Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 avril
Propos très justes d’un camarade qui porte là une analyse qui serait tellement utile pour sortir d’une situation mortifère Si la CGT obtient la première place, ce qu’il faut retenir c’est le taux d’abstention de plus de 94%... Et bizarrement cela ne choque pas les centrales, qui sont touchées comme le reste des appareils par une défiance historique. .. J’ai ma petite idée sur le pourquoi, aujourd’hui les syndicats sont devenus des partenaires, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Communistes au Donbass


mardi 9 décembre 2014 - 08h59 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Interview de jeunes volontaires espagnols dans le Donbass

« Nous avons une occasion historique de construire un état socialiste en Europe »

Les combattants communistes en République Populaire de Lugansk sont notamment engagés dans la brigade "Prizark", brigade commandée par le communiste Alexeï Mozgovoï. Le bataillon 404 au sein de cette brigade est constitué par des volontaires internationalistes venus de partout. Interview des volontaires communistes espagnols du bataillon 404 pour le site slavyangrad.es - Traduction Nico Maury

En réponse à l’appel international lancé pour rejoindre la résistance contre le coup d’État du gouvernement de Poroshenko, de nombreux volontaires de toute l’Europe sont arrivés dans le Donbass pour la défense de la Nouvelle Russie ("Novorossia"). Parmi ces volontaires, certains viennent de la communauté autonome de Castille et de Catalogne ; après avoir servi dans le bataillon Vostok (DNR), ils ont décidé de rejoindre la Brigade "Prizrak", sous le commandement du charismatique Alexeï Mozgovoï. Après leur bref passage dans les brigades continentales, les jeunes antifascistes ont rejoint l’escadron rouge 404, une unité communiste au sein de la Brigade "Prizrak" qui partage ses tâches avec d’autres jeunes révolutionnaires.

Slavyangrad.es a rencontré Sergio, Hector, Miguel et Oriol, les interrogeant sur leur nouvelle vie dans le 404 et les fonctions exercées au sein de la résistance populaire de Novorossia.

Tout d’abord, quand et pourquoi vous êtes vous décidé à venir dans le Donbass pour lutter contre le gouvernement de Poroshenko ?

Nous sommes tous d’accord pour dire que le massacre d’Odessa a été l’élément déclencheur de notre décision pour venir combattre. En dehors de cela, il y a aussi beaucoup d’autres raisons : contribuer à la création d’un État socialiste en Europe, aider à défendre la population civile contre les attaques de Kiev. Il s’agit d’une lutte contre le fascisme et nous nous sentons redevables du rôle joué par les brigades internationales qui sont venues en Espagne en 36 pour lutter contre les putschistes.

Ce ne doit pas être facile de quitter une vie normale avec amis, famille, etc. pour aller se battre dans une guerre où l’on peut mourir. Est-ce que cela vaut la peine de lutter pour Novorossia ?

Nous sommes parfaitement conscients des risques que nous encourons avec notre décision de venir ici pour combattre, et nous comprenons les craintes de ceux qui sont restés en Espagne, mais la cause en vaut la peine. Nous sommes ici pour lutter contre le fascisme. C’est la première fois depuis de nombreuses années qu’il y a une réelle possibilité de contribuer à la construction d’un État socialiste en Europe. En tant que communistes, nous ne pouvions pas rater cette occasion historique.

Vous vous définissez comme communistes. Que signifie pour vous Novorossia ? Quels sont vos objectifs politiques et militaires ?

Notre principal objectif militaire est de ne pas nous arrêter tant que l’état de la Novorossia n’aura pas été libéré de la racaille fasciste. Ils ont provoqué cette guerre. Quand à nos objectifs politiques, notre tâche principale est de contribuer à la construction de l’État socialiste de Nouvelle-Russie, c’est l’objectif des forces et des unités militaires révolutionnaires et communistes qui combattent ici. Le drapeau rouge flottera de nouveau sur l’Europe.

Comme au Kurdistan ou en Palestine, la résistance dans le Donbass est une résistance populaire et politiquement hétérogène. Mais il est à noter que le chef des milices populaires de la République de Lugansk est Victorovitch Vitaly, un communiste connu de Lugansk. Y a-t-il une présence réelle des communistes dans la résistance populaire ?

La présence des communistes dans la résistance populaire est très importante. Il y a deux unités communistes ; l’une est dans le bataillon Vostok et l’autre dans la brigade "Prizrak". Dans les autres unités, il y a aussi des communistes. Il y a une grande nostalgie de l’Union soviétique parmi les volontaires des milices populaires. Depuis l’effondrement de l’URSS, les gens sont parfaitement conscients que leur situation a empiré. On ne peut pas dire combien il y a de communistes dans la résistance, mais cette idéologie est hégémonique au sein des milices populaires.

Dans la sphère politique, l’idéologie communiste a également beaucoup de poids. Igor Plotnitsky, le président de la République populaire de Lugansk, est d’obédience communiste. À Lugansk et Donetsk, les communistes ont beaucoup de poids dans les milices. De nombreux commandants et colonels se battent pour la construction d’une Novorossia libérée des fascistes et des oligarques.

Après être passés par d’autres unités et bataillons, vous venez d’arriver dans l’escadron rouge 404 de la brigade "Prizrak". Pourquoi ce changement ? Parlez-moi un peu de votre nouvelle vie dans cette unité.

La vie dans cette unité est semblable à celle des autres unités : discipline militaire, même heure et même rotation vers le front. Tous respectent la hiérarchie. Ici tout est plus égalitaire, il n’y a aucun commandant. C’est le commissaire politique qui est responsable des attitudes, de la discipline et du moral des soldats. II y a aussi deux dirigeants ; celui qui est en charge de la formation militaire lorsque nous sommes en caserne et l’autre qui est chargé de guider les camarades qui sont au front.

La principale raison de notre changement d’unité vient de la différence et la diversité idéologiques existantes, même s’il est à noter que nos commandants militaires sont toujours communistes. Ces différences faisaient que nous ne nous sentions pas du tout à l’aise. Maintenant en revanche nous nous sentons pleinement en accord avec nous-mêmes et avec nos nouveaux camarades dans cette unité 404.

Même si les ultranationalistes sont une minorité négligeable dans la résistance (Comme nos nationalistes français d’Unité continentale - ndlr), certains secteurs de la « gauche » ont utilisé cela comme une excuse pour justifier les crimes de Kiev et de l’OTAN contre la population civile. Il y a non seulement vous, mais toute la résistance qui ont été traités de nazis. Quelle est votre opinion ?

La gauche justifie les massacres des populations civiles par les fascistes devrait repenser son idéologie. Certains nous ont même traités de nazis, ce qui a provoqué beaucoup de rires entre nous, avec nos origines maures et métissées (rires). Ceux qui sont ici sont les seuls à pouvoir parler en connaissance de cause, le reste, venant de plus de 3000 km, n’est que spéculation. Et je tiens à préciser (Sergio), que je suis plus rouge que le sang qui coule dans mes veines. Personne ne me fera changer d’avis, et certainement personne d’extérieur au conflit.

A votre avis quelles sont les principales caractéristiques de la lutte pour Novorossia : lutte des classes, lutte contre le fascisme, lutte nationale ?

La lutte pour Novorossia est un combat contre le fascisme, contre l’oligarchie et est aussi une lutte nationale. Nous luttons contre les fascistes de Kiev et les oligarques qui ont pillé l’Ukraine post-soviétique. En outre, c’est aussi un combat national, parce que le peuple défend sa culture, sa langue et ses habitants.

Parlons de la guerre, telle qu’on peut la connaitre ici. Comment est la vie sur le front ? Qu’est-ce qui vous passe par la tête lors des combats ?

Ici la vie est dure ; il fait froid, nous avons faim et souffrons d’épuisement, mais tout est secondaire lorsque vous savez que tout ce que vous faites va dans le bon sens. Sur le front, mille choses nous traversent l’esprit ; il y a beaucoup d’adrénaline et parfois vous avez peur de mourir. Parfois, vous vous demandez ce que vous faites ici.

Jusqu’à présent quelles tâches militaires avez vous réalisées et quels ont été vos fonctions au front ?

Par sécurité nous ne pouvons pas répondre à cette question, mais nous pouvons dire que notre unité est engagée dans des missions d’infiltration, des attaques de l’arrière et autres opérations spéciales.

Vous êtes des volontaires qui se battent sous la bannière de Novorossia ? Avez-vous des preuves de la présence de mercenaires occidentaux engagés avec Kiev ?

Oui, nous sommes des volontaires qui luttons par idéal, non pour l’argent. Par ailleurs, nous sommes conscients de la présence de mercenaires qui luttent pour Kiev, ils sont soutenus et financés par l’OTAN et l’Union européenne. Ces derniers sont responsables de ce qui se passe en Ukraine.

Comment pensez-vous que finira cette guerre ?

Nous vaincrons ! La volonté du peuple est imparable.

Interview réalisé par Ibai Trebiño pour Slavyangrad.es



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Communistes au Donbass
9 décembre 2014 - 11h17 - Posté par Aspaar

D’abord merci à tous pour cet intéressant article sur la résistance des communistes à Donbass .

Il faudrait ajouter que le 4 décembre 2014 , la Chambre des représentants des États-Unis approuve par 410 votes pour et 10 contre ,une résolution qui serait presque une menace directe contre la Russie et contre le Donbass :

Le Congrès de l’empire US , invite Obama à procéder à un examen du dispositif, de l’état d’alerte et des responsabilités des forces armées des États-Unis, ainsi que des forces des autres membres de l’OTAN, afin de déterminer si les contributions et les mesures de chacun suffisent à remplir l’obligation de légitime défense collective au titre de l’article 5 du Traité de l’Atlantique Nord. »

Source : https://www.govtrack.us/congress/vo...



Communistes au Donba
9 décembre 2014 - 18h34

C’est beau !
Pendant ce temps les oligarques russes exportent l’argent volé en milliards de $
Et leurs rejetons combattent sur le front de la parité rouble € £¥ ₩ $
Pov cocos de tous pays unios
Big ricos in monaco






Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 - 11h44
1 commentaire
1.2.3 JUIN à BAR-LE-DUC contre Cigéo, le nucléaire et la criminalisation de nos luttes !
mercredi 21 - 22h54
de : BureBureinfo
L’œil du tigre.
mercredi 21 - 18h56
Avoir 20 ans en 2021 - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 21 - 16h25
de : Hdm
Déconfinement : Emmanuel Macron nous prépare un été gâché par le Covid-19
mercredi 21 - 15h33
FORGES SBFM⚡FDB
mercredi 21 - 12h11
de : Pierre Le Ménahes
Le Ménilmontant FC 1871 et la Commune de Paris
mercredi 21 - 11h46
de : Par le FC Sankt Pauli
Saccage des Jardins de l’Engrenage : des CRS et des bulldozers contre des arbres fruitiers et des plants de tomates
mercredi 21 - 11h34
de : jean1
Est-ce que la drogue tue ou bien le trafic de drogue ?
lundi 19 - 21h51
de : jy.D
Le secteur de l’animation se met (à son tour) en lutte
lundi 19 - 08h16
J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
7 commentaires
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 avril
Propos très justes d’un camarade qui porte là une analyse qui serait tellement utile pour sortir d’une situation mortifère Si la CGT obtient la première place, ce qu’il faut retenir c’est le taux d’abstention de plus de 94%... Et bizarrement cela ne choque pas les centrales, qui sont touchées comme le reste des appareils par une défiance historique. .. J’ai ma petite idée sur le pourquoi, aujourd’hui les syndicats sont devenus des partenaires, (...)
Lire la suite
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite