentaion politique ", de ce que pourrait ^tre des formes d’alternatives , en raison du discrédit de la "politique et de ses représentaions"

La bourgeoisie ne cherche AUCUN leader , selon moi.

Elle a besoin de spéculer , vu l’absence , dans les masses, de visibilité d’alternance REELLE pour changement RADICAL de"cap"

, sur ce qui lui permet de poursuivre et aggraver les mesures nécéessaires auK, en terme de"recul social, humain"

En "gagnt du temps , en faisant en sorteque les colères, les frustrations,- pour certains les"trahisons de la gôche" (?-) ne débouchent sur desLUTTES et la montée de l’idée qu’il faut construire un outil révolutionnaire.

Pour cela, la bourgeoisie "joue" sur l’idée hélas dominante suivante :

« "On les voit se relayer, se chamailler, dénigrer, Alors qu’il ya du "bon" chez les"uns et les autres"....Il faudrait qu’ils"arr^tent de se déchirer et qu’ils mettent leurs énergies pour s’occuper enfin deNOUS..ET pas deleurs prés carrés politicien" »

C’est en cela que la recomposition politicienne est engagée en tentant que l’idée par exemple d’ "sage" Alain JUPPE qui auraitun Premier Minsitre genrePascalLAMY, Gandois avec un arc enciel allant deBayrou à certains "socialistes rélaistes" , soit forte et conduise la classe ouvrière à rester l’arme aupied, en attendant 2017

J’ajoute que cet appel à au changement par les"urnes" sans les luttes en primat, c’est aussi la stratégie du FDG, !

Avec ce leurre"de 6° République" couplé à la triste proposition du P."C" qui milite pour qu’une« "majorité rose-verte-"rouge" » -qu’il voit dans l’actuelle assemblée- permette comme le déclare cepauvre Chassaigne dans l’HUma que la "nouvelle majorité"..appliqu’en fin le PROGRAMME électoral deHollandeen campagne !

Je le redis : Tomber plus bas relève dela volonté de creuser quand on touche le fond !

Bien entendu-du moins pourmoi, la bourgeoisie a écarté toutte impossible arrivée aupouvoir deMarine le pEN et sa bande !

Ceux là sont utilisés par le Capital et ses larbins, pour servir dépouvantail et renforcer la construction d’un Bipartisme de GOUVERNEMENT à l’anglo saxonne ( socaiux-libéraux democrates" ..d’un côté et "conservateurs" del’autre.

Très franchement, bien malin qui pourrait aujourd’hui dessiner les concours de ces "nouvelles formations"

Sarko, comme Juppé "travaillent(certesen concurrence) sur ce type de shééma.

Le FOND, selon moi, Bernard, c’estceci

L’’ESSENTIEL pourla bourgeoisie ,c’estd’ABORD et avant TOUT, avec ses relais politiques, médiatiques, idéologues etphilosophes de la "penséedominante",
................de faire rentrer de façon quasi irréversiblel’idée que toute idée de possible changement de Société, que tout processus de ne pasSUBIR la marche forcée vers la Barbarie,..c’est certes"sympa" mais hélas , IMPOSSIBLEàréaliser.

C’est bien parce que ,selon moi, c’est cela l’ENJEU aujourd’hui de la LUTTEdes classe,s que les"commentaires politiques" sur l’actualité qu’on nous impose comme "sujet d’intér^te" -y compris doncton papier sans que tu y voies agression"- c’est l’enfumage et surtout déconnecté totalement de ceque "vivent" ce que ton parti appelle désormais les"gens"

J’ose même aller plus loin :
La constitution "gaullienne" de 58 et sa monarchisation par l’élection ausuffrage universel d’un "monarque-Président"..., cela n’est plus efficace comme piège"pseudo-démocratique"

Depuis que"voter" n’est qu’un moyen de fesser ceux qui viennet de"décevoir" pour mettre à la placeceux qui..décevront.

OUI, nous avons raison , je crois, de ne pas céder sur la question de laCOHERENCE de tout ce qui constitue la CRISE SYSTEMIQUE.

Lâcher "un bout" ne permet pas d’être ECOUTE

Nous devosn, fût ce àcontre-courant, placer lesapirations à "vivre mieux etautrement" dans la COHRENCE desréponses révolutionnaires,

Insister fraternellement sur l’idée que le processus pour "s’en sortir",..d ne passepaspar des"redistributions de cartes"..mais par un"tous ensemble" liantLUTTES INDISPENSABLES ET PERPECTIVE
"
C’est la seule façon, je crois, de "conviaincre"de ce que nous dénommons la bataille pour le Socialisme, le Communisme,

Sinon, attention...

La bourgeoisie pouraiit aussi se réjouir desmontées de "révoltes" genre"bonnets rouges"..

Crar cela se mâte !

Surtoutsi en même temps, on apprend tous les matins qu’un danger d’attentat pèse sur la France..

Voire si le besoin s’e faisaitsentir, si un tel attentat..avait lieu.....
Aussi nécessaire à la bourgeoisie que ne furent salvateurspour BUSH, les 11 septembre deManhattan..et la pseudo-existence d’armes terrifiantes..en IRAK 2003....

Dumoins, personnellement, j’en suis "là"..

Amitiés

Alain dit A.C



La grande bourgeoisie cherche un leader pour remplacer Hollande ...
23 septembre 2014 - 16h50 - Posté par

La fragilisation rapide du système capitaliste depuis 2008 peut et doit permettre un retour révolutionnaire des peuples et des français en particulier . Parler dans les médias , comme nous le voyons actuellement , n’a plus de prise sur les consciences car les phrases ajoutées heure après heure par les représentants du PS et de l’UMP n’impriment plus ... Même les habitants de Neuilly doutent de Sarko ... La critique médiatique de la grève des Pilotes et des professions réglementées est indifférente au peuple dans son ensemble . Les chaines info se répètent et lassent par les mêmes intervenants spécialistes-experts-sondeurs invités pour leur compétences plus ou moins crédibles . La France populaire est aux abonnés absents et notre bourgeoisie se désole de son discrédit ... La crise économique a fait tomber bien des illusions ...

Bernard SARTON


La grande bourgeoisie cherche un leader pour remplacer Hollande ...
23 septembre 2014 - 15h08 - Posté par Sébastien

Pourquoi le remplacer ? Il fait déjà le boulot. A ceux qui n’auraient pas eu la patience d’entendre Hollande lors de sa dernière conférence de presse, j’en ai fait le résumé ci-dessous. Je crois avoir tout compris.

Résumé :
"Moi, je ne suis pas le président des riches, je suis le président des sans-dents mais je veux frapper. Je suis disponible pour frapper en Irak, en Syrie, en Afrique, en Ukraine contre les Russes. Je voulais déjà frapper l’année dernière en Syrie mais on ne m’a pas écouté.
Moi, président du niquennat, je ne suis pas seulement un baiseur, je suis aussi un guerrier.
Il ne faut pas déconstruire l’Europe, il faut au contraire élargir l’Europe libérale, libérer l’économie en pratiquant des économies dans le budget de l’Etat. On va faire 50 milliards d’économies et ce n’est qu’un début. Du social, d’accord mais du social utile. On doit reculer encore plus l’âge du départ à la retraite.
Il faut réformer, aider nos entreprises, c’est le pacte de responsabilité et non pas un cadeau aux entreprises. Il faut libérer l’entreprise des carcans administratifs et syndicaux, les 35 heures, le travail du dimanche et supprimer des jours fériés payés. Il ne s’agit pas de détruire L’Etat social et ses acquis historiques mais de libérer les valeurs et les forces de l’entreprenariat managérial qui est à la source de toutes les richesses économiques qui profitent à tous, de l’actionnaire qui prend parfois des risques démesurés au technicien de surface qui offre seulement ses bras. C’est ça le gagnant-gagnant. La conflictualité, c’est fini aujourd’hui.
Moi président, je veux dire aux sceptiques et aux impatients que je ne peux pas faire en deux ans et demi ce que les socialistes allemands et anglais ont fait en dix ans.
C’est comme ça qu’on créera des emplois et ce n’est pas fini, nous poursuivrons les réformes utiles à notre grand pays qui compte en Europe. Le redressement se fait en améliorant la compétitivité, d’où notre effort sur l’éducation et l’apprentissage afin de combattre l’illestrisme chez les plus précaires.

Bref, je serai président jusqu’au bout sans desserrer les dents sur les sans-dents".







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite