Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Ukraine : une première usine occupée et autogérée dans le Donbass – un exemple à suivre !

dimanche 2 novembre 2014 - 14h24 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Il y a quelques jours, A. Zacarchenko, le Premier ministre de la République Populaire de Donetsk (RPD) a déclaré que plusieurs importantes industries sur le territoire couvert par la RPD allaient être nationalisées. Au même moment, trois industries importantes, dont deux sont la propriété de l’oligarque R. Akhmetov, ont été reprises sous le contrôle de la République. Zacarchenko a également promis le contrôle, de la part de l’Etat, sur les prix alimentaires. La population pourra en outre interrompre le paiement des dettes contractées auprès des banques. Enfin, toujours dans la même période, la première usine a été occupée et mise sous le contrôle des travailleurs de la République Populaire du Donbass.

Le Donbass est en train de vivre un important processus de radicalisation de la classe ouvrière. C’est dans ce cadre que les travailleurs de la Zugres – Œuvres d’Ingénierie Energétique et Mécanique (ZEMZ) – se sont organisés en prenant le dessus sur les managers. Ils ont placé l’usine sous leur propre propriété, en autogestion. La ZEMZ est spécialisée dans la production de grues industrielles lourdes, et compte une longue histoire depuis le temps de l’URSS. Il s’agit de produits qui sont actuellement utilisés en Inde, au Mexique, au Vietnam et dans d’autres pays dans le monde.

Quelles sont les intentions des ouvriers de la ZEMZ ? Les travailleurs ont publié une déclaration, dont sont extraits les points fondamentaux ci-dessous :

« La gestion de l’usine est complètement sous le contrôle des travailleurs du site.

Les travailleurs du site ont le droit de retirer immédiatement le directeur de sa position et si deux tiers d’entre eux votent (par un vote direct) pour le retrait des managers, ceux-ci seront retirés de leurs positions actuelles.

Le salaire du directeur ne peut dépasser le salaire médian ouvrier. Les bonus seront décidés et votés par les travailleurs collectivement.

Le directeur a droit à une période de vacances annuelle. La durée et le salaire, pendant ces vacances, sont votés par les travailleurs. »

En peu de mots : les travailleurs ont chassé leurs patrons et les ont remplacés par leurs propres représentants ! Cela signifie que, maintenant, ils ont en main le contrôle et la propriété de leur poste de travail. La déclaration se conclut en rappelant que cette initiative a été acceptée par le Soviet Suprême de la DPR.

Les nationalisations, sans indemnité et sous le contrôle des travailleurs, pourraient bien être le premier pas vers le début d’un changement véritable et très concret du système, au sein d’un processus vivant et contradictoire comme celui que traversent les républiques du Donbass et de Lugansk.

Étant donnés l’importance et le rôle des travailleurs industriels dans le Donbass, il est possible que de telles initiatives se diffusent également dans d’autres lieux de travail et finissent par impliquer le reste de la classe ouvrière. L’exemple de la ZEMZ doit en effet être exporté dans le reste de l’Ukraine, dévastée par la crise et par les conditions draconiennes imposées aux masses par le FMI et par le gouvernement de Kiev.

L’action de la classe ouvrière à l’est et à l’ouest du pays est l’unique antidote au venin du nationalisme et au possible démembrement du pays.

https://www.facebook.com/pages/Soli...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Ukraine : une première usine occupée et autogérée dans le Donbass – un exemple à suivre !
12 novembre 2014 - 15h24

Que de naïveté dans votre "analyse" ! Et quel radical manque d’information de la situation culturelle, économique et industrielle réelle de ce pays où, pour ma part je travaille depuis près de cinq ans... Soutenir ainsi le fascisme poutinien à l’œuvre dans l’Est de l’Ukraine, ce fascisme ultralibéral, ultranationaliste, guerrier et totalement corrompu, de votre part tout particulièrement, donne envie de pleurer. Zacarchenko est en réalité un membre de la "famille", c’est-à-dire du clan Ianoukovitch, le valet de Poutin... La preuve qu’il n’y a là rien de "populaire" est l’exode massif des populations du Donbass hors de Lughansk et Donesk ! Ce n’est pas "sous le contrôle de la République" que s’effectue actuellement les transferts de propriétés dans cette partie de l’Ukraine (comme s’il y avait là une "République" !!!) mais sur le mode du pillage. Rien de révolutionnaire là-dedans : la rhétorique utilisée par les pilleurs, pour des raisons historiques évidentes, est bien sûr celle qui valait durant l’époque soviétique mais ce n’est là qu’un habillage destiné à masquer la réalité, à faire passer un pillage pour une nationalisation, un pillage qui n’a rien d’un mouvement spontané autogestionnaire... Je vous conseille vivement d’y aller voir, comme moi, par vous-même. Sinon les déclarations de principes que vous faites figurer dans votre page "Qui sommes-nous ?" ne sont que des galéjades... Le caractère évidemment ultralibéral, donc néfaste, de Porochenko et Iatseniuk ne doit pas nous aveugler sur ce qui se passe en ce moment dans l’Est de l’Ukraine et qui n’a rien de socialiste. V. Guillaume







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite