Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Ce que les médias officiels ne montrent pas sur Sivens... (hier 04/03/15)

de : Camille
jeudi 5 mars 2015 - 08h02 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires

Croisement D999 Gaillac/Montauban et D14 Lisle sur Tarn/Les Barrière. Route départementale D999 coupé par les pro-barrages accompagnés par les forces de l’ordre :

Fotos : https://tassoumanphotography.wordpr...

PNG - 384 ko

Sivens : éviter un nouveau drame !

Communiqué LDH (Ligue des Droits de l’’Homme)

Les informations que nous parviennent aujourd’hui directement de la ZAD du Testet, concernant les événements autour de l’affaire du barrage de Sivens et qui sont d’ailleurs rendues en partie publiques dans les médias, confirment qu’une nouvelle étape dans l’escalade de la violence a été franchie. Un syndicat agricole s’arroge, en toute illégalité, le droit d’établir un blocus autour de la ZAD du Testet dont l’objectif est clairement affirmé : isoler et affamer les occupants de la ZAD.

Cette situation intolérable, qui engendre des gênes majeures pour tous les habitants, constitue une atteinte au droit fondamental de libre circulation des citoyens, et semble bénéficier d’une relative tolérance de la part des autorités et des forces de l’ordre présentes.

La Ligue des droits de l’Homme dénonce cette situation et alerte les pouvoirs publics qui, par leur silence et leur inaction, porteraient une lourde responsabilité en cas de nouveau drame.

A l’approche d’une décision qui doit intervenir vendredi 6 mars, la situation se dégrade de manière alarmante, sur le terrain : chasses à l’homme, agressions, contrôles illégaux…

Dans un tel contexte, la LDH considère que les conditions d’un débat démocratique portant sur la gestion et l’utilisation de l’eau en lien avec l’agriculture de demain, dans le cadre d’un projet territorial, ne sont pas réunies, et qu’il n’est pas souhaitable qu’une décision soit prise à cette date par le conseil général du Tarn.

La LDH demande au gouvernement de prendre ses responsabilités, en adoptant au plus vite les mesures d’apaisement nécessaires.

Paris, le 4 mars 2015

http://www.ldh-france.org/sivens-ev...

JPEG - 40.5 ko

Les "pro-zadistes" bloqués par les forces de l’ordre à Gaillac : http://france3-regions.francetvinfo...

JPEG - 71.5 ko

"djihadistes verts" selon certains medias et la FNSEA...

https://tantquilyauradesbouilles.wo...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Ce que les médias officiels ne montrent pas sur Sivens... (hier 04/03/15)
5 mars 2015 - 08h18 - Posté par Etika Mondo

Une exploratrice et un explorateur de l’éthique agressés à Gaillac par des agriculteurs pourvus d’armes blanches : http://fr.blog.etikamondo.org/2015/...



Ce que les médias officiels ne montrent pas sur Sivens... (hier 04/03/15)
5 mars 2015 - 08h23 - Posté par Camille

"Des scènes de guérilla"

"Nous assistons à des scènes de guerilla", a déclaré par téléphone à une correspondante de l’AFP le président du syndicat agricole FDSEA, Philippe Jougla, présent avec quelque 200 pro-barrage à l’entrée de la ZAD.

"Des agriculteurs sont rentrés sur l’un des quatre points de rassemblement des zadistes, dit ’le califat’. On a démonté un chapiteau et des cabanes", a-t-il ajouté.

Des proches de zadistes venaient d’alerter l’AFP par téléphone. L’un d’eux, se faisant appeler comme les autres "Camille", a même affirmé que les agriculteurs avaient "mis le feu à une bergerie des zadistes qui abritait des chèvres, des moutons et des chiots, sans faire de victime car le feu a été rapidement circonscrit".

Selon Camille, deux cabanes ont été détruites et le chapiteau des zadistes démantelé...

http://france3-regions.francetvinfo...



Ce que les médias officiels ne montrent pas sur Sivens... (hier 04/03/15)
5 mars 2015 - 09h10 - Posté par Testet liure

Le pourquoi du comment, pas entendu à la télé non plus : http://youtu.be/Li2loWgC_-A


Ce que les médias officiels ne montrent pas sur Sivens... (hier 04/03/15)
5 mars 2015 - 09h32 - Posté par Nadine Lacoste

Voilà bientôt 48 heures que nous sommes séquestrés par quelques dizaines de pro-barrages anti-zadistes.

Mon fils Clément âgé de 14 ans ne peut plus aller à l’école, et quand dans la journée en ayant assez d’être enfermé il sort faire du vélo dans la cour, il rentre en pleur car les pro-barrages depuis la route lui lance des insultes à l’égard de ses parents.

Je ne peux aller travailler au risque de voir ma voiture avec moi dedans retourné sur le toit comme les pro-barrages me l’ont promis. Je passe ma journée enfermé car si je me montre dehors ce n’est qu’insulte et menace crié depuis la route toute proche.

Pour mon mari le travail sur l’exploitation est tout bonnement impossible. Inutile de sortir son tracteur pour se rendre dans les champs car il faudrait à chaque fois une vingtaine de gendarmes en cordon de sécurité pour éviter tout affrontement avec les pro-barrages.

Mon beau-père cardiaque, ma belle-mère souffrant d’hypertension ont l’habitude comme préconisé par le corps médical de marcher tous les jours une bonne demi-heure. Depuis Lundi impossible pour eux aussi d’aller sur la route effectuer cette activité quotidienne.

Lundi pour récupérer notre fils à la descente du bus scolaire sur la Départementale 999 mon époux et moi avons pris notre voiture et nous nous sommes présentés devant les forces de l’ordre. Celles-ci après s’être renseigné sur nos intentions sont allées négocier auprès des pro-barrages qui tiennent les barricades notre passage. Un gendarme est alors revenu vers nous en nous expliquant que même en créant une bulle de protection autour de notre véhicule le passage au milieu de ces gens sur excités allez être très difficile et qu’ils ne pouvaient pas garantir notre sécurité. Pire il nous annonçait que notre retour à la maison avec notre fils dans la voiture serait encore plus compliqué. Nous avons donc, afin d’éviter des moments pénibles à notre fils et d’embraser une situation déjà très tendue, décider de faire raccompagner chez nous notre fils par une amie infirmière en espérant comme nous l’ont assuré les gendarmes qu’elle pourrait passer sans encombre.(voir JT 20 heure de France 2 lundi 02 mars)

Le Directeur du collège à qui nous avons expliqué hier matin les raisons de l’absence de notre fils a signalé à la Gendarmerie de Lisle sur Tarn cette aberration dans un état de droit. Contacté en fin de matinée par un gendarme de la brigade pour essayer de trouver une solution, nous sommes actuellement sans aucune nouvelle et ne savons pas quand notre fils pourra revenir en classe.

Que penser quand on voit depuis chez nous Monsieur M passer plusieurs fois par jours au travers du blocus des pro-barrages, du dispositif de sécurité des gendarmes mobiles et poursuivre comme par miracle sans aucune escorte au travers des barricades des « zadistes » son chemin jusqu’à la maison de sa mère afin de récupérer des meubles. (si nous parlons de miracle c’est que lui et les pro-barrages font le blocus de sivens afin de dénoncer une situation intolérable qui les empêcheraient de circuler librement afin d’aller sur leurs propriétés).

Toujours depuis chez nous, à la télévision, un de nos seuls liens avec l’extérieur (comme en prison) nous voyons stupéfait au JT de 20H sur France 2 un voisin pro-barrage vociféré que puisque il ne peut aller sur ses terres il nous interdit de sortir de chez nous. Peut-il décider comme les seigneurs du moyen Age de la libre circulation des personnes.

Aujourd’hui des amis qui voulait nous rendre visite ont été refoulés par les forces de l’ordre.

Voilà ce qui se passe chez nous depuis 2 jours. Si vous voulez nous aider, dénoncez cette injustice par courriel au préfet du Tarn, mais surtout ne venez pas ici cela ne ferait que aggraver cette situation déjà très conflictuelle.

Nadine Lacoste



Ce que les médias officiels ne montrent pas sur Sivens... (hier 04/03/15)
5 mars 2015 - 11h02 - Posté par

Par courriel ? par téléphone, plutôt :

09 64 42 26 47

C’est moins "moderne", mais au moins, il y a un être humain au bout du fil


Ce que les médias officiels ne montrent pas sur Sivens... (hier 04/03/15)
6 mars 2015 - 21h31 - Posté par maktik

c’est tout bonnement inadmissible !

cela me révolte et amplifie mon désaccord avec le CG et entame la sympathie que j’avais envers cette famille politique

courage Nadine

Maguy


Ce que les médias officiels ne montrent pas sur Sivens... (hier 04/03/15)
5 mars 2015 - 10h19 - Posté par momo11

Mais que fait la ROYALEMENT NULLE,elle regarde les fafs !!!momo11







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite