Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Suite de l’entretien du dirigeant de Borotba sur la situation en Ukraine

de : Tribune Marxiste-Léniniste dimanche 23 novembre 2014 - 14h27 - Signaler aux modérateurs

ENTRETIEN avec le leader Borotba Victor Shapinov, partie 5

Workers World : Quelles sont les principales tâches des communistes ukrainiens dans la période à venir ?

Victor Shapinov : La tâche principale est de gagner à nouveau une place pour notre présence politique.

Maintenant, nous avons une dictature en Ukraine. Si vous êtes un communiste ou de gauche, vous ne pouvez pas parler librement - pas dans les médias, pas dans la rue, pas ne importe où. Ce est une situation de clandestinité.

Il restera de cette façon à moins que nous vainquions le régime, mais il peut changer dans une certaine mesure - par exemple, si la faillite (économique) force la transition vers un régime plus démocratique, ou s’il y a une victoire de l’armée du peuple et le territoire des républiques populaires se répand.

Je pense que ce est quelque chose comme les tâches des communistes en Espagne sous Franco ou en Grèce sous les chemises noires.

Le régime de Kiev ne est pas stable. Il est violent et oppressif, mais il est faible. Il est symptomatique qu’il doit être très oppressive en raison de sa faiblesse.

Les camarades qui sont à l’intérieur Ukraine doivent sauver leur organisation et se prévenir de l’arrestation ou pire.

Vous voyez, ce que nous faisons, c’est d’essayer de réanimer l’activité politique à Odessa, à Kharkov, afin de soutenir les prisonniers politiques. Ils doivent savoir qu’ils ne sont pas seuls, que nous ne les avons pas oubliés. Pour nous, ils sont prisonniers de guerre et nous devons les libérer de ce régime.

Il y a eu une attaque du côté Maidan, non seulement militaire, mais politique. Ils réprimées tout le monde dans le sud-est. Mais le pendule va se mettre à pivoter. Nous attendons que le vent se déplace.

[Maidan est le mouvement pro-impérialiste qui a pris son nom de la place centrale de Kiev, la capitale ukrainienne, où les forces pro-occidentaux ont manifesté à la fin de 2013 et au début de 2014, et ont pris le pouvoir après le renversement du président Victor Ianoukovitch en Février. - WW]

Bientôt, nous allons avoir une nouvelle vague de protestations populaires qui fusionnera le mouvement anti-Maidan, le programme antifasciste et démocratique avec un agenda social. Depuis que Maidan a gagné, les conditions des personnes ordinaires sont allées de pire en pire, en raison de la hausse des prix, la hausse des loyers, les tarifs des services publics et ainsi de suite.

Et cela, bien sûr, est la tâche des communistes : de fusionner les protestations sociales et les (revendications) politiques ensemble.

WW : Et dans les Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk ?

VS : Le côté militaire des choses est très bon ; les commandants de la milice font un bon travail. Les communistes d’Ukraine ne sont pas si expérimentés dans ce domaine. Mais il y a de gros problèmes et des faiblesses sur le plan civil, parce que les dirigeants ne ont pas construit un nouvel état, n’ont pas fait de changements dans l’économie.

Il y a quelques territoires qui sont contrôlées au sens militaire, mais où les milices populaires n’ont pas des liens étroits avec la population civile. Il n’y a pas une explication suffisante de leurs objectifs ou de la mobilisation politique du peuple. Ce est un grand danger. L’hiver arrive et toutes les conditions sociales vont se aggraver.

Donc, il y a beaucoup de travail pour Borotba et d’autres communistes. Nous étudions comment nous pouvons faire partie de ce travail. Certains de nos camarades dans le Donbass s’en sont attelés (à cette tâche), tandis que d’autres sont actifs dans les milices. Mais même ceux d’entre nous qui sont maintenant en exil peuvent être nécessaires pour les républiques populaires. En ce moment, nous discutons comment nous pouvons être utile avec certains représentants officiels. Nous ne voulons pas aller comme des touristes.

Cette situation après le coup Maidan est tout à fait nouvelle pour toute la gauche, y compris nous, bien sûr. Nous n’avons pas un schéma avec des objectifs de ce que nous devrions faire ici, ou là pour établir le pouvoir socialiste. Nous travaillons dans de nouvelles conditions, et nous improvisons.

WW : Que pouvons-nous faire aux États-Unis, et dans le mouvement communiste international dans son ensemble, pour soutenir votre combat ?

VS : Les médias appellent la situation en Ukraine une « guerre de l’information." Et je pense que ça c’est correct. Ce est un cliché, mais dans ce cas, c’est vrai.

Le monde entier vit maintenant sous la propagande pro-occidental. Les gens aux États-Unis et de nombreux autres pays voient les choses de ce point de vue, à cause des médias. Ils peuvent ne pas avoir entendu parler de l’Ukraine avant cette situation. Et ils n’ont aucune chance de faire leur propre analyse, de décider ce qui est bon, ce qui est mauvais, et de quel côté ils doivent soutenir.

La propagande occidentale utilise des demi-vérités. Par exemple, ils soulignent le rôle de l’idéologie religieuse orthodoxe russe dans le mouvement. Mais les gens ici ne sont pas religieux ; pour beaucoup, il est juste un symbole, comme le catholicisme en Irlande du Nord.

Essayer de comprendre ces choses, c’est assez difficile. Vous ne pouvez la comprendre que si vous mettez la situation ukrainienne dans le contexte de la lutte mondiale contre l’impérialisme et le capitalisme. Alors vous pouvez voir de quel côté du spectre ce mouvement se trouve. Ce ne est pas un mouvement complètement prolétarienne, révolutionnaire ou socialiste. Mais c’est dans cette direction, de ce côté de la lutte des classes.

Je n’ai pas de recette pour les États-Unis et pour la Gauche occidentale. Je pense juste que répandre des informations réelles sur la situation en Ukraine et le Donbass serait très bon.

En Allemagne, où notre camarade Sergei Kirichuk est maintenant en exil, il y a aussi la propagande des médias de masse pour la position pro occidental et pro Kiev. Mais il y a une bonne partie de la société allemande qui ne croit pas cette propagande. Certaines de ces personnes aiment même [le président russe Vladimir] Poutine maintenant.

Je ne pense pas qu’ils devraient aimer Poutine, mais cela montre que dans la société occidentale il peut y avoir une opposition intellectuelle à la propagande.

Aux États-Unis, nous voyons que certains mouvements critiques et sociaux se réveillent. Nous voyons avec Occupy Wall Street qu’il y a une certaine discussion dans la société américaine sur le 1%, de sorte que la situation ne est pas celle de l’unité réactionnaire complète sur toutes les questions.

La situation ukrainienne est celle qui montre comment la propagande impérialiste n’a rien en commun avec les intérêts de la classe ouvrière aux États-Unis

Les gens ordinaires n’ont aucun intérêt à soutenir l’oligarchie Kiev, la junte fasciste, ce régime corrompu qui essaie de réprimer le soulèvement du Donbass. Les gens aux États-Unis ne devraient pas soutenir la suppression des droits linguistiques contre les personnes russophones, et ainsi de suite.

Il implique les mêmes questions sur la démocratie, l’antifascisme et l’anti-impérialisme, manifestes dans d’autres parties du monde.

Les Occidentaux ont également la possibilité de venir voir de leurs propres yeux. Nous devons dire merci à certains journalistes occidentaux qui disent la vérité sur la situation au Donbass, qui y vont et publient des rapports sur ce qu’ils voient, comme le journaliste écossais Graham Phillips.

Il n’a pas (un point de vue) idéologique. Par exemple, il ne soutient pas l’indépendance de l’Ecosse, de sorte qu’il ne est pas un séparatiste convaincu ou quelque chose (de la sorte). Il voit tout ce qui se passe et son éthique journalistique ne lui permet pas de détourner le regard. Il n’est pas en mesure de faire des mensonges propagandistes.

Avec le développement de la crise structurelle de l’impérialisme et du capitalisme, la pensée critique montera en Occident. Nous allons voir une renaissance de points de vue critiques sur le capitalisme et l’impérialisme comme dans les années 1960 ou du début du 20e siècle.

WW : Quelles leçons le mouvement mondial des travailleurs peut tirer de l’Ukraine ?

VS : Ce ne est pas juste une question de l’Ukraine, la Russie et l’UE. Ce ne est que la première étape d’un changement majeur dans le système capitaliste mondial. Il peut commencer dans certaines régions comme l’Ukraine et le Moyen-Orient, mais il ne se arrêtera pas là. Ce sera dans le monde entier.

Nous devrions apprendre de cette situation qu’il y a des forces sociales qui sont en faveur de la guerre, de détruire des structures et des droits existants. Ils sont intéressés par cela, ils le veulent, ils vont soutenir les forces tels que Pravdiy Sektor et d’autres fascistes ukrainiens, et ils vont les armer. Cela ne se fera pas seulement que dans les pays du Tiers-Monde.

Certains pays européens sont déjà proches de cette situation. Par exemple, en Grèce il y a la Golden Dawn, qui est quelque chose comme le Pravdiy Sektor. Je suis sûr qu’ils ont armé des escadrons militaristes. Lorsque la lutte politique se développe, il y aura un aspect militaire. Nous devrions apprendre de cette situation et voir quels blocs politiques se formeront.

Certaines des personnes qui sont formellement démocratique et progressistes, comme par exemple, certaines organisations des droits humains, sont du côté de forces très réactionnaires, antidémocratiques, anti-droits de l’homme. Dans le même temps, nous voyons que certaines personnes qui se disent Orthodoxes ou nationalistes sont maintenant avec nous. Je pense qu’il y aura des situations compliquées, même en Occident.

Je ne sais pas grand-chose de la gauche des États-Unis, mais c’est certainement vrai en Europe. Je ai été en Europe de nombreuses fois. J’ai observé que dans une situation où le système mondial se dissout et en train de s’écraser, une grande partie de la gauche européenne ne cherche pas à aller de l’avant, mais seulement sauver les garanties sociales qu’ils avaient dans les années 1970 ou 1980.

Les gens commencent à voir la gauche comme une force conservatrice. C’est une position de faiblesse, car leur base se fera plus en plus petite.

Et nous voyons des organisations d’extrême-droite et de la droite populiste, qui voient que le système se dissout, se présentent au peuple comme des agents pour détruire le système, tandis que la gauche est dépeinte comme pro-système. Donc, en France, par exemple, nous voyons que certaines parties de la classe ouvrière, qui ont voté pour les communistes pendant des années, maintenant votent pour le Front National.

La désintégration du capitalisme mondial pose aux révolutionnaires un énorme défi partout.



Imprimer cet article





L’œil du tigre.
mercredi 21 - 18h56
Avoir 20 ans en 2021 - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 21 - 16h25
de : Hdm
Déconfinement : Emmanuel Macron nous prépare un été gâché par le Covid-19
mercredi 21 - 15h33
FORGES SBFM⚡FDB
mercredi 21 - 12h11
de : de Pierre Le Ménahes
Le Ménilmontant FC 1871 et la Commune de Paris
mercredi 21 - 11h46
de : Par le FC Sankt Pauli
Saccage des Jardins de l’Engrenage : des CRS et des bulldozers contre des arbres fruitiers et des plants de tomates
mercredi 21 - 11h34
de : jean1
Est-ce que la drogue tue ou bien le trafic de drogue ?
lundi 19 - 21h51
de : jy.D
Le secteur de l’animation se met (à son tour) en lutte
lundi 19 - 08h16
J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
5 commentaires
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite