Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

CARLO GIULIANI - Petizione/Pétition

vendredi 7 juin 2002 - 00h00 - Signaler aux modérateurs

ITALIANO

PETIZIONE


Centinaia di migliaia di persone di tutte le età e di diverso orientamento ideologico, politico, religioso, di diversa etnia e cultura manifestarono nel Luglio 2001 a Genova la loro critica radicale alla pretesa dei capi di governo degli 8 Paesi che si spartiscono il 60% delle risorse del mondo di decidere, oltre che della sorte dei loro popoli, anche di quella di tutti gli altri che, pur rappresentando oltre l’80% dell’umanità, devono accontentarsi di meno del 20% delle risorse mondiali. Si trattava e si tratta degli stessi governi che, attraverso istituzioni sovranazionali non elettive, prive di ogni controllo democratico, e dunque di legitimità, applicano nel resto del mondo le teorie liberiste miranti alla massimizzazione e privatizzazione dei profitti ed alla socializzazione delle perdite che si traducono nel divario crescente fra ricchi e poveri e che provocano ogni anno i milioni di morti che tale divario, con il suo corollario di guerre necessarie a perpetuarlo, comporta.

Fra i manifestanti c’era anche Carlo Giuliani, un ragazzo di 19 anni, sceso in piazza con tanti altri genovesi a manifestare la sua rabbia nei confronti di capi di stato che temevano talmente il contatto con coloro che pretendevano di rappresentare da trincerarsi dietro solide protezioni metalliche, protetti da un vero e proprio esercito di carabinieri e poliziotti armati fino ai denti, in una cosiddetta "zona rossa" dove il diritto costituzionale di manifestare non esisteva, sospeso come ogni altro diritto conquistato con le lotte di intere generazioni.

Carlo, che é sempre vivo nella memoria di coloro che continuano la sua generosa battaglia, é stato ucciso da un allievo-carabiniere, uno dei tanti giovani "dell’altra parte" mandati allo sbaraglio dai responsabili di un governo brutale quanto incapace, che, insieme ad altri membri delle "forze dell’ordine", non ha esitato ad agitare una pistola sotto gli occhi dei manifestanti, finendo per sparare in faccia ad un suo coetaneo armato, lui, di un estintore.

La jeep dove si trovava il carabiniere é passata due volte sul corpo di Carlo moribondo, nessun membro delle "forze dell’ordine" lo ha soccorso, al contrario, il suo corpo martoriato ha subito altre ignobili offese prima di essere portato via da un’ambulanza : la morte di Carlo é stato un episodio, il più grave, di una catena di orrori che ha comportato centinaia e centinaia di feriti, torturati, seviziati durata tre giorni ed i cui responsabili, ad ogni livello, sono stati trasferiti, con una promozione, ad altro incarico dal governo che servivano e tuttora servono.


Dopo quasi due anni di inchiesta il giudice per le indagini preliminari di Genova ha archiviato il caso : Carlo é stato ucciso una seconda volta e definitivamento sepolto, almeno per i magistrati della sua città, e questo malgrado le centinaia di testimonianze, i chilometri di documenti cinematografici che inchiodano una parte delle "forze dell’ordine" e dei loro dirigenti alle loro gravissime responsabilità.

Noi cittadini ed organizzazioni italiani, francesi, europei firmatari di questa petizione vi chiediamo di adoperarvi perché venga fatta luce su questo crimine, affinché sia chiaro al cittadino che il potere giudiziario non é sottoposto al potere esecutivo e la ragion di stato non serva ancora una volta a coprire le ragioni del diritto e dell’umanità.



FRANCAIS

PETITION


Des centaines de milliers de personnes de tous âges et aux orientations idéologique, politique ou religieuse différentes, d’ethnies et de cultures diverses manifestèrent, en juillet 2001, à Gênes leur critique radicale de la prétention des chefs de gouvernement des 8 pays qui se partagent les 60% des ressources du monde à décider, outre du sort de leur peuple, également de celui de tous les autres qui, bien qu’ils représentent plus de 80% de l’humanité doivent se contenter de moins de 20% des ressources mondiales. Il s’agissait et il s’agit des mêmes gouvernements qui, au moyen d’institutions supranationales non électives, privées de tout contrôle démocratique, et donc de légitimité, appliquent au reste du monde les théories libérales visant à la maximalisation et à la privatisation des profits ainsi qu’à la socialisation des pertes qui se traduisent par un fossé toujours plus grand entre les riches et les pauvres et qui provoquent chaque année les millions de morts qu’ implique un tel fossé et son corollaire de guerres nécessaires à le perpétuer.

Parmi les manifestants se trouvait Carlo Giuliani, jeune homme de 19 ans, descendu dans la rue avec tant d’autres Gênois pour ma ifester sa colère vis-à-vis des chefs d’état qui craignaient le contact avec ceux qu’ils prétendaient représenter au point de se retrancher derrière de solides protections métalliques, protégés par une véritable armée de carabiniers et de policiers armés jusqu’aux dents, dans une dite "zone rouge" où le droit constitutionnel de manifester n’existait pas, suspendu, comme tout autre droit conquis grâce aux luttes de générations entières.

Carlo, toujours vivant dans la mémoire de ceux qui poursuivent sa bataille généreuse, a été tué par un élève-carabinier, un de ces nombreux jeunes "de l’autre côté" envoyés en première ligne par les responsables d’un gouvernement brutal autant qu’incapable, qui, en compagnie d’autres membres des "forces de l’ordre", n’a pas hésité à agiter un pistolet sous le nez des manifestants, finissant par tirer au visage d’un jeune de son âge, armé, lui... d’un extincteur.

La jeep où se trouvait le carabinier est passée deux fois sur le corps de Carlo mourant, aucun membre des "forces de l’ordre" ne lui a porté secours, au contraire, son corps meurtri a subi d’autres offenses ignobles avant d’être emmené par une ambulance : la mort de Carlo a été un épisode, le plus grave, d’un enchaînement d’horreurs où l’on a blessé, torturé, soumis à sévices des centaines et des centaines de manifestants, trois jours durant, et dont les responsables, à chaque niveau, ont été transférés, avec une promotion, à d’autres postes par le gouvernement qu’ils servaient et qu’ils servent toujours aujourd’hui.


Après presque deux ans d’investigation, le juge chargé des enquêtes préliminaires de Gênes a classé l’affaire : Carlo a été tué une seconde fois et définitivement enterré, au moins par les magistrats de sa ville, et ceci malgré les centaines de témoignages, les kilomètres de documents cinématographiques qui épinglent une partie des "forces de l’ordre" et de leurs dirigeants en les renvoyant à leur grave responsabilité.

Nous, citoyens et organisations italiens, français, européens, signataires de cette pétition, nous vous demandons d’œuvrer pour que toute la lumière soit faite sur ce crime, afin qu’il soit bien clair au citoyen que le pouvoir judiciaire n’est pas soumis au pouvoir exécutif et que la raison d’état ne serve pas, une fois de plus, à recouvrir les raisons du droit et de l’humanité.


Imprimer cet article





Est-ce que la drogue tue ou bien le trafic de drogue ?
lundi 19 - 21h51
de : jy.D
Le secteur de l’animation se met (à son tour) en lutte
lundi 19 - 08h16
J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
2 commentaires
Un seul cri : Libérez le Professeur Fourtillan !
dimanche 18 - 17h32
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque : Fin de l’ENA et vive l’ISP : CQFD !
dimanche 18 - 17h15
de : joclaude
1 commentaire
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Crise du Covid-19, une aubaine pour "l’oligarchie mondialiste" ?
dimanche 18 - 16h19
de : joclaude
1 commentaire
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite