Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Italie. Ils veulent redonner le pouvoir au peuple


de : Gaël De Santis via FR
mardi 20 février 2018 - 11h12 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 59.8 ko
Giorgio Cremaschi, ancien dirigeant du syndicat CGIL, en campagne pour la liste Potere al popolo à Arzano, près de Naples, le 28 janvier. Salvatore Esposito/Pacific Press/Zuma/REA

Communistes, écologistes et militants des centres sociaux autogérés partent ensemble aux élections législatives italiennes du 4 mars .

La gauche qui ne s’est pas rendue aux sirènes néolibérales reprend espoir en Italie. Et si elle retrouvait le chemin du Parlement  ? Depuis le mauvais score des communistes, en 2008, elle n’est en effet plus représentée dans les institutions nationales. Cette année, le monde militant antilibéral a retrouvé le chemin de l’unité, sous la bannière dynamique de Pouvoir au peuple (PAP). Pour faire son retour à la Chambre des députés et au Sénat, à l’occasion des élections législatives du dimanche 4 mars, la gauche anti-austéritaire devra franchir les 3 %, dans un contexte où elle a disparu des médias.«  Nous voulons redonner sa centralité au travail, à la lutte contre les inégalités, à la défense de l’environnement  », explique à l’Humanité Viola Carofalo, porte-parole de Potere al popolo. Rétablissement des droits des salariés mis à mal par le Jobs Act de Matteo Renzi, reconversion écologique de l’économie, développement des services publics sont au cœur des ambitions affichées dans un programme volontairement à rebours de la doxa libérale. «  Là où il y avait un non, nous ferons un oui  », clame le manifeste, qui se veut être, plus qu’un programme de gouvernement, un programme de luttes, au vu des scores attendus.

Si les propositions avancées ne sont pas originales, comparées aux élections précédentes, la démarche, elle, l’est. En 2008, les communistes et les Verts se présentaient dans un cartel nommé Gauche arc-en-ciel. Sans succès. En 2013, plusieurs organisations s’étaient réfugiées sous la bannière Révolution civile, dont le leader était Antonio Ingroia, un magistrat anticorruption. Sans plus de réussite. En Italie plus qu’ailleurs, l’unité de la gauche est un combat. De l’avoir perdu, elle n’a pas su se relever au cours de la dernière décennie.Cette année, c’est un attelage plus large qui se présente aux électeurs. On y trouve de tout  : les militants communistes, et un nouveau monde, celui des défenseurs de l’environnement, celui des adeptes d’un «  syndicalisme de base  » radical, les membres d’associations de soutien aux migrants, et les activistes des centres sociaux, dont certains n’ont jamais voté.

On compte de nombreux communistes parmi les candidats

Face à une gauche politique inaudible, ce sont d’ailleurs les militants d’un squat autogéré napolitain qui ont relevé le gant en lançant un appel à une liste de gauche, en novembre dernier. Les centres sociaux sont désormais l’une des colonnes vertébrales de Pouvoir au peuple. En Italie, ils représentent un mouvement original, enraciné, qui fait de la politique tout en dispensant une action sociale. Le squat «  Je so’ pazzo  » (je suis fou), initiateur de la démarche, est en soi un exemple de la vitalité de l’activité des centres sociaux, l’un des principaux courants politiques de la gauche radicale de la péninsule. En mars 2015, à Naples, «  avec cinquante militants, engagés dans la bataille pour l’école ou auprès des précaires, ou encore des syndicalistes, nous avons occupé une ancienne prison désaffectée  », se rappelle Salvatore Prinzi, l’un des militants. À côté de l’activité politique à proprement parler, c’est toute une palette d’activités qui est offerte aux habitants du quartier Materdei  : sport, théâtre, distribution de nourriture, mais aussi aide juridique pour les salariés et migrants. Je so’ pazzo abrite même un centre médical à destination des familles populaires. «  On ne peut remplacer les services publics, mais on peut montrer qu’on peut faire quelque chose là où les institutions bourgeoises ne savent répondre aux besoins des gens  », avance Salvatore Prinzi. Ce centre social est fréquenté par un millier de personnes à Naples. Incontournable, Je so’ pazzo a noué de bonnes relations avec la municipalité dirigée par Luigi De Magistris.

La deuxième colonne vertébrale du rassemblement est constituée par les deux formations communistes, le Parti de la refondation communiste (PRC) et le Parti communiste italien (PCI, ex-PdCI). «  Nous avons toujours travaillé à l’agrégation des formations de la gauche radicale, en dehors du centre gauche, représenté par le Parti démocrate, très centriste  », explique Maurizio Acerbo, secrétaire du PRC. «  L’expérience Pouvoir au peuple est en train de remotiver de nombreux citoyens et nos militants  », se réjouit-il. On compte de nombreux communistes parmi les candidats.

Cette liste permettra-t-elle de faire mieux qu’en 2008 et 2013  ? Impossible de le dire pour l’heure. Pouvoir au peuple commence seulement à être connu. Et il doit faire face à deux écueils. Le premier est celui d’une liste concurrente d’une gauche plus institutionnelle, Libres et égaux (voir encadré). Le refus assumé des alliances avec les autres forces de gauche, le choix de l’opposition à l’heure où resurgit Silvio Berlusconi pourraient isoler la nouvelle formation. Le deuxième écueil est le Mouvement cinq étoiles (M5S). Cette formation démagogique, lancée par Beppe Grillo, créditée de plus de 25 % des intentions de vote incarne désormais la révolte, mais la dévoie. «  Pour nous, la question d’un emploi non précaire et d’une démocratie sur les lieux de travail est centrale  », explique Viola Carofalo. Ce n’est pas le cas pour le M5S, qui cherche à se rapprocher, avec son nouveau leader, Luigi Di Maio, des entrepreneurs. Et c’est sans compter la dérive droitière du M5S sur les questions des migrants. «  Nous devons reconquérir une partie de l’électorat M5S  », prévient la porte-parole de PAP. Une tâche immense.

Libres et égaux, l’autre liste de gauche

Outre Pouvoir au peuple, une autre liste concourt, à gauche du Parti démocrate (PD, centre), aux suffrages des Italiens. Libres et égaux dispose déjà de députés. Ils proviennent pour une part de Gauche italienne (SI, ex-Gauche écologie et liberté, composée pour beaucoup de membres et dirigeants sortis du Parti de la refondation communiste en 2009). SI est une formation de gauche antilibérale et anti-austéritaire qui a un temps été au Parti socialiste européen. Elle avait dû ses élus, en 2013, à une alliance avec le Parti démocrate. L’autre partie des parlementaires de Libres et égaux provient d’une nouvelle formation, le Mouvement des progressistes. Elle est composée essentiellement d’anciens du Parti communiste italien au sein du Parti démocrate, à savoir ceux qui se reconnaissaient en Massimo D’Alema, ex-premier ministre, et Pier Luigi Bersani. Ceux-ci ont été acteurs convaincus du virage blairiste et néolibéral du centre gauche italien dans les années 2000. Ils ne se reconnaissent pas dans la dérive droitière actuelle de Matteo Renzi à la tête du PD.

https://humanite.fr/italie-ils-veul...



Imprimer cet article





L’économie « post-covid » : Neuve ou d’occasion ??? – “Le Crime du Garagiste” – Le Casse Banco-centraliste !
vendredi 5 - 16h16
de : Lepotier
Rojava : la révolution des femmes
jeudi 4 - 20h51
de : jean1
Radio praxis : C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 4 - 05h59
de : Hdm
Affaire « Bismuth » : Nicolas Sarkozy est condamné pour corruption
mercredi 3 - 16h03
de : joclaude
La députée irlandaise Claire Daly a décidé de protéger la Russie d’un flot d’accusations ridicules
mercredi 3 - 15h12
de : joclaude
1 commentaire
L’hégémonie culturelle selon Gramsci Par Aurélien Berthier
mercredi 3 - 09h28
de : Roberto Ferrario
« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »
mardi 2 - 21h24
de : jean1
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
1 commentaire
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
2 commentaires
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
lundi 22 - 18h15
de : Roberto Ferrario
Communiqué CGT : une loi scélérate pour les travailleurs !
lundi 22 - 16h42
de : joclaude
1 commentaire
demandons votre vigilance quant à la véracité de vos sources avant de publier vos articles : la communauté tamoule de Fr
lundi 22 - 13h11
de : TGTE media France
Petite fête du livre de Noir et Rouge
lundi 22 - 12h38
de : Frank
Jérôme Rodrigues Gilet Jaune :la réalité d’une police politique et non de Droit !
dimanche 21 - 17h05
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite