Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Faut-il pendre les entrepreneurs ?.

de : L’iena rabbioso
vendredi 5 octobre 2018 - 20h50 - Signaler aux modérateurs
> jy.D
2 commentaires
JPEG - 2.1 Mo
Je suis débile mais je finirai pas SDF

A priori c’est cruel, surtout si la corde est trop courte.

La guillotine, avec son souffle frais, qui détache délicatement la tête du corps, me semble une option plus humaine.

La photo qui illustre cet article vient d’un quotidien que je ne nommerai pas, car il s’agit de Midi-Libre édition Gard Rhodanien.

S’agit-t-il d’un photo montage, ou bien le type s’est servi d’un trampoline ?

Toujours est-il que l’image est grotesque. Et je ne nommerai pas le personnage car il s’agit de Boris Delécluse.

Ce dont, bien sûr, on a n’a rien à péter.

Sauf qu’il vient de Paris.

Alors je suspecte la rédaction de sarcasme.

Les entrepreneurs, qui semblent constamment sous l’emprise d’amphétamines, cela fait longtemps qu’ils me les hachent menus.

J’ai récemment été invité par pôle emploi dans ce nouveau concept de rencontre cool entre entrepreneurs et demandeurs d’emploi (chômeur pour être vulgaire). Trop cool en effet, pôle emploi, au lieu de centraliser les offres, proposent maintenant des rencontres conviviales entre patrons (pardon, premiers de cordée pour ne pas être vulgaire) afin de se rencontrer, est pourquoi pas de se rendre compte que justement le premier de cordée avait trouvé un quatrième de cordée compatible.

J’imagine que dans ce cas, il lui met une laisse autour du cou pour l’emmener dans le monde magique de l’entreprise.

Voilà ce ne sont plus les patrons qui ont besoins de main d’œuvre, mais les feignasses qui doivent trouver un patron.

Subtil retournement rhétorique : Si il y a 5 millions de chômeurs, c’est parce que trop de feignants refusent de participer aux partouzes patrons-esclaves organisé par pôle emploi.

Si je vous dis que le travail final, c’est le maçon qui le fait en montant les murs à 30 degrés au soleil, alors je suis un bolchevique.

Et pourtant la parole ouvrière, on ne l’entend que par les conflits qui sont qualifiés de « grogne » par des TV-journalistes blonds.

On n’entend rien, aucune parole ouvrière sur le quotidien des travailleurs.

Par exemple les horaires délirantes des caissières de super-marché. La tentative de caisses self-service où le client devait passer lui même ses produits au lecteur de code barre a été un échec énorme peu relayé par les médias qui disent qu’Internet dit n’importe quoi. Certaines font 4 heures de boulot entre-coupées de pauses qui fait qu’en fait elles doivent rester la journée sur le site.

Pas grave, Smile.

Maintenant le prochain patron qui parlera de son mal de vivre et son burn-out, alors je sortirai mon Opinel pour lui couper une oreille.

Je sais c’est moche mais ça soulage.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Faut-il pendre les entrepreneurs ?.
6 octobre 2018 - 19h57 - Posté par Jean PRADIER dit jean 1

Les pendre c’est peut-être excessif en ce moment mais il est plus que temps de s’en débarrasser.



Faut-il pendre les entrepreneurs ?.
9 octobre 2018 - 22h32 - Posté par Stirner

Ah non, moi je pense que la guillotine c’est mieux que la pendaison car lorsqu’on
amènera le porc bourgeois vers la guillotine, il sera plus terrifié que si on le menait
vers une cordelette, qui n’a rien de bien effrayant somme toute.
Je plaisante bien sûr. Il ne s’agit pas de rétablir la peine de mort, même pour cette
vermine.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite