Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Le projet de résolution de l’ONU de "l’initiative française" menace les droits palestiniens

de : FPLP vendredi 26 décembre 2014 - 10h28 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

FPLP : Le projet de résolution de l’ONU de « l’initiative française » menace les droits palestiniens

JPEG - 95.3 ko

Le Front Populaire pour la Libération de la Palestine rejette sans équivoque l’ainsi dite « Initative française » parrainée aux Nations Unies par le régime jordanien comme étant une menace dangereuse au droit de retour des réfugiés palestiniens, qui mine les droits palestiniens aux Nations Unies sous l’apparence du soutien à « l’état palestinien, » a dit un porte-parole du Front.

Le projet de résolution présenté au Conseil de sécurité de l’ONU ne fournit aucun mécanisme de mise en application ni pénalité à la puissance occupante pour sa violation flagrante continue du droit international, occupation, imposition de la ségrégation et déni des droits fondamentaux des réfugiés palestiniens pendant les 66 dernières années. Au contraire, à la différence des résolutions que le Conseil de sécurité a adoptées avec tellement d’ardeur contre l’Irak, la Syrie, le Soudan et d’autres pays, il ne contient pas de conditions, mandats ou pénalités d’aucune sorte mais présente à laplace une vue fausse du « conflit » qui serait un conflit entre des parties égales avec des droits et des intérêts légitimes .

En aucune manière cette résolution ne mandate la création d’un état palestinien dans les 12 mois ; elle simplement « affirme le besoin pressant » de « parvenir pas plus tard que 12 mois…à une solution pacifique complète durable juste qui mette fin à l’occupation israélienne depuis 1967 et réalise la vision de deux états indépendants, démocratiques et prospères, Israël et un Etat de Palestine souverain, contigu et viable vivant côte à côte dans la paix et la sécurité à l’intérieur de frontières mutuellement et internationalement reconnues. »

Dans le contexte des Nations Unies, ceci réitère simplement la politique existante de l’ONU exigeant la fin de l’occupation israélienne en violation des résolutions de l’ONU et du droit international. « Affirmer un besoin pressant » ne crée aucune condition ou mandat de mise en application de ce désir, ni n’impose aucune pénalités à l’état israélien pour refus d’arrêter son occupation.

La partie la plus préjudiciable et la plus dangereuse de la résolution, cependant, réside dans sa définition « de la solution négociée, » où elle reconnait les principes de « échanges de terres mutuellement convenus, limitée et équivalents ; » La terre palestinienne est entièrement occupée. Elle n’a pas à être échangée avec l’occupant pour légitimer ses colonies sur notre terre ou pour lui permettre de transférer des Palestiniens de la Palestine occupée en 1948 vers le prétendu état palestinien.

En second lieu, et d’une manière plus importante, le projet de résolution cherche à remplacer la pierre angulaire des résolutions de l’ONU sur l’inaliénable droit au retour des réfugiés palestiniens, qu’on leur a dénié pendant plus de 66 années, Résolution 194, par « une solution juste et convenue à la question de réfugié de la Palestine sur la base de l’Initiative de Paix Arabe, du droit international et des résolutions appropriées des Nations Unies, y compris la résolution 194 (III). » Le Front Populaire pour la Libération de la Palestine a toujours rejeté la soi-disant Initiative de Paix Arabe et toutes les initiatives semblables, car elles cherchent à remplacer le droit individuel, national et collectif du retour des réfugiés palestiniens par « une solution négociée » qui met ce droit sur la table de négociation pour qu’il soit vendu ou négocié.

L’inclusion de cette clause dans le projet de résolution de l’ONU en fait une menace envers les droits palestiniens sous l’apparence du soutien au « statut d’état palestinien, » et une attaque dommageable et une tentative préjudiciable de liquider le droit indéniable des réfugiés palestiniens de retourner à leurs maisons et terres originales, la pierre angulaire de la cause palestinienne et la clef de la libération et de l’autodétermination de nos populations. Les réfugiés palestiniens sont en fait la majorité du peuple palestinien – et leurs droits et ceux de tous les autres Palestiniens sont seulement mis en danger par cette résolution.

La résolution ne reconnait pas Jérusalem comme occupé, mais note seulement qu’elle doit être « la capitale partagée de deux états. » Elle prend le plus long paragraphe dans cette section pour des « arrangements de sécurité, » labellisant l’occupation armée « forces de sécurité, » et considérant l’occupation et la colonisation de la Palestine comme une question concernant la sécurité plutôt que celle d’une lutte anti-coloniale contre un occupant colonisateur.

En outre, la résolution traîne loin derrière des résolutions existantes de l’ONU : elle n’exige pas la fin de la construction des implantations coloniales mais simplement « invite… les parties à s’abstenir. … des activités d’implantation. » Nulle part le projet de résolution ne mandate le démantèlement des colonies ; plutôt il favorise les « échanges de terre » et il laisse entièrement de côté la question des colons.

La résolution cherche aussi bien à exiger la normalisation arabe avec Israël et déclare que « l’accord statutaire final » ci-dessus mettra un « terme à toutes les réclamations » et mènera « à une reconnaissance mutuelle immédiate. » Par-dessus tout, il situe la lutte palestinienne dans un cadre des négociations, qui n’ont fait rien de plus en 20 ans que de fournir la couverture pour les crimes de l’occupation et le démantèlement des droits palestiniens.

L’état sioniste est construit sur la dépossession de la terre palestinienne et le déplacement des Palestiniens. C’est un état colonial, d’apartheid et , raciste. Il divise les peuples arabes pour les intérêts de l’impérialisme et c’est un projet qui n’a pas de place dans notre région. Nous ne reconnaissons pas un état raciste colonial ; sa structure raciste doit être démantelée. En aucune façon l’accomplissement de l’état palestinien sur une seule partie de la Palestine n’est une « fin de toutes les réclamations. » Les Palestiniens ne concèdent pas leur plein droit de retour ; le droit de notre peuple palestinien à l’intérieur de 1948 à vivre librement, des vies auto-déterminées exemptes de racisme et de discrimination ; et le droit de libérer la terre entière de la Palestine.

La lutte palestinienne est une lutte pour la libération de notre peuple et de notre terre d’un régime colonial brutal et génocide. C’est une lutte pour le retour des réfugiés palestiniens, pour l’exercice de la souveraineté et de l’autodétermination des Palestiniens sur toute leur terre. Ce n’est pas un conflit entre des parties égales, c’est une lutte entre le colonisé et le colonisateur, entre l’opprimé et l’oppresseur. C’est le combat pour établir une Palestine démocratique pour tous sur la terre entière de la Palestine, libérée de l’occupant, du racisme et de l’oppression.

La « solution deux états » n’a pas été un mécanisme pour réaliser graduellement les droits palestiniens, ni même aucune vraie souveraineté palestinienne ; plutôt, les « initiatives de construction d’état » considérées comme positives dans le projet de résolution ont soutenu l’investissement capitaliste et l’exploitation aux dépens des classes populaires palestiniennes, qui n’ont pas bénéficié d’un tel placement. Il n’y a pas de libération pour aucune partie de la Palestine ou son peuple qui soit envisagée par cette résolution : seule la continuation de la série sans fin de négociations émiettant les droits palestiniens tandis que l’occupant continue à attaquer et détruire.

Centralement, ce projet de résolution est une tentative faite pour miner le droit de retour et enchâsser le processus de négociations en faillite dans une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU, remplaçant le droit de retour par des « solutions négociées, » et les résolutions de l’ONU affirmant les droits palestiniens par des résolutions affirmant le chemin des négociations.

Le porte-parole du FPLP a appelé les communautés palestiniennes et arabes de France et les partisans et amis français de la Palestine à rejeter le rôle de l’état impérialiste français essayant de redéfinir et de miner la cause palestinienne. L’état français n’a aucune légitimité sur la question de la Palestine et n’a fourni aucun appui aux droits palestiniens. Plutôt, il a essayé de légitimer les attaques israéliennes constantes sur les Palestiniens tout en emprisonnant des combattants pour la Palestine telle que Georges Ibrahim Abdallah et en réprimant des manifestations de solidarité avec la Palestine à Paris.

Ce projet de résolution est largement rejeté par les forces politiques palestiniennes qui ont à plusieurs reprises précisé les menaces et les dangers qu’il contient. Il est soutenu seulement par quelques capitalistes palestiniens qui recherchent le profit et les personnages officiels de l’Autorité Palestinienne. Une fois encore, la décision politique palestinienne a été détournée par Abbas et ses copains au détriment du peuple palestinien.

Le fait que les Israéliens rejettent ce projet de résolution et que les Etats-Unis ont exprimé leur « manque d’appui » signifie seulement que le sionisme et l’impérialisme dans la région ne sont pas disposés à concéder même quelques miettes au peuple palestinien. Tout comme le rejet de Netanyahu du processus d’Oslo, le discours de flagrant racismes et génocide de l’état israélien ne fait pas du projet de résolution un pas en avant pour les droits et la libération des Palestiniens.

« Nous rejetons sans équivoque cette attaque sur des droits palestiniens sous l’apparence de « statut d’état palestinien » et nous exhortons à son rejet par toutes les parties palestiniennes responsables en tant que peu représentatif et dangereux pour les droits et pour la cause du peuple palestinien pour lesquels tant de martyrs, de blessés et de prisonniers ont donné leurs vies, » a dit le porte-parole du FPLP.

JPEG - 124.1 ko

http://pflp.ps/english/category/fre...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le projet de résolution de l’ONU de "l’initiative française" menace les droits palestiniens
27 décembre 2014 - 09h05 - Posté par NOCTURNE

En accord total .
Pas de compromis sur le dos des Palestiniens.`

Palestine vivra, Palestine vaincra !






Est-ce que la drogue tue ou bien le trafic de drogue ?
lundi 19 - 21h51
de : jy.D
Le secteur de l’animation se met (à son tour) en lutte
lundi 19 - 08h16
J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
2 commentaires
Un seul cri : Libérez le Professeur Fourtillan !
dimanche 18 - 17h32
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque : Fin de l’ENA et vive l’ISP : CQFD !
dimanche 18 - 17h15
de : joclaude
1 commentaire
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Crise du Covid-19, une aubaine pour "l’oligarchie mondialiste" ?
dimanche 18 - 16h19
de : joclaude
1 commentaire
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite