Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Com EZLN & CNI : arrestation porte-parole des autorités traditionnelles yaquis

de : enlacezapatista.ezln dimanche 28 septembre 2014 - 08h02 - Signaler aux modérateurs

Communiqué émis par l’EZLN et le CNI suite à l’arrestation, le 11 septembre dernier, de Mario Luna, porte-parole des autorités traditionnelles yaquis.

JPEG - 44.9 ko

DÉCLARATION DU CNI ET DE L’EZLN POUR LA LIBÉRATION DE MARIO LUNA, PORTE-PAROLE DE LA TRIBU YAQUI

Septembre 2014

À LA TRIBU YAQUI :

AU PEUPLE DU MEXIQUE :

À LA SEXTA NATIONALE ET INTERNATIONALE :

AUX GOUVERNEMENTS DU MEXIQUE ET DU MONDE :

"Nous exigeons l’annulation immédiate des mandats d’arrêt et de la fabrication de délits contre des membres de la Tribu Yaqui et nous condamnons la criminalisation de leur lutte, et nous disons aux mauvais gouvernements issus des partis politiques que le fleuve Yaqui a été historiquement le porteur de la continuité ancestrale de la culture et du territoire de la Tribu Yaqui, et que, nous qui formons le Congrès national indigène, nous réitérons qu’une attaque contre certains d’entre nous est une attaque contre tous. Nous répondrons donc en conséquence devant toute tentative de réprimer cette digne lutte, ou toute autre lutte." (Caracol de Oventic, 7 juillet 2013, communiqué commun CNI-EZLN)

Ils n’ont pas réussi à tuer nos peuples. Car tels des semences, ils repoussent sans cesse. Ils ont voulu nous tuer en utilisant des armes à feu, mais comme ils n’ont pas réussi, ils ont essayé de nous tuer en utilisant les maladies. Mais de nouveau ils ont échoué. Nombreux sont les chemins utilisés par les puissants pour en finir avec nous, les indigènes.

Maintenant ils veulent nous assassiner à coups d’éoliennes, d’autoroutes, de mines, de barrages, d’aéroports, de narcotrafic. Aujourd’hui, ce dont nous souffrons particulièrement c’est que dans l’État du Sonora, ils tentent de nous tuer avec des aqueducs.

Le 11 septembre dernier, des fonctionnaires, qu’on suppose appartenir à la Procurature Générale de Justice (PGJ) de l’Etat du Sonora, ont arrêté notre frère Mario Luna, porte-parole de la tribu yaqui, en l’accusant à tort de crimes fabriqués pour l’occasion. Par ce biais, ils prétendent emprisonner la lutte menée par la tribu yaqui en défense de ses cours d’eaux, lesquels leur ont été attribués en 1940, suite à une longue guerre, par Lázaro Cárdenas [alors Président du Mexique]. Mais depuis 2010, les maîtres de l’argent souhaitent s’en emparer grâce à la mise en service de l’aqueduc "Independencia", faisant fi d’une résolution de la Cour suprême de justice de la Nation ainsi que de tous les droits que les conventions internationales ont consignés en notre faveur.

L’aqueduc "Independencia" n’est évidemment pas destiné à apporter aux pauvres "eau et progrès", comme l’affirment ceux d’en haut. Il sert à ce que les riches puissent s’emparer de l’eau qui depuis des siècles appartient aux yaquis. Au lieu d’alimenter les champs et les semailles, ils veulent détourner l’eau pour les grands industriels de Sonora.

Pour les mauvais gouvernements cette spoliation a été érigée en étendard du progrès, et à la tête du mégaprojet, on retrouve Guillermo Padrès Elias, gouverneur de l’Etat du Sonora, et Enrique Peña Nieto [président du Mexique], chef suprême des paramilitaires. Mais tout comme le dictateur Porfirio Díaz, qui avait proclamé au nom de ce progrès l’extermination de nos peuples, et tout particulièrement de la tribu yaqui, nous autres savons bien que les verbiages de Padrès et de Peña Nieto ne sont que des mensonges, et que pour que ces mégaprojets puissent exister, il faut en fait que nous, les peuples originaires, nous disparaissions. Mais une bonne fois pour toutes on leur fait savoir, à ceux d’en haut, que ce n’est pas dans nos intentions. S’ils ont arrêté notre frère Mario Luna c’est parce qu’il a refusé de se vendre et de se rendre, et parce qu’il a été un frère de lutte auprès de tous ceux d’entre nous qui veulent que ce monde change en bas à gauche.

Nous autres on ne leur demande rien, aux mauvais gouvernements, car en ce moment il y a bien une chose qu’on a envie de leur faire savoir : c’est que la liberté de notre compañero Mario Luna ne leur appartient pas, et qu’ils ne peuvent pas la lui enlever juste comme ça. Ce qu’on leur dit, c’est que cette liberté lui appartient, à lui et à son peuple, et qu’ils vont devoir rendre ce qu’ils ont pris par la force.

À notre compañero Mario, nous lui faisons savoir que nous, nous avançons ensemble depuis plus de 500 ans maintenant, et que dans la lutte, sa tribu avance, et même quand ces lâches de gouvernants les trimbalent en esclavage jusqu’à l’autre bout du pays, les yaquis s’en reviennent à Vícam, à Pótam, Tórim, Bácum, Cocorit, Huiriris, Belem et Rahum, parce que c’est là que leur sang coule. Que nous autres nous sommes des yaquis, bien que nous soyons aussi zoques, mames ou tojolabales, ou amuzgos, ou nahuas, zapotèques, ñahto, ou tout autre langue. Et qu’en tant que yaquis que nous sommes, nous n’allons pas les laisser nous dérober notre eau, et encore moins notre liberté.

Nous exigeons la libération immédiate de Mario Luna. Nous exigeons l’annulation des mandats d’arrêt et des délits fabriqués à l’encontre des membres de la tribu yaqui, et à côté de cela, nous exigeons aussi la libération de toutes nos prisonnières et de tous nos prisonniers, et en particulier de nos frères nahuas Juan Carlos Flores Solís et Enedina Rosas Vélez, emprisonnés par le mauvais gouvernement depuis le mois d’avril de cette année, accusés eux aussi de faux délits, avec l’objectif de freiner la lutte entreprise par le Front des Villages en Défense de l’Eau et de la Terre du Morelos, de Puebla et de Tlaxaca contre le "projet intégral Morelos".

Mexique, septembre 2014

JPEG - 100.2 ko

JAMAIS PLUS UN MEXIQUE SANS NOUS POUR LA RECONSTITUTION INTÉGRALE DE NOS PEUPLES

CONGRÉS NATIONAL INDIGÈNE

COMITÉ CLANDESTIN RÉVOLUTIONNAIRE INDIGÈNE-COMMANDANCE GÉNÉRALE DE L’EZLN

source originale : http://enlacezapatista.ezln.org.mx/...

NOTE (siete nubes) : Depuis, Fernando Jiménez Gutiérrez, un autre membre en vue de la tribu yaqui, notamment présent dans les dernières tables rondes de "conciliation" de l’été dernier entre gouvernement fédéral et autorités yaquis, vient d’être lui aussi arrêté, le 23 septembre dernier.

( voir : http://serapaz.org.mx/comunicado-ur... )

JPEG - 190.2 ko

Formellement, les faits concernent la privation de liberté dont a été victime un yaqui, Francisco Delgado Romo, qui le 8 juin 2013, avait tenté de forcer le blocage de l’autoroute Mexico-Nogales par les yaquis en résistance contre la construction de l’aqueduc "Independencia". Francisco Delgado Romo, qui, en en état d’ébriété a alors failli écraser une femme et son fils, avait été jugé à ce moment là par "us et coutumes", et privé temporairement de sa liberté et de son véhicule.

C’est à cause de ces faits, ayant eu lieu près de 15 mois auparavant, que le procureur général du Sonora fait aujourd’hui exécuter des mandats d’arrêts contre diverses autorités yaquis connues pour leur résistance aux projets du gouvernement, en qualifiant les leaders emprisonnés d’avoir coordonné la "séquestration" de Francisco Delgado Romo, alors même que le jugement d’us et coutumes prononcé à son encontre n’est pas de leur responsabilité, mais de celle des institutions traditionnelles de justice propres à la tribu yaqui (non reconnues par le gouvernement du Sonora).

Ce ne sont donc évidemment que des manoeuvres d’intimidation mises en œuvre par le gouverneur de l’État du Sonora, Guillermo Padrès Elias, lui-même récemment éclaboussé par un scandale au sujet de la construction illégale d’un barrage "privé" sur ses domaines fonciers.

La contamination du fleuve Sonora par les épanchements de déchets toxiques, et la multiplication de barrages illégaux en son long, comme celui du gouverneur, sont les principaux motifs du manque d’eau à la ville d’Hermosillo. Les effets de la spoliation de l’eau du fleuve yaqui sont quant à eux dramatiques... quelques images ici : http://vimeo.com/96770816.

JPEG - 138.6 ko


Imprimer cet article





1.2.3 JUIN à BAR-LE-DUC contre Cigéo, le nucléaire et la criminalisation de nos luttes !
mercredi 21 - 22h54
de : BureBureinfo
L’œil du tigre.
mercredi 21 - 18h56
Avoir 20 ans en 2021 - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 21 - 16h25
de : Hdm
Déconfinement : Emmanuel Macron nous prépare un été gâché par le Covid-19
mercredi 21 - 15h33
FORGES SBFM⚡FDB
mercredi 21 - 12h11
de : de Pierre Le Ménahes
Le Ménilmontant FC 1871 et la Commune de Paris
mercredi 21 - 11h46
de : Par le FC Sankt Pauli
Saccage des Jardins de l’Engrenage : des CRS et des bulldozers contre des arbres fruitiers et des plants de tomates
mercredi 21 - 11h34
de : jean1
Est-ce que la drogue tue ou bien le trafic de drogue ?
lundi 19 - 21h51
de : jy.D
Le secteur de l’animation se met (à son tour) en lutte
lundi 19 - 08h16
J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
6 commentaires
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite