Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
1 commentaire
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

NANTES : la police intervient pour évacuer l’Ecole Stalingrad occupée par les parents d’élèves.

de : Nantes
samedi 14 mai 2005 - 19h33 - Signaler aux modérateurs

RENFORCONS LA MOBILISATION !!! NOUVEL APPEL A LA MOBILISATION

Bonsoir à tous et re-bonsoir à ceux qui nous ont rejoints nombreux pour soutenir ce soir les familles de l’Ecole Stalingrad.

Avant toute chose, je prends le temps de faire un bref rappel des événements de la journée. Comme prévu, devant la surdité caractérisée des autorités interpelées depuis plusieurs jours, des parents d’élèves, des enseignants de l’école Stalingrad de Nantes ainsi que des militants du Collectif Enfants Etrangers Citoyens Solidaires se sont retrouvés nombreux pour attirer une fois encore l’attention des pouvoirs publics sur le sort d’une famille contrainte ce matin même de quitter l’hôtel pour gagner... la rue. Oui, à Nantes... et dans la rue où 10 personnes seraient mortes entre mars et avril. Oui, oui, à Nantes en 2005 !!!

Toute la journée, l’école maternelle fut occupée afin d’exiger qu’une solution soit enfin trouvée pour permettre à un enfant de 5 ans et demi et à ses parents (dont une maman enceinte de 7 mois) de ne pas dormir dehors cette nuit. Au fil de la journée, les contacts médiatiques n’ont pas cessé au niveau local, régional et même national comme ils se sont multipliés avec les autorités académique, municipale et préfectorale... en vain ou presque.

Aux environs de 18 heures, une dizaine de policiers sont intervenus pour fermer tout d’abord l’accès à l’école où quelques parents ainsi que des membres du corps enseignant sont restés bloqués quelques heures avant que l’évacuation ne soit effectuée sans violence... et avec à la clé une promesse d’entrevue avec le Préfet lundi matin (de Pentecôte, si, si !) à 11 heures.

En attendant, une famille est officiellement ce soir à la rue, une autre la rejoindra lundi et la mobilisation doit sonc se poursuivre.

C’est pourquoi nous invitons à nouveau tous ceux qui le peuvent à rejoindre demain matin à l’heure de la rentrée des classes (à partir de 8 h 40) les parents d’élèves de Stalingrad plus déterminés que jamais à refuser l’inacceptable.

Quand les pouvoirs publics vont-ils enfin comprendre qu’il est traumatisant pour les copains d’école comme pour leurs parents de voir un petit voisin quitter l’école le soir pour un nulle-part qui n’ait des allures de maison ? Quand ??? Et pourtant, au bout de plusieurs années de rencontres quotidiennes au portail de l’école, sur l’aire de jeux voisine ou dans les rues du quartier on est bien le voisin des uns, le copain des autres...

La mobilisation continuera donc demain autour de l’école maternelle Stalingrad ...

En outre, il a été décidé ce soir d’appeler lundi matin 16 mai à une forte mobilisation devant la Préfecture à partir de 10 h 30 pour faire savoir que de telles situations sont inacceptables et demander que des solutions soient trouvées.

Faites le savoir autour de vous et soyez nombreux à nos côtés.

Le Collectif Enfants Etrangers Citoyens Solidaires et les représentants de parents d’élèves de l’école Stalingrad.

Contacts : Frédéric CHERKI 06 72 47 04 33 / Cécile BIR / 06 67 20 51 43


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
1 commentaire
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite