Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Brigitte Fouré reprend à son compte la mesquine animosité de Gilles Demailly

de : CED samedi 25 octobre 2014 - 11h34 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

En plein milieu des vacances, le 2 août exactement, je reçois un plis épais expédié par la mairie d’Amiens. C’était un cadeau d’adieu empoisonné envoyé par Gilles Demailly. On ne peut pas lui retirer cela : il a de la constance dans la mesquinerie. Par contre, il ne l’est pas dans la somme réclamée : 2153,48 € ! La lettre comminatoire est accompagnée de photographies et de relevés émanant du service anti-tag de la municipalité. Les constations ont été faites entre le 18 mars et le 4 avril 2014. Donc, jusqu’au bout du bout, jusqu’à la passation de pouvoir à Brigitte Fouré (qui a eu lieu le 4 avril justement), Gilles Demailly nous a poursuivis d’une rancune pétrie d’avarice et de petitesse.

Nous pensons immédiatement à saisir la nouvelle municipalité pour tenter de comprendre cette agression politique et financière. Nous envoyons une demande de rendez-vous à la nouvelle maire d’Amiens, Brigitte Fouré, dès le 5 août 2014. Aucune réponse. Ce sont les vacances, on peut comprendre. On retente le 13 août. Quelques jours plus tard, nous recevons un coup de téléphone : on nous un rendez-vous avec le maire le 9 septembre. Nous pouvons enfin savoir de quoi il s’agit réellement et plaider notre cause.

Le rendez-vous commence mal. Brigitte Fouré nous lit des articles de loi. Nous la connaissons. En réalité, elle n’avait aucune idée de la raison véritable de notre venue. Elle n’avait rien anticipé du tout. Nous lui expliquons que nous sommes victimes d’une mesure de rétorsion de la part de Gilles Demailly et Thierry Bonté. C’est juste en fin de campagne et après le premier tour que les constatations ont été faites par les services de la mairie. Le PS utilise la mairie pour se venger du fait que nous avons toujours refusé de nous allier avec lui. Rappelons que Fabienne Debeauvais, candidate du PCF-NPA-front de gauche aux élections cantonales de 2011, avait eu affaire à Gilles Demailly qui lui avait infligé aussi une amende. C’est de l’acharnement pur et simple contre nous parce que nous osions critiquer sa majesté Gilles II. Nous plaidons donc l’iniquité, ce qui avait permis à Sarah Thuilliez de gagner son procès face à la mairie de Gilles II en 2010. Entendant cela, Brigitte Fouré s’engage à vérifier si nous sommes les seuls à être mis en cause. Le temps passe et nous recevons un courrier de relance le 4 octobre de la part des impôts qui sont chargés de recouvrer la somme au nom de la municipalité. Nous en parlons immédiatement à Madame le Maire que nous voyons à l’issue d’une balade urbaine. Elle va s’en occuper, dit-elle.

La semaine passe, rien... Toujours ce vide angoissant, à croire qu’une somme de plus de 2000 € soit négligeable... Nous écrivons encore une fois le 13 octobre pour en savoir plus sur le sort qui nous est réservé. Le 15, nous recevons un coup de téléphone inattendu de madame Fasquel qui est chef de Cabinet du Maire et du Président.Elle a cherché partout pour savoir si nous étions les seuls à être mis à l’amende. Elle a joint la police municipale qui n’a rien trouvé, la police nationale non plus. Elle me demande donc comment faire pour annuler la procédure. Je lui réponds que c’est à la Mairie de le faire. Il faut qu’elle avertisse les impôts de l’annulation du recouvrement de titre. Madame Fasquel nous demande d’aller aux impôts pour savoir la marche à suivre. De bonne grâce, nous nous y rendons le lendemain. L’agent que nous voyons nous signifie évidemment que la démarche ne doit pas émaner de nous mais de la mairie. Elle nous explique comment doit être formulée la lettre que la municipalité doit envoyer aux impôts. On avance. Nous téléphonons dès la sortie des bureaux de la rue Pierre Rollin à madame Fasquel et lui expliquons tout. C’est alors que nous commettons une erreur. Nous ne sommes pas des politiciens rompus à toutes les roueries administratives et bureaucratiques. J’indique quel est l’agent et le service responsables du retrait des affiches. C’est là que nous revenons brusquement en arrière :

« - Bien, me remercie madame Fasquel, je vais donc pouvoir vérifier si vous êtes les seuls à être mis en cause. »

Nous pensions enfin être sortis d’affaire et on utilisait notre bonne foi contre nous. Nous nous rassurions en nous disant qu’il n’était pas possible que Gilles Demailly ait mis à l’amende son propre parti et son ami Thierry Bonté en particulier. Madame Fasquel nous avait promis de nous rappeler. Ce qu’elle ne fit pas et pour cause. En effet, nous appelons aujourd’hui en début d’après-midi.

«  - Allo, Monsieur Maisse à l’appareil, nous voudrions avoir des informations sur les démarches que nous avons entreprises au sujet des problèmes d’affichage pendant la campagne électorale.
 Je vous passe Madame Fasquel.
 Merci.
 »

Interlude téléphonique.

« - Allo
 Allo, bonjour, Monsieur Maisse, nous voudrions savoir où nous en sommes au sujet de l’amende...
 Bonjour, ah oui, j’allais justement vous appeler...
 Et donc...
 Nous avons eu les services en question. Monsieur Bonté a été aussi mis à l’amende. Il a à payer une plus petite somme que vous car il a moins collé que vous.
 Donc vous maintenez l’amende.
 Oui
 Et Monsieur Bonté a payé ?
 Oui.
 »

Nous sommes incrédules. Gilles Demailly aurait épinglé le PS. Il en est capable. Ou alors c’est une manœuvre pour ne pas être pris en défaut à propos de l’iniquité de sa démarche punitive (nous n’avons pas pu savoir ce que Thierry Bonté aurait dû payer).

Nous changeons donc notre approche.

- Vous vous rendez compte que, par là, Brigitte Fouré s’inscrit dans la même façon d’agir que Gilles Demailly. Le PS et la droite ont tous les médias à leur service jour après jour. Pour un passage dans la presse que nous avons, vous en aviez chacun dix... L’affichage est vital pour notre expression politique. Vous choisissez de nous réprimer pour nous faire taire exactement comme l’a fait Gilles Demailly. Nous sommes contraints d’aller en justice. »

Le PS et la droite ont pu dépenser plus de 100 000 € pour leur campagne électorale en mars dernier. Nous n’avions qu’un budget de 15 000 €dont la source est constituée essentiellement des indemnités de nos élus.

Les masques tombent déjà au bout de 6 mois de mandat. Brigitte Fouré fait des balades urbaines et prononce des discours qui se veulent sympathiques. Elle se veut proche des Amiénois. Elle nous mène surtout en bateau, nous d’abord et par la suite les Amiénois assurément.

Elle veut nous assommer financièrement en poursuivant une procédure initiée par son prédécesseur. La droite et le PS sont donc bien complices pour tenter de faire taire ceux qui contestent un système qui génère chômage et misère pour de plus en plus de Français et un maximum de profits pour une infime minorité.

Brigitte Fouré reprend à son compte la mesquine animosité de Gilles Demailly



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Brigitte Fouré reprend à son compte la mesquine animosité de Gilles Demailly
25 octobre 2014 - 13h06

Suis-je le seul à rien comprendre de cet article ? Qui sont "Je" et "Nous" ? Qui sont les personnes citées ?



Brigitte Fouré reprend à son compte la mesquine animosité de Gilles Demailly
25 octobre 2014 - 13h35 - Posté par CED

Je comprends... Nous c’est l’équipe du journal communiste amiénois "L’aube nouvelle". Nous avons présenté une liste en mars 2014 aux élections municipales. Le PCF avait choisi de s’allier au PS dès le premier tour tout comme il va le faire pour les élections cantonales dans la Somme en mars 2015. Tout cela sans consulter les adhérents.


Brigitte Fouré reprend à son compte la mesquine animosité de Gilles Demailly
25 octobre 2014 - 14h22 - Posté par

Merci, maintenant c’est plus clair.





Le secteur de l’animation se met (à son tour) en lutte
lundi 19 - 08h16
J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
1 commentaire
Un seul cri : Libérez le Professeur Fourtillan !
dimanche 18 - 17h32
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque : Fin de l’ENA et vive l’ISP : CQFD !
dimanche 18 - 17h15
de : joclaude
1 commentaire
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Crise du Covid-19, une aubaine pour "l’oligarchie mondialiste" ?
dimanche 18 - 16h19
de : joclaude
1 commentaire
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite